Nom : Aku no Yuki

Auteur : Gakuto-Sara

Disclaimer : Sakura Taisen est pas à moi %) Hey hey, last but not least ~


Acte 8 : Satan/Yamasaki

Un petit groupe de sept personnes se tenait devant une tombe vierge de toute inscription, plantée juste devant les ruines d'un vieux palais d'où pointe le cinquième et dernier Tenfu Zeki.

Un mémorial.

En l'honneur de celui qui fut bien souvent considéré comme un démon atroce…

Ce fut Sumire qui se détourna la première, et partit d'un bon pas, laissant juste tomber une petite phrase :

- Il n'a eu que ce qu'il méritait, cet imbécile !

Iris regarda un long moment la tombe blanche, déposa son ourson dessus et dit :

- Jean-Paul, je te confie Satan-san. Il a été très triste, il faut le consoler, d'accord ?

Sakura faillit éclater de rire. Iris, après avoir écouté les explications d'Ayamé au sujet de Satan, avait retrouvé sa naïveté et décidé que le grand-méchant-affreux-qui-avait-fait-peur-à-Iris était un grand traumatisé qu'avait jamais eu de peluche.

La petite blonde serra très fort son ourson dans ses bras, se détourna, et partit lentement rejoindre Sumire, laissant cinq jeunes filles face à la tombe.

Kourran déposa doucement les plans qu'elle avait sauvegardé, annotés par Yamasaki et par elle-même.

- Je ne suis peut-être qu'une débutante, mais j'aurai vraiment aimé travailler avec vous, Yamasaki-san. Merci pour tout. Sans vous, rien n'aurait été possible.

Et ce fut son tour de s'éloigner lentement, paisiblement, tranquille. Prête à faire face de nouveau, s'il le fallait.

Sakura, elle, observait Ayamé. La jeune fille savait bien que, malgré les apparences, sa supérieure était très touchée par la mort de son ancien fiancé. Alors, sans un mot, elle partit rejoindre les autres, suivie par Maria et Kanna. Yamasaki avait été un ami de son père. Sans doute, aussi, un modèle. Elle aurait aimé que tout se passe autrement.

Le groupe de la Division des Fleurs disparut aux yeux d'Ayamé. Quand elle ne put plus les voir, elle se retourna vers la tombe blanche.

- Yamasaki-chiosa…

Elle sortit la bague dorée de sa poche, l'examina un long moment. Les caractères japonais, finement ciselés, lui sautaient au visage comme pour l'accabler :

« Ai Shiteru »

Oui, elle l'aimait.

Oui, il l'avait aimé.

Ce n'avait pas été qu'un rêve.

Tout était encore possible.

Et en attendant de le rejoindre… Le moins qu'elle pouvait faire était de vivre pour lui.

Elle se pencha et déposa doucement la bague entre les plans de Kourran et l'ourson d'Iris. Se relevant, elle sentit comme un courant d'air derrière elle, mais ne se retourna pas. Elle savait bien qui était là… Et qui disparaîtrait si elle se retournait.

- Yamasaki-kun… Merci.

Et, toujours sans regarder derrière elle, elle rejoint la Division de Hana et Yoneda, pour continuer sa vie.

Seule.

Seule ?

Pas forcément.

Oh, juste une ombre, un courant d'air froid…

Yamasaki.

Satan.

Les deux.

Ou bien… Juste celui qu'elle aimait ?


Yamasaki: ... *mort*

Ayame: *pleure*

Jeanne: *ressuscite Yamasaki*

Ayame: ... MERCIIIII!

Jeanne: ... Au plaisir ~

Hao: ... Tu sais que tu viens de ressusciter un psycho qui peut faire péter le monde entier?

Jeanne: ... Ah...? Oops. HEY, môssieur, revenez, j'dois vous tuer! X)