Auteur : Tamilya

Traductrice : Moi

Spoilers : -

Rating : M

Genre(s) : Hurt/Comfort/Romance

Disclaimers : Tout l'univers des Cullen appartient à Stephenie Meyer. L'histoire que vous allez lire appartient à Tamilya. Quand à moi, je ne suis qu'une humble traductrice.

Bêta: Caropat07... Merci Caroline!

Notes : Pour ceux que ça intéresse de lire cette histoire en version originale, le lien se trouve dans mon profil.

Je rappelle que vous pouvez désormais me trouver sur Facebook sous le nom de Saw Trombone... Si vous voulez discuter de mes fics ou vous tenir au courant de ma vie :D Vous êtes les bienvenus!


- Chapitre 11 -

Si mon coeur battait toujours, il me serait sorti de la poitrine à ce moment-là.

Mon Dieu, quel effet cet homme avait sur moi...juste avec des mots!

Sentant le désir qui m'avait envahi en l'entendant parler de 'fessée'...il me fit un sourire connaisseur. Foutu empathe!

"Hmm, quelqu'un est une vilaine fille," ronronna-t-il. "Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire avec toi, Darlin'?"

"Fesse-moi, baise-moi, prends-moi sur chaque surface plate de la maison..." songeai-je.

Il rigola sombrement et ses yeux devinrent instantanément noirs.

Merde! Okay, je n'avais peut-être pas QUE pensé ça. Où était passé mon filtre cerveau/bouche? Quelqu'un l'a vu?

"Oh Darlin', tes désirs sont des ordres... Tant que tu seras sage pendant le voyage," ajouta-t-il mesquinement.

Bordel, j'avais été toute excitée en entendant le début de sa phrase.

Soupirant lourdement, j'acceptai ma défaite. Et j'acceptai aussi que - Non, personne ne le défiait jamais.

"Gentille fille," ronronna-t-il, en faisant glisser son nez du creux de mon cou à ma bouche...qu'il lécha d'une manière provocante.

Se reculant, il reprit, "Je suis sérieux, Bella. J'ai besoin que tu fasses ce que je dis - que tu me fasses confiance. Je ne peux rien laisser t'arriver...s'il te plaît, Darlin'."

"Je te FAIS confiance, Jasper. Désolée," chuchotai-je, honteuse. Je savais qu'il ne voulait que me protéger et que ses remontrances n'étaient pas sévères.

"Et je te promets que quand tout cela sera fini, je t'aiderai à te venger de Peter," me dit-il avant de déposer un chaste baiser sur mes lèvres.

"HEY!" cria Peter, derrière nous.

J'avais encore une fois oublié qu'ils étaient là...Je gloussai et fis volte-face pour faire un large sourire à Peter.

"Qu'est-ce qui est arrivé aux frangins avant les catins?" lui demanda Peter.

Il avait clairement oublié que Char se tenait juste à côté de lui, cependant. Elle tendit la main et le gifla à l'arrière du crâne.

Jasper lui grogna dessus pour m'avoir qualifié de 'catin'...ce qui ne fit qu'élargir le sourire que je faisais à Peter.

Je n'étais pas contre l'idée de laisser Jasper lui botter le cul pour ça...

"Il faut qu'on y aille, MAINTENANT, avant que les éclaireurs de Victoria n'arrivent," nous rappela Jasper.

Ça nous calma tous et ruina notre bonne humeur.

Il attrapa ma main et Peter attrapa celle de Char - et on s'élança dans les bois. Direction: l'Alaska.


Mon cerveau commença à tourner à cent à l'heure alors qu'on courrait...

Je n'avais jamais rencontré les Denali. Je ne savais d'eux que ce qu'Edward m'avait dit - ce qui n'était pas grand chose. Je savais juste qu'ils buvaient aussi du sang animal.

Comment réagiraient-ils lorsque je réduirais cette garce menteuse en miette? Essaieraient-ils de m'en empêcher? Non, Jasper m'avait dit que je pouvais le faire.

Est-ce que les Cullen seraient là? Oh non, et si Edward était là...Je n'étais pas sûre de pouvoir m'empêcher de le réduire en miette aussi.

Jasper me regarda avec inquiétude. "A quoi tu penses?" me demanda-t-il, ressentant probablement la grande variété d'émotions que je traversais.

"Euh...est-ce que...est-ce qu'il y aura d'autres Cullen à part Alice?" finis-je par lui demander avec hésitation.

