Disclaimer: Je suis française et j'ai 21 ans, je ne peux donc pas être Matt Groening, ni Alan Moore, les Simpson et Watchmen par conséquent ne m'appartiennent pas.

Voilà la suite de Watchkids

Merci à TV-Junkie-99, janeandteresa et Nail Etsuki pour leurs reviews et à tous ceux qui ont lu cette histoire.

Chapitre 2

Cabane dans l'arbre, une semaine plus tard

Lisa monte dans la cabane et y trouve Bart, toujours en costume, en train de lire une BD.

LISA: Bart ? J'ai demandé à Milhouse, il ne t'as pas vu en cours.

BART: Désolé Lisa. S'ils veulent revoir Bart Simpson ils devront aussi accepter Rorschach.

LISA: Par contre ils ont vu Rorschach, qui fuyait après avoir fait une mauvaise blague à Skinner.

BART: Ah ouais, c'était marrant.

LISA: Non, ça ne l'était pas du tout. Si encore tu veillais à la sécurité des élèves ça serait moins grave mais tu passes ton temps à embêter les professeurs.

BART: J'ai attrapé Jimbo, Kurney et Ralph il y a deux jours.

LISA: Oui mais c'est Nelson qui fait le plus de dégâts.

BART: C'est un collègue et il me fiche la paix, normal que j'en fasse autant pour lui.

LISA: Et Ralph ne fait rien pou protéger les élèves non plus, il fait exploser le matériel et surtout il croit que je suis sa petite amie !

BART: Ça doit être à cause de ta tenue provocante, Spectre Soyeux.

LISA: Ne m'appelle pas comme ça, Bart !

BART: Rorschach.

LISA: Tu ferais mieux de rendre le costume.

BART: Et pourquoi je ferais ça?

LISA: Quis custodiet ipsos custodes ?

BART: Hein ?

LISA: Qui surveille les gardiens ? Le risque d'abuser de notre pouvoir en tant que protecteurs !

BART: Pourquoi je voudrais être surveillé ? Ça me plaît à moi d'abuser de mes pouvoirs.

Lisa soupire et descend.

LISA: Bonne nuit Bart.

Lendemain soir

Bart entre dans la chambre de sa sœur par la fenêtre avec le pisto-grappin

LISA: Aaah ! Bart ? Tu ne pourrais pas entrer normalement ?

BART: Lisa, quelque chose de grave s'est produit. Nelson est tombé du toit de l'école, il est à l'hôpital !

LISA: Oui, je le savais déjà. Comme tout le monde à l'école.

BART: Ah (il semble déçu). Tu ne vois pas ce que ça implique ?

LISA: Non.

BART: Un complot contre les masques !

LISA: Bart, ce n'est pas Watchmen, c'est le monde réel. Et ce n'est qu'un accident.

BART (voix menaçante): Tu fait partie de la conspiration Lisa ?

LISA: Oui, de la conspiration visant à ramener Bart Simpson et non un simili-Rorschach dans la réalité. S'il te plaît Bart, arrête avant d'avoir de vrais ennuis !

BART: Je n'arrêterai jamais. Pas de compromis !

Il prend le pistograppin et rentre directement dans sa cabane, tandis que Lisa secoue la tête.

Ecole élémentaire de Springfield, un peu plus tard

Jimbo sort de la cantine un sac à la main, Bart arrive derrière lui, Jimbo surpris lâche son sac.

BART: Salut Jimbo.

JIMBO: B... Bart ? Qu'est-ce que tu fiches là ?

BART: Rorschach. Je pourrais te poser la même question (il ramasse le sac et lit: « propriété de Martin Price aka Ozymandias »).Tiens, tiens, tu travailles pour Martin maintenant ?

JIMBO: Travailler pour lui ? Tu rigoles ! Ce sac je le lui ai volé.

BART: Ecoute Jimbo, tu vas me dire tout ce que tu sais sur ce qui est arrivé au Comédien ou sinon je déchire ça !

Il sort une photo montrant Jimbo à Disneyland avec Cendrillon, sur la photo il a quasiment les larmes aux yeux.

JIMBO: Comment t'as eu ça, sale... OUCH !

Bart lui envoie un coup de pied dans le ventre.

