Bonjour tout le monde. Me voici avec une histoire traduite que je suis allée chercher chez une auteur (anne M. Oliver) plus que talentueuse . J'adore ses histoires qui sont vraiment excellentes. D'ailleurs une de mes amies LoufocaGranger (j'espère que ca la dérange pas que la considère comme une amie) en traduit une sous le titre « une élection très spéciale ».

Je vous souhaite une bonne lecture.

Je tiens donc à remercier anne M. Oliver de m'avoir donné son accord pour traduire son histoire et vous la faire connaitre.

Harry potter ne m'appartient pas mais à son illustre auteur.

Chapter 1

Prenant une grande respiration, expirant et inspirant, elle ferma les yeux temporairement. Elle pouvait le faire. Elle pouvait y arriver. Cela n'avait pas d'importance qu'il allait se marier. Elle ne l'aimait plus du tout de toute façon. Cela n'avait vraiment aucune importance.

A l'exception qu'en fait ça en avait.

Elle regardait le marié et la mariée échanger leurs vœux, et son cœur se mit presque à s'arrêter. C'était supposé être elle, là bas, avec lui. C'était supposé être son mariage, sa robe de mariée, ses amis et sa famille. Qu'est ce qui a fait que non justement ? Quand est ce qu'il a arrêté de l'aimer ? Et l'a-t-elle réellement aimé ?

La cérémonie de mariage était terminée maintenant. Tout le monde était debout. C'était la seule chose à faire, être debout pendant que les mariés passaient, pour leur montrer le respect qui leur été dû. Pourtant elle resta assise. Elle ne voulait pas se lever et pour personne. Elle voulait pleurer. Elle suivit la foule à l'extérieur, pour voir le couple heureux se diriger vers la réception. Elle jeta même quelques grains de riz. Elle visa juste vers le visage du marié et cela la fit sourire pour la première fois aujourd'hui. Elle secoua sa tête, pour enlever le riz qui avait atterrit sur elle et retourna dans la chapelle pour s'asseoir.

Bientôt la chapelle se vida et elle resta toute seule. Tout le monde était probablement allé au terrier pour la réception. Est-ce que quelqu'un allait se rendre compte qu'elle n'y était pas ? Sûrement pas. Harry ne s'en apercevrait même pas. Il serait trop occupé avec ses devoirs de témoins. Ginny non plus ne le verrait pas du fait qu'elle était la maitresse d'honneur. Ron lui ne s'en rendrai surement pas compte vu qu'il en a épousé une autre.

Hermione Granger était une femme forte. Elle survivrait à cette petite peine de cœur et irait de l'avant. En apparence cela ne l'ennuyait pas. Quand elle avait reçu l'invitation, elle voulait le jeter au loin, mais elle devait tenir le coup. Alors elle était venue. Elle avait vu. Elle avait vaincu. Maintenant elle avait besoin d'une bouteille de vodka et le bon vieil apitoiement sur soi même qui va avec et ainsi dès lundi matin elle irait bien.

Elle se leva, marcha devant le banc de l'église et remonta l'allée. Elle aurait dû tourner à gauche, vers la porte. Elle tourna à droite, vers l'autel. Elle resta debout là, avec les multiples colorations du rayon de lumière qui provenait du vitrail et dansait tout autour d'elle sur le sol en pin.

Elle leva les yeux et imagina que c'était son mariage. Elle voyait son père la conduisant tout le long de l'allée, sa mère se taponnant avec un mouchoir pour sécher ses yeux. Son mari l'attendant avec un sourire sur son visage, mais le seul problème était qu'elle ne se représentait pas son mari. Elle savait qu'elle ne s'imaginait certainement pas avec Ron debout là avec elle. Donc qu'elle était son problème alors ?

Elle se retourna pour marcher vers la porte mais opta pour s'asseoir à la seconde rangé du banc vers le fond à la place. Elle s'assit là, baissa la tête et commença à pleurer.

La porte s'ouvrit, légèrement. Elle se redressa sur son siège. Elle tourna la tête rapidement pour voir qui entrait. La vue de la personne devant elle la choqua. C'était Drago Malfoy. Il l'a vit également et retourna à l'extérieur. Il avait dû la voir pleurer. Zut. Elle ne l'avait pas vu depuis trois ans. La dernière fois qu'elle l'avait vu c'était au mariage d'Harry et de Ginny. Ca l'avait choqué qu'il ait été invite, mais pour être honnête, elle n'avait pas vraiment fait attention à lui à l'époque. Elle était occupée ce jour là à célébrer le fait que son meilleur ami se marie avec la fille de ses rêves.

Elle détourna la tête et essuya ses yeux. Elle ne devait pas le laisser voir qu'elle pleurait. Elle marcha vers les portes et elle le vit assis sur les marches, sa cravate desserrée autour de son cou. Il leva les yeux vers elle alors qu'elle sortait par la porte. Elle s'assit à côté de lui.

-Bonjour, Malfoy. Je ne t'avais pas vu au mariage.

-Vraiment ? Je t'ai vu moi. Dit-il. J'étais dans la rangée juste derrière toi. Tu ne semblais pas beaucoup apprécier la cérémonie. Ajouta-t-il avec légèreté.

-Je suppose que oui. Convint-elle.

-Est-ce que tu veux être seule pour te complaire dans ton apitoiement un peu plus ou est ce que tu vas à la réception ? Demanda-t-il.

-Je ne me complaisais pas dans ma tristesse. Signala-t-elle.

-Oh que si. Rit-il.

-Non, vraiment je ne le faisais pas. Redit-elle.

Il lança un regard furieux vers elle et fronça les sourcils.

