Bonjour à tous ! Cela fait longtemps que je n'ai rien posté, dis donc ! Et j'ai décidé de reprendre un peu du poil de la bête, comme on dit :D

J'ai écrit cette histoire parce que j'apprécie beaucoup le personnage de Jessi (capable d'être intelligemment exploité, selon moi) et je désespère de voir si peu de fics à son sujet.

J'espère que cela vous plaira. N'hésitez pas à donner votre avis.

Merci de votre attention et bonne lecture à tous.

Kingaaa.


Titre : Noir et Blanc

Auteur : Kingaa

Rating : K+

Genre : Drame/ Romance...

Résumé : Jessi et Kyle. Deux couleurs. Deux différences. Il est le blanc de son noir. Mais que sera-t-elle en mesure d'accomplir pour préserver cet éclat ?

Disclaimer : L'univers de Kyle XY appartient à Eric Bress et à J. Mackye Gruber

Chapitre 1 :

Noir et blanc. Deux couleurs contraires, mais complémentaires. Noir et blanc. Ténèbres et Pureté. Deux teintes qui leur allaient si bien à eux deux, ayant tant en commun. Deux êtres créés de la même façon, mais au caractère diamétralement opposé.

Elle...Le noir de ses cheveux, de son âme qu'il a su éclairer de sa lumière salvatrice. Lui...Le blanc de son insouciance, de son altruisme, de son désir de sauver les gens en portant à lui seul le poids du monde.

Eux qui sont si uniques.

Jessi regarde Kyle assis sur les grandes marches situées devant la maison. Il fait sombre. Il fait nuit. Il est là le regard dans le vide, perdu et elle ne peut s'empêcher de se revoir elle-même ainsi, de revoir cette vision d'elle si bouleversée, si seule et triste. C'est un peu comme ci le garçon venait de prendre sa place, de la comprendre à l'instant, et, à cette pensée, la brune ressent une vive douleur. Quelque chose d'incomparable qu'elle ne peut décrire, mais qui s'agite en elle avec violence. Kyle vient-il réellement de changer sous ses yeux ? Lui, l'être le plus pur et le plus gentil qu'elle n'a jamais rencontré ? S'est-il transformé en ce qu'elle combat chaque jour un peu plus ? Cette personne maléfique qui, ne voit autour d'elle que des ennemis, qui, imprévisible se laisse guider par ses émotions souvent passionnées et destructrices ? Kyle serait-il finalement autant cassé qu'elle ?

"Kyle..."

Sa voix calme et inquiète sort doucement pressentant que l'impression qu'elle vient d'avoir ne devienne réelle. Jessi s'approche alors, avec précaution. Non pas qu'elle ait peur, mais la jeune femme a conscience de l'atmosphère pénible et oppressante qui règne en ce moment autour de son double, autour d'elle, d'eux. Cette ambiance fragile qu'elle n'a pas envie de briser par une attitude trop brusque et imprévisible. Au fur et à mesure qu'elle s'avance, elle ressent plus vivement les tourments du garçon muet. Elle perçoit sa souffrance, si semblable à la sienne et s'en mord la lèvre avec peine.

"J'ai su que tu avais des problèmes...Je suis là maintenant."

Il ne semble même pas l'avoir remarquée, ni entendue, il semble être à des kilomètres d'ici, plongé dans ses réflexions qu'il ne désire en aucun cas partager. Pourtant, elle avance toujours, elle sait parfaitement qu'il ne doit pas rester seul ici, dans le noir, à se torturer l'esprit éternellement. Elle doit l'aider à sortir de son mutisme, réagir face à tous les coups qu'on vient de lui infliger. Il fallait se battre.

Mais si...S'il n'a pas assez de force pour ça, elle combattra à sa place, elle anéantira tout ce qui lui a causé du tort. Jessi a le visage neutre et les yeux rivés sur la silhouette qui n'a toujours pas tremblé depuis qu'elle est arrivée.

"Kyle, regarde-moi."

Elle se penche vers lui, se met à genoux pour qu'il puisse voir de ses yeux vitraux ses yeux à elle, son regard qui désire se noyer dans le sien et le réveiller. Elle place ses mains sur ses bras pour qu'il comprenne qu'il y a quelqu'un face à lui, qu'il ressente un contact humain, un lien avec la réalité. La brune veut le secouer, mais n'ose pas de crainte de le perturber encore plus. Ce qu'elle désire par-dessus-tout, c'est de voir Kyle lever les yeux vers elle et la contempler comme il le faisait si souvent avec cette intensité inqualifiable.

"Je suis là, avec toi."

