Chapitre II:

Une semaine avait passé depuis que Cameron avait été transporté à l'hôpital. Un semaine d'angoisse,où tout les collégiens cherchaient et inventaient des solutions possibles et imaginables, les professeurs n'ayant pas l'autorisation de la mère de Cameron de divulguer quoi que ce soit. Son père avait été interrogé, il n'eut rien dit, et la maison fouillée laissa paraître les morceaux de verre enfoncés auparavant dans la chaire de Cameron; la police avait prit le taux d'alcoolémie présent dans le sang de Kyle Bale, étant bien au dessus du taux autorisé, il fut mit en détention en attendant la déposition de Cameron. Le dit Cameron dormait toujours et personne n'avait encore eut le droit de passer le voir, pas même sa propre mère...Elle avait était tenu au courant de son départ au urgences après l'arrestation de son ex mari. Cameron avait eut une hémorragie interne et externe, quatre côtés cassées, ce qui avait eut pour conséquences de lui causer une déficience respiratoire importante. Et les cachets qu'il eut prit en sur-dose n'avait pas arrangé les choses. Voilà une semaine qu'il était en soins intensifs sous respiration artificielle espérant que la foie d'un adolescent soit plus forte que la violence d'un père. Le soir du départ de Cameron aux urgences, Nikki était parti au bord de la plage seule, elle n'avait pas dit un mot et avait séché le reste de la journée de cours comme surement beaucoup d'autre élèves. Elle s'était posée face à l'océan, juste là où il se mettait pour lire ses romans. Deux ans qu'à chaque disputes ils se rejoignaient ici, deux ans, c'est si long..Elle espérait le voir arriver et s'asseoir près d'elle, mais non, elle resta trois bonnes heure à attendre, il ne viendrait pas.. Pourquoi se faire des illusions. Elle avait toujours les mêmes vêtements, son visage et ses mains était tout comme eux, toujours tachés de sang, de son sang... Pourquoi existait quand l'autre dit je meurs? Quand le soleil commença à se coucher elle se décida de rentrer chez elle, elle n'avait eut aucune nouvelle ni d'Amber qui devait être tout autant bouleversée qu'elle et avait dût se rendre à la jetée, c'était leur endroit à eux, où personne ne pouvait les séparer, pas même Nikki, ni aucune nouvelle de Cameron...Aucune nouvelle, son père aurait put appelé sa tante Ava pourtant? Il aurait put... Nikki rentra chez elle en pleure, sous les yeux de sa tante et de ses frères inquiets par tant de retard de sa part.. Elle n'eut rien dit ne pouvant surement pas après tant d'heures de silence. Elle n'eut pas réussit à parler avant le lendemain pleurant toute la nuit, et alors qu'elle eut réussit à s'endormir, elle cria, hurla même le nom de son aimé revoyant encore et encore la scène.. Ses mains ensanglantée alors que son pouls faiblissait et que les pompiers tentaient de le réanimer... Toute la semaine durant, pendant les nuit, elle se réveillait en sueur et dans un cris strident après avoir vu son visage encore et encore, son visage se tordant de douleur, son tee-shirt se recouvrir de sa vie avant qu'il ne s'effondre dans ses bras...Elle et Amber n'était pas aller en cours de la semaine, préférant se rendre à l'hôpital tout les jours espérant qu'elles puissent le voir, causant des engueulades de chaque côté, mais à quoi bon réussir sa vie sans lui? Avait répondu Nikki à Susannah alors qu'elle venait de recevoir un autre appelle du Collège signalant qu'elle avait une fois de plus séché les cours. Après leur disputes matinale, elle rejoignit Amber devant le local des Planches de Surf sur la plage et elles se rendirent comme chaque matin à l'hôpital à pied, comme toujours étant parti à neuf heures, elles arrivèrent au alentour de onze heures à l'accueil, quand la secrétaire les vit, comme chaque matin elle soupira mais aujourd'hui ne fut pas vain, quand elles demandèrent des nouvelles, elle leur répondit qu'il s'était réveillé dans la matinée. Il allait mieux et pouvait dorénavant recevoir des visites. A cette entente Amber sauta dans les bras de Nikki, Nikki qui pleurait, pas de tristesse non, de joie, de sérénité, de soulagement. Le cœur de Nikki battait horriblement fort dans sa poitrine, elle avait l'impression qu'il allait sortir à tout moment et alors qu'une infirmière les conduisait à la chambre de Cameron et qu'elle déambulait avec Amber dans les couloirs de l'hôpital, elle semblait tout voir au ralentit, dans sa tête résonnait une musique de métal doux, elle se serait imaginer dans un film de dépressif où on ne sait jamais comment ça va se finir, comme si ce qui allait se trouver derrière la porte serait la fin. Mais la fin de quoi? La fin du film? La fin du commencement peut être?

