Bonjour tout le monde, je m'appelle Puce et c'est ma première Fic sur l'univers de Twilight. J'espère qu'elle vous plaira.

Avant de commencer, je voudrais remercier mes deux Bétas, Katty-Fiction et Candyshy pour leurs corrections et leurs précieux conseils. Avec elles, un gros merci à Leausy pour tes encouragements. Bisous aux lectrices de love lemon in fic

Comme tout auteur sur ce site, je rappelle que les personnages ne m'appartiennent pas, je me contente de m'amuser avec.

Résumé : Les feuilles mortes

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle, les souvenirs et les regrets aussi…

Il est arrogant et populaire, elle est discrète et timide. Tout les sépare, pourtant entre eux s'allume une étincelle que peu de gens ont la chance de connaître. Iront-ils au-delà de leurs différences ou leur amour sera-t-il balayé comme les feuilles mortes par le vent un soir d'automne ?

Prologue

Edward POV

On n'est pas sérieux quand on a 17 ans. Alors quand on rencontre l'amour, on ne sait pas forcément le reconnaitre, on ne sait pas le retenir... la retenir. Il y a 15 ans, j'ai été le dernier des imbéciles. Le destin m'avait offert un diamant brut que je n'ai pas su reconnaitre à sa juste valeur. Alors pour me punir, la vie me l'a enlevée, elle, celle a qui j'ai fait tant de mal. Comment pourrais-je revenir en arrière, la retrouver, la faire entrer à nouveau dans ma vie et qu'elle n'en sorte plus jamais? Je la revois ce matin là. Elle avait les joues rosies par le froid. Il avait plu toute la nuit mais le soleil s'était levé au petit matin et nous avions marché dans la forêt humide pour rejoindre notre clairière. Elle était si jolie. Je la regardai et je ne pu m'empêcher de tendre la main pour enlever la petite feuille morte qui s'était emmélée dans ses longs cheveux. Elle rougit, je m'enhardis et j'osais faire enfin ce que je désirai depuis des mois. Je posais mes lèvres sur les siennes, doucement, tendrement. Elle me rendit mon baiser avec la même douceur. Nous étions seuls au monde. Et puis après, j'ai déconné, j'ai fait le fier, j'ai pensé qu'elle n'était pas assez bien. Je n'étais pas assez bien et quand je m'en suis aperçu, il était trop tard.

Nous sommes un soir d'automne, je m'appelle Edward Cullen et j'ai 32 ans. Dehors, les feuilles mortes se ramassent à la pelle, mes souvenirs et mes regrets aussi.