"Je suis pas sûr. J'ai envisagé d'appeler Carlisle mais je ne veux pas qu'il sache qu'on va aller rendre une petite visite à Alice...si Carlisle le savait - il te supplierait aussi de lui laisser la vie sauve. Et je ne peux pas la laisser s'en tirer si elle A une part de culpabilité dans ce qui t'est arrivé," m'expliqua-t-il.

Je hochai la tête; il n'y aurait pas moyen qu'elle survive si c'était le cas. Que Carlisle me supplie de l'épargner ou non.

"C'est pour ça que tu m'as demandé, Darlin'?" me demanda-t-il. Il semblait un peu incertain et il projetait...de la jalousie?

Je ne compris pas pourquoi il était si incertain et jaloux...qu'est-ce qui pouvait bien lui faire ressentir ça?

"Qu'est-ce qui ne va pas, Jasper?" lui demandai-je avec inquiétude.

"Est-ce que...est-ce que tu as encore des sentiments pour Edward?" me demanda-t-il avec hésitation.

Quoi? Je n'arrivai pas à comprendre comment il pouvait même penser ça! Je ne ressentais que de la colère à l'égard d'Edward.

"Non!" répondis-je sèchement avant de lui tourner le dos. J'étais folle de rage qu'il puisse penser ça.

"Bella, regarde-moi, s'il te plaît," me supplia-t-il.

On était encore en train de courir mais lorsque je continuai à refuser de le regarder ou de lui répondre - il nous fit arrêter et me força à lui faire face.

Comme je gardai les yeux au sol et refusai de croiser son regard, il soupira lourdement.

"Ecoute Bella, je suis vraiment désolé. Je ne voulais pas insinuer quoi que ce soit...c'est juste que..." Il s'interrompit avant de continuer. "Putain, c'est juste que je suis un peu inquiet à l'idée que tu le revois," murmura-t-il honteusement.

Relevant finalement la tête pour le regarder, je lui demandai: "Pourquoi?" J'étais complètement perdue.

"Putain, parce qu'il t'aime encore, Bella. Il n'a jamais arrêté de t'aimer," me répondit-il à contrecœur.

"Conneries!" criai-je. "Il ne m'a jamais aimé, Jasper. Putain, tu n'abandonnes pas quelqu'un que tu aimes. Tu ne le laisses pas seul et sans protection! Et même SI il m'a jamais aimé - il s'est assuré de me remettre les idées en place lorsqu'il m'a dit qu'il ne voulait plus de moi!"

"Il a quoi?" grogna Jasper.

"Oh, il ne vous a pas raconté ce qu'il m'a dit ce jour-là?" lui demandai-je avec curiosité.

"Non, il n'a jamais rien dit...il t'a dit ça?" me demanda-t-il, choqué.

"Ouaip," répétai-je en claquant des lèvres.

"Ben il t'a menti, Bella. Il t'aime encore - ses sentiments ont toujours été sincères et n'avaient rien à voir avec les mensonges d'Alice. Bien que ses sentiments pour toi ne soient pas aussi fort que les miens vu que tu es mon âme-sœur," m'expliqua-t-il.

"Ben moi je l'aime pas, Jasper! Je suis sûre que tu peux le sentir! Et ça me rend folle de rage de penser que tu puisses douter de mes sentiments pour toi!" criai-je.

"Je suis vraiment désolé, Darlin'...tu es mon âme-sœur et je ne doute pas de tes sentiments pour moi. Et tu as raison, je peux le sentir...Je me sentais juste un peu incertain, je suppose," répondit-il d'une voix pleine de remords, avant de continuer...

"Mais il faut que tu saches qu'il n'a pas très bien pris la révélation que j'étais ton âme-sœur quand il l'a découvert...et je pense qu'il croit que c'est quelque chose qu'on pourrait ignorer - et qu'il pourrait être avec toi malgré tout. C'était inutile de discuter de ça à l'époque, parce qu'on pensait que tu étais morte," me dit-il, sa voix baissant sur le dernier mot.

"Ben il va avoir une sacré surprise alors, non?" répliquai-je.

"Je te préviens juste qu'il ne comprendra pas la connexion que nous avons parce qu'il ne l'a jamais expérimenté lui-même...et il essayera probablement de te récupérer, Bella," grogna-t-il en recommençant à projeter de la jalousie. Ahh, je comprenais mieux maintenant.