Au fond, Jessi sait que l'être en face d'elle a conscience qu'elle se trouve ici, avec lui, essayant de le sortir d'un abîme où il venait d'être précipité. Ils sont reliés. Ils sont connectés. Personne n'est en mesure de comprendre ce qu'ils sont l'un pour l'autre, eux aussi, ont du mal parfois. Toutefois, une chose est certaine. Au plus profond de son âme, le garçon l'entend sûrement, mais n'a pas peut-être pas la force nécessaire pour répondre à son appel.

"C'est juste toi et moi. Tu me l'as dit un jour."

Le jour où elle a appris la réalité sur la disparition de Sarah, sa mère, sa seule famille. Le jour où, fiévreuse, au tournant de la mort, il l'a accompagnée dans ses souvenirs, dans sa mémoire et l'a aidée à affronter la vérité. Le moment où allongés tous deux dans la baignoire, il lui a fait comprendre qu'il ne l'abandonnerait jamais, qu'il l'escorterait à travers tout ce désespoir et qu'ils pourront enfin trouver la normalité, la paix, une famille...

"Ne t'inquiète pas pour les Trager, ils vont tous bien. Ils ne vont pas tarder."

Est-ce que cette information allait le motiver, le faire réagir comme elle le voudrait ? Ne devrait-elle pas rester focalisée sur Kyle uniquement, sur elle avec lui pour qu'ils puissent s'isoler du monde et parvenir à se soigner ensemble ? Comme il l'avait fait avec elle précédemment. Comme elle désirait le faire pour lui maintenant.

"Kyle...Ne me laisse pas tomber. Tu m'as promis de rester avec moi."

Jessi lui prend le visage entre les mains pour le forcer à la regarder. Elle a un haut le cœur en le voyant si anéanti, si perturbé, si terrifié ? Kyle a perdu l'éclat si particulier qu'il avait d'habitude, cette innocence dans ses pupilles claires. La jeune femme ne peut s'empêcher de paniquer. Elle se revoit des mois de ça, des mois de calvaire qu'elle a vécus. Devant cet homme. Devant cet homme qu'elle venait de tuer. Son premier meurtre.

Et voilà que Kyle possède les mêmes traits qu'elle lors de ce jour fatidique.

"Kyle, qu'est-ce que tu as fait ?"

Son timbre tremble bien qu'elle tente de le contrôler. Son cerveau vient de réaliser ce que son cœur a eu peur d'avoir saisi. Ses mains s'appuient encore plus vivement sur les joues froides du jeune homme, comme pour le forcer à lui faire face, à affronter la situation et lui avouer ce qui venait de l'anéantir.

"Est-ce que tu l'as tué ?"

La nuit est de plus en plus froide, mais aucun de leurs corps ne frissonnent.

"As-tu tué Cassidy, Kyle ?"

Le silence est perturbé par la voix directe et agitée de Jessi.

"Kyle...réponds-moi."

Un bref instant, elle a envie de courir à l'intérieur de la maison pour vérifier tout ce qu'elle pense et que Kyle refuse de lui annoncer. Elle a envie de bondir loin d'ici pour trouver une réponse à ses questions. S'enfuir pour ne pas rester aussi impuissante. Faire taire l'effroi qui la gagne. Cependant, quelque chose la retient. Elle ne peut pas se lever, partir, elle ne peut pas le laisser seul ici avec sa détresse. Il ne l'a jamais fait pour elle, elle n'a pas le droit de l'abandonner à son triste sort. Jamais, la brune ne se le pardonnerait. Cela aurait été le pire de ses crimes. Son ultime déchéance.

"C'est moi...C'est moi qui aurais dû m'en occuper."

Les larmes commencent à couler de ses yeux sombres sans qu'elle ne les sente arriver. Jessi tente de retenir ses sanglots assoiffés, mais n'y parvient pas. Ce n'est pourtant pas à elle de pleurer. C'est plutôt à lui, mais...Tuer quelqu'un, le priver de son oxygène, faire taire à jamais son existence...ce n'est pas quelque chose qu'aurait dû vivre Kyle. Jamais.

"Tu aurais dû me laisser le tuer. C'était à moi de le faire."

Parce que Cassidy a tué sa mère alors qu'elle se trouvait dans un appartement voisin du sien. Parce qu'il lui a fait croire que Sarah l'avait abandonnée, avait laissé l'enfant en manque d'amour. Parce que...

Parce que Kyle ne peut pas être comme elle. Il l'est de par son origine. Tous les deux sont uniques dans l'univers, cependant...Kyle est la pureté, l'innocence, elle n'est que son opposé, qu'une ombre, que le mal. Il est la lumière de son ombre. Il est le blanc, elle le noir. Complémentaires. Contraires.

