Voici ma première traduction, donc soyez indulgent !

Disclaimer : Les situations et les personnages viennent de la série télé H2O : just add water, crée par John M. Shiff et d'autres. Et l'histoire en elle-même est de cosmic.

Son email : bananacosmicgirl at hotmail . com

Son site internet : www. cosmicuniverse . net

Son live journal : bananacosmic . livejournal . com


« J'ai besoin de te parler. »

Zane la regardait, depuis sa place près de la piscine. Elle était habillée d'un bikini plutôt petit, la rendant aussi attirante que d'habitude. Même après quatre ans ensemble, il ne pouvait pas se lasser d'elle.

« De quoi ? Demanda-t-il.

- Je…euh… »disait Rikki d'une façon, inhabituellement, peu sûre.

Il s'assit droit, en mettant son livre de côté et se concentrant pleinement sur elle. Elle était peu sûre d'elle seulement quand elle devait lui demander des choses, ou discuter de choses sérieuses, et quand il se concentrait pleinement sur elle, elle disait plus facilement ce qu'elle avait à l'esprit.

« Je… » Dit-elle encore, et s'arrête encore une fois.

Il prît sa main, se tenant à côté d'elle.

« Qu'Est-ce qu'il y a, chérie ?

Elle regardait le sol, et mordait sa lèvre. Son imagination commençait à imaginer ce qui pourrait la rendre si fermée à lui parler, tellement hésitante à lui dire ce qu'elle pensait. Était-elle malade ? Quelque chose s'était-il passer avec ses amies ? Est-ce qu'il y avait quelque chose de mal dans sa vie de sirène ?

« Je suis enceinte. »

Le monde s'arrêta.

« Quoi ? »

Elle fît la moue.

« Tu m'as entendue »

- Mais…tu…quoi ?

- Je ne sais pas comment c'est arrivé, dit Rikki, on est toujours prudents, mais je suppose que rien n'est sur à cent pourcent, et je me sentais seulement…malade, et puis je n'ai pas eu mes règles, et en premier je pensais que c'était peut-être quelque chose du fait que je sois une sirène, mais après… J'ai juste fait un test. Trois, en fait. Et ils sont tous positifs.

- Tu es… enceinte, dit Zane, comme dans … avoir un bébé ?

- Est-ce qu'il y a une manière différente d'être enceinte ? Elle monta son menton de façon provocante. C'est le tien, donc n'essaie même pas de dire autrement »

Cette pensée ne lui avait même pas traversé l'esprit, il faisait confiance à Rikki implicitement. Si elle était enceinte, c'est que c'était le sien; Il avait simplement plus de problèmes avec l'idée qu'elle soit enceinte pour commencer. Enceinte veut dire un bébé. Un bébé. Ils avaient vingt ans, il n'était pas assez vieux pour devenir un père. Bien sur, il s'est imaginé l'épouser et avoir des enfants avec elle, mais c'était quelque chose pour plus tard, bien, bien plus tard.

Il réalisa qu'elle le regardait, attendant qu'il dise quelque chose.

« Je… Je ne … euh, dit-il, incapable de faire travailler son cerveau. Tu es sûre ?

- Trois tests de grossesse, dit-elle impatiemment, comme si elle ne lui avait pas dit trente secondes avant. Je suis sûre.

- Depuis… euh, combien de temps. Demanda-t-il.

- Je ne sais pas, dit Rikki, en haussant les épaules et en regardant le sol, le test ne le dit pas, et je n'ai pas été chez le docteur évidemment. Elle s'arrêta et ajouta, mais je pense que cela fait plus ou moins un mois. C'est depuis ce temps que je me sens… malade. »

Il déglutit. Il savait ce que Rikki cachait quelque chose, c'était dur de vivre avec quelque un et de ne pas réaliser qu'elle vomit à toute heure de la journée. Mais ils n'étaient pas allés chez le docteur, parce qu'elle avait refusé, sachant qu'une simple prise de sang pourrait être dangereuse, un risque pour leur secret.

Maintenant qu'elle lui a dit qu'elle était enceinte les signes collaient. Zane savait à propos des nausées matinales, et toute une autre variété de choses que la grossesse apporte. La plus grosse part étant, bien sur, un bébé à la fin.

Soudain, une image de Rikki, le ventre rond à cause de la grossesse, arriva dans son esprit. Bien que c'était peu importe comment une image charmante, ça lui faisait peur au point de sentir son cœur accélérer.

« Est-ce que tu vas le garder ? » Demanda-t-il faiblement.

Elle haussa les épaules, regardant le sol encore une fois.

