Cette histoire fut écrite dans le cadre de la dixième nuit du FOF, pour le thème « hermaphrodite » à traiter en une heure. Si vous désirez plus d'informations sur les nuits ou le FOF ou si vous désirez nous rejoindre, n'hésitez pas à demander. Je me ferai un plaisir de vous répondre et les liens sont sur mon profil. Vous trouverez également sur ce dernier le lien des réponses aux reviews anonymes, auxquelles je réponds via mon blogue. Bonne lecture!


Résumer

Mashiro Ichijo s'allonge sur le lit de l'infirmerie, prêt à sombrer dans le monde des rêves…


Une part de moi

Comme chaque jour lorsque les cours se terminaient, Mashiro Ichijo s'allongeait sur l'un des lits de l'infirmerie prêt à gagner le monde des rêves. Ou peut-être aurait-il dut dire prête? Ce jour-là encore, alors qu'il allait fermer les yeux, il hésitait sur le sexe qui le définissait. C'était ce qu'il cherchait à découvrir, qui il était vraiment, à travers cette quête dans le monde des rêves. Voilà des semaines qu'il s'était retrouvé devant cette fameuse porte, mais jamais la clé ne s'était présentée à lui. À d'autres certes oui, mais pas à lui. En un sens, il doutait de vraiment vouloir la trouver. Que découvrirait-il de l'autre côté?

Il le savait, la totalité des élèves qui franchissaient cette porte disparaissait de l'école. On n'entendait jamais plus parler d'eux. Pire encore, beaucoup disparaissait de leurs souvenirs. Mashiro ne voulait pas que ça lui arrive. Que deviendrait-il une fois de l'autre côté? Un garçon solitaire? Une fille solitaire? Même si cette appartenance aux deux sexes le bouleversait depuis son enfance, ne plus ressentir ces deux parts de lui-même était en elle-même une idée angoissante.

Prenant une profonde respiration, il ferma les yeux et se laissa glisser dans le sommeil. Même le bruit de pas d'un autre élève venant rejoindre son lit, lequel elle l'ignorait, ne vint pas le troubler. Quelque chose le poussait à s'endormir malgré son angoisse, lui disait que ce jour-là était le bon et que plus jamais il ne reviendrait s'allonger dans son lit.


Mouaif…. C'est pas fameux fameux, mais le thème était effrayant en lui-même! Au moins, j'ai réussi à traiter un nouveau fandom qui me plaît bien :D