BART: Dis-moi ce que tu sais et promis, je te la rends.

JIMBO: Euh, j'ai vu Nelson hier soir quand je saccageais la cantine, il m'a arrêté et m'a pris un des sacs volés à Martin.

BART: Nelson ? T'empêcher de saccager la cantine ? N'importe quoi, il adore ravager les biens de l'école.

JIMBO: Ouais, ça c'était avant qu'il devienne un watchkid. Et le lendemain il est tombé du toit. C'est tout ce que je sais.

BART: Très bien maintenant tu vas me dire qui a fait ça Jimbo, sinon... (il sort la photo et menace de la déchirer)

JIMBO: C'est... Regarde là-haut ! (Bart se retourne, Jimbo reprend la photo et s'enfuie avec) Salut minable !

BART: Comment j'ai pu me laisser avoir aussi facilement ? Au moins j'ai la preuve que Martin est derrière tout ça.

Chambre de Milhouse, dans la soirée

LUANE VAN HOUTEN: Bonne nuit mon chéri, tu veux que j'allume la veilleuse ?

MILHOUSE: Mamaaan ! Je suis un grand garçon maintenant ! Je peux avoir mon Poupitoudou s'il te plait ?

Sa mère lui donne une vieux chien en peluche avant de quitter la chambre.

Milhouse embrasse la peluche.

BART: Salut Milhouse.

Milhouse se retourne et voit Bart assis sur le rebord de la fenêtre, il tente maladroitement de cacher sa peluche.

MILHOUSE: B... Bart ? Comment tu es rentré ?

BART: La fenêtre était ouverte, j'ai besoin de toi mon fidèle Milhouse, en tant que Nite Owl.

MILHOUSE: Désolé Bart, mais ma mère ne veut plus que je m'habille comme ça et que je parte avec toi, elle dit que c'est trop dangereux;

BART: Pfff ! Milhouse est-ce que Radioactiveman ou Rorschach seraient devenus des superhéros s'ils avaient écouté leur maman ?

MILHOUSE: Ben, je suppose que non. Mais Rorschach il n'obéissait pas à sa maman, il ne l'aimait pas, moi j'aime ma maman. Même si elle m'interdit beaucoup de trucs chouettes et me confisque mes jouets.

BART: Ecoute, le Comédien est tombé à cause de Martin et j'en ai la preuve.

Il sort le sac avec marqué dessus « propriété de Martin Prince » et le donne à Milhouse qui le prend l'air perplexe.

BART: Jimbo était sorti de la cantine avec ce sac-là, et il m'a dit que Nelson l'avait trouvé l'autre soir à la cantine et lui avait confisqué un sac comme celui-là. Tu comprends ce que ça signifie ?

MILHOUSE: Euh...

Bart le secoue en le tenant par les épaules.

BART: ça veut dire que Jimbo travaille pour Martin ! Et si Nelson lui a confisqué un sac avec marqué « propriété de Martin Prince » c'est sans doute qu'il avait découvert un plan diabolique concocté par Martin, et c'est pour ça qu'il a été poussé du toit !

MILHOUSE: Euh... si tu le dis, Bart...

BART: Au owlship !... change-toi d'abord, hors de question que t'y ailles dans cette tenue;

Milhouse est en effet en pyjama décoré de télétubies.

Jardin des Van Houten

Le owlship se trouve sur la pelouse, Bart et Milhouse en costume se jettent à l'intérieur. Bart pousse Milhouse qui s'était assis à la place du conducteur.

BART: Je conduis !

MILHOUSE: Euh... Si tu veux Bart.

Le owlship fonce à toute vitesse, le vol est très irrégulier.

BART: Woohoo ! C'est génial !

MILHOUSE: Tu peux ralentir... Attention à l'arbre !

Bart dévie juste à temps et le vaisseau s'écrase dans la pelouse près de l'école

BART: Faudra qu'on se refasse ça un de ces jours !

MILHOUSE: Bart, tu n'as pas vu l'arbre...

BART: C'est à cause du masque. J'vois pas très bien avec. Au fait comment t'as fait à avoir ce truc ?

MILHOUSE: Mes parents essayent d'acheter mon amour depuis le divorce.