« Je ne sais pas. Ce n'est pas seulement ma décision. Cela doit être la notre. Est-ce que tu veux être père ?

Zane ne pouvait pas se voir père pour quelque un. Le seul modèle qu'il ait eu était son propre père, et il n'était pas particulièrement un super papa, surtout pas quand Zane était petit. Il se demanda si il pourrait oublier son enfant au profit d'un voyage d'affaires, ou utiliser le gamin comme un servant plutôt que comme un fils ou une fille.

« Je ne sais pas, dit-il, je veux dire, je pensais que je serais père un jour, mais maintenant…

- C'est un peu tôt, hein, dit-elle, toujours en évitant son regard, je suis désolée.

- Désolée ? Répéta-t-il, à propos de quoi ? »

Elle haussa les épaules.

« Je ne sais pas. C'est ma faute, je suppose. Bien que cela ne soit pas seulement la mienne, n'est-ce pas ?

- Non, dit-il, en sachant qu'ils étaient tous les deux fautifs. »

Il la rapprocha d'elle, lui fît un câlin et lui embrassa le front.

« On est pas obligé de décider là maintenant dit Rikki contre son épaule, on a encore un peu de temps, je pense. »

Il passa une main sur son visage, et puis, hésitant continua jusqu'à sa souple poitrine et sur son ventre. Il était aussi plat et tendu que d'habitude, mais quelque chose était en train de grandir dedans maintenant, une petite combinaison de lui et elle, un petit être. Un bébé, leur bébé. Si la grossesse continue, ils seront parents, dans à peu près huit mois.

« Je vais nager, dit Rikki en se poussant, on a tous les deux besoin de réfléchir avant de décider quelque chose.

-Je… euh serai là, je pense, acquiesa-t-il. »

Parfois il souhaiterai pouvoir aller sous l'eau avec elle, il aimait la sérénité du monde sous la surface; et plonger quand il en avait la chance, mais nager sans masques et oxygène avec une queue de poisson au lieu d'un matériel de plongé, devait être super.

Elle se leva et l'embrassa sur les lèvres, et puis partit sans un mot.

Il plongea dans la piscine, espérant que l'eau lui rafraîchirait les idées, parce que ses pensées affluaient à un million de kilomètres par heure. Il pensait à tenir un bébé, il ne pouvait pas se rappeler de l'avoir fait,parce qu'il n'avait pas de frères et sœurs ou de cousins qui était plus jeune que lui; et il n'y avait jamais de bébés près de lui. Maintenant cela serait le sien ? La pensée était effrayante.

Il s'autorisa à penser à la merveille que serait d'avoir une mini Rikki, un petite fille avec des cheveux blonds clairs, de grands yeux bleus et des lèvres rouges rubis. Il s'imagina Rikki en mère, tenant un enfant dans ses bras, prenant soin de lui et l'aimant avec son énorme capacité d'aimer cacher à l'intérieur d'une carapace dure. Il s'imagina tous les trois, lui, elle et le bébé, une joyeuse petite famille.

Ils n'auraient pas de problèmes avec l'argent, son père avait accepté Rikki et réalisé que tous les deux seraient ensemble pour un long moment, et l'argent que Zane recevait était assez pour couvrir les factures de l'appartement qu'il partageait avec Rikki l'université, et ce qui restait était mis sur leur compte commun. Tous les deux travaillaient à mi-temps, lui à la compagnie de son père, elle dans un restaurant, comme cela ils ne vivaient pas que grâce à la charité de son père. Zane ne pensait pas que son père serait ravi qu'il ait un bébé si tôt, mais il doutait que son père le déshérite ou quelque chose comme cela. Zane était, après tout, une grande personne. Il aurait vingt et un ans quand le bébé naîtra.

Son esprit revint à l'image de l'heureuse famille. Il ne savait pas ce que faisait d'élever un enfant, mais il supposait que c'était pas mal de travail : les bébés pleurent et sont réveillés en plein milieu de la nuit, et il n'était pas vraiment silencieux quand ils le devraient. Il n'était pas une personne qui aime les enfants, il avait été trop gâté pour aimer un petit être qui vole toute l'attention, et lui demande de mettre ses besoins après les siens.

C'était une mauvaise idée, vraiment. Avoir un bébé maintenant c'était bien trop tôt et stupide. Ils devraient attendre cinq ou sept ou même dix ans, et après il serait peut-être assez mature pour prendre cette responsabilité.

Pourtant une partie de lui refusait d'accepter cette voie facile. Une part de lui, qu'il ne savait pas exister, était terriblement excitée, de voir un petit bout de lui et Rikki, de rencontrer une petite personne qu'ils ont crée, même si pour l'instant c'était surement qu'un forme floue qui n'avait encore rien d'humain.

