Lumière Du Ciel Nocturne

Traduction de la fiction de MelodiusNocturn ; Light Of The Night Sky

FF XIII crossover avec le versus XIII et FFVII.

Disclamer : Rien ne m'appartient, ni l'histoire qui est de MelodiusNocturn, ni les personnages qui sont de Square Enix.

EDIT : j'ai quelque peu modifié ce chapitre, après m'être rendue compte de toutes les erreurs et les phrases bancales que j'avais faîtes^^ En le relisant j'ai trouvé que je m'étais grandement améliorée depuis le temps…

Sur ce, bonne (meilleure XD) lecture!


Prologue

Aujourd'hui, Aerith Gainsborough donnait des leçons d'histoire à ses deux filles, mais une des deux en était très mécontente.

« Maman...» La jeune princesse fit la moue. Rien de tout ça ne l'intéressait.

« Claire, Serah, s'il vous plaît » dit Aerith en leur souriant doucement.

Serah gloussa devant la tête que faisait sa sœur. Elle était amusée de voir à quel point Claire était mécontente de cette leçon d'histoire. « Allez Claire, c'est vraiment amusant! »

Claire gonfla encore plus ses joues d'agacement. « Non, ça ne l'est pas! Pourquoi devrais-je apprendre l'histoire d'une ancienne civilisation qui n'existe plus du tout? C'est ennuyant. » Elle croisa les bras et continua de bouder.

Aerith gloussa. « Voyons, Claire! Nous sommes toutes les trois les dernières représentantes de cette ancienne civilisation : Les Cétras. Leur sang coule dans nos veines. »

« Je m'en fiche. Ça n'a rien de si spécial de toute façon. » rétorqua la jeune fille.

Aerith sourit encore. Elle savait à quel point sa fille était bornée.
« Claire, Serah, fermez les yeux. Relaxez-vous, oubliez tout ce qui vous entoure et écoutez bien. »

Hésitante, Claire suivit tout de même l'ordre de sa mère. Serah obéit rapidement, étant beaucoup plus excitée par cette histoire que sa sœur.

« Maintenant, dites-moi...qu'entendez-vous?»

Claire et Serah écoutèrent attentivement.
« Je n'entends rien du tout. » répondirent-elles en même temps.

« Continuez d'écouter. » insista leur mère.

Elles fermèrent les yeux et écoutèrent. Elles finirent par l'entendre, légèrement, mais elles l'entendaient. Comme des sanglots.
Surprise, Serah ouvrit les yeux. « Maman, qui était-ce? Qui pleure? »

« Ça semblait vraiment triste...» ajouta Claire.

Aerith sourit encore. « Écoutez bien. Ce don qui vous a été donné est le don de notre peuple, les anciens, les Cétras. » Elle fit une pause. « Nous pouvons entendre les pleurs de la planète, et les pleurs de ceux qui y retournent. »

« Qu'est-ce que tu veux dire...retourner à la planète?» Serah était confuse. Elle ne savait pas que la planète pouvait pleurer, ou que si elle se concentrait assez elle pouvait l'entendre.

Claire regarda sa sœur et vit la confusion dans ses yeux. Elle se doutait de ce qu'elle pensait, les questions qui tournait dans sa tête étant probablement les mêmes que les siennes.

« Quand les gens meurent, ils retournent à la Rivière de la Vie, la planète les appellent à faire partie d'elle. » expliqua Aerith.

Claire leva les yeux vers sa mère. « Maman...pourquoi nous enseignes-tu ça? »

« Parce que cela te sera utile un jour. Je veux que vous deux en sachiez autant que vous le pouvez. Je suis sûre que ça vous sera d'une grande aide dans le futur. »
Les deux filles écoutaient leur mère soigneusement. Claire avait l'estomac noué, elle se sentait mal à l'aise, comme si quelque chose de mauvais était sur le point d'arriver, mais elle repoussa ce sentiment. Avant qu'elle ne puisse ouvrir la bouche pour parler, une jeune femme fit irruption dans la pièce.

