Disclaimer : One Piece ne m'appartient pas, je ne touche pas d'argent de cette fic, etc...

Quelques avertissements au sujet du langage, parfois un peu rudes et au sujet des termes abordés. L'univers de One Piece n'est pas tout rose, après tout, on a quand même des massacres bien présents dans le manga.

Il y a également des spoilers très importants dans cette histoire. En gros, jusqu'au chapitre 600.

Bon, j'ai cette idée de fic qui me trotte dans la tête depuis longtemps. Elle n'est pas ma préférée, mais j'ai décidé de lui faire sortir prendre l'air et voir si elle arrivera à attirer des lecteurs !

Il y a dix huit ans, Terre Sainte, Marijoa, salle du Conseil des Cinq doyens.

Les cinq hommes réunis dans la pièce tenaient entre leurs mains le sort du Monde car ils faisaient en effet partie de la plus grande instance politique mondiale. Leurs noms importaient peu, seul comptait leur titre de doyen et ils étaient totalement dévoués à leur mission conférée par ce titre, une mission vieille de plusieurs siècles.

« La séance d'aujourd'hui portera sur les récents revers que nous avons subit ces cinq dernières années ainsi que sur les solutions à mettre en place pour résoudre ces problèmes, en toute discrétion, cela s'entend. » commença l'un des cinq hommes qui semblait diriger le débat.

« Tout d'abord, permettez moi de faire le point sur les différents événements qui ont conduit à cette situation :

Tout d'abord, Gol D Roger, ce misérable pirate est arrivé à Raftel et il est à craindre qu'il ait découvert la vérité à propos du siècle oublié et du Secret entourant les porteurs du D. En fait, ses dernières paroles nous le prouvent aisément puisque ce satané forban n'a pas hésité à lancer une nouvelle ère de piraterie afin que d'autres découvrent la vérité cachée. » déclara un autre vieillard.

« En sommes nous certains ? Nous ne pouvons prendre de décisions aussi importantes que celle ci sur la foi de simple hypothèse.» intervint l'un des doyens.

« Oui, c'est une certitude. Gol D Roger avait cette capacité innée et le pire, c'est que cette capacité fait partie de LEUR héritage, ce qui veut dire qu'il a très bien pu la transmettre à son fichu bâtard ! » cracha violemment le vieillard, dans un accès de fureur.

« A propos, l'a t-on retrouvé, ce rejeton du diable ? » demanda l'un des dirigeants d'une voix profonde.

« Non. Il se peut que nous soyons parvenu à l'éliminer lors de la purge. Nous avions bien soigneusement planifié l'opération et nous en avons écarté les Marines les plus...sensibles. Je dois dire que ce Sakazuki a particulièrement bien géré son intervention : aucun enfant né pendant la période située entre un an avant l'exécution et un an après n'ont pu survivre. Nos agents s'en sont soigneusement assurés »répondit un cinquième homme d'une voix satisfaite.

« La population n'a pas protesté ? »

Après tout, il s'agit de dizaines et de dizaines de nourrissons qui avaient été exécutés par crainte d'un seul. En deux ans, un véritable massacre avait été effectué sur cette île, de façon méthodique et zélée par des agents du Gouvernements et des marines particulièrement réceptifs à la doctrine de la Justice Absolue..

« Non. L'île savait ce qu'il en coutait si elle s'opposait à nous. Au cas où, des navires se tenaient prêts à déporter les protestataires sur Tequilla Wolf. » répondit un dirigeant.

Il y eut un profond silence. Les vieillards qui tenaient le monde en leur pouvoir semblaient plongés dans de sombres pensées...

« Le second problème qui se pose à nous est celui des archéologues d'Ohara. Ces ingrats ont profité de notre laxisme pour enquêter sur le siècle oublié et ont même découvert des informations cruciales concernant l'empire déchu. Cette situation ne doit plus jamais se reproduire. Par chance, la terreur du Buster Call gardera les populations sur le droit chemin pendant longtemps. »déclara le doyen avec satisfaction.

« Le problème étant cette gamine qui s'est échappée...Elle est un danger à elle seule, ne l'oubliez. »

« Elle ne pourra pas tenir bien longtemps avec le Monde entier pour ennemi. Tôt ou tard, elle finira par être capturée et la dernière mauvaise herbe d'Ohara disparaitra. Après tout, elle n'a que huit ou neuf ans... »

« Si ce traitre de Sauro ne l'avait pas aidée, tout serait déjà terminé. » dit l'un des vieillard d'un air mécontent.

« Et on en vient ainsi au cœur de notre problème. La famille de Haguard D Sauro était fidèle à la marine depuis des générations. Sauro était un vice amiral et il était l'un des moins susceptibles de s'opposer à la Marine ou au gouvernement. Ce qu'il a pourtant fait. »déclara un dirigeant.

