Merci Mrs Esmee Cullen. Et oui, un message & je me bouge le trouffion.

Bon étalage de vie : J'ai déménagé en Allemagne pour les études & là-bas la connexion n'est pas cool. Pas encore. & je suis dans les cartons & dans le début d'études, je cours par-ci par-là. Bref, en plus de ça je suis faignante. Bon, je l'avoue ce n'est pas cool. C'est encore moins cool de te donner ce rôle Mrs Esmee Cullen, mais je reviens :D Promis je vais tenter d'aller plus vite. Pour me faire pardonner je me suis donnée à fond pour faire une longue suite. De moins, aussi longue que j'ai pu. Désolée, désolée.

Bref, il me faut de nouvelles résolutions, et je vais rajouter celle-là : La ponctualité.

Bonne lecture !

POV Jacob.

- Tout va bien Charlie, c'est bon !

- Ce n'est pas bon Jacob ! Ma fille est couchée inconsciente sur ton Sofa !

- Elle va bien. Elle a eu un étourdissement. Vous devez avoir l'habitude…

- Beaucoup trop à mon goût… C'est ma fille Jake… Une fille ne doit pas partir avant son vieux père…

- Oh, bah Charlie, arrêtez de vous faire du mouron, rajoute Seth. Elle va bien Vampirette.

- Quel surnom ridicule quand même, répond Charlie dans un sourire. Le petit a réussis à le faire sourire au moins…

- Ecoutez Charlie, je tente, partez à la pêche avec mon Père ce Week-end. Il part dans qq heures… Il sera heureux. Je m'occupe de Bella. Vous savez à quel point elle compte pour moi. Il ne lui arrivera rien.

- Je ne sais pas Jake… Elle doit aller à l'hôpital Demain à 11h.

- Je l'y emmènerais. Elle sera contente de voir qqun d'autre là-bas. Charlie, elle a besoin de soutien, et avec votre tête d'enterrement elle va encore plus culpabiliser… Allez-vous faire une santé. Quatre jours ne vont pas vous tuer…

- Je croyais un Week-end ?

- Un long Week-end, je ris.

- Jake…

- Ca vous détend si je vous dis que je serais aussi là ? Demande Seth.

- Pas vraiment…

- Charlie… Ajoute Sue, maternelle. Jacob a raison…

- Très bien.

- Chic alors, Vampirette est à nous pour quatre jours.

- Repos Seth.

- Chef oui Chef !

Parfois, le gosse a vraiment de bonnes idées. Moi aussi je me fais un sans d'encre pour Bella & je peux jouer la comédie, mais pas faire rire Charlie. Moi non plus je ne veux pas rire en réalité… Si seulement je pouvais être dans sa tête. Savoir qu'elle va bien. Qu'elle ne meurt pas de l'intérieur alors que j'envoie son père à quelques bon kilomètres faire du camping… Pas ce Week-end Bella… J'aurais ta mort pour l'éternité sur la conscience. Et tu sais que moi aussi je peux être immortel ! Grrr… Voilà que je lui parle dans ma tête… Et si j'allais me promener ? Sue est avec elle… Oui, je vais me promener… Bella… Ma pauvre Bella. Tout ça a cause de ce buveur de sang !

- Aux dernières nouvelles les vampires ne transportent pas le cancer !

Mince. Sans m'en rendre compte j'ai muté. Courir va me faire du bien, mais le reste de la meute me suit… Grrr ! Vous ne pouvez pas courir autre part que derrière moi ?

- Non Jake, tu es instable.

- Je ne suis pas instable, Sam ! Ma meilleure amie agonise !

- Des nouvelles du buveur de sang ? Demande Paul combatif.

- Non, répondent les autres en cœur.

- Jake ?

- Aucune.

- Uhum, me répond Sam peu convaincu.