"Pour Sarah. Pour tous ceux que tu aimes et qu'il a faits souffrir. Pour toutes ces choses...C'était à moi de le faire."

Jessi a fait des efforts pour changer, pour essayer de lui ressembler et d'avoir une place dans son univers qu'elle n'a jamais eu l'occasion de connaître, un lieu où vivre ne ferait pas aussi mal avec le soutien d'une famille, d'amis. Un endroit où le garçon l'a emmenée et qu'elle a essayé d'honorer, avec maladresse souvent, mais avec volonté. La brune aspirait à être comme lui, à se rapprocher de cet idéal qu'elle n'a jamais connu. Être quelqu'un de bien, quelqu'un en qui il aurait eu foi, quelqu'un qui aurait pu le protéger de ce qu'elle-même avait enduré.

"C'est moi qui suis cassée, Kyle, pas toi."

Mais elle vient de se rendre compte de son échec. De sa faiblesse, de son incompétence alors que Kyle noircit sa pureté par des actes qu'elle aurait dû commettre à sa place. A-t-elle mal fait ? A-t-elle eu tort d'essayer de s'introduire dans sa lumière ? De ne plus respecter un équilibre sacré entre le bien et le mal ? Elle est le mal. Elle se doit de continuer pour que la lumière puisse rester inchangée. Maintenir cette distance...Pourquoi Jessi ne l'avait-elle pas fait ? Pourquoi avoir voulu se rapprocher de quelqu'un comme Kyle à tout prix ? Pourquoi ne pas continuer à le considérer comme un rival ?

"Je ne veux plus que tu tues, Jessi."

Parce qu'il se souciait et se soucie toujours d'elle. Et, inversement, elle aurait fait n'importe quoi pour lui. Même changer, même se transformer entièrement, pour pouvoir être digne d'être à ses côtés, pour mériter son attention. Parce que les ténèbres ont besoin de lumière pour savoir s'orienter. Parce que deux contraires forment l'équilibre de la vie. La sérénité du monde.

Kyle fige son regard dans celui en larmes de la brune. Il vient de prendre conscience de son emplacement, de sa position, de l'être qui pleure sous ses yeux, de la jeune femme qui fait tout pour qu'il soit là, près d'elle et non englouti par ses pensées morbides. Jessi qui parvient à se reconnecter à lui. Jessi qui sanglote et qui est venue à sa rencontre. Jessi qui désire le protéger à n'importe quel prix.

Le garçon essaie d'assimiler tous les évènements qui viennent de se dérouler. Le temps s'est figé dans sa mémoire. Les secondes se sont stoppées et il a du mal à tout reconnaître autour de lui. Il sent tout de même la surface dure de la pierre sur laquelle il s'est assis. Il entrevoit les faibles lumières qui éclairent la rue plongée dans l'obscurité. Il entend les mots de Jessi qui résonnent dans ses oreilles. Sa voix tremblante et désemparée qui est venue à son secours. Il a encore le contact de ses mains tremblantes sur ses joues. Il contemple l'être à genoux devant lui comme s'il le découvrait pour la première fois au monde. Et il vient de réaliser quelque chose. Une sensation nouvelle.

Est-ce ça, changer ?

"Jessi...Je n'ai pas pu."

Soudain, la brune sursaute précipitamment, surprise par la voix qu'elle saisit comme un brin peinée. Tout défile dans sa tête et elle a du mal à tout assimiler d'un coup. N'a-t-elle pas vu un Kyle sans éclat quelconque dans les yeux assis négligemment sur ses marches il y a encore quelques minutes ? Ne s'était-elle pas revue elle-même des années de ça ? N'était-il donc finalement, pas devenu comme elle ?

"Je l'ai laissé partir. Je n'ai pas pu."

Il est resté pur, sans avoir sali ses mains qui n'étaient faites que pour soigner, aimer, protéger. Il n'a pas changé. Il n'est pas devenu comme elle, heureusement. Il est resté le blanc de son noir.

Il était resté Kyle.

"J'ai appris qu'il était..."

Kyle détourne les yeux un instant, gêné d'avoir à déclarer une information qu'il ne parvenait toujours pas à accepter lui-même. Il se sent honteux d'avoir causé des problèmes à sa famille, à Amanda, à Declan, à tellement de monde. Embarrassé de ne pas avoir eu le courage de les protéger jusqu'au bout en tuant l'homme qui les faisait tant souffrir. Troublé de ne pas avoir pu venger la mort de Sarah. Triste d'être...

"Ton frère."