-D'accord je m'apitoyais sur moi-même… Qu'est ce que tu fais encore ici ? Pourquoi n'es tu pas à la réception ? Dit-elle

-Dieu du ciel. Rit-il. Ca m'a demandé beaucoup juste pour venir à la cérémonie. Je ne trouve certainement pas moi-même amusant l'idée d'aller à une réception avec tout un tas de Weasley. Je serais probablement aveuglé par cette masse de rouquin.

Elle rit.

-Alors pourquoi es tu encore là ?

-Je t'attendais, bien sûr. Répliqua-t-il.

-Pourquoi ?

-Je ne sais pas vraiment. Répondit-il honnêtement. Tu semblais juste triste et je ne sais pas, mais j'ai pensé que je t'attendrais. Est-ce que tu veux que je parte ?

Le voulait-elle ? Voulait elle que Drago Malfoy la laisse seule ? Elle ne savait quoi répondre à cela. Elle décida de changer de sujet.

-As-tu été invité par Ron ou par Pansy ?

-Pansy, bien sûr. Répondit il en se levant et traversant pour aller s'asseoir sur un petit banc vers le chemin pavé.

Elle resta là où elle était.

-Alors es tu en train de pleurer le fait que Weasley ait épousé quelqu'un d'autre que toi ou le fait que tu n'étais pas celle qui se mariait. Dit-il.

-N'est ce pas la même chose. Demanda-t-elle.

-Non, tu aurais pu juste te sentir jalouse de ne pas être là bas, à la place de la mariée dans une robe blanche, les gants et le voile. Weasley n'a pas besoin d'être de la partie. Signala-t-il.

-Et bien alors. Elle marmonna, essayant d'être honnête. J'imagine que je suis jalouse. Je veux le mariage, la maison et les enfants. Mais ça ne veux pas dire que je veux Ron.

-Hourrah pour toi alors. Dit-il en se relevant. Il semblait agité.

-Qu'est ce que tu veux dire avec ce hourrah ? Demanda t'elle confuse.

-Je suis juste content que tu puisses admettre la vérité. J'aurais détesté l'idée que tu puisses verser une larme pour cette vermine de rouquin. Rit-il.

-Oh. Dit-elle doucement.

Il vint et s'assit de nouveau à côté d'elle sur la marche en bois. Elle regarda ses chaussures noires.

-Y a-t-il quelque chose d'intéressant à propos de mes chaussures ? Demanda-t-il.

Elle regarda de nouveau son visage et il lui posa une nouvelle question.

-Qu'est ce tu fais maintenant dans la vie Granger ?

-Je suis guérisseuse à sainte mangouste. Et toi ? Lui demanda-t-elle tout en regardant dans ses yeux bleus acier.

-Je travaille pour le ministère, top secret, cela dit. Si je te le dis je devrais te tuer. Il sourit.

-Je pensais que tu travaillais avec Harry et Ron dans le département des aurors. Dit-elle.

-Si tu savais, pourquoi demander alors ? Demanda-t-il en levant un sourcil.

Elle haussa les épaules.

-Juste histoire de discuter j'imagine. Dit-elle nonchalant. Elle se leva et rajouta. Je devrais y aller.

-Ah oui, voir tous ces cheveux roux ou comme le commun des mortels disent, la réception. Dit Drago plus pour lui même. Il se leva également.

-Non, je vais rentrer chez moi. Admit-elle. Je ne pense pas que je vais leur manquer et je sais que j'ai juste une bouteille de vodka au magasin avec mon nom dessus, m'attendant pour que je l'emmène à la maison.

Il rit d'un vrai rire et répliqua :

-Est tu devenu une alcoolique ces derniers jours ?

-Non, juste une consommatrice occasionnelle. Mentit-elle. Puis elle rit également. C'était sympa de te voir à nouveau, Drago. Peut être que je te verrais une autre fois lorsqu'un ex serpentard épousera un ex gryffonfor.

Il sourit et dis :

-Sérieusement, Granger, quand est ce que ca va se reproduire ?

-C'est vrai.

-Au revoir Granger.

-Au revoir.

Elle commençait à transplanner mais il marcha vers elle et dit :

-Mais au fait, tu as du riz dans tes cheveux.

-Vraiment ? Demanda-t-elle.

Il atteignit ses cheveux et enleva plusieurs grains de riz blanc puis il dit :

-Tes cheveux sont plus doux que ce que j'avais imaginé.

Elle ne savait pas quoi dire à cela. Merci ? Ou alors tu as imaginé mes cheveux ? Quoi ? Au lieu de cela elle mit ses propres mains sur ses cheveux et les secoua encore. Puis elle dit.

-Est-ce que tout est partit ?

Il s'approcha encore plus près. Il sentait comme un morceau de paradis se trouvant là sur terre. Elle prit en fait une grande bouffée de son odeur. Elle espérait qu'il ne pouvait le voir.

Il regarda attentivement ses cheveux et répondit :

-Je pense que oui.

Il regarda ailleurs rapidement, vers la chapelle. Elle se demanda bien pourquoi. Quand il se tourna de nouveau vers elle, elle se trouvait toujours très près de lui.

-A bientôt pour un prochain mariage. Rétorqua-t-il de nouveau.

-Jusqu'à ce jour alors. Répondit-elle en levant la main pour le saluer.

Encore une fois avant qu'elle ne puisse partir il dit :

Est-ce que tu aimerais avoir de la compagnie ce soir ou est ce que ce sera juste toi et ta bouteille de vodka à ton nom ?

Elle sourit et répliqua :

-Qu'est ce que tu as à l'esprit ?

Il fit un sourire en coin et répondit :

-Prend mon bras et tu sauras.

Elle hocha la tête 'non' mais indépendamment elle se présenta à lui et posa sa main sur son bras tendu.

-Après toi Malfoy.