S'ils savaient. Je repense alors à ce William. « Ainsi, j'ai décidé de faire le bien. Je veux aider la petite Isabella. Je veux vous aider. Je veux croire que les vampires peuvent être bons ». Cullen. William. Protection. Mort. Vampires. Sang. Haine. Cullen. Bataille. William. Aide. Aro. Aaaaaaaaaah ! Mais qu'est ce qu'il se passe ? Espoir. Espoir. Oui c'est ça. William incarne l'espoir.

- Jacob ! Hurle Sam.

Merde. J'avais oublié…

- Tu avais dis ne pas avoir de nouvelles !

- & en quoi pourrait-il t'aider Jacob ? Me demande Seth inquiet.

- Tu n'y penses pas Jacob, me dit Leah sur un ton de défi.

- Non. Le traité Jacob. Tu ne le laisseras pas faire. L'Alpha.

« Tu sais que je peux la sauver » … « Tu es le fils d'Ephraïm Black » … Bella… Ma Bella. Après toutes ces aventures. Après tout ce qui nous ai arrivés… Est-ce que je peux me permettre de jouer sur sa mort ? Est-ce que j'ai le droit à ce choix. C'est son choix à elle. Et si elle voulait mourir ? Je n'ai pas le pouvoir de vie ou de mort… Est-ce que je peux me l'octroyer juste pour ma Bella ? Je me fiche de ce à quoi elle ressemble, je veux juste qu'elle soit là. Qu'elle me parle encore. Réparer les motos dans mon garage. Elle ne me mordrait pas. Pas Bella. Elle pourra se retenir. Je veux juste qu'elle soit … Vivante…

- Les buveurs de sang sont morts Jake ! Mort !

Morte. Est-ce qu'elle serait vraiment morte puisqu'elle serait en face de moi, à me parler, à rire. Elle aura juste l'air effrayant quelque temps. Je lui fais confiance. Elle se nourrira de biche. La biche lui va si bien.

- Jacob, fais demi-tour ! Alpha.

Je ne crois pas. Je dois sauver Bella.

- Jacob ! Fais attention à ce que tu vas choisir. Tu vas sur un terrain glissant !

Je grogne. Sans m'en rendre compte je grogne sur Sam. Qui est-il pour me parler comme ça ? Qui est-il pour nous parler comme ça ? Nous ne sommes pas des objets ou des animaux auxquels on donne des ordres. Je suis un Alpha au même titre que lui & je ne me laisserais pas guider ! J'ai mes choix à faire, mes convictions. Et la plus importante, une promesse que je lui ai faite quand elle a quitté Forks : Que je la protègerais. Qu'elle ne souffrirait plus. Bon, techniquement d'après les livres elle aurait mal qq jours & plus rien. J'aurais tenu ma promesse. Et Bella est forte. Elle peut tenir, se retenir, garder le contrôle. Et le drôle de vampire l'aiderait…

Plus j'avançais et je réfléchissais, plus je me rendais compte que tout était calme… Pourquoi la meute ne dit rien ? Pourquoi je ne capte plus leurs pensées ? Puis j'ai ce déclic : Je suis ma propre meute. Enfin, je suis un cavalier solitaire. Ce n'est pas plus mal… A moi les choix, les pensées, les décisions, et Bella. Bon Dieu Jake mais qu'est-ce qui t'arrive ! Tu vas transformer Bella, j'y crois pas ! Réveille-toi, tu vas tuer la femme de ta vie… Tu vas tuer Bella. Bella…

Comment sera-t-elle ? Effrayante avec ses yeux rouges sang. Dangereuse ? Venimeuse surtout. Mortelle pour moi. Belle. Elle sera belle. Elle dégagera une odeur nauséabonde. Est-ce que ce sera vraiment ma Bella ? Mon Amour ? Ma meilleure amie ? Elle ne rougira plus, elle n'aura plus cette maladresse très Bellesque. Ou sera tout ce qui faisait Bella ? Au fond, ce ne sera qu'un monstre avec son corps… Ou bien ce sera ma Bella en mieux… Mince Jake, fais un choix on dirait Docteur Jakile & Mister Hide ! A force de ruminer, va surtout va voir Bella, elle a besoin de toi.

