Titre : Barrières

Disclamer : Rien est à moi ( hélas … )

Avertissement : bon ben à ce stade à sert plus à rien x)

Paring : Kirk/Spock, Sulu/Chekov

Chapitre 20 : Epilogue

Faire changer d'avis Spock semblait être peine perdue. Par ailleurs, Jim n'en avait aucune envie. Il savait que le vulcain avait besoin de retrouver ses barrières pour son propre bien être et il l'acceptait. Mccoy avait réagit de manière beaucoup plus excessive, mais Kirk avait fini par le raisonner.

- Quand comptez vous partir ? Avait demandé Jim un soir où ils avaient reprit leurs ébats.

- D'ici un bon mois. Nous avons mérité notre permission je crois, et je veux passer encore un peu de temps avec vous.

- Vous ne me direz plus ces mots une fois que vous reviendrez.

- C'est vrai. Reconnu le Vulcain. Mais ça ne signifiera pas que je ne le penserai pas.

Jim l'embrassa et ils repartirent de plus belle.

Ces trente jours passèrent à une vitesse fulgurante. Jim aurait juré qu'ils n'étaient même pas resté une semaine sur la planète. Mais il était temps de retourner sur l'Enterprise, et de laisser Spock sur Vulcain.

Une navette leur fit faire le trajet jusqu'à la planète natale de leur ami. Le petit comité se retrouva devant un temple dont l'accès, en temps d'humain, leur était interdit. C'était là que se dérouleraient leurs adieux.

- Docteur Mccoy, je vous prierais de ne pas trop importuner le capitaine pendant mon absence.

- Quoi ? Ce n'est pas un vulcain qui va m'apprendre à faire mon travail tout de même.

- Vous semblez légèrement nerveux docteur …

- Moi ? Nerveux ? Ah ah ah ! Quelle bonne blague !

Et il reprit sur un ton plus menaçant.

- Si vos compatriotes vous font faire l'ablation totale des émotions je vous jure que je vais le botter les fesses quitte à me retrouver dans votre asile de vulcain détraqué.

- Je ne crois pas qu'on vous internerais pour si peux.

- La ferme Spock.

Il l'enlaça amicalement et lui tapota dans le dos avant de s'écarter, laissant place à monsieur Sulu et Chekov. Les deux hommes semblaient avoir la main soudée l'une avec l'autre depuis leur passage à l'hôpital psychiatrique, il regardait monsieur Spock avec un sourire franc et encourageant.

- Je vois que pour vous les choses s'arrangent. Remarqua Spock.

- Je pourrais en dire de même. Reprit Sulu. J'aiderais la capitaine pendant votre absence, mais le poste de second vous revient de droit, j'attendrais avec empressement votre retour sur l'Enterprise.

- Vous n'aimez pas mon poste monsieur Sulu ?

- Disons que je préfère le mien, sur le tableau des commandes à côté de Pavel.

Spock hocha la tête et Sulu s'écarta pour laisser le jeune russe un instant avec le vulcain.

- Je me posais une question monsieur. Comment appelle t-on la personne aimée en langage vulcain ?

Spock fut prit au dépourvu, mais finalement murmura :

- T'hy'la. Cela peu vouloir dire ami, frère ou amant.

- T'hy'la … répéta Chekov comme pour être certain de ne pas l'oublier. Merci monsieur Spock.

Et il s'éloigna, allant retrouver Sulu à qui il murmura un mot à l'oreille. Le japonais le regarda avec étonnement avant que Pavel ne recommence à chuchoter. Hikaru éclata alors de rire et Mccoy du grogner pour les faire taire.

Jim s'approcha à son tour de Spock. Les autres firent soudain mine de regarder ailleurs et commencèrent à se dissiper avec autant de discrétion qu'ils en étaient capable. Cela fit plus rire Kirk qu'autre chose, mais il avait bien d'autre centre d'attention. Se tournant vers son amour, il lui prit la tête dans les mains.

- Alors c'est ainsi.

Spock hocha la tête. De leurs mains, les deux hommes s'embrassèrent comme le faisaient les vulcains sur leur planète natale et s'embrassèrent à la façon de la Terre. Lorsqu'ils rompirent leurs baisers, ils se collèrent front contre front et fermèrent les yeux, profitant de leurs dernier moment d'intimité ensemble.

- Voulez vous me dire quelque chose ?

- Il y aurait tellement de chose à vous dire Spock, que je ne sais pas où que commencer.

- Puis-je formuler une requête ?

- Je vous écoute.

- Ne me demandez pas de rester avec vous.

Jim ouvrit les yeux et regarda le vulcain.

- Je n'aurais pas la force sans mes barrières de refuser votre proposition.

Jim lui caressa la nuque avec sa main et l'embrassa une dernière fois.

- Je suppose qu'il est temps.

Spock hocha la tête et ils se séparèrent. Jim tenait toujours la main de Spock et ne la lâcha que lorsqu'il fut trop loin pour arriver à la serrer. Le vulcain lui tourna le dos et commença à marcher vers le temple.

Spock avait l'esprit troublé. Il repensait à une multitude de choses, de souvenirs qu'il avait passé en compagnie de son capitaine. Il lui sembla qu'on appelait cet état la nostalgie. Il y avait le souvenir où ils avaient fait l'amour pour la première fois, celui où il l'avait retrouvé sur le vaisseau Romulien …

Mais le plus beaux était celui où il avait rencontré Jim pour la première fois, et qu'il lui avait adressé ce magnifique sourire.

- Surak !

Spock se retourna. Le chat avait échappé à la navette et courrait à présent jusqu'à lui. Il le prit dans ses bras et leva les yeux vers Jim. Pour la première fois Spock fut troublé d'y voir une détresse mêlée au bonheur.

Et pour la première fois de sa vie, Spock fit le plus beaux sourire qu'il était capable d'offrir et s'écria pour être certain de se faire entendre :

- A dans six mois !

x x x

Ca y est, c'est fini * se mouche *

Je dois dire que ce fut une expérience enrichissante. Je voulais écrire une fanfic où Spock se feraient torturer à la base, puis ça a dégénéré ( en bien j'espère ) en enquête policière et finalement ça n'a pas été une fin aussi parfaite que je l'avais prévu. J'ai simplement pensé que celle ci serait la plus cohérente possible. Spock doit retrouver ses barrières tout de même sinon ce n'est plus vraiment Spock ;) Qui sait ? Peut-être y aura t-il un OS sur les retrouvailles entre Jim et Spock ?

Un gros merci aux reviewers, Kokoroyume, kamelion, Girafe13, Sir Pansy, black29, real or not, et tout particulièrement à Vampir-Kun et Omou Yaoi qui me suivent depuis le tout début.

Omou Yaoi : Tu peux prendre ma fanfic je te l'offre de bon coeur à mettre sur ton site, ainsi que toutes les autres fanfics slash K/S que j'écrirais à l'avenir. Je serais ravie d'y faire un tour lorsqu'il serait fini et tu pourra compter sur moi pour être un membre régulier. ;)

Je travaille déjà sur le scénario d'une prochaine fanfic K/S. J'ai plusieurs idées en tête. Soyez à l'écoute je pense la publier d'ici peu.