Disclaimer : les personnages appartiennent à leur créateur Leiji Matsumoto et il se peut qu'une guest Star appartenant à Aerandir apparaisse en clin d'œil (auquel cas ce sera précisé).

Parce que c'était lui, parce que c'était moi

1

Harlock faisait jouer son verre de vin entre ses doigts en écoutant la douce mélodie qui émanait de la harpe de Mimee, les yeux plongés dans l'océan d'étoiles qui lui faisait face. Dans cette muette contemplation, il était parfaitement immobile. Avec la lumière faible de sa lampe, ses cheveux semblaient d'un noir de jais, ils retombaient en mèches indisciplinées sur un visage froid et fermé où seul un œil brillant luisait d'un éclat métallique intense. Bien malin qui aurait su dire vers quelles pensées était tourné son esprit tumultueux.

La jurassienne s'arrêta soudainement de jouer, le pirate posa son verre et prit un air entendu, demandant pour la forme :

- De l'action en perspective ?

Mimee se teinta d'un faible halo doré et s'approcha de son capitaine.

- Cette fois-ci, je n'ai pas un bon pressentiment. Sois prudent.

Il sourit légèrement, l'avertissement sonnait pour lui comme une promesse d'action et un défi à relever, Mimee savait depuis longtemps qu'il ne servait à rien de tempérer son indomptable besoin de se mesurer à des adversaires à la hauteur. Ils quittèrent tous deux la cabine pour rejoindre la passerelle, Miss Kei ne s'étonnant plus guère qu'Harlock paraisse toujours au bon moment. Elle informa :

- Un vaisseau inconnu et ses intentions sont évidentes, capitaine.

Il regarda le navire incriminé sur l'écran central d'un air intéressé puis changea soudainement d'expression. Pour un œil averti, il ne faisait aucun doute que ce navire de guerre n'était pas totalement inconnu au hors-la-loi. En fines lettres dorées, on lisait clairement « Goliath » sur sa cuirasse sombre et en guise d'emblème une étrange rose noire était gravée juste sous ce nom…

- Il est à la tête d'une petite flotte de vaisseaux éclairs.

- Quelle est sa cible ?

- Apparemment, la planète Andora, affirma la jeune femme.

- Il ne s'y trouve que des civils ! s'indigna le jeune Tadashi Daiba.

- … et de l'uranium, marmonna le premier lieutenant sans lever la tête, dans un coin de la passerelle, tout en faisant tournoyer un modèle miniature d'un avion de guerre allemand d'un siècle passé.

Harlock analysait calmement la situation, sans laisser paraître la moindre expression, les bras croisés.

- Mimee semble penser que le combat est inévitable.

Kei considéra Mimee rapidement et décela de l'inquiétude sous l'apparente sérénité de la jurassienne. Si elle avait une totale confiance en son capitaine, elle avait appris depuis longtemps à se fier aux intuitions de cette étrange compagne de route qui ne se trompait guère dans ses pressentiments. En cet instant précis, cela seul suffisait à réfréner son envie d'action.

- Ce n'est pas sa première attaque du genre. La planète Xena a été réduite en cendres, avança-t-elle prudemment.

- J'ai le Karyu sur les écrans radars, coupa Tadashi.

Harlock et Zéro ne répondaient pas aux même motivations, ne partageaient pas les mêmes idéaux et ne suivaient pas les mêmes règles. Mais de plus en plus souvent, entre deux affrontements, il arrivait que, le temps d'une bataille, leurs actions suivent la même direction.

Yattaran releva la tête de son modèle réduit et considéra le vaisseau mère de la flotte de mercenaires.

- Nous ne serons pas trop de deux vaisseaux contre pareille armada.

Harlock adressa un léger signe à son second avec un sourire de provocation :

- Depuis quand la perspective d'un peu d'action t'effraie-t-elle, Yattaran ?

- M'effrayer ? J'ai juste une maquette à terminer et ce contre-temps est bien fâcheux.

Le capitaine pirate sourit de bon cœur pendant que Tadashi tenta comme à son accoutumée de réprimander le second gradé de bord pour sa légèreté face au danger.

Cependant, contrairement aux pronostics de Mimee, le Goliath n'attaqua pas et passa en hyperespace, s'éclipsant de leur vue en deux temps trois mouvements. Cette disparition inopinée sembla contrarier l'homme en noir qui se retira dans sa cabine l'air soudainement soucieux.

- Encore un vaisseau qui tremble devant notre étendard ! lança Tadashi triomphalement.

- Tu ne comprends pas, Tadashi, c'était un avertissement. Ce navire est juste venu se montrer, expliqua Yattaran, plus intéressé que d'ordinaire par ce qu'il se passait à bord.

- Se montrer ?

- C'est un vaisseau puissant, lourdement blindé, conçu pour le combat et manifestement doté d'un moteur hyperspatial. Il est parfaitement adapté à des missions de frappe et les dégâts qu'il doit provoquer ne sont pas à prendre à la légère. Et je jurerai qu'il est doté de torpilles à plasma.

Kei regarda songeuse le sas qui menait aux appartements d'Harlock et ponctua :

- Le capitaine l'a parfaitement compris.