BART: Bon, maintenant faut trouver le repère de Martin et l'empêcher de détruire Springfield.

MILHOUSE: Détruire Springfield ?

BART: Ben oui, c'est ce que fait Ozymandias dans le film avec New York et les autres villes.

MILHOUSE: Dis Bart, tu n'as pas peur que ça se termine comme dans le film ?

BART: Quoi ?

MILHOUSE: Ben, Rorschach meurt à la fin (il pense: et Nite Owl finit avec la fille, c'est pas si mal comme fin...).

BART: Milhouse, on est des enfants et les enfants ne peuvent que gagner.

MILHOUSE: Et Martin ? C'est un enfant lui aussi.

BART: Lui ? J't'en prie, c'est quasiment un adulte !

Ecole élémentaire de Springfield

MILHOUSE: Bon, tu sais par où commencer les recherches ?

BART: Euh... On finira bien par trouver des indices.

MILHOUSE: C'est pas comme si c'était marqué sur une grosse flèche lumineuse.

BART: Heu, en fait si.

Bart montre du doigt une grosse flèche clignotante violette avec marqué dessus « cachette secrète d'Ozymandias aka Martin Prince ».

Bart ouvre la porte indiquée par la flèche, un grincement sinistre se produit, on distingue quelques marches, le reste est dans l'obscurité.

MILHOUSE: On ne vas quand même aller là-dedans, Bart ?

BART (soupire): Où est le problème ?

MILHOUSE: Ben, c'est un piège. Martin est le plus intelligent de l'école, il n'indiquerait pas sa vraie cachette secrète par une flèche.

BART (qui secoue la tête): Milhouse, c'est justement le problème. Les types intelligents comme Martin font toujours des plans tordus. Il a indiqué sa cachette par une grosse flèche clignotante justement pour qu'on se dise: « Eh, ça ne peut pas indiquer sa cachette, faudrait être vraiment idiot pour croire ça. »

MILHOUSE: Heu... Je n'arrive pas à te suivre Bart...

BART: Il a fait exprès parce qu'il s'est dit que personne ne penserait sérieusement que c'est sa vraie cachette qui est indiquée, donc c'est sa vraie cachette qu'on va trouver. (il tire son ami par le bras et entre) On y va partenaire, assez perdu de temps.

Une camera de surveillance en face de la porte les filme.

Repaire secret de Martin Price aka Ozymandias, localisation exacte: aucune information fiable à ce sujet...

On voit Martin en costume d'Ozymandias et Skinner regarder plusieurs écran sur lesquels on peut distinguer le générique d'Itchy et Scratchy, un épisode de Futurama, Krusty le clown, l'extrait de Watchmen où Nite Owl et Rorschach s'avancent vers Karnak, un film de MacBain, etc... et sur l'écran central Bart et Milhouse qui entrent dans la cave.

MARTIN: ça alors, je n'aurais jamais cru que Bart serait aussi facile à piéger. Rorschach était un adversaire digne de ce nom dans le comics et le film, dommage.

SKINNER: Ne jamais surestimer l'intelligence de ses adversaires, Martin.

MARTIN: Ce n'est pas plutôt ne pas la sous-estimer ?

SKINNER: Pas quand il s'agit de Bart Simpson.

Bart et Milhouse dans la cave

BART: Allez Milhouse, je te dis qu'on se rapproche de la cachette de Martin !

MILHOUSE: On ne devrait pas faire marche arrière, Bart ? Martin a sûrement installé des pièges pour qu'on n'atteigne pas son repaire, non ?

BART: Ah oui ? Comme quoi ? Un robot tueur ?

Un robot ressemblant fortement à celui du film planète interdite surgit derrière eux et les attrapent avec ses pinces tandis qu'ils hurlent.

Matin, maison des Simpson, salon

Lisa descend en chemise de nuit, elle est encore à moitié endormie. Soudain, Ralph apparaît.

RALPH: Salut Lisa !

LISA: Aaaah ! Ralph, qu'est-ce que je t'ai déjà dit ?

RALPH: Que j'étais toujours le bienvenu.

LISA: Non ! Je t'ai dit de ne plus te téléporter comme ça à l'improviste !

