Auteur : JamesRamsey

Traductrice : Moi

Spoilers : -

Rating : M

Genre(s) : Romance/Drama

Disclaimers : Tout l'univers des Cullen appartient à Stephenie Meyer. L'histoire que vous allez lire appartient à JamesRamsey. Quand à moi, je ne suis qu'une humble traductrice.

Notes : Pour ceux que ça intéresse de lire cette histoire en version originale, le lien se trouve dans mon profil.


- Chapitre 1 -

-PoV Bella-

"Aïe, je me suis coupée." Je baissai les yeux vers mon doigt et vis le liquide cramoisi couler. Soudainement, j'entendis le bruit terrifiant d'un grognement provenir de l'autre bout de la pièce avant que l'enfer ne se déchaîne.

Je me sentis voler en arrière, une douleur me déchira le dos et le bras; j'entendis un boum et le bruit du verre qui se brise lorsque mon corps passa à travers la table et atterri par-terre. Plusieurs choses arrivèrent simultanément. Je sentis le souffle d'Edward sur mon cou. Je pus voir l'expression de désespoir sur le visage de Jasper alors qu'Emmett et Rosalie luttaient pour l'éloigner de moi et de la tentation qu'était mon sang. Soudainement je réalisai que la famille avait tort. J'avais tort. Jasper n'était pas entrain de m'attaquer et Edward n'était pas entrain de me protéger.

Ils disent qu'avant de mourir on voit toute sa vie défiler devant ses yeux. Je ne vis pas ça. Je suppose que j'avais raison quand j'avais dit à Edward que mon cerveau n'était pas normal. Le temps sembla ralentir. Je vis la pièce comme si je n'y étais pas. Comme une personne invisible se tenant dans un coin.

Il y avait Jasper, qui essayait frénétiquement de me rejoindre malgré les bras qui le retenaient; Emmett et Rose qui essayaient de le sortir de la maison avec l'aide de Carlisle. Esme et Alice regardaient la scène avec horreur et déception. Pourquoi personne ne s'intéressait à Edward ?

Oh oui, Edward me protégeait toujours. Et pour être honnête, on aurait vraiment dit qu'Edward me protégeait de son corps. Ce qu'ils ne voyaient pas, c'était que ses dents étaient plongées dans mon cou et qu'il drainait lentement la vie hors de mon corps.

"EDWARD, NON !" cria Jasper. Je suppose qu'il avait réalisé qu'ils ne le lâcheraient pas, et que c'était le seul moyen pour lui d'attirer l'attention sur la situation. La famille se tourna vers nous avec choc. Esme, qui était la plus proche, agit immédiatement. Elle essaya d'attraper Edward qui me relâcha juste pour l'envoyer voler à travers la pièce afin qu'elle atterrisse contre le mur qu'elle manqua de traverser.

"A MOI !"

Le rugissement qui sortit de la bouche d'Edward fut inhumain. Ce n'était plus le garçon que je connaissais et que j'aimais.

Emmett et Rose relâchèrent Jasper et se précipitèrent sur Edward. Il dut lire leurs intentions dans leurs pensées. Rose était la plus rapide donc il l'attrapa en premier et il la jeta sur Emmett, suffisamment fort pour qu'ils passent tous les deux à travers la vitre du salon et qu'ils atterrissent dans le jardin. Au même moment, Carlisle avança vers nous. Jasper l'attrapa par l'épaule pour le retenir. "Non Carlisle, il protège sa proie, regarde le."

Je pouvais entendre les grondements qui traversaient le corps d'Edward alors qu'il était accroupi au-dessus de moi. Je sentis quelque chose couler sur ma poitrine et réalisai que c'était mon sang qui coulait le long de son menton avant de goutter sur moi. J'aurais dû me sentir malade mais je pouvais sentir le feu qui commençait à se répandre dans mon cou. Je me rappelai que j'avais ressenti ça la dernière fois aussi, quand James m'avait mordu à Phoenix. Jasper devait avoir essayé de calmer Edward parce qu'il commença à parler.

"A moi, son sang est à moi ! Je n'en serais pas encore une fois privé. Je vais en finir cette fois. Ce n'est pas assez." Sa voix était rauque et presque innarticulée. Je sentis encore plus de liquide sur ma poitrine. Du venin coulait de sa bouche et se mélangeait à mon sang.

"Edward, tu ne veux pas faire ça. Tu aimes Bella. Tu as aspiré le sang la dernière fois et tu as été capable de t'arrêter. Tu ne veux pas la tuer maintenant." Je pouvais entendre Carlisle qui essayait de raisonner avec Edward, qui essayait de le faire redevenir lui-même.

"Son venin était infect, teintant la douceur de son sang. Maintenant il est pur. Maintenant il est à moi. Je m'en suis privé pendant assez longtemps. A m'asseoir là, jour après jour, à sentir le bouquet qu'est son sang; à l'écouter se répandre dans ses veines. Elle m'a provoqué jour après jour avec ses rougissements. Je devais garder ça près de moi. Je devais m'assurer que personne d'autre ne le boirait. Passer du temps avec une humaine n'était qu'un petit prix à payer pour profiter de la douceur de son sang." Il était sauvage en parlant de moi, comme si j'étais un objet; quelque chose à garder en sa possession; pas quelqu'un qu'il avait promit d'aimer.

