Cette fic est écrite dans le cadre de la première nuit écriture du FoF (Forum Francophone) pour le thème "Ange''. Le FoF est un forum regroupant tous les francophones de ffnet où l'on peut discuter, demander de l'aide ou s'amuser entre nous. Le lien se trouve dans mes favoris. Rejoignez-nous !

Le but du défi était d'écrire une fic en 1 heure de temps, idée, écriture et postage compris.

Disclaimer les personnages ne sont pas à moi, mais à J. K. Rowling.

Il ressemblait à un ange. Son époux ne voulait pas le croire, mais c'était vrai. Leur fils était semblable à un ange. A quoi d'autre ressemblerait-il sinon ? « A ce à quoi il doit ressembler » aurait répondus son mari. Non, son fils à elle était un ange.

La blondeur de ces cheveux, leurs reflets argentés étaient pareils à ceux des elfes, doux et soyeux. Elle n'osait le dire à voix haute sinon elle n'imaginait que trop bien la réplique de son époux. « Les elfes n'existent pas! Ne lui remplit pas le crâne d'idioties pareilles! ». Oui, il serait bien capable de lui répondre cela avant de lui tourner le dos et de s'éloigner de sa démarche majestueuse. Comme il le disait toujours, « Mon fils ressemble à ce qu'il est. ». Et à rien d'autre. Sous-entendue : mon fils me ressemble. Elle n'était pas d'accord, son fils à elle, lui ne ressemble pas à son père, du moins pas tout à fait. Son visage était trop doux, ses traits trop délicats. Son fils à elle était un ange, quoiqu'en dise Monsieur-le-Majestueux!

Leur enfant était venu dans leur vie, comme un cadeaux bénis des Enchanteurs. Il avait transformé sa vie à elle. Depuis le moment où elle s'est sut enceinte, elle avait l'impression que sa vie avait changé du tout. Et dans un sens, c'était vrai : maintenant il était là, lui, son ange. Elle passait des heures à le regarder, perdue dans sa contemplation de son bébé. Elle admirait ses yeux, si claires, si beaux. Elle l'avait dit une fois, à sa sortie de la maternité, et la réponse fut cinglante. « Tout les bébés ont les yeux clairs à la naissance, c'est par la suite qu'ils prennent leur couleur définitive. ». Le grand sage a parlé et elle n'avait plus rien dit au sujet des yeux de son enfant. Sans pourtant cessez de se perdre dans leur pureté. C'était son ange et son époux ne pouvait pas le comprendre.

Elle l'avait regardé grandir et perdre peu à peu cette innocence et cette pureté qui le faisait tant ressembler à un ange. Elle l'a vue devenir petit à petit comme son père, froid et orgueilleux. Il avait toujours les mêmes traits angéliques, la même chevelure blonde qui lui faisait penser aux elfes, les yeux de la même couleur pure et éthérée. Ce n'était plus un ange pour autant. Elle savait que son fils était capable des pires calomnies, que son regard était aussi froid qu'une banquise en plein hivers et qu'une moue de dédain déformait ses traits angéliques. Elle le savait, mais elle ne pouvait rien y faire. C'était son ange à elle, il était devenu le fils de son père.

Encore merci de votre lecture, une review ne sera pas de refus il s'agit là de mon cinquième OS de la nuit. Bonne nuit!