Marge apparaît en robe de chambre, une tasse de café à la main.

MARGE: Oh, bonjour Ralph ! Tu veux manger avec nous ?

LISA: Maman !

Homer est dans la cuisine en train de manger tandis que Maggie boit la bouteille de sirop d'érable, il prend le biberon au lieu du sirop d'érable et en met sur ses pancakes.

HOMER: Marge ! Viens préparer le bacon et laisse Lisa avec son petit ami !

Marge revient dans la cuisine.

LISA: Ce n'est pas mon petit ami !

Ralph s'apprête à lui poser la main sur le front, Lisa lui saisit le poignet juste avant.

LISA: Ralph, je ne veux pas que tu me montres tes souvenirs d'enfances ou tes rêves débiles !

Ralph lui place l'autre main sur le front.

Lisa voit alors Bart et Milhouse en costumes dans une cage, Bart essaye de tirer sur les barreaux tandis que Milhouse pleure. Elle voit un robot à côté de la cage. Fin de la vision.

LISA: Mon Dieu ! Bart et Milhouse, dans quel pétrin se sont-ils fourrés ? Ralph, c'est le passé, le présent ou le futur que tu m'as montré ?

Ralph continue à sourire bêtement mais ne répond pas bien que Lisa l'ait secoué comme un prunier.

LISA: Tant pis, je vais aller sauver mon idiot de frère !

Ecole élémentaire de Springfield

Bart et Milhouse sont dans la cage.

MILHOUSE: Pitié ! Sortez-moi de là, je veux voir ma maman ! BOU HOU !

BART: La ferme Milhouse, Nite Owl n'agirait pas comme ça. Quoique... Reprends-toi on est des superhéros, on s'en sortira !

MILHOUSE: Non ! On n'est pas des superhéros, je ne suis pas Nite Owl et tu es encore moins Rorschach, on n'est que des gamins et tout ça c'est de ta faute !

Il se jette sur Bart, ils commencent à se battre comme des chiffonniers, Milhouse enlève le masque de Bart qui hurle « Pas mon visage ! », il enlève les lunettes de Milhouse pour se venger mais n'a pas le temps de récupérer le masque car Milhouse se jette sur lui.

Le robot passe ses bras à travers les barreaux pour les séparer, ils essayent en vain de continuer le combat.

LISA: Relâche-les immédiatement !

Le robots les lâche d'un seul coup et se tourne vers Lisa.

BART: Lisa ?

MILHOUSE: Je croyais que tu n'aimais pas ce costume. Moi je trouve qu'il te va très bien.

LISA (air gêné): J'ai tâché ma robe et c'était les seuls vêtements qui me restaient... Oh, et puis zut ! Je trouvais que le costume était approprié pour la circonstance.

Le robot avance vers Lisa très lentement en tendant les bras. Ralph va vers le robot mais Lisa la barre la route.

LISA: Non Ralph, ce n'est pas la peine de m'aider. Je ne suis pas une demoiselle en détresse, merci. Voyons, comment arrête-on les robots ?

BART: Avec un canon laser ?

LISA: Un paradoxe ! (elle réfléchit cinq minutes) Eurêka ! Ecoute, un homme dit que tous les hommes sont des menteurs, cet homme dit-il la vérité ou ment-il ? S'il dit la vérité ça veut dire qu'il ment, donc que les hommes ne sont pas des menteurs, mais cela signifie alors étant donné qu'il est un homme qu'il n'est pas un menteur et donc il dit la vérité...

Un court-circuit se produit, le robot tremble, de la fumée sort de sa tête, il s'écroule d'un seul coup.

Lisa récupère la clé et ouvre la cage.

BART: Tu vois Milhouse ? Les héros finissent toujours par s'en sortir, comme dans le film.

LISA: Hem, à vrai dire Watchmen a été créé pour déconstruire le concept du superhéros, entre autre le fait que les superhéros gagnent toujours...

BART: Si tu veux. Comment tu nous a retrouvé au fait ?

LISA: Facile, j'ai juste eu à suivre les dégâts que tu as fait avec le owlship. Et c'était prévisible que tu suives la grosse flèche.

BART: Pfff ! Avec tout ça on n'a pas trouvé la cachette de Martin ! Il pourrait pas nous aider lui ? Il n'a rien fait après tout !

