Hello les gens ! Alors me voilà Ly' avec ma première fiction qui j'espère vous plaira car elle me tient à coeur.

J'ai essayé de prendre un thème que presque personne n'avait pris parce que j'ai remarqué que c'était souvent les mêmes sujets qui revenaient et je pense que le pari est réussi mais je n'en dis pas plus et vous laisserez découvrir.

Ce chapitre est juste un pilote puisque normalement je comptai le publier à la rentrée alors pour les chapitre suivant je ne sais vraiment pas quand je vais les poster.

Sinon je remercie énormément Hélène de du répertoire Lemon-FanFiction sur Skyrock et qui est l'auteur de Falling inside the dark

puisque c'est elle qui à lu en premier ce chapitre et m'a donné son avis donc je tiens à la remercier.

Voilà alors place à l'aventure !

Porn Princess

Chapitre 1: Un nouveau Départ.

Mon histoire était identique à celle de nombreuses filles. De nombreuses filles qui comme moi avait rêvé d'un grand avenir de gloire et de paillettes et qui comme moi n'avait plus un rond pour vivre. Mais comment en étais je arrivée là ? Moi Isabella Swan à tout juste 18ans, ici devant ces énormes portes en bois de cette gigantesque villa près a vendre mon corps contre de l'argent. Le cliché idéal de la jeune fille fraichement débarqué à Beverly Hills pleine d'espoir qui doit se résoudre à vendre chaque centimètre de sa peau espérant peut être payé son loyer à la fin du mois.

Je pris alors une grande respiration et appuyais sur la sonnette que je fixai depuis plus de 15min cherchant d'autre solution que celle ci. Quelques secondes plus tard une magnifique femme vint m'ouvrir. Elle avait une chevelure dans les teins blond clair, des yeux bleus, ses lèvres sous un rouge à lèvre rose et son gloss étaient pulpeuses.

-Je peux t'aider petite ?

-Heu... oui... voilà je suis la pour le magasine.

-Le magasine ? Ah oui je vois de quoi tu veux parler, mais sans te blesser ma chérie je ne pense pas que tu ferras l'affaire.

-Vous êtes la responsable ? Demandais je hésitante.

- On peut dire ça comme ça, écoute moi tu es très mignonne ma puce mais regarde toi un peu deux secondes toutes les filles à l'intérieur sont pratiquement toutes comme moi, grande blonde avec une grosse poitrine, sincèrement ne te fais pas d'illusion.

-Oh alors désolé, je pense que je vais partir alors.

-Ce serait la meilleure des solutions pour toi, sourit elle.

-Excusez moi de vous avoir dérangé, au revoir.

-Au revoir.

C'est alors qu'elle allait fermer la porte que la plus belle voix que je n'avais jamais entendu jusqu'ici ce fit entendre.

-Tanya si tu fermes cette porte tu es virée.

La dites Tanya soupira réouvris la porte laissant apparaître un dieu grec derrière elle. Il était grand ni trop musclé ni trop mince. Il avait un corps athlétique où l'on pouvait apercevoir derrière sa chemise blanche retroussé jusqu'aux coude ses avant bras musclé. Son jeans couleur brut coupe droite me laissait pensé que derrière cette merveilleuse musculature pouvait se trouver à un super beau fessier musclé. Ses cheveux de couleurs miel aux reflets cuivrés ébouriffé lui donnant un petit air bestial vraiment excitant, ses yeux d'un vert émeraude pétillé de malice et ses lèvres pleines donnait l'envie d'y gouter.

-Laisse la entrée Tanya, fit il d'un ton autoritaire.

La blonde me fusilla du regard pour me laisser le champ libre. Je mordillais légèrement ma lèvre me disant qu'il était encore temps de revenir en arrière que peut être je pouvais trouver un job de serveuse dans une discothèque du coin où encore peut être retourné à Forks. Cette dernière idée m'apparaissant impossible, j'avançais donc pour entrer dans l'immense battisse. J'étais dans un grand hall où se trouvait un énorme escalier en bois clair. Les murs étaient tapissés d'une belle tapisserie blanche et on pouvait voir que le sol était du parquet pareil au bois de l'escalier. J'entendis la porte se fermais tandis que Tanya pris place derrière l'homme, entourant sa taille de ses bras, sa tête reposant sur son épaule lui murmurant à l'oreille.