"Alors j'espère qu'il aime être déçu," dis-je d'une voix ferme. "Parce que même si tu n'étais pas mon âme-sœur, Jasper, il n'y aurait PAS moyen que je me remette avec lui."

Il déposa un doux baiser sur mes lèvres - s'attardant pendant de nombreuses secondes. Une manière comme une autre de se rassurer que j'étais bien à lui et non pas à Edward.

Je ne crois vraiment pas qu'Edward m'ait jamais aimé mais là encore, je ne suis pas une empathe, donc peut-être que Jasper a raison.

"Viens." Il tira doucement sur ma main. "On doit s'arrêter en ville pour que Peter et Charlotte puissent se nourrir...on devrait arriver en Alaska demain matin."


Lorsqu'on arriva en ville, Peter et Charlotte partirent chasser pendant que Jasper et moi restions dans la forêt pour notre propre chasse...

Sentant l'odeur d'un puma, Jasper m'attrapa par la main et m'entraîna à sa suite.

Le large félin reposait paresseusement sur la branche d'un arbre.

Jasper sauta agilement sur son dos et lui brisa rapidement la nuque avant même qu'il ne s'aperçoive de notre présence...il descendit ensuite la carcasse au sol et me fit signe d'approcher.

Levant la gorge du puma à ma bouche, il me dit 'Mange, Darlin',"...il voulait me nourrir.

Ne perdant pas de temps, je plongeai mes dents dans la gorge du puma et avalai rapidement le sang qui coula dans ma bouche. C'était dégoûtant mais ça apaisa le feu dans ma gorge - enfin, un petit peu.

Plaçant ses lèvres de l'autre côté de la gorge du puma, Jasper commença à se nourrir avec moi.

Les yeux dans les yeux, on draina le puma ensemble...cet acte fut si chargé sexuellement que je me sentis devenir trempée.

Une fois qu'il fut drainé, on laissa tomber la carcasse au sol et il me pressa rapidement contre l'arbre le plus proche.

Sans dire un mot, il m'enleva mon pantalon et ma culotte avant d'ouvrir son jean.

Glissant mes jambes autour de sa taille - il me pénétra d'un coup sec, nos gémissements de plaisir se fondant les uns dans les autres.

L'écorce de l'arbre s'enfonça dans mon dos alors qu'il s'enfonçait en moi encore et encore...le tronc grognant et craquant sous la force de ses coups de reins.

"Putain! Jouis pour moi, Darlin'...MAINTENANT!" m'ordonna-t-il en m'attrapant brusquement les fesses pour s'enfoncer encore plus profondément en moi.

Mon corps ne put pas le défier non plus...et je jouis brusquement, gémissant bruyamment son nom tout en tirant sur ses cheveux et en enfouissant mon visage dans son cou.

Il me suivit dans la jouissance - se vidant complètement en moi - son propre orgasme tout aussi long et intense que le mien.

Revenant sur terre, il me reposa et m'aida à me rhabiller avant de remonter son jean.

M'attirant contre son torse, il me serra dans ses bras de toutes ses forces tout en faisant courir ses mains de haut en bas sur mon dos et en embrassant la marque sur mon cou. Notre amour tourbillonnait tout autour de nous.

Peter et Char choisirent ce moment pour revenir, ayant fini leur propre dîner et Peter me fit un large sourire...il était capable de sentir et de voir ce que nous venions de faire.

Je haussai les épaules, complètement imperturbable et ça le fit rire.

Vu que nous avions partagé le puma, on avait tout les deux besoins de plus et Jasper nous entraîna à la poursuite de cerfs - un chacun cette fois. Le cerf avait encore plus mauvais goût que le puma et je faillis le recracher...mais je me forçai à avaler.

Jasper, sachant ce que je ressentais, me dit que ça deviendrait plus facile avec le temps - mais je n'en étais vraiment pas sûre.

Lorsqu'on se remit en route pour l'Alaska, mon corps était complètement détendu...mon esprit cependant, tournait toujours à toute vitesse.


On arriva à la maison de Jasper en Alaska au petit matin, comme il l'avait dit.

Sa maison était incroyable...très masculine avec une décoration sudiste. Ce qui me fit me demander si Alice était déjà venue...

"Elle n'aimait pas cette maison, putain, elle pleurnichait à chaque fois qu'on venait mais j'ai refusé de la re-décorer pour elle. C'était le seul endroit où on n'a pas fait ce qu'elle voulait," m'expliqua-t-il avant même que je n'ai eu l'occasion de lui le demander.

