Jingle : Cet os est écrit pour un jeu du FoF, il fallait le rédiger sur le thème "funambule" en une heure. Pour plus de précisions vous pouvez m'envoyer un mp.

Disclaimer : Yozakura Quartet appartient à Suzuhito Yasuda, je me base sur l'anime seulement.

Première fic du fandom en français^^

La force de l'habitude

Enjin avait enfin été renvoyé dans le monde des yokai, la ville était sauvée. Mais ils avaient définitivement perdu Gin. C'était à son ami d'enfance que pensait Hime lorsqu'elle sorti de l'hôpital. Son écharpe, celle que Gin et Akina lui avaient offerte des années auparavant, avait été coupée en deux, dévoilant ainsi la large cicatrice qui recouvrait sa gorge.

Mais maintenant que Gin avait quitté ce monde, elle se sentait prête à tourner la page, et à assumer ses marques et son rôle de maire. Elle était aimé de la ville, des citoyens et du dragon, avec ou sans son écharpe, elle était enfin à la hauteur. Cela faisait une semaine que la ville était redevenue tranquille. La reconstruction des maisons détruites était bien entamée, tout le monde y mettait du sien, yokai et humain travaillant main dans la main. C'était pour cela que la ville aux sept piliers avait été créée, pour permettre à deux mondes de coexister en harmonie.

Ao tenait remarquablement bien le coup. Elle n'avait jamais perdu l'espoir de revoir son frère, même lorsque son corps n'était plus que la marionnette d'Enjin. Mais d'une certaine façon, elle se doutait bien que l'issue des affrontements était inévitable et elle n'en voulait pas à Akina de l'avoir renvoyé. La demoiselle aux oreilles de chat parvenait même à sourire.

Hime sorti prendre l'air, laissant Ao passer la chanson de la ville et diverses annonces par les hauts parleurs de la ville et sauta sur le toit d'un bâtiment voisin. Même si tout allait bien depuis quelques temps, il ne fallait pas qu'être baisse sa vigilance et partait donc pour une ronde à travers la ville. Elle passa de toit en toit, ce qui lui avait toujours permis d'avoir une bonne vue d'ensemble sur la ville et de ne pas être gênée par des intersections et des virages dans tous les sens, ne retenant pas ses capacités de yokai.

Enfin, elle arriva à son point d'observation préféré, le sommet d'un poteau électrique en bois. Mais là, alors qu'habituellement elle gardait toujours l'équilibre, elle tomba. Hime se réceptionna souplement, surprise de sa piètre performance. Elle ne perdait jamais l'équilibre d'ordinaire. Elle aurait même pu marcher sur les fils électrique sans tomber.

- Hime.

La maire de Sakurashin se retourna et se retrouva face à Akina. Elle lui sourit, voulant le rassurer et faire comme si elle avait choisi librement de sauter du poteau. Mais l'adolescent n'était pas dupe et leva les yeux au ciel, avant de finalement tendre un paquet au yokai. Hime lui jeta un regard interrogatif avant de s'emparer du cadeau. Elle reconnu immédiatement son écharpe. Elle avait été rafistolée et il n'y restait plus une seule trace des combats passés. Alors elle comprit qu'elle ne pouvait pas se défaire du bout de tissu comme ça. Elle avait porté cette écharpe depuis tant d'année que sans elle, elle perdait l'équilibre. Akina plaça le vêtement autour de son cou, par-dessus ses cheveux bruns avant de lui sourire.

- Elle est toujours trop longue, fit-il remarquer alors que le tissu atteignait pratiquement le sol.

- Non, c'est très bien comme ça, lui répondit Hime, heureuse de retrouver sa vieille amie comme elle l'avait toujours été.