Auteur : .cullen

Traductrice : Moi

Spoilers : ---

Rating : T (pour le moment)

Genre(s) : Romance/Humour

Disclaimers : Tout l'univers des Cullen appartient à Stephenie Meyer. L'histoire que vous allez lire appartient à .cullen. Quand à moi, je ne suis qu'une humble traductrice.

Notes : Pour ceux que ça intéresse de lire cette histoire en version originale, le lien se trouve dans mon profil.



- Chapitre 1 -


-PoV Bella-

Je sortis lentement de mon cours d'anglais sous le regard torve de mes camarades de classe.

"Hey Bella," entendis-je derrière moi.

"Ton sens de la mode a disparu," compléta une autre voix.

"Intelligent... Très original," rigolais-je sarcastiquement. Les deux filles m'observèrent, confuses, avant de se détourner, repoussant leur cheveux par dessus leurs épaules. Je me tournai pour m'éloigner et dérapai sur mon lacet, génial...juste un autre jour normal au paradis.

Peut-être que je devrais juste rentrer à la maison aujourd'hui, sécher les cours. De toutes façons, quel était l'interêt de tout cela ? Alors que je sortai de ma transe, je vis un flash devant mes yeux et manquai de tomber à nouveau.

"Oh, Bella, je suis désolée, je pensais que tu m'avais vu," me dit la voix de ma meilleure amie alors que des points blancs dansaient devant mes yeux.

"Ca va, donnes moi juste une seconde," marmonnai-je en attrapant sa main. Elle me tint fermement le bras pour que je puisse retrouver mon équilibre.

"Je suis tellement désolée Bella, je t'ai aveuglée !" dit-elle alors qu'elle m'entraînait vers ce que je supposai être la cafétaria.

"Angela, ne t'inquiète pas... J'arrive à peu près à voir maintenant," rigolais-je alors que les points blancs disparaissaient. Elle m'entraînait bel et bien vers la cafétaria.

"Promis, plus de photos surprises," dit-elle en me tendant son petit doigt. "Deal," souriais-je en l'attrapant avec le mien alors qu'on s'asseyait. "Tu vas vraiment me manquer," marmonnais-je.

"Ne parles pas de ça ! On ne va pas passer le reste de la semaine à pleurer," me dit-elle, en essayant de dissimuler la tristesse dans sa voix.

Angela Weber était ma meilleure amie...ma seule amie, en fait. On s'était rencontré en Seconde, on voulait toutes les deux travailler pour le journal de l'école. Évidemment, Angela était une photographe. Son besoin constant de me prendre en photo était lentement devenu tolérable au cours des années et maintenant, alors que nous étions au milieu de notre année de Terminale, je n'y prêtais même plus attention. Je ne me disputais plus avec elle à cause de cela même si c'était ridiculement ennuyeux; elle était ma meilleure amie et savait toujours comment me calmer. Nous êtions vraiment des meilleures amies différentes l'une de l'autre, elle était le Yin de mon Yang. Alors que j'étais la fille têtu et susceptible qui ne pouvait pas marcher sur une surface plane sans trébucher, elle était plus calme et détendue. Elle était aussi extrêmement timide, c'est peut-être d'ailleurs pour ça qu'on s'entendait aussi bien. Je ne lui pardonnais pas entièrement de me quitter. Ça me dépassait que ses parents déménagent alors qu'on était presque à la fin de l'année mais je suppose qu'ils faisaient ce qui était le mieux pour eux. Cependant, ça allait, il ne reste plus que deux mois avant que Bella sans amis ne quitte cette école.

"Edward Cullen est entrain de te regarder," me chuchota-t-elle en me sortant de mes rêveries. Peut-être que j'en faisais trop ?

"Hmm ?" dis-je en relevant la tête, vaguement interessée. "Peut-être qu'il regarde dans le vide," dis-je. Je relevais la tête pour croiser son regard avant qu'il ne tourne à nouveau son regard vers sa table en souriant. Pourquoi me regarderait-il ? Je devrais peut-être m'expliquer : Edward Cullen, basketeur star du lycée. Toutes les filles étaient amoureuses de lui. Il était vraiment beau avec sa peau pâle, ses yeux émeraudes et ses cheveux de couleur cuivré ébouriffés comme s'il venait de sortir du lit. Sportif accomplit bien sûr. Oh, et je le détestais.


-PoV Edward-

J'observai la cafétéria et soupirai, toujours les mêmes vieilleries, rien de nouveau ne se passait jamais. Je m'ennuyai tellement. Je regardai Jessica, la fille du jour comme j'aime les appeler, elles ne durent jamais longtemps. J'ai vraiment une capacité d'attention très faible. Je ne fréquente les filles que pendant quelques semaines, juste le temps de les mettre dans mon lit puis c'est fini, je ne m'amuse plus. Je sais que ça me fait passer pour un salaud mais pour être tout à fait honnête, je me moque complètement de ce que les gens peuvent penser de moi. Peu importe avec qui je couche ou non, je ne suis jamais seul. Les seules personnes irritées par ma soi-disant réputation sont les membres de ma famille. Alice, ma soeur jumelle et mon grand frère Emmett ainsi que leurs compagnons respectifs, Jasper et Rosalie, des jumeaux eux aussi, ironique hein ? Ils haïssent la manière dont je traite ces filles, pas que ce soit le genre de fille que ma soeur fréquente. Mais c'est juste parce qu'ils ont éprouvé le besoin de se fixer, alors que je veux profiter de ma jeunesse. Je suppose que parfois j'envie leurs relations mais une fille devrait être incroyablement spéciale pour m'intéresser plus d'une semaine.

