Auteur : Sapphire1031

Traductrice : Moi

Spoilers : -

Rating : M

Genre(s) : Romance/Angst

Disclaimers : Tout l'univers des Cullen appartient à Stephenie Meyer. L'histoire que vous allez lire appartient à Sapphire1031. Quand à moi, je ne suis qu'une humble traductrice.

Bêta : Cloums...Merci Clémence!

Notes : Pour ceux que ça intéresse de lire cette histoire en version originale, le lien se trouve dans mon profil.

Je rappelle que vous pouvez désormais me trouver sur Facebook sous le nom de Saw Trombone... Si vous voulez discuter de mes fics ou vous tenir au courant de ma vie :D Vous êtes les bienvenus!


- Chapitre 9: Cadeaux et bons -

-PoV Bella-

Les quelques mois suivants s'écoulèrent lentement, et chaque jour, je me sentais guérir un peu plus. Ne vous méprenez pas, il me faudra longtemps pour guérir complètement et je ne pense pas que je redeviendrais la même fille que j'étais, mais j'avais remarqué des petites choses ici et là qui me montraient que j'étais entrain de guérir et bien sûr, j'avais des gens pour m'aider.

Depuis la première fois où j'avais été chez Emmett et Alice, j'étais lentement devenue amie avec eux cinq. Rosalie, Alice et moi étions devenues très proches, surtout après qu'elles m'aient aidé à trouver et à rejoindre un groupe de soutien. Je dois bien admettre que ça avait été très dur au début; de parler de ce qui m'était arrivé avec de parfaits inconnus, mais après avoir entendu certaines de leurs histoires, je me sentais légèrement chanceuse. J'avais été assomée avant d'avoir été violée. Je n'avais pas eu à le voir ni à sentir ce qu'il m'avait fait, contrairement à la plupart de ces femmes. La plupart d'entre elles le revivait chaque nuit dans leurs cauchemars et je sais que ça peut paraître bizarre, mais je suis vraiment reconnaissante de ne pas être violée comme ça chaque nuit. Le groupe m'avait vraiment aidé à voir que je n'avais rien fait de mal, que ce n'était pas de ma faute et qu'avec du temps, je serais capable d'avancer et de guérir.

La bande faisait de son mieux pour me mettre aussi à l'aise que possible en leur présence, surtout les garçons. Je frissonnai encore lorsqu'ils s'approchaient trop de moi pas parce que l'un d'entre eux me feraient du mal mais par instinct. Ils m'accompagnaient en cours à tour de rôle vu que j'étais toujours en classe avec au moins l'un d'entre eux, et j'avais commencé à m'asseoir avec eux à la cafétéria, après que Rose et Alice aient insisté. Je suis aussi ravie de pouvoir dire que Lauren et Jessica ne m'avaient rien dit depuis le premier jour; elles ne voulaient clairement pas mettre Rosalie en colère. Mike, cependant, n'avait pas compris le message d'Emmett ou alors, il s'en moquait. Une semaine avant le bal, j'attendais Jasper lorsque Mike vint me voir.


"Salut, Bella," me dit-il avec un sourire. Je gigotai, mal à l'aise, et jetai un coup d'oeil à Jasper qui était entrain de discuter avec le prof. Mike plaça sa main sur le mur juste à côté de moi et il plongea ses yeux dans les miens. "Je me disais, Bella, que je pourrais t'emmener au bal pour m'excuser pour le premier jour d'école." Je me sentis commencer à trembler. Il était trop près, beaucoup trop près.

"Non merci, Mike. Je n'aime pas danser," lui dis-je en faisant un pas sur le côté pour essayer de l'esquiver. Je pensais que tout irait bien mais il m'attrapa le poignet et me tira en arrière.

"Allez, Bell, on s'amusera..." Il ne put finir sa phrase parce que Jasper le plaqua contre le mur.

"Wow, Newton. Tu n'écoutes pas, hein. Qu'est-ce que t'as dit Emmett au sujet de Bella? Hein? Est-ce que tu veux que je te le rappelle à la dure?" fulmina Jasper. Dire que je fus choquée par la réaction de Jasper serait un euphémisme. Je n'avais jamais vu Jasper comme ça. Il était toujours si silencieux et réservé; ça ne lui ressemblait vraiment pas. Je regardai Mike secouer la tête et Jasper le relâcha ensuite. Mike se releva ensuite et s'enfuit en courant. Jasper se tourna vers moi,

"Hey, ça va? Il ne t'a pas fait de mal, hein?" Je secouai la tête, toujours trop abasourdie pour parler et ensuite, on alla en cours.


Mike ne s'était plus approché de moi depuis, ce que j'appréçiai vraiment. On s'approchait des vacances et j'avais été invitée chez les Cullen pour leur fête de Noël traditionnelle. Chaque année, la bande se rassemblait chez les Cullen pour s'offrir des cadeaux et faire la fête avant de passer la nuit là-bas. Cette année, je me joindrais à eux donc je devais aller faire du shopping. Charlie détestait que je dépense de l'argent pour lui, c'était de lui que je tenais ça, donc je lui faisais toujours un carnet de bons qu'il pouvait me rendre en échange de corvée, comme nettoyer sa voiture, ranger sa chambre, tondre la pelouse. Cette année, ce serait la première fois que j'irais faire du shopping pour Noël depuis des années, donc Alice et Rose avaient insisté pour venir avec moi. On ne se séparerait que lorsque j'irais acheter leurs cadeaux. Pour Alice, ce serait un bon d'achat de 100$ et un bon pour un relooking sans plaintes de ma part. Ma garde-robe l'irritait surtout vu que je portais plusieurs couches de vêtements chaque jour depuis l'attaque. Pour Rosalie, ce serait une journée au spa et un bon pour nettoyer sa chambre, vu que je savais qu'elle détestait ça. J'avais acheté un livre sur la Guerre Civile, qui s'appelait 'La Vision des Soldats', à Jasper et je lui avais fait un bon pour un match revanche au ping-pong. Je l'avais écrasé une fois et depuis j'avais refusé toutes ses demandes pour une revanche.. Vu que j'avais récemment appris qu'Edward jouait du piano, je lui avais acheté un nouveau cahier de partitions et je lui avais fait un bon promettant de lui laver sa voiture. Le plus dur ça avait été de trouver quoi offrir à Emmett. C'est lui qui avait été là pour moi le plus et qui aurait cru qu'un jour je dépendrais autant de lui? Sans Emmett, j'aurais probablement complètement craqué. Je m'étais creusé la tête pour lui trouver le cadeau idéal, et avec l'aide de mon beau-père, Phil, j'avais été capable de rassembler quelques autographes du joueur de football américain préféré d'Emmett, y compris un t-shirt et un ballon, ainsi que deux billets pour leur prochain match.

Je lui avais aussi fait un bon lui promettant un plat fait maison de son choix.

Après une journée de shopping, les filles me déposèrent chez moi. Noël n'était plus qu'à quelques jours et on se rejoindrait tous chez les Cullen après avoir passé la matinée avec nos familles respectives. Lorsque je me glissai dans mon lit cette nuit-là, je me dis que j'avais vraiment hâte d'y être. Ce que j'ignorai, c'était qu'il allait se produire quelque chose qui changerait tout.


Prochain chapitre : Noël (1/2)

[Mode Saw-v2 ON]

Vous voulez la suite ? Moi, je veux des reviews... Vous savez ce qu'il vous reste à faire !

[Mode Saw-v2 OFF]