Ma Bella… Elle est toujours inconsciente, couchée sur son lit. Elle a un visage serein. Elle respire. Je ne veux pas dormir, j'ai peur qu'en me réveillant elle ne respire plus. Je ne le supporterais pas. Oui, je dois la sauver. Monstre ou pas. Ca ne peut être que Bella. Elle n'aura pas soif de mon sang, je pue trop. Pfff et l'autre buveur de sang qui n'est même pas là. Alors quoi, ils se croiseront par hasard dans genre un siècle & ce sera l'amour fou ? Et moi ? Je deviendrais quoi ? Finalement je crois être près à jouer le rôle de meilleur ami. Il vaut mieux si elle devient l'une des leurs. J'ai juste besoin d'être dans sa vie. De m'occuper d'elle. Je suis raide dingue que voulez-vous… C'est vrai que je ne dirais pas non à une imprégnation, mais que voulez-vous, je ne suis peut-être pas fait pour ça…

- Jake…

Bella ! Sa voix n'est plus qu'un murmure… Où il est William, hein ? Monsieur « je veux sauver la petite humaine », il est où bordel ? On aurait franchement besoin de lui, là…

- Jake…

- Je suis là ma Bella. Je suis là.

- J'ai mal…

- Je sais, économise tes forces, d'accord ? Ecoute… J'ai une idée pour te guérir… Je ne peux pas t'en parler, mais tu me fais confiance ?

Je la vois froncer ses sourcils, soucieuses, mais acquiesce. Dieu Bella, tu ne mérites pas ça… Je commençais à pleurer silencieusement quand elle fut prise de spasmes. Qu'est ce qui se passe ? Elle n'a jamais fais ça ! Ses yeux roulent dans ses orbites & je regarde impuissant ma petite Bella si fragile… Je répète des « Ne me fais pas ça Bella. S'il te plait » presque inaudibles. Bella…

- Ne t'en fais pas le loup. C'est indolore. C'est la fin.

- William ? Quoi la fin ? Ca veut dire quoi, bordel ?

- Jacob… Je…

- Fais-le !

- Jacob…

- Je t'y autorise. En tant que fils d'Ephraïm Black je t'y autorise. Sauve-la !

Je le vois me regarder compatissant et mordre Bella a différents endroits. Les poignets, le cou, la poitrine. Il faut que le venin agisse au plus vite. Mon Dieu, Bella. Reste avec moi. Tout ce que je peux faire c'est lui faire un massage cardiaque. Son sang doit couler pour transporter le venin. Allez, Bella. Bouge-toi !

- Comment on sait si ça a marché ?

- Tu utilises ta super-ouïe de loup. Tu entends son cœur ? Il bat vite. Trop vite pour une humaine. Un peu comme le tiens. Il ira toujours plus vite jusqu'à s'arrêter. Alors elle se réveillera. A ce moment tu devrais t'éloigner.

- Mais je pue.

- Ca ne change rien petit loup. Elle aura soif et elle sera prête à boire tout ce qu'elle trouve. Même son père. Même toi. Même un loup.

- Charlie ne rentre que dans trois jours. Comment lui expliquer ?

- On ne lui explique pas. Elle va devoir disparaître un temps.

- Où ? Quoi ? Tu as une idée ?

- Oui. Mais ça ne va pas beaucoup te plaire…

- Très honnêtement, je viens de transformer ma meilleure amie en buveuse de sang, alors une chose en plus ou en moins…

- Petit loup, tu es beaucoup trop obstiné. Ouvre ton esprit.

- Pardon ?

- Oui. Moi aussi je suis resté bloqué sur Vampire = Mal & Enfant de la Lune = Ennemi.

- Je ne suis pas exactement un enfant de la lune.

- Je sais. Mais c'est tout comme. Vous existez pour nous tuer. Pourtant on s'entraide pour sauver une humaine. Je suis censé me nourrir d'elle.

- Et je suis censé te tuer.

- Une fois réveillée, elle voudra te tuer elle aussi.