"Tu ne penses pas ça, Edward. Tu n'es pas toi-même. Tu aimes Bella." Esme semblait supplier Edward et la douleur sur son visage était horrible. Elle n'avait jamais vu son fils comme ça.

"Aimer une humaine ?" Il pencha la tête sur le côté pour montrer sa confusion.

"Des centaines de femmes se sont jetées sur moi et je ne leur ai jamais permis de m'approcher. J'ai une magnifique femme vampire qui m'a offert de partager mon lit et je n'ai jamais accepté. Qu'est-ce qui vous a fait croire qu'une petite fille ordinaire pourrait m'inspirer de l'amour là où les autres avaient échoué ? Ça a toujours été son sang et la paix que m'offrait son cerveau. Ne le voyez-vous pas ? Elle est vraiment notre proie. Ma proie. Les prédateurs s'en prennent aux faibles et aux malades; sa maladresse est une claire indication que, même pour une humaine, elle est inférieure. Elle doit être abattue." Les mots d'Edward me faisaient plus mal que la brûlure qui se répandait lentement dans mon corps.

Je pouvais aussi voir l'effet de ses mots sur la famille présente. Carlisle aurait été malade s'il l'avait pu. Alice avait l'air confuse et horrifiée et elle soutenait Esme qui semblait sur le point de s'effondrer à cause de son coeur brisé. Elle voulait me rejoindre et je regardai ses yeux voyager entre Edward et moi.

Jasper, Jasper avait l'expression la plus sombre que j'ai jamais vu. Il ressemblait vraiment à un guerrier - impassible, avec des yeux qui promettaient un châtiment sombre et sans pitié à quiconque se dresserait contre lui. Je me sentis soudainement submergée par une vague de léthargie et vis Edward tanguer et secouer la tête.

A nouveau, la pièce explosa. Emmett et Rosalie se précipitèrent à travers la fenêtre et s'écrasèrent sur Edward. Ils trébuchèrent à travers la pièce et tombèrent sur Edward qui se débattait et grognait. Il fut maintenu au sol par la puissance d'Emmett et par la furie de Rosalie. Alice se précipita vers eux pour les aider à le sortir de la maison.

Bien que Rose luttait avec Edward, elle me regarda droit dans les yeux. "Ce n'est pas vrai," me dit-elle.

Alors que les convulsions commençaient à agiter mon corps, je relevais les yeux pour voir Jasper me serrer contre son torse.

"Carlisle, il est trop tard pour aspirer le venin. La transformation a déjà commencé." Le visage de Jasper était déchiré et coupable.

J'entendis quelqu'un crier et réalisai que c'était moi. C'était comme si quelqu'un avait remplacé mon sang par de la lave en fusion. J'essayai de retenir mes cris vu que je savais que ça ne servirait à rien. Jasper regarda vers moi et je sentis le calme qu'il essayait de me faire ressentir.

Carlisle me prit la main, "Bella, on ne peut pas arrêter cette fois, mais j'ai peur qu'il n'y ait pas assez de venin dans ton système. Si on n'en ajoute pas, la transformation sera plus longue, et je ne veux pas que tu souffres plus longtemps que nécessaire."

J'essayai de lui dire que c'était d'accord. Que je comprenais. Il devrait me mordre à nouveau. Je savais qu'il m'aimait comme sa propre fille; je pouvais voir le désespoir qu'il éprouvait à l'idée de devoir me remordre, et prolonger la douleur que son fils favori m'avait infligé. J'en aimai cet homme compatissant encore plus pour ça. Je pouvais entendre Esme sangloter au-dessus de moi et sentais ses doigts repousser mes cheveux de mon front.

Mes yeux croisèrent à nouveau ceux de Jasper et il leva ma main jusqu'à sa bouche. Je pouvais voir mon bras trembler avec la force des convulsions qui secouaient mon corps. Jasper déposa doucement un baiser dans la paume de ma main avant de plonger ses dents dans mon poignet.

Avant même que Carlisle ne puisse pousser un cri d'alarme, Jasper injecta son venin dans mon poignet avant de sceller la blessure avec sa langue.

"Jasper !" Esme le regardait avec inquiétude et une pointe de fierté.

"On a pas le temps pour ça, Esme; je dois lui en injecter encore plus dans le système. On pourra parler plus tard." Je pouvais entendre l'autorité dans sa voix alors qu'il me bougeait dans ses bras pour atteindre mon autre poignet, où il fit de même. Il ouvrit ensuite mon chemisier et me mordit directement dans le coeur.

"Ça suffit, fils. Tu as injecté une quantité impressionnante de venin dans son corps en très peu de temps. La transformation va se faire rapidement maintenant."

Je sentis la pointe d'une aiguille dans mon bras alors que Carlisle m'injectait quelque chose. "De la morphine, Bella. J'espère que ça apaisera un peu la brûlure."

Je sentis ma mâchoire menacer de se briser alors que je serrai les dents pour essayer de retenir mes cris. L'agonie était cent fois pire que tout ce que j'avais jamais connu. Même quand James m'avait mordu, ça ne m'avait pas préparé aux flammes qui léchaient mon corps. Je me sentis être soulevée et emmenée. Je regardai dans les yeux de Jasper une dernière fois avant de fermer mes yeux alors que la douleur me submergeait.


[Mode Saw-v2 ON]

Vous voulez la suite ? Moi, je veux des reviews... Vous savez ce qu'il vous reste à faire !

[Mode Saw-v2 OFF]