LISA: Tu veux quoi ? Qu'il nous téléporte ? Pas question !

Ralph les téléporte et ils se retrouvent dans le bureau de Skinner face à un Skinner et à un Martin surpris.

MILHOUSE: ça va Lisa ?

LISA: Je viens de vomir ! Tu crois vraiment que je me sens bien ?

MILHOUSE: Oh. C'est pour ça que tu ne voulais pas être téléportée ?

LISA: D'après toi ?

BART: Merci Ralph. A nous deux Ozymandias !

MARTIN: Bart ? Tu as échappé au robot ?

BART: Tais-toi ! Je viens t'arrêter dans ton plan démoniaque !

MARTIN: Tu as découvert mon plan ? Je vous avais dit qu'il n'était pas si bête principal Skinner.

Skinner n'a pas l'air content et boude.

BART: Oui, détruire Springfield ! Rhaaa ! D'oh !

Bart fonce vers Martin, qui s'écarte juste à temps, il atterrit contre le mur. Lisa secoue la tête, l'air honteuse.

MARTIN: Détruire Springfield ? Pourquoi ferais-je une chose pareille ?

BART: C'est ce qu'Ozymandias fait dans le film.

MARTIN: Désolé de te décevoir Bart mais je ne ressemble pas plus à Ozymandias que toi à Rorschach. Il ne se serait pas laissé prendre si facilement. Mais je vais quand même vous expliquer mon plan, qui n'a rien rien de diabolique. Souhaiteriez-vous une petite collation ? Coca ? Jus de fruit ? Bonbons ?

Il leur montre une table sur laquelle se trouvent boissons et bonbons, ils se servent puis l'écoutent.

MARTIN: Chers camarades, voici mon plan...

BART: Le Comédien ? Pourquoi tu t'en es pris à lui ? Il avait découvert ton plan ?

MARTIN: Nelson ? Mais je ne lui ai rien fait.

BART: Ah oui ? Comment se fait-il qu'il se soit retrouvé à l'hôpital juste après avoir confisqué le sac avec ton nom dessus à Jimbo ?

SKINNER: Je peux répondre à ta question facilement, Bart. Avec ceci.

Il prend un DVD, le met dans le lecteur.

SKINNER: J'ai installé des caméras de surveillance un peu partout dans l'école et voici ce qu'une de ces petites merveilles a filmé sur le toit.

Il allume et une image en noir et blanc de Nelson déguisé en Comédien apparaît au bord du toit. Il tient le sac confisqué à Jimbo.

NELSON: « Propriété de Martin Price ». L'est nul ce sac, pas digne de ma collection de trophée (il le jette et regarde en l'air, on entend des oiseaux chanter). Cool ! Des cibles mouvantes !

Il braque son lance-flamme sur les oiseaux puis pointe le doigt vers le ciel en faisant: « Ah, ah ! »

Des oiseaux furieux foncent sur lui et commencent à l'attaquer de tous les côtés.

NELSON: Eh ! Dégagez saletés ! Woooo ! Aaaaah !

Il tombe du toit. Skinner éteint la télé.

BART (le masque relevé pour manger des bonbons): C'est un montage !

LISA (elle lui met un muffin dans la bouche pour le fait taire): Bart, tais-toi !

MARTIN (qui s'éclaircit la gorge): Puis-je parler de mon plan à présent qu'il a été établi que je n'y suis pour rien dans l'accident de Nelson ? Bien, je cherche la solution à ce problème depuis la maternelle: comment rendre les élèves plus obéissants, plus sages et plus intelligents ? C'est-à-dire plus comme moi ou Lisa. J'ai trouvé la solution il y a peu en mélangeant à la nourriture de la cantine un produit que j'ai mis au point pour développer leurs capacités cérébrales au maximum. J'avais payé Jimbo pour le faire depuis une semaine.

SKINNER: Comme ça notre école sera réputée et l'inspecteur Chalmers sera enfin satisfait lors d'une de ses visites.

BART (désespéré): Mais... vous ne pouvez pas faire ça ? C'est contraire à tout ce qu'est un enfant ! T'es d'accord avec moi, Lisa ?

