Disclaimer : même si j'aimerais énormément, les personnages ne m'appartiennent pas, je n'écris sur eux que pour le plaisir (le mien et le vôtre, j'espère)

Béta : Arianrhod

NB : titres auxquels vous avez échappé : Mission : marions-les ! / Mission délicate/ Mission Épineuse/ Mission impossible.


Chapitre 1

Cela faisait un petit moment que Ianto observait Owen et Tosh. Il ne disait rien, mais il voyait tout, il remarquait tout, il savait tout. Ce n'était pas non plus très difficile à décrypter.

Tosh fondait littéralement d'amour pour le maigre médecin et celui-ci appréciait visiblement la jeune femme sans oser s'en approcher. En les voyant ainsi danser une valse-hésitation à l'ancienne, Ianto se sentait une âme de Cupidon. Il leur fallait quelque chose pour les aider à rapprocher un peu, un coup de pouce amical, même si cela ressemblait beaucoup à une mission impossible.

Il alla chercher Gwen pour lui demander un peu d'aide. Elle connaissait son Owen sur le bout des doigts, s'il pouvait dire. Elle saurait certainement comment rapprocher ces deux-là, pour leur bonheur mutuel.

- Gwen, je peux te parler ? fit-il en l'attirant dans le bureau de Jack.

- D'accord, mais seulement si tu me promets un café aussi bon que celui de ce matin, tu sais que je me réveille la nuit avec l'envie d'en boire un ?

- Non, je rêve ! Je vous ai rendu accro à la qualité !

- Arrête, tu savais très bien ce que tu faisais.

Ianto baissa les yeux, cachant la flamme amusée qui dansait dans son regard. Gwen éclata de rire.

- Bon, allez, de quoi tu veux me parler ? De Jack ? Il te manque ? à moi aussi, tu sais...

- Jack nous manque à tous, Gwen, fit Ianto, refusant catégoriquement de parler du Capitaine.

Son absence pour des raisons professionnelles le perturbait fortement. Cela ne faisait que quelques mois qu'il avait cédé aux exigences de la chair du Capitaine et il se sentait en manque. D'où le besoin urgent de se changer les idées en s'occupant de Owen et Tosh. Gwen eut le bon goût de paraître comprendre.

- Mouais, il manque à certains plus qu'à d'autres. Pourquoi m'as-tu fait venir dans son bureau ?

- c'est le seul endroit où on peut parler tranquillement.

- et pourquoi veux-tu me parler, demanda la brune avec méfiance, ou plutôt de quoi veux-tu me parler ?

- de Owen et Tosh.

- Ah !

Elle soupira, elle avait eu peur que Ianto lui demande des comptes vis à vis de son attitude avec le capitaine. Elle l'avait toujours trouvé à son goût mais dernièrement, elle avait cherché à accroître ses contacts avec Jack. Elle n'était pas habitué à se faire ignorer et ses attentions lui manquaient. Elle avait d'ailleurs le sentiment que Ianto n'était pas étranger à cette affaire et qu'il y avait sûrement quelque chose derrière cette recrudescence de chasse, d'exercices de tirs que Jack organisait pour l'ancien réceptionniste.

- Oui, je trouve qu'ils devraient arrêter de se tourner autour comme ça. Et tenter quelque chose une bonne fois pour toute !

- bah, Tosh est très timide, dit Gwen en haussant les épaules et Owen est ... ben, c'est Owen quoi.

Il ferma les yeux, tentant de réfléchir à un qualificatif qui ne soit pas trop méchant. Hum cynique, moqueur, désagréable, caustique, sarcastique...

- Owen, dit-il en désespoir de cause.

- évidemment, de plus, ni l'un et l'autre ne feront le premier pas, reprit Gwen que l'idée de mettre ses collègue ensemble semblait réjouir.

- Faux, dit Ianto, Tosh a déjà fait les premiers pas et pas qu'une fois. Mais je crois que Owen est trop obtus pour l'avoir remarqué.

- Ah bon, mais qu'a-t-elle fait ? demanda Gwen, curieuse.

- Elle lui a proposé plusieurs fois de venir boire un verre avec elle, elle lui prépare des petits sandwichs rien que pour lui. Personne d'autre n'a d'attention pour lui de cette manière et il prend cela comme si cela lui était dû. C'est insupportable !

- Donc ce que tu veux, c'est qu'il ouvre les yeux ? Bon courage, renifla-t-elle, Owen est le roi des bornés quand il veut. Et il s'y entend pour pourrir une situation.

- oui, je sais. Ce que je veux faire, c'est organiser une soirée tous ensemble au Hub, profitons de l'absence de Jack pour resserrer les liens entre nous, blablabla, et on leur fait faux bond.

- du coup ils se retrouvent tout les deux tout seul et ils rentrent chez eux sans qu'il ne se passe rien du tout. Non, ça ne marchera pas cette histoire. Mauvaise idée !

- t'as mieux à proposer ? fit Ianto un peu désarçonné et secrètement vexé qu'elle écarte son idée sans y réfléchir plus profondément.

- Restaurant ? Connaissant Owen, il ne va pas refuser une bouffe gratuite et Tosh restera pour lui tenir compagnie. Après, ce qui peut arriver les regarde, ils sont grands...

- Ok, demain soir, Opération Resto pour les masos de l'amour.

- je t'ai connu plus inspiré, rétorqua Gwen en étouffant un rire.

Il lui sourit et ressortirent du bureau de Jack sous les regards intrigués de Tosh.

oOoOo

- Ah merci, merci !! gueulait Owen en arrivant au Hub le matin suivant, j'ai passé une soirée vraiment merdique !!!

- Sympa pour moi, Owen, grinça Tosh, bonjour au fait.