-Réfléchis un peu Edward, elle ne conviendra pas tu le sais très bien, fit elle en grignotant le lobe de l'oreille.

-Tanya combien de fois t ai je dis de ne pas m'appeler Edward, fit il visiblement agacée par elle, et enlève tes mains de moi.

-Ca ne te dérange pourtant pas lorsque tu prends ton pied, sourit elle.

-Lâche moi avant que je fasse quelque chose que je regretterais et si j'étais toi je me dépêcherais Erick t'attend, il a marre de ton comportement de diva, il commence à perdre patience.

-Ok c'est bon j'y vais, souffla t elle, j'espère pouvoir te revoir se soir, continua elle d'une voix qui se voulu séduisante laissant sa main trainé sur le torse de ce Edward.

-On verra ce que donne les photos ma belle, sourit il.

Elle lui embrassa la mâchoire alors qu'il lui tapota les fesses. Il attendu qu'elle eut fermé la porte au fond du couloir d'où elle était partis et s'avança vers moi me tendant la main.

-Je suis Edward Cullen, c'est moi qui tiens le magazine.

-Isabella Swan mais tout le monde m'appelle Bella.

-Qu'es ce qui t'amène ici Isabella ? Me demanda t il sans prendre en compte ma préférence de prénom cependant je le repris pas mon prénom tout entier sonnant bien sortant de sa bouche.

-J'ai besoin d'argent, dis je en baissant la tête pour regardais mes chaussures tellement la honte me submergeais.

-Ne cache pas ton si beau visage Isabella, fit-il en prenant ma tête entre ses mains.

Je croisais soudain son regard et il m'était impossible de détourné mes yeux des siens, j'étais emprisonné comme si plus rien au monde n'existai hormis moi et lui. Je sentis alors mes joues chauffer sachant très bien que c'était la preuve de mon rougissement ce qui décrocha un sourire à Edward. Et oh mon dieux ce sourire, il était juste Waouh. Je me demandais combien de femmes avaient craqué juste avec se sourire en coin.

-Tes yeux sont magnifiques, dit il en caressant mes joues de ses pouces, je crois que le chocolat va devenir ma friandise préféré.

Je ne bougeais pas trop captivé par ce qu'il faisait alors qu'il poussait mes cheveux sur une épaule.

-Tes cheveux sont doux et brillant, tu utilise un shampoing à la fraise n'es ce pas ? Me demanda t il tandis que sa tête était niché dans mon cou.

-Euh... ou...oui, bégayais je.

Je le sentis ses lèvre dans mon cou pour y déposer un baiser et mon cœur se mis à battre plus vite. Puis il se remit face à moi arborant toujours se satané sourire en coin.

-On devrait monter dans mon bureau, fit-il.

J'hochais simplement la tête tandis qu'il me demanda de le suivre alors qu'il empruntait les escaliers. Nous entrâmes dans une pièce avec une baie vitrée où on apercevait le jardin constitué d'une gigantesque piscine avec des transats autours de celle ci, des tables ronde assez design, une pelouse verte comme celles dans les films et 4filles qui se trémoussaient en bikini dans la piscine

Tout ce ci sous le merveilleux paysage de la mer.

-C'est beau n'es ce pas ? Fit Edward déjà installé derrière son bureau dans un sublime fauteuil en cuir.

- Magnifique, répondis-je.

-Peut être que toi aussi tu pourrais être à leur place, tu serais nourris, longée, habillée sans rien payé beaucoup de filles aimeraient profiter de cette vie Isabella. Regarde les toutes les 4 à se dandiner dans la piscine le parfait stéréotype de la petite californienne blonde, grande, bronzée à la poitrine généreuse bonnet E pour la plus part. Seulement regarde toi un peu tu es brune au reflet acajou, petite pas plus 1m65 je dirais, ta peau est aussi blanche te donne cet air si innocent et fragile et ta poitrine je pencherais pour un 90 C non ?

-Mais comment vous …

-J'observe c'est tout, me coupa t il, si je n'étais pas intervenu tout à l'heure es ce que tu saurais partis ?

- Probablement, répondis-je.

-Tu n'aurais pas du écouter Tanya tu es une belle jeune femme Isabella, quel âge as tu ?

-18 depuis peu soupirais je.