- Quel triangle on va former…

- Petit loup ?

- Arrête avec ce surnom ridicule !

- Il te va plutôt bien. J'ai un siècle de plus que toi.

- Mph. Oui ?

- J'aimerais rester un temps avec vous. Avec Bella et toi.

- Et quoi ? Formé une famille ?

- Je n'en sais rien. J'aime cette forme de vie. C'est un début de paix. Je vivrais autre chose.

- Ma foi, j'ai besoin de toi pour aider Bella.

- Et j'ai besoin de toi moi aussi.

- Pardon ?

- Oui, Petit Loup, tu me montres la vie sous un autre jour.

- Tu me fais vraiment tourné la tête. Je veux dire, tu bouscules tout. Absolument toutes mes convictions !

- Tu te répètes.

- Je sais.

- Repose-toi, je veille sur Bella.

Quel drôle de numéro ce type quand même. Une famille composée d'un loup, un vampire d'un siècle et un nouveau né. On pourrait en faire une série. Pourtant je ne peux pas m'empêcher de me dire que j'aime ça. Formé une sorte de famille avec Bella. Avec un vampire. Deux vampires. Je sais qu'il partira, mais Bella sera là. Et elle ne me tuera pas. Combien de temps va durer la mascarade ? Deux ans ? Dix ? Un siècle ? Et Bella ? Elle ira au lycée un jour ? Est-ce que les Cullen vont se pointer ? Et qu'est-ce que c'était l'idée de William ? Note pour moi-même : Le lui demander demain. J'ai vraiment besoin de sommeil. Je n'ai pas dormi depuis quand ? La veille de Noël ? Et encore là j'ai du dormir cinq heures… Dieu, au secours ! Je me lance dans une aventure suicidaire. Mais tellement excitante…

POV William.

Le Petit Loup dort finalement. Qu'est-ce que tu deviens William ? Tu as été « élevé » par les pires vampires. Les plus vieux sûrement, et pourtant je suis là, j'ai transformé une humaine alors qu'il y a deux mois je l'aurais tuée, je vais former une espèce de clan avec un loup et un nouveau né. J'aime cette idée de ne pas être le méchant. Pour une fois, en tant que vampire je peux faire quelque chose de bien. Je peux aider quelqu'un. Je peux me laisser aider. Je vais découvrir ce que c'est d'avoir un lien avec quelqu'un. Je vais peut être m'attacher à cette humaine. Isabella.

Immédiatement je pense à ce vampire qui la suivait. Edward me semble-t-il. Bien sûr, je ne pense pas que le chagrin soit la cause du cancer, mais la succession d'événements est assez comique. Et ce vampire qui ne fait rien. Il la suivait pourtant. Il a donc du savoir. Ou était-il parti avant ? Je me souviens de la fois où il a remarqué que je le suivais.

Flash Back

- Qui es-tu ?

- Calme-toi l'ami, je ne te veux pas de mal.

- Je ne me répéterais pas !

Le vampire en face de moi avait vraiment sale mine. Je ne savais pas qu'un vampire pouvait avoir l'air fatigué. On dirait un humain qui n'a pas mangé depuis des jours. Ses yeux sont noirs, donc il a faim. Noir ? Les miens sont rouges, même lorsque j'ai faim…

- Tes yeux…

- Ton nom !

- William. Je suis un nomade.

- Qu'est-ce que tu veux ?

- Je me demandais pourquoi tu suivais cette humaine. Pourquoi tu la traques ? Tu veux savourer ?

Il me grogne dessus, prêt à se battre. Que se passe-t-il ? Pourquoi veut-il défendre cette humaine ? Je ne comprends plus rien. Nous, vampires, sommes censé les mangé. On boit leur sang, au pire on les transforme.

- Et toi, ton nom ?

- Edward. Ne t'approche pas d'elle.

- Pourquoi je le ferais ? Pourrais-tu m'expliquer la situation ?

- Elle… Elle était ma petite amie.