Il la regarde ébahi par sa voix contenue, par sa maîtrise de soi, par sa froideur dans ses propos. Comment sait-elle que Cassidy est son frère ? Lui vient à peine de le découvrir. Le jeune homme reprend peu à peu des couleurs, malgré sa perplexité. Il veut des explications et faire taire ses interrogations qui se multipliaient sans cesse. Anéantir tout flou.

"Je l'ai découvert à l'instant. Toi aussi certainement."

"Mais comment ?"

Jessi est sur le point de se relever, de sécher de ses doigts les larmes salées qu'elle a laissées s'échapper, mais une main retient son bras. La brune regarde calmement les traits sérieux de son interlocuteur tout en soupirant. Il va forcément vouloir savoir comment elle a appris cette nouvelle, pourquoi elle est persuadée que les Trager sont sains et saufs, comment et pourquoi elle est venue directement vers lui pour s'assurer qu'il se portait bien. Forcément.

"C'est une longue histoire Kyle, mais elle est terminée pour ce soir. Ta famille va bientôt revenir et vous irez tous vous coucher tranquillement. Tu en as assez fait pour aujourd'hui."

La jeune femme désire par-dessus tout se dérober à cette main qui ne semble pas avoir l'intention de la lâcher. Elle a stoppé ses sanglots, a compris qu'il ne servait plus à rien de pleurer, de s'apitoyer. Kyle n'a tué personne. Kyle n'aura plus jamais à le faire, elle s'en assurerait.

"Jessi...Où est-ce que tu as l'intention d'aller ?"

Elle préfère ne pas lui répondre, elle préfère savoir qu'il ne le devine que partiellement. Pourtant, la brune sait pertinemment que le jeune homme connait le moindre de ses secrets, le moindre de ses regards. Ils sont devenus beaucoup plus intimes ces derniers jours et ont juré de ne plus rien se cacher. Mais, Jessi désire par-dessus tout conserver cette petite once d'espoir, cet espoir éphémère qui l'aurait empêché de connaître ses intentions futures.

Cassidy est l'ennemi. L'ennemi à éliminer. L'ennemi que Kyle a laissé s'échapper. L'homme qui a assassiné sa mère et lui a fait croire à son abandon. L'être répugnant qui lui a tout pris. Celui qui se prétend être le frère de Kyle.

"Je ne veux pas que tu partes."

Il essaie de la retenir, elle le constate dans l'intensité de ses yeux, dans ses gestes fermes et délicats en même temps, dans le ton si particulier de sa voix. Il tente de l'empêcher de s'en aller faire justice elle-même. Kyle se lève alors sans la lâcher du regard. Aucun mot de plus n'est échangé. Tout n'est que lutte de silence, d'émotion. Tout n'est que connexion entre eux.

Soudain, une lumière jaillit à quelques mètres de leurs deux silhouettes. Un bruit de voiture. Le retour de la famille. Les retrouvailles et la suite des révélations. Ils comprennent tous deux que la magie vient de s'éteindre et qu'il faut qu'ils reviennent à un semblant de normalité. Cette normalité qui vient à l'instant d'apparaître devant eux.

Kyle jette un regard plein de sous-entendu à Jessi. Celle-ci ne dira rien de ce qu'elle sait, rien de la conversation qu'ils viennent d'avoir, rien de ses projets à elle. Tout devra être muré d'un silence. Quitte à mieux mentir. Quitte à partir.

"Amanda t'expliquera ce qui s'est passé."

"Amanda ?"

Elle voit cette lueur qui s'est allumée dans ses prunelles et sent son cœur ralentir de douleur. A-t-elle bien agi en mentionnant le nom de son ex petite-amie ? Faisant cette tentative désespérée pour que le génie la laisse partir trop préoccupé par son ange blond ? Jessi sourit tristement devant l'air chamboulé de Kyle alors que les membres de sa famille arrivent en courant.

C'est le moment pour elle de se fondre dans la masse et de disparaître dans les ténèbres, d'utiliser son ahurissement et sa joie de revoir tous les Trager ainsi qu'Amanda sains et saufs. L'instant où Jessi décide de sa grâce féline d'éviter toutes les étreintes, les questions, les effusions qui suivent. Les quelques secondes où elle parvient à s'échapper de cette atmosphère chaleureuse, mais oppressante qui n'est pas celle qu'elle mérite.

Kyle n'a pas le temps de réagir que la silhouette sombre et élancée de Jessi s'enfuit à toutes jambes tout en se fondant dans l'obscurité de cette soirée si bouleversante.

Elle est le noir.

Et là où elle désire aller, elle ne compte pas rencontrer de lumière.


J'espère que cela vous a plu...pour un début :D Toute appréciation est la bienvenue.

Kingaaa.