-Ça se voit tu sais, tu as encore certain traits enfantins sur ton visage mais permet moi de te poser une question peut être la plus importante es tu encore vierge ?

-Non.

Effectivement j'avais perdu ma virginité à 16 ans alors que je sortais avec mon premier petit ami, Paul. Jamais il ne m'avait poussé à le faire je l'avais fait de moi même après avoir été consulté mon médecin pour être sur pilule. Évidemment je n'avais rien dit à mes parents, c'est lorsque ma mère avait pris mon linge sale dans ma salle de bain qu'elle l'avait découvert. Sans suivit les conversations sur le sexe et les précautions à prendre, préservatif, pilule...

-Tu es sur pilule n'es ce pas ? Continua Edward.

-Depuis mes 16 ans.

- As-tu déjà pratiqué un sport ?

-De la gym jusqu'à de 10 à presque 16ans.

-Intéressant maintenant peux tu te mettre en sous vêtement s'il te plait j'aimerais voir un peu plus ton corps sous cette horrible couche de vêtements, fit il avec se maudit sourire en coin.

Je le regardais quelques instants et vis qu'il était réellement sérieux, alors je fis ce qu'il me demanda et me déshabilla me retrouvant en shorty blanc en dentelle avec le soutien gorge qui allait avec en dentelle également. Je vis le regard appréciateur d'Edward. Celui me fit signe de m'approchais. Il me mit face à lui posant ses mains sur mes hanches.

-Je ne m'étais pas trompé, ton corps est magnifique Isabella. Je suis sur que tu feras des jalouses, dit il déposant un baiser sur mon ventre, ta peau est aussi douce que de la soie.

J'allais lui répondre quand quelqu'un tapa à la porte, je fis un geste pour aller remettre mes vêtement lorsque Edward m'incita à ne pas de ne pas bouger et invita le visiteur à entrer. Un homme d'une trentaine d'année peut être un peu moins entra dans la pièce. Il avait des cheveux brun avec une sorte de crête ressemblant aucunement à un punk, des yeux marron, un corps fin et contrairement à Edward ses habit étaient plus excentriques, plus colorés même. Il avait quelque chose d'étrange, quelque chose de féminin dans sa démarche.

-Edward je n'arrive plus a supporté les petits caprices de Ta... s'interrompt l'homme en me détaillant, Edward tu ne me présente pas à cette charmante créature.

-Erick voici Isabella, Isabella voici Erick le photographe.

-Ravis de vous rencontrer, lui dis-je.

-Oh mon dieux ne me vouvoie pas s'il te plait je ne suis pas assez vieux pour ça !

- Désolé, dis-je timidement.

-Ce n'est pas grave ma chérie, Erick pardonne tout aux belles femmes, continua le photographe, je te jure que si j'étais hétéro ma mignonne je t'aurais bien voulu comme quatre heure.

-Prend sa comme un compliment, me murmura Edward à l'oreille.

-Tu vas l'engager Edward j'espère, parce que j'en ai marre de voir que des dindes blondes aux faux seins.

-Pourquoi pas, sourit Edward, un peu de changement ne serait pas si mal.

-Quand tu parle de chargement tu inclus l'exclusion de Miss Morue car là tu ferais un quart de tour, s'exclama Erick aux anges.

Je regardais le photographe d'un air interrogateur. Il me sourit et se mit à toussait le nom de Tanya ce qui eu le don de me faire rire.

-Arrête de l'appeler comme ça, le reprit Edward, c'est vrai qu'elle est agaçante mais tu sais très bien que je ne peux pas me permettre de la virée.

-Bien sur que si, fit Erick nonchalant, regarde un peu la bombe qui a dans cette pièce ! Et avoue que ce n'est pas que tu ne peux pas c'est surtout que tu ne veux pas mon cher ! Arrête de penser avec ce que tu as dans ton pantalon et réfléchis un peu avec ton cerveau Eddy Boy.

-Erick, le menaça Edward.

-Ok c'est bon j'arrête mais il faudra quand même que tu parles a Tanya, je n'arriverais plus à la supporter. Cette femme a ses règles tous les jours ou pas ? Parce c'est vraiment une plaie !

-C'est Erick tu peux arrêter, je lui parlerais ne t'inquiète pas.

-Tu as dit parler Edward pas baisé.

-J'ai compris c'est moi le patron pas toi.