Je hochai la tête, "Ça me plaît."

Il sourit largement à ça et déposa un petit baiser sur mes lèvres avant d'annoncer qu'on devrait aller chez les Denali le plus tôt possible.


La maison des Denali ressemblait plus à un manoir qu'à une maison. Située au milieu de nulle part - elle n'avait vraiment pas l'air d'être à sa place.

Lorsqu'on s'approcha de la maison - on vit qu'Alice était assise sur le porche en train de parler à...Carlisle... Putain!

Elle l'avait appelé? Est-ce qu'elle avait vraiment pensé qu'il serait capable de m'empêcher de l'attaquer?

Secouant la tête à sa stupidité...je me rendis compte que Jasper était enragé! Ses dents grinçaient et un grognement bas lui échappait continuellement.

Leurs yeux se posèrent sur nous lorsqu'ils entendirent le grognement de Jasper, et ils se levèrent tous les deux pour attendre notre arrivée.

"Carlisle." Jasper lui fit un signe de tête.

"Jasper...c'est bon de te revoir," répondit poliment Carlisle, clairement surpris de nous voir là.

"Carlisle," crachai-je.

"Bella?" haleta-t-il, avec choc. "Tu es vivante! Oh, je n'arrive pas à croire que c'est vraiment toi - je suis si heureux que la vision d'Alice s'avère être fausse! Esme sera si heureuse de te revoir, tout comme le reste de la famille!" s'exclama-t-il en faisant mine de me prendre dans ses bras.

Mon grognement le surprit et il se tourna vers Jasper avec incompréhension.

"On l'a laissée sans protection, Carlisle, et tu n'as pas idée de ce qu'elle a traversé à cause des mensonges et de la trahison d'Alice," lui expliqua Jasper en essayant toujours de contrôler sa propre colère.

Avant même que qui que ce soit puisse réagir ou ajouter quoi que ce soit d'autre - j'attrapai rapidement Alice par la nuque et la plaquai contre le mur de la maison.

"Tu penses vraiment qu'il te protégera, putain de salope? Jasper lui a peut-être fait une promesse, mais pas moi et je n'en ferais pas," lui crachai-je au visage.

"Bella, je..." essaya-t-elle de répondre, mais je l'interrompis avec un grondement et resserrai ma poigne autour de sa gorge.

Je pouvais sentir Jasper m'envoyer vague après vague de calme, mais ça ne me fit aucun effet.

S'approchant de moi, il déposa un rapide baiser sur ma tempe et me parla doucement à l'oreille, "Allez, Darlin', relâche-la pour le moment, il faut qu'on ait nos réponses...Je te promets que tu pourras faire tout ce que tu veux plus tard."

A contrecœur, je la relâchai et elle glissa le long du mur...en se tenant la gorge.

"Bella, je suis tellement désolée," me dit-elle d'une voix suppliante et pathétique.

"Désolée? Tu es désolée? Est-ce que c'est une putain de blague? Oh, alors si tu es 'désolée', ça fait tout disparaître, c'est ça? Putain de salope mythomane - je vais te TUER!" hurlai-je avant de me jeter à nouveau vers elle.

Cette fois-ci, Jasper m'attrapa par la taille pour me presser contre son torse.

Dès qu'il le fit, cependant, Char se jeta sur Alice et la mit au sol - Vas-y Char! Qu'est-ce que j'aime cette fille!

"Char, relâcha-la," ordonna Jasper.

Char obéit immédiatement et alla se placer devant le Major, la tête basse.

"Désolée, Major," s'excusa-t-elle.

"Peter," ordonna Jasper.

Peter s'approcha et attrapa la main de Char pour l'éloigner d'Alice.

Seigneur, qu'est-ce qu'il est sexy quand il prend le contrôle... Et maintenant, je n'ai plus envie de tuer cette salope, bordel!

Jasper m'entraîna jusqu'à Peter et ensuite, il retourna devant Alice... Il la regarda avec tellement de dégoût et de haine que ça lui échappait par vague.

"Qu'est-ce que tu lui as dit?" grogna-t-il férocement.


[Mode Saw-v2 ON]

Vous voulez la suite ? Moi, je veux des reviews... Vous savez ce qu'il vous reste à faire !

[Mode Saw-v2 OFF]