Pardon ? Si j'étais humain, j'aurais sûrement avalé de travers. Sa… Petite-amie ? Un vampire & une humaine ? C'est possible ça ? Mais, il n'a pas envie de la mordre ?

- Tu n'as pas envie de …. La mordre ?

- Bien sûr que si, idiot !

- Et oh, gamin on se calme !

- Grrr ! Ne t'approche pas d'elle.

- Comment fais-tu ? Pour ne pas la tuer ?

- Je ne bois plus de sang humain. Ainsi la tentation est moins forte aussi.

- Tu bois quoi alors ?

- Du sang animal.

Intéressant. Ainsi on peut se passer de tuer les humains ? On peut être meilleur ? Peut-être qu'on pourrait se racheter ? Dieu sait que j'ai un horrible Karma avec tous ceux que j'ai tués… Mais…

- Pourquoi tu me dis tout ça gamin ? Pourquoi tu ne me tues pas ?

- Tu n'as pas l'air d'un mauvais type. T'as l'air d'un gars comme moi. Tu veux te racheter. Ne la touche pas, c'est tout ce que j'ai à te dire !

Fin du Flash Back

Sur ce il était parti. Je l'ai alors suivi moi aussi. Isabella. J'ai commencé avec les animaux. Cette rencontre avait tout bouleversé. Toute ma conception de la vie de vampire. Petit-loup aussi a changé ma vision de la vie. Enfin de l'existence… Un monde de paix serait possible. Rêve l'ami. La guerre sera toujours présente. Ta vie sera juste moins chaotique. Plus belle. Grâce à Isabella et Petit-Loup. Mon dieu, l'ami. Tu as plus de cent ans et tu crois encore à toutes ces choses ? L'amour, la famille, l'amitié ? Tout ça est impossible pour un vampire.

Mais si j'essayais ? Au fond, j'ai quoi à perdre ? Rien. Je n'ai plus rien à perdre. Mais j'ai tout à y gagner. Maintenant il ne nous manque plus qu'une chose : Bella. En parlant du loup, la voilà qui arrive.

POV Bella

Ca y est. La douleur est enfin terminée. Que s'est-il passé ? Suis-je morte ? Je ne ressens plus rien. Comme si rien ne pouvais me toucher. Je me sens légère, forte, prête à tout… Quel drôle de sentiment. C'est donc plutôt chouette d'être morte. Mais Jake ? Et Charlie ? Renée ? Comment vont-ils réagir ? Oh mon Dieu ! Mais je ne voulais pas mourir ! Instinctivement j'ouvre les yeux comme après un cauchemar. Mais où suis-je ? Je vois le plafond, la lumière, l'arc-en-ciel dans l'ampoule, les striures dans le bois. Il est vivant et je le vois. Suis-je un ange ? Naturellement j'ouvre la bouche pour respirer et ma gorge me brûle. Hein ? Je n'ai plus besoin de respirer ? Cette action m'est même douloureuse.

- Isabella ?

Logiquement je me mets en position de défense. De défense ? Je ne comprends pas comment ni pourquoi je me positionne ainsi. Comme si c'était inné. En face de moi il y a un vieux vampire. Je vois ses cicatrices, ses yeux doux, et sa main tendue vers moi.

- William ?

J'hoquète (comme un vampire pourrait hoqueter) en entendant ma voix. Ce n'est pas moi. Ce n'est pas ma voix, je n'ai jamais été gracieuse… Et si j'étais une… Vampire ? Comme Edward ? Je suis enfin une immortelle ? Je serais belle pour lui, il ne pourra plus me brises, il sera mien et je pourrais être sienne. Sauf qu'il ne m'aime plus… Il est parti parce qu'il ne m'aimait pas. Je n'étais qu'un jouet. Alors pourquoi il me voudrait vampire ? La douleur à ma voix me rappelle à la réalité.

- J'ai soif.

- Je sais. Désires-tu aller chasser Isabella ?