Alors qu'elle ouvrait la porte ne prenant même pas le bon soins de taper, Amber avait peur de ce qu'elle allait voir, et ce qu'elle vit...Ce fut comme se prendre un coup de couteau en plein cœur, comme si son sang avait gelé instantanément dans ses veines.. Cameron était allongé sur son lit, un masque d'air sur sa bouche et son nez et des larmes coulant de ses yeux bleu et humide qui contournaient ses joues pour aller se perdre dans les coussins d'une blancheur immaculée. « Salut Cameron.. » Quand il eut entendu cette voix si familière, il sursauta pour en suite faire une grimace de douleur a cause de sa plaie, la sensation que cela lui procurait était telle que des milliers d'aiguilles s'incrustaient dans sa chaire pour retournaient ses entrailles, pour le laisser souffrir dans un rire moqueur et narquois venant du fond de son âme...Voyant la douleur sur son visage, Amber se précipita pour lui demandait pardon et se rapprocha de lui. Dans la pièce il y avait le lit de Cameron où lui-même était branché à des tuyaux plus effrayant les uns que les autres, une chaise à côté du lit, et à l'opposé de la pièce une grande fenêtre avec un rebord de trente centimètres de larges. Dehors on pouvait voir l'océan bleu. Les vagues s'échouaient sur la plage et l'écume de celles-ci reflétant si bien le soleil au zénith. Amber alla se poser sur la chaise près du lit laissant alors à Nikki le chois de rester debout ou bien de se poser sur le rebord de la fenêtre, elle choisit, le rebord, n'osant pas regardait Cameron et profitant de la vue de l'océan.

Voyant le silence qui commençait déjà à s'installer, Amber se décida de le briser.« Alors? Ça va? Tu sais que tu nous as foutu une trouille d'enfer! » Cameron se retourna sur elle, il était encore un peu étourdit par les antis-douleurs qu'il recevait par perfusions, mais malgré tout lui sourit avant d'enlever son masque d'air pour parler à visage découvert, aussi dépité soit-il, bien que pour lui ça lui semblait à une vitesse normale, en réalité il allait très lentement, trop lentement... Pour finir, alors qu'il s'emmêlait avec tout ses tuyaux, Amber lui enleva et le baissa jusqu'à son cou. Il la regarda et elle lui fit un sourire franc comme elle savait si bien les faire dans ces moments là.« Ouai..Ça va..Ils m'ont gavé d'anti-douleur..Je sens plus rien.. » Elle eut un léger rire et essuya les larmes qui roulaient sur ses joues meurtries. « Don't cry my friend.. » Elle savait qu'il adorait quand elle lui parlait anglais.. Il adorait cette langue et ces quelque mots le firent rire. Amber eut laissé quelque larmes prendre leur envole à cette vision. Cameron la regarda, et dans un geste d'une lenteur absolue essuya à son tour ses larmes. « Don't cry too... »

Nikki était posée sur le rebord de la fenêtre, écoutait et..ne disait rien. Que dire face à cela? Amber est sa meilleure amie, mais aussi celle de Cameron, Cameron et son petit ami, et pourtant ça n'est pas autant fusionnelle entre eux.. Elle aurait tellement aimé..Cela faisait deux ans qu'elle était avec lui, deux ans d'amour et de passions..Elle retenait ses larmes..Elle voulait être assise auprès de lui, sécher ses larmes, lui offrir ses plus beau sourire, mais surtout elle voulait lui poser la question qui lui trotte dans la tête depuis plus d'une semaine..Elle ne voulait pas lui posait la question qui fâche..Mais, elle voulait tellement comprendre...