« Pardon de vous interrompre, ma Dame Aerith, mais le roi requiert la présence de sa jeune Altesse Claire dans la salle d'audience. »

Aerith hocha la tête. « Ne t'inquiète pas Elena, j'avais justement finis. »

Elena s'inclina. « Oui bien sûr ma Dame »

Claire regarda sa mère.

« Vas-y, ma chérie. Ton père a besoin de toi. »

Claire obéit et laissa sa mère et sa sœur derrière. Elle se tint droite, et marcha fièrement jusqu'à la salle d'audience pour rencontrer son père: Le Roi. Sa longue robe de satin flottait élégamment derrière elle.

Elle se tenait en face de son père et s'inclina gracieusement. « Votre Majesté? »

Le roi se leva de son trône et s'éclaircit la gorge. « Comme je le disait plus tôt, si quelque chose devait m'arriver, à moi ou à ma reine, ma fille la princesse Claire Farron Strife prendra notre place pour diriger le royaume. Mariée ou pas. »
Il se retourna pour faire face à sa fille. « Claire, te sentirais-tu prête à accepter un mariage arrangé? »

Claire en fut prise de court. « Je...je...» bégaya-t-elle. Elle ne pouvait plus parler. Tout ce qui lui arrivait était trop soudain. Elle n'avait que 10 ans. Son père attendait une réponse, levant un sourcil. Attendant d'elle qu'elle trouve une réponse rapidement. Claire ne savait pas quoi faire Elle regarda son père, puis la salle d'audience. Il y avait un silence absolu. Elle prit une profonde respiration.

« Je refuserais. » répondit-elle finalement à son père. Puis elle se tourna pour faire face à la salle d'audience. « Voici ma réponse : je refuserais. » déclara-t-elle avec beaucoup plus de confiance dans sa voix.

Son père sourit fièrement. Un des nobles se leva. « Vous refusez ma jeune princesse, mais, et si ce mariage arrangé est essentiel à la fin de la guerre? Une alliance apporterait certainement un grand pouvoir, ainsi que de la peur aux ennemis, ma Lady. »

Claire était en colère, ils ne pouvaient comprendre qu'elle était encore une enfant, princesse ou pas princesse. Le roi se tenait à côté de sa fille, attentif à chacun de ses mouvements. Il remarqua le reflet de colère dans ses yeux...

« Oh, mais n'est-ce pas de la responsabilité du Roi de tenter de mettre fin à la guerre? Tenebrae va sûrement nous attaquer dans peu de temps. Nous avons besoin d'une alliance. Si nous lui arrangeons un mariage, même si elle ne se marie que plus tard dans l'année, cet arrangement complétera l'alliance entre Pulse et Cocoon. » Intervint un autre noble.

« Lord Rufus Shinra...» Claire s'arrêta, encore un peu effrayée de prendre la parole. « Sa majesté connaît ses responsabilités. Je connais les miennes aussi, même si je suis jeune. Mais je ne ferais rien de force! » S'écria-t-elle. La salle d'audience fut surprise par le comportement de la jeune princesse.

« Vous avez entendu ma fille, nous connaissons nos responsabilités, mais notre travail en tant que parents vient en premier. Je ne forcerais pas ma fille à faire quoi que ce soit. Vous devriez respecter cette décision, vous tous. Ou avez-vous oublié qu'elle est votre future reine? Celle qui gouvernera ce royaume et le dirigera à ma place? »
Le roi parla avec tellement de confiance et d'autorité dans sa voix que ceux présents dans la salle n'eurent d'autres choix que de s'incliner devant la jeune princesse.

Rufus ne dit plus rien, il baissa la tête. « Mes excuses Votre Majesté, pardonnez-moi votre Altesse. » Sur ce, il quitta la salle. Puis tous les nobles partirent jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'eux deux, à l'exception des gardes et des soldats du palais.

Claire soupira doucement. Si sa journée commençait comme ça, elle savait qu'elle se terminerait tout aussi horriblement. La jeune princesse se tourna pour faire face à son père. « Je suis...pardonnes moi... » Dit-elle faiblement.

