Deux heures plus tard, ils purent voir Liv, qui était totalement dans les vapes.

« Alors, comment tu te sent ? Demanda Elliot »

« J'ai l'impression d'être complètement bourrée ! »

« C'est la morphine, fit l'infirmière »

« Il va vraiment falloir que j'achète un chien ! Mon appart' commence à être un vrai squat pour les détraqués… »

« Je t'aiderai à le choisir mais en attendant, il faut que tu te repose, fit Elliot »

« Et Emily ? »

« Moi je dirais que ce qui s'est passé ne l'a pas ennuyé, dit Leo en regardant la petite fille toujours dans ses bras »

« C'est ça garde ton insouciance ma fille… sa partira très vite… ah putain sa fait mal, s'exclamât-elle »

« Ca va être long alors mieux vaut vous y habituer… fit l'infirmière »

« Super… »

« T'inquiète pas, on sera là pour t'aider, fit Elliot »

« Est-ce que tu peut garder Emily jusqu'à ce que je puisse ma barré d'ici ? »

« J'ai déjà demandé à Kathy de préparer le lit »

« Ta bonté te perdra Elliot »

« Ouais j'imagine, rigolât-il »

« Et merci Leo, moi je serais peut être pas venue »

« Bien sur que si vous l'auriez fait ! Sinon vous ne seriez pas l'un des meilleur flic de New York »

« Ouais c'est vrai ça… mais si vous saviez… »

Elle s'endormie sans pouvoir finir sa phrase.

« Ca doit être la morphine et la fatigue, ne vous en faites pas. Elle doit se reposer »

« Je repasserais demain, fit Elliot »

« Ouais moi aussi dit Leo »

Leo posa la petite fille dans son landau et la laissa à Elliot. Ils sortirent de la chambre mais quelque chose gênai Elliot

« Je vous remercie d'avoir été la mais maintenant c'est bon, nous sommes là pour elle, fit Elliot »

« C'est quoi votre problème ? S'énerva Leo »

« Je voit très bien votre petit jeu »

« Vous supportez pas qu'un homme s'approche de votre équipière ou vous êtes comme ça qu'avec moi ? »

« Non c'est vous »

« Moi je crois que vous ne voulez pas qu'elle fasse sa vie parce que vous êtes jaloux ! Si vous l'aimez, fallait lui dire, sinon laissez la être heureuse. Vous vous êtes marié mais elle, elle a quoi a part sa fille ? Elle avait quoi avant ? Mettez votre jalousie dans votre poche et allez vous faire voir ! »

Elliot le frappa mais il ne s'attendait certainement pas à ce que Leo se redresse et lui rende le coup. Elliot fut projeté sur le mur derrière lui. Un médecin vint les séparés et les chassa de l'hôpital.

Quelques jours se passèrent depuis sa divergence d'opinion avec Leo. Elliot repensait de plus en plus à ce qu'il lui avait dit. Avait-il raison ? Etait-il jaloux que Liv puisse aimer quelqu'un d'autre ? Mais il ne s'imaginait pas quitter Kathy et ses enfants.

A l'hôpital, Leo était tout de même retourné voir Liv. Ils discutaient pendent de longues heures quand Liv ne s'endormait pas (a cause de la morphine). Ils commençaient a s'apprécié, a crée un lien entre eux… Liv se sentait bien quand il était là, en sécurité. Elle sentait qu'elle pouvait lui faire confiance. Elle concevait même qu'il pose sa main sur la sienne. Elle n'aurait jamais pensé se retrouvé dans ce genre de situation avec un homme avant pas mal d'années.

Les semaines passèrent assez vite dans l'ensemble. Liv parvenait a se levé et a porter sa fille. Les médecins la laissent rentré chez elle à condition que quelqu'un vienne tous les jours pour l'aider dans les actions de la vie quotidienne. Leo s'était gentiment proposer avant même qu'Elliot ne puisse ouvrir la bouche…