Lonesome Hearts

L'œuvre twilight ainsi que ses personnages appartiennent a Stéphanie Meyer

Lonesome Hearts est une création de damsell

Lien de la fiction originale: sur mon profil

Voila je me lance dans une nouvelle traduction je vous précise juste que je n'abandonne

absolument pas la trad babies on their minds d'ailleurs le prochain chapitre arrivera très vite

il est en correction chez ma beta, j'ai trouvé cette fiction sur un autre site et j ai tout de suite

adorée les chapitres ne sont pas très long se qui me permettra de poster assez souvent.

Résumé complet: Bella Swan 18 ans part dans l'ouest dans la petite ville de Cuiller Valley

retrouver son frère Emmet, après le déces de ses a toujours pensé que la Far West était comme

ce qu'elle avait lu dans le Harper's Weekly, Mais elle ne se rendait pas

compte à quel point les choses étaient sauvages et dangereuses jusqu'à ce qu'elle y soit. Ce

passe au temps du Far west.

L'histoire est mis en Edward Bella mais on y retrouva Jasper, Alice, Emmet, Rosalie, Esmée,

Carlisle, Jacob ...

ooooooooooooooo

Chapitre 1

Bella était tranquillement assise dans la diligence, ses compagnons de voyage dormaient tranquillement à proximité. Elle n'avait pas pris la peine de devenir ami avec l'un d'eux. Le vieil homme assis en face d'elle était toujours endormit et de la bave coulait sur son menton mal rasé et le gros homme assis à côté d'elle, un certain Mr Mallory, ne faisait rien mis à part la zyeuté. Elle jura qu'une ou deux fois elle l'avait vu prendre le tissu de sa robe entre ses doigts.

Pervers.

Elle aurait souhaitait être encore dans le train. Il avait commencé à Chicago, mais il n'avait pu aller jusqu'au bout. Peu à peu, les villes passaient, et ils s'arrêtèrent dans une autre ville, la ligne de chemin de fer était terminée alors elle avait opté pour cette voiture. Maintenant, elle entrait sur un territoire inexploré ...

... L'ouest sauvage ...

Elle se demandait à quel point c'était sauvage. Elle avait lu l'hebdomadaire Haper, qui le décrivait en un lieu d'anarchie remplis par les Indiens sauvages et par les bandits. Jusque-là, le paysage avait été plutôt aride et ennuyeux. Il n'y avait même pas un seul buffle en vue. Était-ce à ça qu'était maintenant destiné sa vie ? Aride et ennuyeuse?

Elle espérait que non, les lettres de son frère Emmett l'avaient amené à croire qu'il n'y avait pas un seul jour ennuyeux. Elle espérait que ce soit vrai. Sa vie à Chicago avait été à l'abri. Ses parents avaient toujours pensé qu'ils avaient le temps de la présenter à des gens dans la société quand elle serait plus âgé, mais tout ce qu'ils avaient réussit à faire était de la rendre timide et d'être incapable de faire face à d'autres personnes. Le seul avec qui elle était en mesure de s'ouvrir était Emmett.

Elle espérait qu'il serait heureux de la revoir après toutes ces années.

Il lui avait dit qu'ils allaient mettre en place une ligne télégraphique dans la petite ville près de son ranch, mais elle n'avait pas reçu un mot de lui pour lui dire que c'était en place et les lettres prenaient une éternité à arriver. Ainsi, après que leur mère et leur père soit mort d'une forte fièvre la semaine précédente, elle avait laissé à un ami de la famille dont elle avait confiance le fait de prendre soin de leurs biens et elle avait achetait un billet pour aller dans l'Ouest pour le retrouver. Il était tout ce qu'il lui restait.

La dernière fois qu'elle avait vu Emmett était il y a six ans quand elle était encore une petite fille dégingandée de 12 ans et il s'était battu avec leur père au sujet de son indépendance et de vouloir « être son propre maître ». Leur père n'avait jamais pardonné à Emmet d'être partit, mais leur mère avait su qu'il avait fait pour le mieux. Elle avait toujours dit à Bella que son grand frère n'avait jamais été destiné à faire partie du monde des affaires comme leur père le voulait. Elle savait que sa mère avait secrètement soutenu le départ d'Emmett, allant jusqu'à lui donner une portion de son héritage pour qu'il puisse s'installer où il le voulait.

D'après les lettres qu'ils avaient reçus au fil des années, il semblait qu'il avait bien réussit par lui-même. Elle et sa mère avait entendu parler de la terre et du bétail, et elles avaient ri à la description qu'Emmett leurs avait faites de lui habillé dans un blouson long et chapeau de cowboy. Il était devenu encore plus grand que dans ses souvenirs. Elle lui avait envoyé quelques photos au fil des ans, mais il a affirmé que seul celui qu'il avait reçu quand elle avait quatorze ans était arrivé, elle pensa alors que les autres avaient du disparaitre quelque part pendant le voyage. Elle était différente maintenant, elle avait grandit et était devenu une belle jeune fille avec une peau de porcelaine, de grands yeux de biche, brun chocolat, et des lèvres pleines qui faisaient penser qu'elle faisait toujours la moue comme sa lèvre inférieure était légèrement plus épaisse que sa lèvre supérieure. Et, si elle était petite environ 1m60 elle avait des courbes aux bons endroits qui étaient mises en valeurs grâce au corset.