Le roi lui sourit doucement. « Non, je suis content, faire un tel discours à un si jeune âge,...Tu feras une grande reine. Tu me rendras fier...non...Je suis déjà fier de toi. »

Claire rougit un peu. « Merci Votre Majes- » Elle fut coupée par son père. « Claire, combien de fois te l'ai-je dit, assez de formalités, je suis ton père. »
Elle rougit encore. « Pardonnes-moi. Merci papa. » Elle sourit à son père et courut l'embrasser.


Quelques jours plus tard...

« En tant que Roi, il est de mon devoir de protéger ce royaume, j'irais...» déclara le souverain.

« Très bien, mais soit prudent Cloud.» répondit Vincent avant de partir.

Claire avait entendu les nouvelles. Cocoon était en guerre avec Tenebrae. Quelque chose qu'elle avait en son pouvoir d'arrêter. Elle était entrée dans le jardin pour entendre ses parents discuter. Elle savait que ce n'était pas bien, mais elle voulait voir ce qui se passait. Elle était cachée derrière un buisson et regardait ses parents parler.

« Cloud...es-tu sûr? » demanda Aerith. Elle ne pouvait même pas le regarder dans les yeux.
Claire se sentait très mal. Le regard de tristesse sur le visage de sa mère la tuait.

Cloud regarda sa femme. « Je n'ai pas le choix. Si nous ne nous battons pas, nous serons perdus. Nous devons faire de notre mieux pour protéger notre pays, notre maison, celle de tout le monde. »

« Tu reviendras? » demanda-t-elle.

«...» Il ne répondit rien.

Aerith détourna les yeux. « Cloud? »

Il hocha la tête. « Oui...je reviendrais»

Aerith cacha sa douleur et sourit. « En es-tu sûr? » demanda-t-elle une nouvelle fois.

« Oui, j'en suis sûr. » Il vit le sourire sur son visage, ce sourire qu'il souhaitait tant encore revoir quand il rentrerait à la maison.

Aerith gloussa. « Ne traîne pas, d'accord (1)? » Dit-elle comme un rappel.

Cloud réussi à lui sourire en retour. «D'accord.»

Claire n'en pouvait plus. Elle courut jusqu'à son père pour le serrer contre elle, comme si c'était la dernière fois qu'elle le voyait. Elle avait un très mauvais pressentiment: tout n'irait pas bien.

« S'il te plait...papa...ne...c'est ma faute...» pleura-t-elle.

Cloud se mit à genoux pour la prendre dans ses bras fermement. « Claire, crois en toi, tu as fait le bon choix, personne ne devrait te forcer à quelque chose que tu ne veux pas faire. »

Des larmes coulaient à flot sur les joues pâles de la petite fille. « Mais si je n'avais pas refusé...»

« Claire, je suis fier de toi. » Cloud la relâcha et l'embrassa sur le front. « Je dois m'en aller maintenant. »

Il se releva, sourit à Aerith, puis il partit à la guerre.


Quelques mois plus tard...

Plusieurs mois s'étaient écoulés et la guerre continuait encore et toujours. Les lettres étaient tout ce qu'Aerith recevait de son mari. Claire en reçut aussi quelques-unes de son père, qu'elle conservait avec soin et gardait cachées. De temps en temps, sa sœur les lisait, ayant trop peur du pire. Et à chaque fois que Serah les lui lisait, Clairese sentait bien. Sa cadette était plus calme qu'elle ne le serait jamais, elle était comme sa mère. Claire admirait cela, elle voulait tellement la protéger.

Le monde de Claire s'écroula si vite...

Un jour, alors que la jeune princesse se dirigeait vers les jardins, un homme surgit devant elle. Claire leva les yeux et vit Vincent Valentine, un des plus proches amis de son père. Il était en train de parler avec sa mère. De ce qu'elle pouvait en voir, les nouvelles avaient l'air mauvaises.

En effet, Vincent annonça que le Roi avait été tué à la guerre.

Ce jour-là, le royaume tout entier pleura la mort de leur Souverain.

Claire ne pouvait y croire. À rien de tout ça. Elle se retira dans sa chambre, lisant les lettres de son père, encore et encore, essayant de trouver un peu de réconfort dans ses mots. Elle se recroquevilla sur ses genoux et pleura silencieusement. Elle se sentait triste, coupable et en colère. Elle était en colère contre elle-même pour pleurer devant tout le monde, et elle était en colère qu'ils aient juste accepté sa mort. Même si ils avaient essayé de prouver qu'il était bien mort...car personne ne pouvait survivre à quelque chose comme ça.

