Destins croisés

Il est 22h a New York, toute l'équipe de l'unité spéciale des victimes termine la paperasse de leur dernière affaire lorsque le téléphone d'Elliot sonna.

« Stabler … non j'ai presque fini, je pense que je serai rentré dans environ trois quart d'heure… Kathy on ne va pas se prendre la tête à chaque affaire quand même ? Non… Kathy…Kathy ? Elle m'a raccroché au nez, dit-il en regardant ses collègues »

« Elle est très susceptible en ce moment je trouve, fit Munch »

« Non elle est jalouse ! dit Fin »

« Jalouse ? Jalouse de quoi ? demanda Liv »

Pour seul réponse, Fin et Munch la regardèrent fixement ! Elle comprit donc immédiatement de quoi il s'agissait. Elle se sentit soudain très mal a l'aise vis-à-vis d'Elliot.

« Rentrez chez vous les enfants, la journée a été longue ! fit le capitaine qui les observait dans l'embrasure de la porte. »

« À demain capitaine ! Fit toute l'équipe en cœur. »

Elliot fut le premier à partir et Liv la dernière. Elle du rentré chez elle en métro car personne ne s'était souvenu de la raccompagnée. Elle se sentit suivie presque tout le long de son trajet mais à chaque fois qu'elle se retournait, il n'y avait personne derrière elle. Une fois dans son appartement, elle se sentit soulagée… « De quoi ? » se demanda-t-elle. Elle entendit soudain un bruit étrange venant du couloir elle sortit, la main sur son arme (prête à dégainer) et vit qu'il n'y avait personne dans le couloir ! Elle se sentit cependant observée et regarda tout autour d'elle. Avant qu'elle n'ait eu le temps de réagir, quelqu'un la frappa à la tête. Elle tomba à terre, inconsciente.

Elle se réveilla quelques heures plus tard, dans son lit… nue ! Elle essaya de se levée mais elle ressenti une douleur intense dans son bas-ventre, ce qui lui arracha un cri de douleur. Elle réussie tant bien que mal a se levée et attrapa les premiers vêtements qui se trouvaient sur son passage. Elle saisit son portable et composa le numéro de Cragen.

« Cragen… »

« Capitaine ? fit Liv en sanglotant »

« Liv ? Qu'est ce qui t'arrive ? Mais elle ne répondit pas. Liv ou est tu ? »

« Chez moi ! répondit-elle en sanglotant »

« Ne bouge pas j'arrive ! »

Il raccrocha et pris immédiatement les clés de sa voiture pour se rendre chez Olivia.