Allait-il la connaître? Allait-il la prendre dans ses bras?

Quand la diligance arriva dans la petite ville appelée Cuiller Valley, elle est devenue plus sûr d'elle-même. Lorsque M. Mallory a dit qu'ils étaient proches, elle se redressa un peu et regarda par la fenêtre. Maintenant, elle était très nerveuse.

La diligance a finit par s'arrêter à une station et le conducteur l'aida à descendre et à atterrir sur une plate-forme en bois. En regardant autour, elle a remarqué plusieurs regards de différentes personnes tournaient vers elle et elle eu l'envie soudaine de faire tourner une mèche de ses longs cheveux acajou autour de son doigt ou de lisser les plis de sa longue jupe de satin brun, mais elle entendit la voix de sa mère à l'arrière de sa tête lui disant de ne pas bouger, alors elle regarda autour d'elle en silence en attendant que ses sacs soit déchargés, ses malles ont été placé près d'elle sur la plate-forme.

Sur le moment elle se disait que venir ici n'était peut être pas un bon plan. Tout était différent. Les femmes ici se promenaient en robes de coton simple, c'était certainement les seul tissus à leurs disposition. Elle n'avait pas sa place ici avec sa belle robe brune en satin rehaussé de dentelle noire, un petit chapeau assorti, et des bottines noirs. Elle n'avait également aucune idée de ce qu'il fallait qu'elle fasse maintenant ou comment elle allait mettre la main sur son frère. Il lui avait dit que son ranch, le Big E, se trouvait quelque part au nord de la Cuiller valley, mais s'était la seule information qu'elle avait.

Toujours debout, elle vit la voiture s'éloigner en l'a laissant seul, bien que son compagnon de voyage était tout près, en parlant à un jeune homme qui avait l'air d'avoir l'âge d'Emmet. Il avait de longs cheveux blonds, attachés en une queue de cheval et elle aurait pu le trouver beau si elle n'avait pas ressentit de sentiment de malaise quand elle le vit la regarda de la tête aux pieds. Rougissant vivement, elle se détourna et regarda autour d'elle.

Il fallait qu'elle trouve quelqu'un qui connaissait Emmett et qui serait capable de la conduire jusqu'à lui.

Elle commençait tout juste à ressentir un sentiment de panique quand elle entendit des bruits de pas sur la plate-forme en bois et elle entendit quelqu'un s'éclaircir la gorge avant de lui dire : «Excusez-moi, madame, mais vous attendez quelqu'un? »

Elle se retourna et fixait une paire d'yeux bleus dans un beau visage souriant. Il avait les cheveux bouclés blonds qui lui tombait juste au niveau des oreilles et quand leurs yeux se rencontrèrent, il pointe son chapeau sur elle. Il semblait juste émettre un sens d'aisance et d'autorité. « Madame? » Elle rougit, en se rendant compte qu'elle le regardait et elle hocha la tête. « Oui, monsieur. J'espérais pouvoir trouver quelqu'un qui pourrait me conduire jusqu'au ranch Big E». L'homme sourit en réponse, « Le Big E? Et bien, vous devez être la fille qui devait être envoyé pour Em. Nous ne savions plus quand vous deviez arriver. Je suis le Sheriff Whitlock, un ami d'Emmet. Je serais plus qu'heureux de vous y conduire. »

Emmett avait envoyé quelqu'un pour elle? Avait-il découvert ce qui était arrivé à leurs parents et sa lettre était peut être arrivés avant elle. Il fallait que ce soit ça. Qui d'autre aurait pu arriver pour Emmett?

« Je vous remercie, Sheriff Whitlock. J'apprécierais vraiment votre aide. »

L'homme cligna de l'œil et lui dit simplement: «Appelez-moi Jasper, madame »

Elle rougit en réponse et lui donna un sourire timide. « Seulement si vous m'appelez Bella. » Il ricana et hocha la tête. « Je vais aller chercher un chariot pour vos affaires et nous pourrons partir. »

Elle hocha la tête et le remercia de nouveau. Alors qu'il s'éloignait, il passa devant son compagnon de voyage et le jeune homme avec qui il était et il fronça les sourcils en pointant son chapeau, « M. Mallory ... James. » Au ton de Jasper, elle pouvait dire que quelque chose ne tournait pas rond, mais elle ne pouvait pas comprendre. La tension était palpable.

ooooooooooooooo

Fin du premier chapitre j'espère que l'histoire vous plait et que la traduction vous convient

Laissez moi une petite review pour voir si vous êtes intéressé d'explorer l'ouest sauvage

A très vite biz