Elle s'était accrochée à cette lueur d'espoir. Mais elle ne savait pas quoi croire. Serah vint voir sa sœur, qui serrait les lettres que leur père avait écrites et l'étreignit. Des larmes coulant aussi sur ses joues.

OoO

Cloud et les soldats qui étaient avec lui avaient été attaqués par un Eidolon. La seule chose qu'on ait retrouvé fut son épée, et à ce moment, ils ont tous accepté sa mort. Mais au fond, Aerith avait l'espoir qu'il était encore en vie. Elle avait entendu la planète, et elle savait qu'il n'y était pas encore retourné. Cette lueur d'espoir continuait de faire battre son cœur, et elle espérait qu'elle n'avait pas tort sur toute la ligne. Avec son mari disparu, elle n'avait pas d'autres choix que de mettre un terme à la guerre. Elle allait voyager jusqu'à Tenebrae pour arriver à un accord avec le roi. Elle ne voulait plus aucunes vies de perdues. La guerre devait s'arrêter.

OoO

Le lendemain du départ de sa mère, Claire sortit admirer le jardin. Elle était un peu excitée car c'était bientôt son anniversaire. Elle allait avoir 11 ans. Et en même temps ça la rendit triste. Elle n'avait jamais célébré son anniversaire sans son père. Elle soupira profondément, perdue dans ses pensées. Elle était maintenant seule avec sa sœur dans le palais, sa mère étant partie à Tenebrae pour négocier la paix.

Sa dernière étincelle de paix fut perturbée lorsqu'elle eut encore comme une boule au ventre. Elle pensa à sa mère, et quelque part elle sentit qu'elle était partie pour de bon.

« Votre Altesse...il y a eu une grande explosion sur l'Alexander. » lui annonça-t-on plus tard dans la journée.
Ce n'était pas Vincent cette fois, mais Reeve. Un autre ami de son père.

« Et les survivants? » Elle connaissait la réponse, mais elle espérait de tout coeur avoir tort.

« Aucun, ma Lady. Aucun. La Reine n'a pas survécut non plus. »

Claire retint ses larmes.

« Les funérailles auront lieu ce soir. Ensuite, il faudra vous préparez pour votre cérémonie de couronnement. » Reeve s'inclina et partit.

Puis la jeune princesse laissa couler librement ses larmes.

Le jour des funérailles eut lieu, le royaume pleura beaucoup la mort de leur Reine. En très peu de temps, le royaume de Cocoon avait perdu leurs deux souverains. Les deux jeunes princesses étaient désormais seules, et beaucoup de gens ressentirent de la pitié et éprouvèrent le besoin de les protéger davantage.

Claire était dévastée. Elle deviendrait bientôt Reine. Elle avait attendu ce jour, mais pas aussi vite. Elle retenait du mieux qu'elle pouvait ses larmes. Claire était bornée, elle écartait sa peine pour montrer à Serah qu'elle était assez forte, même si elle était en fait faible. Chaque fois que Serah réussissait à sourire, Claire sentait ses yeux devenir brûlant. Elle voulait pleurer, mais combattait cette envie et lui souriait en retour. Elle ne s'autoriserait pas à montrer sa peine.

Ce jour-là, il fut annoncé qu'elle serait couronnée Reine. Claire deviendrait la première Reine âgée de seulement 11 ans. Et elle n'était pas prête.


La nuit avant la cérémonie de couronnement.

C'était le milieu de la nuit. Claire tournait et se retournait dans son lit, incapable de dormir.

Tout lui manquait. Son père lui souhaitant bonne nuit en l'embrassant, sa mère lui racontant ses histoires et vieilles légendes. Elle ferma les yeux et pleura. Serah s'allongea près d'elle, et se blottit contre sa sœur aînée. Claire s'assit sur son lit, regarda Serah, et vit les larmes sur ses joues. Claire l'embrassa sur le front. « Ils me manquent...» murmura-t-elle.