Il soupira. Il avait besoin de parler à Rikki; il n'irait nulle part, seulement penser seul.

Une heure plus tard, il avait rejoint, le bassin de lune. Il ne savait pas si elle serait là ou pas, mais c'était le seul endroit où il savait où chercher; il ne pouvait pas vraiment fouiller la mer pour elle.

Elle était dans l'eau, ses bras sur les rochers, sa tête sur le côté, le regardant pendant qu'il rentrait dans la grotte. Elle l'avait probablement entendu depuis longtemps quand il marchait dans les tunnels.

Elle était magnifique, ses cheveux en arrière et des traces d'eau sur son visage et ses épaules. Sous la surface il pouvait voir sa queue dorée, remuant paresseusement.

« Salut.

- Salut, dit-il, en enlevant ses chaussures et s'asseyant près d'elle. Il trempait ses pieds dans l'eau tiède.

- Tu à l'air de réfléchir, dit-elle.

- Il y a un air ? Demanda-t-il

-Tu as ce pli entre les sourcils, dit-t-elle en souriant doucement, tellement sérieux.

Il haussa un peu les épaules.

- C'est sérieux.

Elle soupire :

- Je sais. C'es juste… J'en sais rien.

- On est trop jeune, dit Zane, on n'a pas fini l'école, on n'est pas prêt pour la responsabilité, et la seule chose logique est l'avortement.

Elle avait l'air affligée, sa bouche s'ouvrant :

- Je..

- Mais je le veux toujours.

Ses yeux s'ouvrent encore plus, de choc.

- Tu… veux ce bébé ? Demanda-t-elle

Il passa sa main dans ses cheveux.

- Je.. Ouais. Je le veux. Je ne devrais pas, parce que ce n'est pas logique ou intelligent, mais… je le veux. »

Elle se sortit de l'eau pour s'asseoir à côté de lui, sa queue toujours remuant dans l'eau. Elle noua ses mains nerveusement.

« Je ne sais pas, dit-elle, ce n'est pas comme un chien ou quelque chose. Si on le fait, on ne peut pas le défaire, on ne peut pas rendre le bébé. Et tu n'est pas vraiment le profil du père idéal, et je ne sais pas si je suis faite pour être mère, je n'ai même pas de mère, et ton père n'est pas le meilleur, et je… Je sais pas »

Il l'a pris dans ses bras, l'embrassa. Elle retint son souffle, toujours, même après quatre ans passés en couple.

Quand ils se séparèrent, il mit son front contre le sien.

« Je ne vais pas te mettre la pression, dit-il, si tu ne le veux pas, c'est bon. On aura d'autres occasions plus tard. Je veux juste être avec toi, et te rendre heureuse.

Elle sourit, un petit sourire affligé.

- Si quelque un veniat juste de t'entendre, ils auraient pensé que tu avais été remplacé par une fausse personne.

Il sourit brièvement.

- Ils ne savent pas encore que je suis gentil.

- Emma ne te croit pas encore complètement dit Rikki.

- Eh bien, je crois que je ne lui fais pas confiance non plus, donc c'est bon, dit Zane.

- Tu ne lui fais pas confiance pourquoi ? Dit Rikki, tu n'as pas de secrets.

Il la prit dans ses bras et murmura à son oreille :

- On a un secret. »

Il plaça sa main sur son ventre. Il était tiède sous sa main, et il imaginait un petit cœur dedans. Elle plaça sa main par-dessus la sienne, entrelaçant leurs doigts.

« Tu veux vraiment avec un bébé avec moi ? Demanda Rikki.

Zane lui sourit.

- Oui je le veux vraiment.

Elle mordit sa lèvre.

- Et tu ne vas pas me laisser dans une semaine, ou un mois, ou un an ?

- Je vais essayer, dit Zane.

Elle sourit.

- Tu seras un bon père.

- Tu seras une super mère.

Elle fit la moue.

- J'en doute. Je suis sure qu'on va mal élever ce gamin. »

Il rit. Il espéra qu'ils ne le feraient pas, bien qu'il supposa que la plupart des gens avaient raté d'une façon ou d'une autre à cause de leurs parents.

« Tu veux un bébé avec moi ? Demanda Zane.

- Je n'ai pas encore trouvé de meilleur candidat, sourit Rikki.

Il rit :

- Bon à savoir.

- Donc on va vraiment avoir un bébé ?

Zane lui sourit.

- Ouais.


En espérant que cela vous aient plus, laissez des review pour me donner votre avis !