« Les porteurs du D sont incontrôlables : rien ne peut les retenir de suivre leurs idéaux et vous le savez fort bien. Les intégrer à la Marine, c'était faire entrer un loup dans la bergerie. Je le dis,tôt ou tard, ils s'opposeront à nous. Pire, ils transmettront leur volonté à d'autres et il sera alors impossible de stopper cette contagion » intervint l'un des doyens d'un air dégoutté.

« Je suis d'accord avec vous. Et aujourd'hui la situation est d'autant plus dangereuse maintenant que Gol D Roger a lancé cette vague de piraterie. Tôt ou tard, l'un des héritiers de cette volonté parviendra jusqu'à Raftel et découvrira ce qui y est caché et celui là, contrairement à Roger, risque de révéler la vérité au Monde entier et notre contrôle ne sera plus. » murmura le vieillard d'un ton préoccupé.

« Nous devons donc tuer dans l'œuf cette éventualité. Cette lourde tache a été repoussée depuis trop longtemps. Nos ancêtres étaient trop faibles, s'ils avaient éliminé, comme il se doit, toutes les lignées de l'empire déchue, jusqu'au moindre rejeton, nous n'en serions pas là. Il est donc temps de nous y atteler. Ceux qui portent la Volonté du D doivent mourir.» trancha froidement le doyen de l'assemblée.

Les autres personnes présentes dans la salle du Conseil semblèrent accepter à l'unanimité ce froid jugement. Aucune voix ne s'opposa à l'éradication des derniers descendants des lignées d'un empire effacé de la surface de la terre par leurs soins et ceux de leurs ancêtres. Depuis des siècles, les membres du Conseil des Anciens avaient pour tâche de surveiller attentivement les opposants possibles au Gouvernement. I

ls avaient donc observé particulièrement l'évolution de ceux portant le nom du D, guettant le moindre signe indiquant, ne serait ce qu'une possible opposition au pouvoir du Gouvernement Mondial. Mais, les héritiers de la Volonté du D n'avaient pas montré d'intentions particulièrement belliqueuse à leur égard et s'étaient fait oublier de tous. Aucun d'entre eux ne comprenait la signification de leur initiale, mais, instinctivement, ils continuaient à la porter car elle faisait partie de leur nature.

Certains des D étaient même entrés dans la Marine et ils la servaient fidèlement, de toute leur volonté, qui était immense. Les cinq Grands avaient apprécié la cruelle ironie de voir les descendants de ceux qu'ils avaient éradiqués les servir, en toute innocence. Mais maintenant, la Volonté du D s'était définitivement éveillée dans toute sa puissance avec les actes et les paroles de Gol D Roger et il était désormais impossible d'ignorer plus longtemps le danger qui menaçait le Gouvernement Mondial.

« La première chose à faire, c'est de faire le ménage dans nos rangs. » reprit le doyen

« Monkey D Garp est fidèle à la Marine et il en est l'un des Héros! Il est connu et estimé de beaucoup, aussi bien parmi les soldats que par les populations, surtout depuis sa lutte contre Roger. Il nous a été d'une grande utilité, on ne peut pas le tuer comme ça, aussi facilement, après son aide. Sans compter sa force titanesque ! » protesta l'un des dirigeants.

« En effet, c'est gênant. Mais il est un danger potentiel. Cependant, en égard à ses services, nous nous contenterons de l'enfermer à Impel Down, au sixième niveau, sans tortures sauf s'il se rebelle. Nous annoncerons qu'il a pris une retraite bien méritée et qu'il s'est retiré dans un endroit à l'écart du Monde. Bien entendu, nous ferons savoir à quel point nous regrettons un homme de sa valeur en espérant que cela suffise aux populations. »proposa l'un des Cinq Grands.

« Il ne se laissera pas faire. Et vous oubliez son fils. Il ne se laissera pas prendre au piège, c'est un homme méfiant et secret. Il n'a jamais eu l'intention d'entrer dans la Marine malgré les « encouragements » de son père. » rappela le vieillard, soucieux.

« Il est vulnérable, comme tout homme. Garp vient d'annoncer à toute la Marine qu'il va bientôt devenir grand père. Dragon a donc une femme et aura bientôt un enfant. Il faudra frapper à ce moment là. »

« Bien, nous nous occuperons donc d'abord de la lignée des Monkey. Mais avant, il nous faudra rassembler le plus d'informations sur les autres lignées afin de les éliminer. » Décida finalement le doyen avant de reprendre la parole :

« Il nous faudra également informer les Vingt Grands Clans des Tenryubitos de notre décision. Messieurs, la séance est levée.

Et, comme des corbeaux, les Cinq Grands quittèrent la pièce pour aller accomplir leurs sombres desseins...

Bon, j'espère que ce prologue vous aura mis en appétit.