Puis elles finirent par s'endormir.

Soudain, des explosions se firent entendre à l'extérieur. Claire jeta un coup d'œil dehors et vit de grands bateaux, déposant des soldats sur terre et d'autres bombes furent également lâchées. Il y avait de grands Eidolons à travers toute la ville qui répandaient des flammes. Eden brûlait. Les yeux de Claire s'élargirent de peur. Elle n'avait plus ses parents pour la protéger, sa première pensée fut de fuir.

« Serah, réveilles toi! Nous devons partir d'ici! »

Serah s'assit, se frottant les yeux et baillant. « Claire...qu'est ce qui ne va pas? »

Claire avait peur. « Il y a quelque chose qui se dirige tout droit vers nous, allons-y! »

Serah entendit la panique dans la voix de sa sœur, et elle la suivit. Elles se précipitèrent toutes deux hors du lit et sortirent de leur chambre. Elles coururent dans les couloirs jusqu'à ce qu'elles tombent sur Vincent Valentine. Claire éprouva un grand soulagement en le voyant.

« Nous sommes attaqués. Vous n'êtes plus du tout en sécurité ici, votre Altesse. »

Claire compris. « Tenebrae? » murmura-t-elle doucement.

Vincent l'entendit. « Oui, Tenebrae, et ils en sont après vous deux. Nous devons partir, suivez-moi. Nous vous avons prévu une issue de secours. »

Les deux jeunes filles hochèrent de la tête et suivirent Vincent. Tout allait tellement vite, d'abord ses parents, maintenant elles. Claire ne pouvait comprendre pourquoi Tenebrae s'acharnait sur eux. Mais s'ils étaient après elles, cela voulait dire après Serah aussi, et elle ne pouvait pas se permettre de perdre la seule chose au monde qui lui restait.

Ils n'étaient plus très loin de leur destination. Cela faisait une heure qu'ils avaient quitté le palais en utilisant un passage secret qui se trouvait dans l'arsenal du roi. Seules les personnes les plus dignes de confiance du roi et de la reine le connaissaient.

« Nous avons organisé une nouvelle vie pour vous sur Pulse.»

Claire leva les yeux. « Quoi? »

« Vos parents nous l'ont ordonné. Si quelque chose leur arrivait pendant la guerre, vous deviez quitter votre vie en tant que princesses et vivre une vie normale. »

Serah et Claire continuaient de marcher. « Pourquoi Tenebrae tient tellement à nous détruire? » pensa Claire tout haut.

« Parce que, en tant que dernières représentantes des anciens, ils ont peur de vos pouvoirs. Ils veulent donc vous écarter.»

Claire baissa les yeux. « Donc...c'est de ma faute si cette guerre est arrivée. »

« Non, Tenebrae est un royaume avide de pouvoir. Ne te blâme pas pour ça. Ils ont toujours été un pays corrompu. » Répondit Vincent.

Claire se sentait toujours coupable. Serah ne dit rien, se contentant d'écouter, mais elle ne perçu pas la culpabilité de sa sœur. « Donc c'est pour ça qu'ils ont tués papa et maman. » répondit-elle
Claire regarda en arrière et pris la main de sa sœur, la serrant étroitement, comme si sa vie en dépendait.

Vincent s'arrêta de marcher. « Nous y sommes. »

Claire n'avait pas remarqué jusqu'à ce qu'elle lève les yeux: c'était un dirigeable.

Serah le regardait avec admiration. « Je ne savais pas que c'était là! » dit-elle avec enthousiasme.

« Un bout de temps que tu es venu ici Vincent. »
Claire reconnue cette voix. C'était Cid Highwind. Malgré tout ce qui s'était passé. Savoir qu'elle était entourée de personne de confiance la réconfortait.
« Oncle Cid? » demanda Serah

Cid sourit « Le Shera est prêt. »
Il était temps, le temps de monter à bord du navire et de ne jamais revenir sur Cocoon.

Claire était sur le point de quitter sa maison, son peuple, ses amis, pour une nouvelle vie avec sa petite sœur.

