Bonjour à toutes !

Disclaimer: Twilight est à S. Meyer, cette histoire seulement à humiex3 et je ne fais que tout traduire :) By the way, thanks a lot for letting me translate your wonderful work, it was great !

Vous savez ce qu'on dit ? Non ? Bein, il est bon de changer ses habitudes parfois et voilà comment la fan de lemon que je suis vous propose une nouvelle histoire très mignonne sans aucun moment (trop) tordu ^^ Et oui, un rated T ! Mais c'est une fiction que je trouve formidablement bien écrit... c'est vrai que le sujet n'est pas vraiment nouveau, mais je trouve qu'elle a un truc en plus qui la rend à la fois attachante et intéressante :)

En ce qui concerne la publication, je vais faire un truc que je n'avais jamais fait jusque là, puisque je vais poster tous les deux jours. Elle est assez brève (seulement douze chapitres) et les chapitres eux-mêmes restent relativement courts. De plus, j'ai déjà fini de la traduire en entier alors pourquoi attendre trop longtemps pour tout mettre ^^ On va dire que c'est une nouvelle expérience pour moi et si ça marche je le referai de temps en temps.

J'espère que vous aimerez et surtout, que vous me direz ce que vous en pensez ;) ! Enjoy !


« Edward... Edward ! » criai-je fortement. J'étais entrain d'essayer de séparer Edward Masen de Lauren, cette garce de pom-pom girl alors qu'ils s'embrassaient et se pelotaient. Ce n'était pas vraiment une surprise de trouver Edward entrain de faire ça sur le bureau du prof pendant l'intercours. Il était inlassablement avec une fille différente tous les jours, draguer les filles était son passe-temps, un passe-temps que je trouvais dégoûtant et horrible.

Il réalisa finalement que j'étais juste à côté d'eux, regardant tout leur truc. Il fit un sourire en coin et relâcha la taille de Lauren avant de se reculer. Je soupirai agacée, il faillait que j'aille en cours !

« Désolé Lauren, il faut qu'on s'arrache. » dit sa voix de velour. Il lui fit un clin d'oeil et claqua son derrière. Elle gloussa de façon incontrollable, elle ressemblais à une hyène hystérique.

« D'accord, bye Eddie. » lui sourit-elle. Elle me regarda et me fusilla des yeux avant de quitter la salle. Je roulai des yeux et l'ignorai juste. J'avais l'habitude que les filles me détestent car Edward était mon meilleur ami et seulement mon ami. J'étais sans doute la seule fille dans toute l'école à ne pas avoir le béguin pour lui. Choquant, mais pourtant vrai.

Je le fixai sceptique. « Lauren ? T'as pas un peu plus de classe que ça, Edward ? C'est la blonde la plus débile de la Terre. » m'exclamai-je durement.

« Eh, ça me dérange pas. Elle embrasse bien. » répliqua-t-il en souriant, cette exact sourire qui rendrait les genoux de n'importes quelles filles tremblants, à l'exception de moi. Je grimaçai, je détestais quand Edward utilisait les filles de cette façon, seulement pour son plaisir. Ça me donner envie de vomir.

« Faut qu'on aille en cours avant que Mr. Basso nous décapite. » dis-je en gémissant. J'avais horreur d'être en retard à cause d'Edward, car je devais l'informer du début des cours. C'était une tache quotidienne pour moi. Je cherchais Edward, pour seulement le trouvais entrain de faire des trucs avec une fille. C'était soit sur le bureau d'un prof, dans un placard ou dans un couloir quelque part.

Nous nous rendîmes en cours à temps, Dieu merci. Si j'avais eu un avertissement pour retard, j'aurais dû tuer Edward et toutes ces filles m'auraient attaquée. Euh, pas une si bonne idée finalement. Edward et moi nous assîmes côte à côte une fois en classe. Il n'était pas trop fort en biologie, alors je devais l'aider. S'il échouait dans ce cours, il ne pourrait plus faire partie de l'équipe de foot.

Comment avait-il fait pour avoir un corps parfait ? Très simple, il était dans l'équipe de foot. Il avait entraînement tous les jours après l'école et me déposait chez moi une fois qu'il avait terminé, car j'étais dans le comité qui préparait l'annuaire.

Nous vivons juste à côté l'un de l'autre. C'était comme ça que nous nous étions rencontrés, nous étions voisins. Nous nous connaissions depuis l'école primaire. Si nous n'avions pas été voisin, il est peut probable que nous aurions été amis. Je détestais les mecs dans le genre d'Edward, les joueurs, mais il était mon meilleur ami. Nous avions beaucoup en commun, comme la musique, les films et d'autres trucs. Voilà donc pourquoi je traînais tout le temps avec lui et pourquoi les autres filles de l'école me détestaient.

Notre relation n'était rien de plus que de l'amitié. Je ne l'aimais pas plus qu'entant qu'ami et il le savait. J'étais la seule fille de l'école qui ne l'avait pas approché. Si ces filles connaissaient Edward comme moi, elles l'auraient aussi aimé seulement comme ami, mais ce n'était pas le cas.

Elles ne prenaient même pas la peine de le voir tel qu'il était réellement. Tout ce qu'elles voyaient, c'était à quel point il était beau et la blancheur de ses dents. Pour moi, Edward était mon meilleur ami garçon. Il pouvait toujours me faire rire, je pouvais toujours le faire rire. Nous avions tout traversé ensemble. Nos familles se connaissaient très bien puisque nous étions voisin et ce n'était pas quelques filles qui allaient nous empêcher de nous considérer comme des amis, jamais.

Pour moi, Edward était ce même petit gamin qui mangeait de la colle quand la maîtresse ne regardait pas. Il était toujours ce gosse un peu dingue qui faisait des bruits de pets sur mon visage et que je frapperais en réponse.