-Peut être mais c'est toi qui te fait prendre au piège à chaque fois qu'elle te fait les yeux doux.

-Tu veux vraiment parler de sa devant Isabella ? Parce que on peut aussi parler de la fois ou je t'ai retrouvé toi et ...

-Stop ok c'est bon, le coupa Erick, j'ai compris le message maintenant excusez moi mais je dois aller développer les dernière photos de cet après midi.

-Je pourrais les avoir quand ? Le questionna Edward.

-Je peux te les apporter ce soir après le repas.

-Merci je serais dans ma chambre ou mon bureau.

-Pas de soucis beau gosse, fit il en lui serrant la main tandis qu'il prit la mienne et y déposa un baiser, j'espère te revoir vite Isabella je sens que l'objectif va t'adorer ma chérie.

- Merci, fis-je en rigolant alors qu'il ferma déjà la porte derrière me laissant seule avec Edward.

Celui ci toujours installé dans son fauteuil en cuir m'autorisa à me rhabiller tandis qu'il écrivit quelque chose sur une feuille de papier. Seulement quelques seconde plus tard après mettre rhabillé complètement il me tandis une feuille.

-Qu'es ce que c'est ?

-L'argent que je te propose pour les photos.

-Donc je suis prise ? Demandais-je en cachant toute ma joie.

-A ton avis ? Sourit-il.

-Oh mon dieu, c'est super ! M'exclamais-je, Vous ne le regretterez pas promis !

-Je n'en doute pas maintenant vois si la somme te convient

Je regardais alors la feuille et fus surprise de la somme indiqué.

-Je pense que vous vous êtes trompé.

-Non je ne me suis pas trompé.

-Je ne peux pas accepter ça Mr Cullen, c'est largement trop !

-Écoute Isabella, fit il plus sévèrement avec autant d'autorité qu'il avait fait avec Tanya un peu plus tôt, ce n'est rien les autres filles gagnent largement plus que ces 3000$, beaucoup d'autres femmes aimeraient avoir cet argent et même si j'avoue que tu es très jolie je pourrais certainement te remplacer par quelqu'un d'autre d'autant plus belle que toi et qui acceptera cet argent sans rechigner.

-Excusez moi Mr Cullen, c'est juste que je n'ai jamais eu autant d'argent.

- Habitue-toi alors, car ça ne fait que commencer, maintenant je vais parler de certaine formalité avec toi. Isabella j'aimerais que tu comprennes que peu importe le jour et la nuit tu peux quitter la villa, je ne te retiens pas tu es libre de partir quand bon te semble comme je te l'ai dit il me sera facile de retrouver d'autre personnes.

-Je comprends, acquiesçais je.

-Tant mieux par contre on refera toute ta garde robe, chaussures, sous vêtement, jeans, jupe, robe, top … Es ce que tu as des effets personnels chez toi que tu aimerais garder ?

-Non j'ai tout mes papiers, mon portable dans mon sac à main.

-Donc tu pourras t'installer des aujourd'hui en même temps que ton règlement tu me rempliras une feuille avec ton adresse et tu me donneras tes clés d'appartement j'y enverrais quelqu'un pour tout jeter et rendre les clés au propriétaire es ce que ça te va ?

-Bien sur.

-Tout à l'heure tu m'as dit que tu avais fait du sport étant plus jeune es ce que tu as continuais un peu au cours de ces derniers temps ?

-Non pas trop j'étais plus préoccupé à chercher un travail qu'autre chose.

-Désormais tu devras participer tout les jours aux séances de sport avec les autres filles. Bien sur ce n'est pas grand chose juste pour garder la ligne. Ce que tu mangeras sera aussi contrôler tous ce qui est soda et friandise évite s'il te plait tu peux en manger je ne te prive de rien seulement n'en abuse pas de toute façon les petits déjeuné, déjeuné et diné sont des repas organisé ils ont tout ce qu'il vous faut pour être en bonne forme. J'espère que sa ne te pose aucun soucis ? Parce que si tu as une allergie ou une alimentation spécifique dis le moi tout de suite ça peu s'arranger.

-Non tout va viens.

-Alors maintenant lèves toi je vais te montrer ta chambre tu pourras faire la visite de la villa par toi même plus tard.