J'acquiesce. Je me sens intimidée. Je ne sais pas comment faire… William me tend une main compatissante et m'amène jusqu'à la fenêtre. Sauter ? Il veut que je saute ? Il me sourit et saute. Je regarde bien comment il fait et saute à mon tour, m'attendant à me casser une cheville où je ne sais quoi. Mais non, je retombe gracieusement sur mes pieds, comme un chat.

- Bravo Isabella. Tu vois, tu t'en sors bien.

Etant donné son sourire, je le prends au sérieux. Moi, gracieuse ? La blague du jour. Bella gracieuse. Je ne me suis même pas rendue compte que je courrais. Maintenant je comprends mieux Edward. Je peux prévoir chaque arbre. Je vois chaque branche, chaque brin d'herbe sous mes pieds. Je suis pieds nus & en pyjama mais je ne sens rien. Ni les cailloux, ni le froid.

- Respire Isabella. Que sens-tu ?

- Le pin, l'eau, le sel.

- Cherche plus loin. Concentre-toi.

- Hum… Ca sent bon.

- Oui. Des élans.

- Où ?

- A toi de me le dire.

- Mais je ne sais pas !

- Concentre-toi je t'ai dis.

- Le sud.

- Oui. Allons-y. mais attention ! Tu ne dois pas te faire repérer...

Je n'attends pas plus longtemps et cours vers cette odeur. Je laisse mon instinct prendre le dessus et attaque un des animaux directement à la clavicule. Les autres s'enfuient. Je n'en ai pas assez. Je cours bien plus vite que les bêtes & en tue une autre. Mais je sens une autre odeur. Plus appétissante. Un puma. Et il croit pouvoir me défier ? Sans m'en rendre compte je ris de plaisir face à ce défi et me bats avec ce prédateur. En réalité c'est moi le prédateur et il le comprend bien vite quand j'atteins sa clavicule. A nouveau une nouvelle odeur. Meilleure que toutes les autres. Je tourne la tête vers cette odeur. William est sur mon chemin. Alors c'est ça l'odeur des hommes ? Des hommes. Charlie. Je secoue la tête et fais demi-tour. Je ne peux pas faire ça. Je cours jusque chez moi.

- Bella !

- Jake ? Que… Que fais-tu là ? Eloigne-toi.

- Pourquoi Bella ? J'ai l'air apetissant ?

- Ne dis pas ça sur ce ton là Jake ! Je pourrais te blesser !Te tuer ! Et que fais-tu là ? Tu… Tu ne me détestes pas ?

- C'est Jacob qui m'a autorisé à te mordre. Pour te sauver. Et ne t'inquiètes pas Petit-Loup, elle a senti des humains, mais les a évités.

- Quoi ? Mais tu ! Grrr, je te faisais confiance !

- Ne t'inquiète pas, tout va bien.

On recommence. Petit-Loup ? Confiance ? Mais que s'est-il passé ces quelques jours ? Je ne comprends plus rien. A propos, combien de temps je suis restée… Inconsciente ? Quel jour sommes-nous. Quand rentre…

- Charlie.

- Il rentre demain Bella.

- Mais qu'est ce qu'on va faire… Je devrais être… Mourante.

- Hum… Monsieur-super-vampire à une idée.

- Qui est ?

- On va expliquer à Charlie que Jacob a emmené Bella dans un hôpital spécial. Parce que tu allais de plus en plus mal. Que les visites te sont interdites. On lui donnera un numéro auquel je répondrais. Je me ferais passé pour une employé de l'hôpital & lui donnerait de tes nouvelles. Jusqu'au jour où tu mourras. C'est inévitable. Tu as un cancer qu'on ne peut pas guérir. Mais il faut le préparer.

- Mais c'est horrible !

- Et où va-t-on vivre ? Demande Jake.

- On ? Je ne comprends plus…

- Oui, On. Jake, toi & moi. Dans l'ancienne Villa des Cullen. Personne ne pensera à venir nous chercher là-bas.

Moi, vivre chez… Edward ?

Et voilà. Ca vous permet de me pardonner ? = D