« Hey, Wanna Cyber? » 'Hé, on se capte ?'

Twilight, à S. Meyer

Hey, wanna cyber? , à Xo-ILoveEdward-oX et Lucytheslut

Traduction de Selina972

Lien original .net/s/4624925/1/Hey_Wanna_Cyber

Nota : Tous les pseudos ne sont pas traduits directement (la traduction est mise entre parenthèses)

+*+*+*

Chapitre 22.

BPOV

Douleur. Agonisante douleur. C'est tout ce que je ressens. Il n'y a rien d'autre.

Je me réveille, Edward me fixe, encore une fois il semble être à l'agonie. Mais il me semble différent. Encore plus beau, si c'est vraiment possible.

Ses yeux quittent les miens et se dirigent vers mes poignets. Je regarde.

Des morsures.

Bien sur, je sais ce que ça veut dire. Je devine même ce qu'il s'est passé. Et après en avoir discuté avec Edward, je remarque que j'ai raison. Nous avons eu un accident avec un autre véhicule, et j'étais sur le point de mourir. Edward a fait la première chose, et la seule chose à faire. Il m'a sauvée. Et pour vous dire la vérité, j'en suis enchantée.

Depuis le moment où Edward m'a expliqué comment devenir vampire, je le voulais. Je sais que j'aime Edward, et malgré que notre relation soit courte et ce qu'elle a été, je sais que j'en veux bien plus.

Edward, d'un autre coté, est dégouté.

Il passe les trois premiers jours, dans notre nouvel appartement à Manhattan, enfermé dans la chambre d'ami, à broyer du noir. J'essaie de lui dire que je suis contente de ma nouvelle vie, de mes nouveaux sens – ce kaléidoscope de couleurs est trippant- et de mes nouvelles capacités.

Au cas où vous vous posez la question, ces 'nouvelles capacités' sont ce qui m'a permis d'amadouer Edward à sortir de sa chambre le troisième jour.

Oh! et je ne suis plus vierge. Mais je me doute que vous l'aviez deviné. D'ailleurs, je me dis que vous devriez savoir qu'Edward a une ENORME.... ouais laissons tomber.

Quand même, je dois admettre, qu'il est aussi bon que ce que son jeu de rôle suggérait.

+*+*+*

Flashback

Ça fait trois jours qu'Edward n'a pas quitté la chambre d'amis. Trois. Putain. De. Jours.

Il m'a changé en vampire, et alors quoi? Est ce qu'il ne se rend pas compte que je suis parfaitement OK avec ça? Mais non il a besoin de bouder. Est ce qu'il se sent mal de m'avoir changée ou est ce que c'est plus que ca? Genre comme si en fait il ne m'aime pas.

Je ne veux pas y penser. Je fais la seule chose à laquelle je peux penser. J'appelle chez les Cullen pour parler à Alice. Elle répond au téléphone « Salut Bella. ». J'ai oublié qu'elle peut voir le futur.

« Salut Alice, est ce que tu peux m'aider? ».

« Regarde sous ton lit, et … ne sois pas embarrassée. ».

« OK... merci Alice. ».

« Sans problème, je ferais tout pour mon frère, et ma nouvelle sœur. À plus. ».

Si j'étais encore humaine, je serais rouge pivoine.

« Salut ».

Je repose le téléphone et vais dans la chambre. Edward a surement entendu toute notre conversation, mais il ne peut lire nos esprits, ou savoir ce qu'il y a sous le lit. En plus, il est trop occupé à bouder.

Je me baisse e trouve un sac Victoria Secret sous le lit. Je déglutis, prends une grande respiration -qui sert à que dalle- et mets la main dedans. J'en retire un soutien gorge blanc avec les bords en dentelle noire et une culotte assortie. Je me déshabille, et me mets les petits bouts de vêtement. Je farfouille dans la penderie pour une des chemises d'Edward.

Une fois en tenue, et prête à obtenir ce que je veux, je me dirige vers l'autre chambre. Je tape. Pas de réponse. « Edward, ça devient scandaleux. Si tu n'ouvres pas cette porte, je vais l'arracher de ses gonds et te sortir de là moi même. ».

« Isabella, je ne sortirais pas de cette pié... » Il ouvre la porte et sa mâchoire tombe par terre. Je lui fais un petit sourire bien narquois et je recule. Je pointe le doigt vers lui. Il me suis sans poser de question dans notre chambre déjà chamboulée.

