Le soleil de ma vie.

Bella passe une journée de vacances chez les Cullen. Le soleil s'y invite aussi. Drôle de rendez-vous pour des vampires non ?

Note de l'auteur : Cette fic est écrite dans le cadre de la 5ième nuit du FoF (Forum Francophone: forum ludique d'entraide et de discussions autour de la fanfiction) lien dans mes auteurs favoris. Pour le thème "soleil".

Je suis allongé sur une des chaises longue sur la terrasse des Cullen. C'est le premier été que je passe avec Edward. D'accord, j'ai toujours cette stupide attelle à la jambe – James n'y avait vraiment pas été de main morte – mais ce n'était pas une raison pour ne pas profiter des vacances !

Esmée et Carlisle sont attablés à la table extérieur, Edward est par terre à côté de moi, Alice est allongé contre Jasper, lui-même allongé sur un deuxième transat. Emmett et Rosalie… Je ne sais pas où ils sont.

D'un coup, le regard d'Alice se fait flou durant quelques secondes. Edward me regarde avec crainte et je sens mon pouls s'accélérer. Quoi encore ?

- Pas de panique Edward, elle le prendra bien. Annonce Alice qui sourit étrangement.

Je ne réponds rien, le sourire ravi d'Edward me suffit. Je demande ce qu'il y a quand tout à coup, les premiers rayons du soleil percent les nuages.

Au départ ils ne touchent pas les vampires, pas encore. Mais ils approchent doucement. C'est quelque chose d'assez étrange à regarder. Les cinq vampires étaient figés, les yeux fixés sur l'herbe ensoleillée qui se rapprochait dangereusement, à la fois inquiet de se montrer sous leur vraie nature, et en même temps impatient de voir ce spectacle. Moi je trépigne. J'ai déjà vu Edward sous le soleil, une image que je n'oublierais jamais. Mais le voir là, entouré de sa famille, dans son propre jardin, je trouve cela merveilleux. Et puis soyons honnête, j'ai hâte de voir Carlisle ou même Alice briller de mille feu.

Ca y est, ça arrive. D'abord Jasper et Alice, puis Esmée, Carlisle, et enfin, mon Edward.

Tous me regardent attendant ma réaction.

- Respire Bella.

Je prends une profonde inspiration, obéissant ainsi à Edward.

- C'est surement la chose la plus incroyable qu'il m'a été donné de voir. C'est… affreusement douloureux pour les yeux ! Je termine en grimaçant.

Alice éclate de rire et se lève pour danser devant moi. Je vois sa peau miroiter sous le soleil. Impressionnant. Soudain…

- Alice… STOP !

Elle se fige et me regarde, sans rien dire. Je me lève, aidé d'Edward et m'approche clopin-clopan du bras tendu d'Alice.

Là, juste là, ce trouve un bout de bras protégé du soleil par un tissu. Et alors, entre mes doigts, il y a sur le bras d'Alice un trait qui sépare peau éclatante et peau blafarde. J'oppose ma main au soleil pour augmenté le côté blafard et sous le regard de l'assemblée, je me penche pour tenter de comprendre le phénomène, l'apparition des cristaux.

Alice ne semble pas gênée par mon attitude. Au contraire, ça l'amuse.

- Un jour j'arriverai à comprendre comment ça marche. Je murmure.

Pas besoin de parler fort pour se faire entendre de toute façon. Je fini par lâcher des yeux le bras d'Alice et me tourne vers Edward. Hmmm, son visage !

D'un geste de défi, je me tourne vers le soleil et…

- Ben et moi alors ?

Tout le monde ricane et Jasper parle enfin pour la première fois.

- Peut-être que le soleil ne te fais pas assez d'effet.

- C'est sur que comparé à Edward…

Je plaque mes mains sur ma bouche et rougis furieusement en entendant ma propre voix. Tout le monde rigole, gentiment, sauf Edward qui vient m'attraper par derrière pour me serrer dans ses bras. J'enfonce mon visage rouge dans son torse de pierre.

Stupide soleil !

FIN