Voila un petit OS rapide, que je vous laisse découvrir. Il est pas parfait, et ne résonne pas comme je le voulais, mais je n'arrive pas à l'améliorer, alors je vous le poste !

Bonne lecture !

***

Ou quand Emmet s'amuse à tourmenter sa future belle-sœur.

Bella était tranquillement assise dans le salon. Elle était seule dans le salon, les autres étaient partis chasser. Elle se réjouissait, son mariage allait bientôt être prononcé, et donc, elle serait bientôt transformée. L'éternité avec Edward. Oui, à ce moment, Bella était bien.

C'était sans compter Emmet. Emmet qui n'était pas parti chasser. Emmet qui se rendait bien compte que Edward n'était pas la pour l'empêcher d'embêter Bella. Ah, finalement, cette matinée prenait une bonne tournure !

« Alors Bella, bientôt le grand jour ! »

Bella se retourna surprise, avant d'apercevoir Emmet. Elle lui sourit avant de lui répondre.

« Oui, bientôt le mariage, et après… Je suis l'une des votre ! »

« Ah, moi je parlais plutôt du moment où tu allais faire de notre Edwardinou (NDA : Oui, je l'appelle comme ça, un point c'est tout. Toute remarque négative sera obligatoirement balayée d'un revers de la main. Nan mais !) national un homme, un vrai ! »

Bella roula des yeux horrifiés, cherchant une issue de secours par tous les moyens. La seule qui lui vint à l'esprit fut pathétique.

« Oui, et ben Emmet, je crois que ça ne te regarde pas !!! »

« Yep. Mais je connais ta frustration d'avoir attendu tout ce temps. Je sais ce que ça va donner, dès qu'il t'aura donné le feu vert… »

« Stop Emmet, je ne veux pas parler de ça avec toi !!! »

Bella se boucha les oreilles, ferma les yeux, et se récita des verbes en latin.

« Tu sais, ce ne sera pas grandement différent d'avec un humain. Ce sera une première pour lui aussi. Oh vous allez être trop mignon. Pour un peu, je crois que je regretterais presque de ne pas être la ! »

« Emmet, je ne t'entend pas, Emmet, je ne t'entend pas ! »

« EMMET » rugit Edward.

Mon sauveur pensa Bella. Elle courut se réfugier dans les bras d'Edward, avant de lancer un regard narquois à Emmet.

Ce même Emmet, qui repartit dans sa chambre en murmurant.

« Moi, ce que j'en dis, c'est que j'aurais bien rigolé… »

***

Voila un petit OS court et rapide, tout simple. J'aurais pu en faire des tonnes, mais je ne voulais pas tomber dans le cliché, alors voilà ;)

A bientôt les amis !

P.S. : Dites moi si vous en avez marre que je vous appelle les amis à chaque fois ^^