Nous nous levâmes alors et sans dire un mot je le suivis dans le long couloir du 1er étage pour monter au second étage. Sur le chemin nous croisâmes une fille rousse du nom de Victoria, elle était très belle elle aussi je me demandais comment j'avais pu décrocher ce job alors que j'allais être face à de superbe femme comme Victoria ou encore Tanya. En tout cas on pouvait dire qu'Edward avait bon goût en matière de femmes. Soudain Edward s'arrêta devant une porte.

-Voici ma chambre Isabella, si je ne suis pas dans mon bureau ou avec Erick pour les photos tu peux venir ici lorsque tu as un problème.

Puis il m'emmena à une porte pas très loin de la sienne et s'arrête devant.

-Ici c'est ta chambre, peut être une des plus belle, je suis sur qu'elle te conviendra, fit il en ouvrant la porte.

Effectivement lorsque nous rentrâmes dans celle ci j'eus l'impression d'être dans un conte de fée. La pièce était grande et lumineuse grâce à une baie vitrée qui donné sur un petit balcon d'où l'on voyait le jardin et la mer. Les murs étaient tapissés d'une couleur crème un peu plus foncé que le blanc mais plus clair que le beige. Le parterre était de la moquette de la même couleur des murs. Un énorme lit pouvant probablement accueillir plus que deux personnes trônait en parallèle à la baie vitré, avec une tête de lit dans une armature blanche gravée de quelques arabesques. La couverture taupe et le drap blanc étaient parfaitement mis et allaient avec les petits oreillers de la même couleur que la couverture et les deux gros oreillers blanc. Une petite table de chevet composé d'une lampe était installée près du lit. Face à celui ci un écran plat était accroché au mur. Il y avait aussi une table entouré de deux chaises ainsi qu'une énorme armoire surement pour ranger mes vêtements. Puis je remarquais qu'il y avait une autre porte. Je l'ouvris toujours suivit d'Edward et découvrit une magnifique salle de bain contenant un toilette, un lavabo et une douche italienne aux vitres transparentes.

-Alors ça te plait ? Me demanda Edward tandis que j'asseyais dans le lit.

-C'est juste fantastique, jamais je n'aurais rêvé mieux.

-Ravis que tu sois heureuse par contre il faudrait que tu me donne les clés de ton appartement ainsi que ton adresse.

Je fouillais dans mon sac à main après un papier et un stylo ainsi que mes clés et lui remis lorsque j'eus finis de lui indiquer mon anciennes adresse.

-Merci, fit il, je crois que je vais te laissais t'installer un peu si tu as besoins de vêtement il y en a dans l'armoire ils seront surement à ta taille, met toi à l'aise et puis essaye de visiter la villa avant de diner de ce soir si c'est possible.

-Pas de problème il faut que je sois prête pour quelle heure ?

-19h30 dans la salle à manger, tu ne peux pas te perdre, les filles n'arrêtent pas de parler tu les entendras probablement.

-Merci.

Il s'avança vers la porte et l'ouvrit et juste avant de la refermer il reprit la parole.

-Au fait Isabella appelle moi Edward s'il te plait.

-Oui Mr Cul ...Edward.

Il me sourit une dernière fois et ferma enfin la porte. Je me laissais alors tomber dans mon nouveau lit soufflant un grand coup me demandant encore ce que je faisais ici. Évidemment je n'allais pas annoncer ma future activité dans l'immédiat à mes parents, ils seraient trop déçu et me demanderaient pourquoi je ne suis pas revenu vivre à Forks avec eux. Ce qui aurait effacé tous mes problèmes mais je ne voulais pas de cette vie, leur vie, rester enfermer dans cette sordide ville. Et pour y faire quoi au juste ? Rester comme eux à rien faire, être la petite fille du chef de police, non je ne voulais pas de cela. Parce moi Isabella Swan, a tout juste 18 ans allait travailler dans l'un des plus grands magazines porno des États Unis et allait enfin gagner de l'argent pour réaliser mes rêves même si cela s'avérait être une des plus grandes hontes de ma vie.

Le chapitre 1 est terminer, j'espère que ça vous à plus.

Bon désolé pour les fautes d'orthographe j'étais vraiment excitée de poster le chapitre alors on passe ^^

Par contre j'espère avoir vos avis positif ou négatif comme on dit c'est avec nos erreur que l'on apprend.

Alors je vous dit à la prochaine sinon on se rejoins sur mon répertoire (Lien sur le profil)

XOX Ly'