- Désolé, Sweet heart mais là, il faut que ces deux idiots comprennent que ça ne se fait pas de nous abandonner en plein milieu d'un dîner et de me laisser la note à payer.

- T'as pas fait ça quand même ? murmura Gwen à Ianto, tu n'as pas oublié de régler la note ?

- Non, mais le maître d'hôtel va m'entendre, répondit-il sur le même mode. Surtout avec le pourboire que je lui ai laissé. Mais bon, reprit-il d'une voix plus forte, tu en as quand même profité ?

- et toi, Tosh, demanda Gwen en se tournant vers la jeune femme dont les pommettes cerises montraient l'embarras.

- n'importe quoi ! continua de s'emporter Owen, sans laisser le temps à Tosh de répondre, vous nous avez laissé tomber comme des vieilles chaussettes et nous avons dû nous dépêcher de manger pour vous retrouver au Hub et bizarrement il n'y avait personne. Vous étiez où ? Gwen je peux comprendre, mais toi, Ianto en l'absence du Capitaine, tu passes tes nuits ici. Enfin, quand il est là aussi. Bordel, vous étiez où ?

- On dormait...

- On chassait...

Les deux conspirateurs répondirent en même temps. Ils n'avaient pas pensé à trouver une excuse pour la soirée de la veille.

- enfin, on dormait en chassant, dit Ianto, en foudroyant Gwen du regard, la défiant de dire un mot de plus. Elle cacha un fou rire qui menaçait de déborder.

- Mouais, fit Owen, en les dévisageant tour à tour, je ne sais pas ce que vous avez encore inventé mais vous auriez pu prévenir que vous en aviez pour un moment. On aurait pu profiter de cette soirée, au lieu de devoir quitter le resto avant le dessert.

Il s'éloigna et descendit vers sa salle d'autopsie, râlant qu'il avait évidemment du travail à faire et peu de temps à consacrer à ces idioties, en des termes moins châtiés.

- merci, souffla Tosh en passant devant Ianto, avec un sourire léger.

Il la regarda se mettre au travail avec entrain, le sourire toujours collé aux lèvres. De toute évidence, il y avait au moins une personne qui avait apprécié la soirée.

oOoOo

- Je n'arrive pas à m'expliquer ce qu'elle lui trouve, dit-il d'un air songeur à Gwen un peu plus tard, il est rustre, mesquin, moqueur avec nous comme avec elle, mais elle lui pardonne tout.

- Que veux-tu l'amour est aveugle ! dit Gwen, et puis, Owen n'est pas si désagréable quand il veut.

- Oh, j'oubliais que tu étais l'experte ès Owen.

Elle grimaça et vérifia que Tosh ne pouvait pas l'entendre.

- Ok, ça va, je m'en veux déjà suffisamment, et pour Rhys, et pour Tosh. Dis-moi, elle a toujours eu ce genre de sentiments pour lui ?

- Je ne travaillais pas encore à l'Institut de Cardiff, quand ils se sont rencontrés pour la première fois, et je ne suis pas sûr que Jack ait porté attention à ça. En tout cas, il ne m'en a jamais parlé. Mais depuis que je la connais, elle a toujours eu un béguin pour lui.

- Et lui, c'est la seule personne avec laquelle il est à peu près correct. C'est vrai qu'ils pourraient faire un beau couple, s'ils s'en donnaient la peine.

- Pfff, souffla Ianto, bon, le coup du resto, ça n'a pas marché. Il nous reste ton idée... une vraie sortie à 4.

- Minute, c'était ton idée et je la trouvais foireuse.

- En attendant, c'est la tienne qui a foiré.

- Ianto, fréquenter Jack n'a pas arrangé ton humour.

- Ah bon, quel dommage ! mais il fallait s'y attendre.

- Ah bon, pourquoi ?

- Je suis trop sensible au sien. Il est contagieux.

- Ah misère, toi aussi, tu vas commencer à sortir des blagues vaseuses sur la physionomie des aliens ?

- Non, ça je lui laisse, il le fait tellement mieux que moi, entre autre chose...

Ils pouffèrent, s'attirant un regard noir, sourcils froncés de Tosh qu'ils venaient de déranger dans une équation ardue.

- Café ?

- Avec plaisir, cher associé, fit Gwen, allez, je lance les invitations.

oOoOo

Gwen usa de sa persuasion avec talent pour convaincre Owen de sortir de sa crypte, tandis que Ianto appâtait Toshiko avec la perspective de faire joujou avec un artefact qu'il fallait étudier. Bref, malgré la soirée avortée de la veille, ils réussirent à les remettre dans la même pièce.

Gwen exposa son plan aux oreilles de ses collègues.

- Tu te rappelles Tosh quand tu as proposé une sortie ensemble, eh bien, il y a un nouveau bowling en ville, ça serait sympa de s'y rendre tous ensemble, on pourrait se faire un tournoi Torchwood.

- Eh minute papillon, c'est à moi, cette idée, dit Owen d'une voix cassante.

Gwen sourit jusqu'aux oreilles, Ianto acquiesça.

- Alors tu ne vois aucun inconvénient à venir avec nous pour jouer...

- Mais, je n'ai pas prévu, j'ai encore du travail, se fit prier le médecin, il aimait tant quand on le suppliait.

- Allez mon Owen, tu verras, je suis sûre qu'il y a de jolies filles dans ce bowling.

Gwen esquiva le regard soudain furibond de Ianto. Le plan était qu'il s'intéresse à Tosh, non qu'il s'intéresse aux autres filles qu'il pouvait y avoir au bowling. Mais Owen était finalement partant, autant en profiter, ils partirent aussitôt pour le Bowling Paradise, nouveau lieu à la mode, ces jours-ci.


A suivre... (enfin si ça vous plait)