« Hey, Vincent. Prends les filles et ramènes tes fesses ici. » Cria Cid.

Grognon et grossier, comme d'habitude, il murmura quelques mots inadéquats, assez bas pour que les deux filles ne puissent l'entendre. Ils embarquèrent sur le Shera et les deux filles furent tout de suite accueillies par Tifa. Toutes les personnes sur le bateau s'inclinèrent devant les jeunes princesses « Vos Altesses. »
Claire et Serah sourirent toutes deux, se sentant beaucoup mieux qu'avant.
Elles regardèrent tout autour du dirigeable. C'était immense à l'intérieur, Cid avait beaucoup de gens qui travaillaient dans son bateau. Claire sourit, mais en même temps elle était triste que sa première fois sur le dirigeable de Cid soit aussi sa dernière.

« Prêt? » cria Cid

« Oui monsieur! Prêt à décoller! »

« Destination : Pulse. »

« Rappelez-vous de camoufler le navire, espèces d'idiots! » cria encore Cid.

« Camoufler? » demanda Claire.

« Oui ma Dame, c'est un nouveau système qui permet à notre navire de ne pas être détecté par quelqu'un d'autre. » répondit un homme de l'équipage.

Le navire décolla. Ce serait la dernière fois que les deux filles verraient Cocoon. Claire se retrouverait bientôt seule avec Serah. Sa sœur était la seule chose précieuse qu'il lui restait au monde. Leurs parents n'étaient plus là pour elles. Elles devraient prendre soin d'elles-mêmes. Claire regarda par la fenêtre. Elle remarqua tous les dirigeables qui avaient été dirigés vers Cocoon par Tenebrae. Elle soupira profondément. Elle se sentait si inutile.

« Nous pouvons nous en occuper tout seul. » dit Vincent alors qu'il marchait à côté d'elle. « C'est mieux pour tout le monde. Vis ta vie librement. »

Le reste du voyage se passa sans encombre, et quelques heures plus tard ils arrivèrent enfin à destination.

« Nous sommes arrivés sur Pulse! » Tifa se dirigea vers les deux jeunes filles. « Écoutez, nous avons prévu de vous faire vivre chez une famille. Ne vous inquiétez pas, ils prendront soin de vous deux. »

Les deux filles acquiescèrent avant de descendre du navire.

« À partir de maintenant, vous pouvez faire ce que vous voulez. Vous n'avez pas à vous inquiéter de gouverner un royaume. Soyez juste vous-mêmes. Faites-vous de nouveaux amis. Je suis sûr que vous y arriverez très bien. »

Serah avait une larme sur sa joue. Claire baissa les yeux vers sa petite sœur. « Je te promets que tout ira bien. » la réconforta-t-elle.

Tifa sourit et donna un bisou sur la joue de chacune d'elles. Les deux filles l'étreignirent, puis firent un signe de la main à Cid et Vincent.

« Au revoir oncle Cid, au revoir Viny! » dit Serah. La petite fille était triste, mais comme sa sœur, elle savait que c'était mieux pour elle. Les deux filles savaient que ceci serait leurs derniers adieux. Mais même ainsi, elles sentaient qu'ils se reverraient un jour.

Alors qu'elles descendaient du dirigeable, elles aperçurent un couple qui les attendait. « Quels sont vos prénoms? » demandèrent-ils.

« Serah » répondit la petite fille timidement.

« Lightning »

Serah regarda sa sœur. « Mais ce n'est pas...» Claire lui sourit. Serah pouvait voir le sérieux dans les yeux de sa grande sœur. Elle hocha de la tête.

« Ok...Lightning, Serah, bienvenue sur Pulse. » les accueillirent-ils chaleureusement.

Lightning. C'était la personne qu'elle serait dorénavant, quelqu'un de fort, et fiable. Quelqu'un qui pourrait protéger Serah. Elle ne serait plus la princesse de Cocoon, ni la Reine de Cocoon. Les dés étaient jetés. Elle accepta son destin.

Claire grandirait en tant que Lightning.


En espérant que ce chapitre vous ait plu :)
N'hésitez pas à donner vos impressions !

(1) expression: dilly-dally, pas d'équivalent français.