Dans l'absence de Chiaki

La nuit n'était pas très avancée lorsque Nodame ouvrit les yeux. Elle avait froid, horriblement froid. Chose habituelle dans ces temps difficiles. Avec l'absence prolongée de Chiaki, l'argent se faisait bien rare. Elle qui avait déjà bien du mal à joindre les deux bouts en temps normal, se retrouvaient dans la misère noire. Et l'argent qu'elle avait, passait dans la nourriture plutôt qu'ailleurs…

Nodame glissa un pied glacé dans l'une de ses chaussettes, sachant déjà qu'elle ne la réchaufferait pas. Elle pouvait voir ses orteils en sortir. Lasse de cette vie de misère, elle n'avait même pas la force de les réparer. Bercer par l'illusion de la chaleur, elle se recoucha dans son lit. Alors qu'elle cherchait le sommeil, ses pieds se frottaient inconsciemment sur des draps tout aussi froids.