Cependant, Edward n'était pas mon seul ami. J'en avais plein d'autres à part lui. Comme Jessica ou Angela. Elles étaient de bonnes amies à moi, mais évidemment, elles restaient des filles et avaient des sentiments pour Edward. Par conte, elles ne me haïssaient pas comme les autres.

Jessica parlait sans arrêt d'Edward, il était son sujet de discussion préféré. Elle me répétait toujours à quel point elle aimait ses yeux verts qui brillaient à la lumière et la façon dont son sourire faisait toujours accélérer les battements de son coeur. D'un autre côté, moi, j'étais fatiguée d'entendre ça, je savais qu'il était beau à tomber mais je n'avais pas de sentiments pour Edward, c'est tout.

Et ça allait rester comme ça.

Quand ma réunion avec le comité fut terminée, j'attendis Edward devant les vestiaires des garçons comme toujours. Il sortit, les cheveux mouillés de sa douche et il portait un pull. Quand il me vit, son visage s'illumina.

« Hey. » dit-il de sa voix musicale en jetant son sac de sport sur son épaule.

« Salut. » répondis-je. On marcha jusqu'à sa Volvo argentée que son père lui avait offert pour ses seize ans. Je m'installai sur le siège passager et posai mon sac à l'arrière. Edward fit pareil avec son sac de sport. Il se mit derrière le volant et était sur le point de démarrer quand son portable sonna.

Il le sortit et regarda qui c'était. Il sourit satisfait quand il vit que c'était Lauren. Je soupirai et observai le paysage par la vitre pendant qu'Edward parlait avec Lauren.

Ils discutèrent pendant tout le chemin du retour. Il gara la voiture dans l'allée toujours au téléphone avec Lauren.

J'étais sur le point de sortir quand il m'attrapa par le bras.

« Ouais, c'est une super nouvelle Lauren mais je dois y aller, je viens d'arriver à la maison. Je te rappelle plus tard, d'ac ? » dit-il. Il ferma son portable et lâcha mon bras. « Tu veux pas venir à l'intérieur ? » me demanda-t-il.

« Pas aujourd'hui, j'ai plein de devoir à finir et puisque tu ne les fais pas, je ne peux pas étudier avec toi. » répondis-je sévèrement. Il me fit un sourire en coin, dévoilant ses dents parfaitement blanches.

« J'allais te demander quelques chose, mais j'ai pas pu à cause du coup de fil de Lauren. » dit-il.

« Balance. »

« D'accord, tu viens au match de vendredi, non ? » me questionna-t-il.

« Je vais toujours voir tes matchs. » répliquai-je. Depuis qu'Edward était dans l'équipe de foot, il avait des matchs et j'allais toujours l'encourager.

« Je vais faire une fête après chez moi. Tu viendras d'accord ? » continua-t-il.

« Non ! Tu te rappelles ce qui s'est passé la dernière fois que j'étais à une de tes fêtes ? Je viendrai pas Edward. » J'avais quasiment crié. Il savait à quel point je détestais aller à ses fêtes. La dernière fois, j'étais persuadée de boire du punch quand en fait c'était de la bière. J'en ai tellement bu que je fus rapidement saoul et Edward dût me porter jusqu'à chez moi. Je grimaçai rien qu'au souvenir de cette horrible nuit.

« Ouais, je sais mais ne bois pas de bière cette fois. S'il te plait Bella, t'es ma meilleure amie et j'ai besoin que tu sois là ! S'il te plait, viens pour moi. » me demanda-t-il en gémissant.

« Tu ne t'ennuieras pas sans moi. » dis-je.

« Peut-être. » Je soupirai, je pouvais déjà dire le vainqueur de cette bataille.

« J'ai vraiment pas envie d'y aller, Edward, s'il te plait ne me force pas. » plaidai-je.

« Tu viens et puis c'est tout ! » lâcha-t-il durement. Je ne répondis pas, je descendis juste de la voiture en prenant mon sac et marchai jusqu'à ma maison, toujours fâchée. Je l'entendis me suivre.

« Bella, ne sois pas en colère ! J'ai vraiment envie que tu sois là ! » cria-t-il. Je me tournai pour lui faire face.

« Je ne suis jamais venu à tes autres fêtes, pourquoi spécialement celle-là ? » demandai-je.

« Il y aura des super jeux, de la bonne nourriture, plein de gens seront là. J'ai juste envie que tu viennes ! » expliqua-t-il épuisé. Je croisai les bras sur ma poitrine, en réfléchissant toujours à si je devais céder ou non.

« D'accord, mais je ne resterais pas longtemps. » Edward sourit et courut jusqu'à moi avant de me serrer dans ses bras.

« Peux pas respirer. » couinai-je. Il rigola et me relâcha, avec toujours un immense sourire sur le visage.

« Merci beaucoup Bella ! Crois moi, tu ne le regretteras pas, on va trop s'éclater. » dit-il enthousiaste.

« Je le regrette déjà. » marmonnai-je doucement, il ne m'entendit pas. Il continua à sourire. Nous nous dîmes au revoir et je rentrai chez moi.

Avec un peu de chance, rien ne se passerai à cette fête, pas comme la dernière fois.

Avec un peu de chance, rien ne se passerai à cette fête.


Voilà c'est parti pour cette histoire :) Je dois dire que j'aime bien le contraste entre un Edward terrible et une Bella sainte-nitouche, rien de très nouveau mais je trouve que c'est bien écrit ^.^

Bon, en tout cas, je mettrai la suite samedi... En attendant, prenez soin de vous ;)

PS: J'ai aussi l'accord pour une autre fic' de humiex3, il s'agit de The Foreign Hottie et je pense la mettre quand j'aurai fini celle-ci...

XOXO

Eresy