Depuis plusieurs minutes, alors qu'Amber racontait à Cameron comme les personnes de leur classe s'étaient inquiétés pour lui, lui la regardait, l'observait, cherchait désespérément son regard alors que le siens s'évader vers l'océan..Elle ne lui avait toujours pas dit un mots..Avait-il fait quelque chose de mal? Il avait beau chercher, rien ne lui venait à l'esprit en ce moment même.« Amber..Tu veux bien..Nous laisser deux minutes s'il te plait.. » Amber n'eut dit plus un mots, alors qu'elle et Nikki regardaient Cameron qui avait baissé le regard suite à ses paroles et au silence de cette dernière. Mais Amber protesta pas pour autant, elle embrassa chastement Cameron sur la joue et lui fit un sourire qu'il lui rendit avant de lui murmurait un merci presque inaudible. Nikki de son côté était plus que surprise, il venait de virer sa meilleure amie, celle qui avait réussit à le faire sourire en moins de quelques minutes..Ils se regardaient tout deux dans les yeux, aucuns mots ne franchissaient les lèvres de l'un comme de l'autre. Au bout de quelque secondes, il fit signe à Nikki de venir auprès de lui sur la chaise. Elle ne lui répondit pas, et après un instant d'hésitation, elle lui obéit, et alla s'asseoir près de lui. Il parlèrent, elle lui demanda pour sa plaie avec une angoisse dans la voix. « C'est cool..Enfin façon de parler.. J'ai dix point de sutures, ça va laisser une marque..Et..Je ne pourrais pas quitté..Le lit avant..Un bon moment.. » Elle eut rit légèrement, un rire nerveux, un rire malheureux..Et le regarda dans les yeux, ses yeux étaient encrés dans un océan de tristesse, ils étaient d'un bleu pâle à cause de la fatigue et des antibiotiques, elle aurait pût s'y noyer, s'y blesser..« Pourquoi tu l'as fait sortir? » Il la regarda et sourit. Elle baissa le regard et sans comprendre, une couleur pourpre eut envahit ses joues..Il lui avait tellement manquer.. Il lui prit la main, sa main était gelée, elle en eut des frissons dans toute son échine..Il serra sa main comme pour la rassurer, et la força à s'asseoir sur le rebord du lit. « Par ce que..Je voulais être..Seul avec toi... » A ces mots, ces mots que Nikki rêvait d'entendre, elle commença à sangloter, puis des larmes franchirent la barrière de ses yeux pour finalement roulaient le long de ses joues, elle pleurait, et Cameron la fit s'allonger à ses côtés avec du mal, il tira sur sa main et elle vain se blottir contre lui prenant soin de ne pas toucher à son torse et à son ventre de peur de le faire souffrir encore un peu plus. Elle posa sa tête sur son épaule et lui, déposa la sienne sur ses cheveux avant d'y déposer un baiser... Elle leva les yeux vers lui et sans quitter son regard, il approcha son visage un peu plus du siens, caressa son visage d'un main tremblante et dans une douceur infini posa ses lèvres sur les siennes. Sous la surprise, Nikki ne fit rien, puis répondit au baiser passant sa main derrière la tête de Cameron, mêlant et démêlant leur langues et dans un désir infini. Comme s'il n'y avait personnes autour d'eux, ils étaient dans leur bulle, oubliant Amber qui attendait, oubliant que quelqu'un pouvait rentrer à tout moment..Oubliant tout sauf leur amour.. Cameron laissa glisser ses mains sur le buste de Nikki alors qu'elle, mêlait et démêlait ses mains à ses cheveux. Au bout d'un instant, Cameron fut obligé de repousser Nikki, il ne parlait pas et semblait suffoquer. Nikki se releva, paniqua légèrement et remit son masque à Cameron, elle tournait et virait dans la pièce regrettant leur geste, elle l'avait fait souffrir.. Après un instant où elle s'était remit près de la fenêtre, Cameron l'appela avec une voix serrée, une voix qui lui serra le cœur..Elle contracta ses poings enfonçant ses ongles dans sa chaire et laissant coulait sa vie au travers de ses doigts..Elle entendit un gémissement de douleur et se retourna précipitamment, Cameron tentait de se lever alors que des larmes franchissaient la barrière de son regard. Elle précipita sur lui et le fit se rallonger en poussant doucement sur ses épaules de peur de lui faire mal à nouveau..Alors que l'un comme l'autre pleuraient, l'un de douleur, et l'autre...d'amour...Nikki cherchait ses mots et... « Je voulais te demander quelque chose tu sais..Mais..Je..Je préfère attendre.. » Elle se rapprocha de lui et l'embrassa chastement sur le front, elle recula sécha les larmes qui coulaient sur son visage meurtrit et se mordit la lèvre inférieur pour ne pas craquer à nouveau... « Tu dois te reposer, je reviendrais plus tard.. » Il lui sourit et ferma les yeux, sembla, se détendre..alors qu'elle s'apprêtait à fermer la porte derrière elle, dans un murmure presque inaudible, elle entendit un « Je t'aime.. » de la part de Cameron, son cœur se contracta, et en refermant la porte derrière elle, elle se rendit compte que c'était la première fois, la toute première fois...

Si tu savais comme je t'aime...