Je ferme la porte et le pousse contre le lit. Doucement, je rampe sur lui, chevauchant sa taille et attaquant sa bouche avec la mienne. Il répond avec un désir évident alors que nos langues engagent leur propre combat. Je baisse mes mains jusqu'au niveau de son jeans, et grâce à mes capacités de vampire, l'ouvre en moins d'une seconde.

« Bella... ».

Je recouvre sa bouche avec la mienne, et avec un petit grognement, il nous inverse. Je commence à lui retirer son jeans avec mes mains, puis avec mes pieds. Une fois que j'ai réussi, il commence à travailler rapidement sur ma, enfin, sur sa chemise, défaisant les boutons, et m'embrassant le corps en même temps. Je défais mon soutien gorge pendant que ses mains s'occupent de ma culotte. Il l'a retire d'un simple geste et j'en fais de même avec son boxer immédiatement. Vu que je lui ai arraché sa chemise en entrant dans la chambre, je fais courir mes mains sur ses abdos.

Il porte sa tête entre mes cuisses, et sa langue pointe en mon centre. Il glisse sa langue, entrant et sortant à une lenteur agonisante, me torturant un peu plus à chaque passage. Je suis sur le point de jouir, et il le sait, car il retire sa langue et revient sur moi. Je laisse échapper un petit gémissement et sa bouche recouvre la mienne. Je porte mes mains à son cou pour réduire encore plus l'espace entre nous. Et il me pénètre, effaçant la dernière preuve de ma virginité. Il me murmure « Tu es si étroite. ». et me laisse un peu de temps pour m'habituer à sa taille, impressionnante.

Rapidement, il commence son va et vient, doucement au départ puis de plus en plus vite. Je jouis quasiment en un instant. Il garde son rythme, ses mains caressant mes seins et, je l'enlace avec mes jambes, essayant de joindre encore plus nos corps. Je jouis encore, et mes jambes me lâchent. Il jouit peu de temps après, et je ressens le poids de son corps contre le mien. Il nous fait rouler sur le coté, pour que je sois sur lui, et je pose ma tête sur son torse. Ses bras m'entourent et il me murmure.

« Je suis désolé. ».

« Edward, il n'y a pas de quoi. Et si tu oses t'enfermer dans cette pièce à nouveau... ».

« Je ne le ferais pas. ».

« Bien. ».

fin de flashback

+*+*+*+*

OK, je sais que vous ne voulez pas connaître la vie sexuelle d'Edward, alors changeons de sujet. La dernière fois que j'en ai eu des nouvelles, Charlie voit un psy, recommandé par Carlisle, pour gérer et régler ses 'problèmes'. Je lui souhaite vraiment beaucoup de chance avec ça, au moins en dehors des moments où je lui souhaite une mort lente et douloureuse.

Edward et moi profitons de notre vie ensemble, et je suis triste de devoir bientôt quitter New York. Car c'est sympa et lugubre en hiver, mais le soleil revient bientôt alors nous devons partir. Nous ne sommes pas encore sûr de notre prochaines destination. Peut être l'Alaska. Apparemment, il y aurait une autre famille de 'veggie' vivant là bas, et je suis pressée de les rencontrer.

Alors, je suppose que nous y sommes. Edward et moi allons vivre nos vies ensemble -mon dieu que c'est banal- et je ne vais pas dire que nous avons une relation parfaire ou un truc du genre. Mais je peux vous dire ceci. La prochaine fois que l'on me demandera de chatter, ma réponse sera non.

Rien de ce qui se passe en ligne peut être comparé à ma vie de dingue.

+*+*+*+*+*+*

alors normalement le flashback était un oneshot, mais je me suis dit que ça servait à rien de le mettre à part et donc je l'ai directement intégré au final.

J'espère que l'histoire vous a plu jusqu'au bout.

Je ne sais pas encore si j'en entame une autre ou si j'attends de finir celle de notre ami imaginaire qui touche elle aussi à sa fin. (oui je sais il manque les virgules mais j'ai tendance à parler sans respirer une seule fois ^^ )

je remercie toutes les personnes qui ont pris le temps de lire cette fic !

En espérant vous retrouver sur la prochaine...

Bye bye ^^

Selina xoxo

:3