"Comment ça s'est passé avec Jess hier soir ?" me demanda Tyler en retournant sa chaise avant de s'asseoir. Je n'aimais pas vraiment Tyler ni aucune des personnes avec qui je m'asseyais d'ailleurs. J'étais peut-être arrogant, mais j'avais l'impression qu'ils ne s'asseyaient avec moi que parce qu'ils savaient qu'on les regarderait ainsi.

"Pas mal. Cette fille sais ce qu'elle fait, je dois bien lui le reconnaître," dis-je avec un sourire satisfait. "Mais...c'est toujours la même chose." ajoutais-je en jouant avec ma nourriture.

"Oh oh... Pas douée au pieu ?" me demanda Mike, en s'immisçant dans la conversation.

"On a pas encore été aussi loin, je suppose qu'on verra ce soir," marmonnais-je. "Je m'ennuie, j'ai besoin de quelque chose de nouveau."

"Ouais, parce que tu t'es fait toutes les filles ici," rigola Mike en scannant la pièce.

"La plupart, ouais," acquièscais-je en regardant moi aussi. "D'après ce que je vois."

"Tu n'as pas eu Isabella Swan," dit Tyler en regardant dans sa direction.

Je me retournais pour la voir assise avec son amie...seigneur c'était quoi son nom, Angie ? Pas que ce soit important. Isabella n'était pas vraiment belle pour être honnête, elle était ben...banale à défaut d'un meilleur mot. Ses cheveux blonds (!) était lâchement attachés et elle était entourée de livres. Elle portait un pull gris, une écharpe noire et un jean bleu avec des chaussures plates. Rien de spécial, et je préférais les brunes de toutes façons. Elle tenait un stylo et avait les yeux perdus dans le vague.

"Pourquoi la voudrais-je, franchement ? Tu l'as bien regardé ?" Méchant je sais, mais Isabella Swan n'était définitivement pas mon type.

"Elle est plutôt mignonne dans le genre rat de bibliothèque coincée," dit Mike, en réprimant son rire.

"Je pourrais l'avoir si je voulais," dis-je avec confiance.

"J'en doute, vieux, elle ne sort avec personne," intervint Eric. "Et certainement pas avec toi, je suis sûr qu'elle sait comment tu es."

"Je parie que je pourrais l'avoir," dis-je, têtu. Je détestais les gens qui me disaient qui je peux avoir ou non.

"Okay. Alors, tu veux rendre ça intéressant ?" demanda Tyler. "Qu'est-ce que tu dirais d'un petit pari ?"

"Ca m'a l'air marrant...j'pourrais vous prouver que vous avez tord," ajoutais-je. "C'est quoi le pari ?"

"Okay, je te parie que tu ne peux pas mettre Isabella Swan dans ton lit avant la fin de l'année... Je suis généreux, ça te donne deux mois? Mais pendant ce temps, tu ne peux sortir avec aucune autres filles. Tu peux te faire aider mais tu ne dois dire à personne que c'est un pari, ça reste entre nous, okay ?" me dit Tyler alors qu'Eric écrivait rapidement tout ça.

"Ca marche, même si je n'aurais pas besoin de deux mois. Tu veux parier combien ?" demandais-je, confiant. Ce serait réglé en moins d'une semaine.

"250 ?" suggéra-t-il. J'avais cet argent. J'avais économisé dans le but de m'acheter de nouvelles jantes pour ma Volvo bien-aimée mais je pourrais acheter beaucoup plus avec 500$.

"Ca marche...Quelqu'un d'autre ?" demandais-je alors que Mike levait lui aussi la main.

"Je peux faire mieux," dit Mike. "Je parie que tu rempliras le marché avant la fin du premier mois." A nouveau, Eric écrivit tout cela.

"Okay, puisque je ne suis pas impliqué dans le pari, je vais vous faire signer ce papier à tous les trois et le garder avec l'argent réservé au vainqueur; d'accord ? Oh, et si vous brisez les règles pendant le pari, vous perdez votre argent okay ?" dit Eric, un peu trop joyeusement à mon goût. J'étais convaincu qu'il était très excité à l'idée qu'il n'était rien d'autre qu'un observateur et qu'il pourrait s'amuser sans risquer de perdre son argent.

Je regardai vers Isabella, préparant mon plan pour la mettre dans mon lit. Ça allait être tellement marrant. Tout d'un coup, elle s'ébroua et regarda vers moi. Je soutins stupidement son regard avant de me tourner à nouveau vers ma table. Wow, j'avais dû passer pour un idiot. Bon début.

"Okay, on signe ça maintenant et on ramène l'argent demain ?" demanda Tyler alors que Mike et moi hochions la tête. "Deal," dis-je en tendant la main. Tyler l'a prit et me sourit. "Bonne Chasse."

--------------

(!) Je sais, je sais, Bella est blonde ! L'auteur a changé sa couleur de cheveux pour les besoins de la fic. Ne vous inquiétez pas, elle redeviendra brune ! Promis



[Mode Saw-
v2 ON]

Vous voulez la suite ? Moi, je veux des reviews... Vous savez ce qu'il vous reste à faire !!!

[Mode Saw-v2 OFF]