LISA (qui semble gênée): Désolée Bart, mais c'est sans doute leur seule chance de pouvoir entrer dans les meilleures universités et avoir ainsi un métier digne de ce nom.

MARTIN: Elle a raison Bart. Seul l'avenir importe.

BART: Si tu crois que je vais te laisser faire...

MARTIN (soupire et lève les yeux au ciel): Bart, crois-tu sérieusement que je t'aurais exposé mon plan si tu avais la moindre chance de le stopper ? Leur intelligence est déjà en train d'augmenter. Regarde !

Il lui montre par la fenêtre la cour de récréation. On peut y voir les trois brutes jouer aux échecs, Nelson en fauteuil roulant qui lit Ainsi parla Zarathoustra, de Nietzsche, et les autres élèves qui lisent des classiques de la littérature et de la philosophie, sont plongé dans des livres de physique quantique ou font des expériences.

BART (qui s'énerve): Rhaaa ! Plus personne ne veut donc être un enfant ? Se rouler dans la boue, faire l'école buissonnière, cracher sur les passants depuis un pont, faire des mauvaises blagues aux adultes et surtout aux professeurs... Impossible (Il se tourne plein d'espoir vers Milhouse). Sauf toi... Milhouse, mon fidèle Milhouse... pas vrai ?

Il saisit Milhouse par les bras en tremblant.

MILHOUSE: Désolé Bart, mais je suis allergique à la boue, et si je veux avoir une chance avec Lisa j'ai intérêt à faire les mêmes choix qu'elle. Euh... Tu me fais mal, Bart.

Bart lâche Milhouse et enlève son masque et son chapeau qu'il jette par terre.

BART: J'ai autant disparaître d'ici, ça craint trop !

Ralph, en souriant, lève la main et fait disparaître Bart qui a juste le temps de crier « Eh... Ay Caramba ! »

LISA et MILHOUSE: BAAART !

Lisa se précipite sur Ralph et le secoue.

LISA: Ralph, ramène-le je t'en supplie ! C'est un idiot mais c'est quand même mon frère !

RALPH: Tu es jolie comme un ver de terre Lisa.

Lisa éclate en larmes et Milhouse tente de s'approcher d'elle pour la réconforter.

RALPH: Si tu touches Lisa BOUM !

Milhouse s'enfuit en courant.

Skinner a sabré une bouteille de champagne.

SKINNER: Yeaaaaah ! Alléluia !

LISA (choquée): Principal Skinner !

MARTIN (l'air désapprobateur): Elle a raison monsieur, c'est vraiment déplacé.

SKINNER (gêné): Oh. Désolé Lisa. Allez, je vous donne congé à tous pour aujourd'hui.

Les deux enfants quittent le bureau.

Skinner écarte une photo de sa mère sur son bureau, en dessous se trouve un gros bouton rouge.

SKINNER: J'ai rêvé de ce moment depuis si longtemps. Snirfl.

Il efface une larme et appuie sur le bouton. Une trappe s'ouvre du plafond d'où sortent des ballons et des confettis, une boule disco et une pancarte « Bart est parti ! », Skinner danse, l'air visiblement plus que ravi, sur l'air de « 99 Luftballoons » (la musique qu'on entend quand Dan rencontre Laurie au restaurant).

Base de Karnak, Antarctique

Rorschach est face à Manhattan, il vient de retirer son masque.

RORSCHACH : Vas-y !

BART : Aaaah !

Bart tombe entre Manhattan et Rorschach alors que Manhattan s'apprêtait à désintégrer Rorschach.

Tous deux le regardent, surpris. Nite Owl, qui vient d'arriver, est lui aussi stupéfait.

BART : Rorschach ! Trop cool !

FIN

Voilà, fini de m'amuser avec les Simpsons et Watchmen, pour le moment en tout cas, merci aux auteurs pour avoir inventé ces merveilleux personnages et merci à vous autres lecteurs d'avoir consacré cinq minutes de votre temps à cette petite fic. La première que je finis.

PS: J'écrirais peut-être une suite à cette histoire qui impliquerait Rorschach chez les Simpsons mais je compte surtout me concentrer sur ma deuxième fic en rapport avec Watchmen.