Le silence régnait dans la salle commune du centre d'entraînement des Fire Dragon, l'équipe nationale de Corée. Tous les joueurs étaient couchés, enfin presque. Suzuno Fuusuke, l'ex-capitaine de Diamond Dust, était assis sur un des nombreux fauteuils et fixait la porte d'entrée d'un air exaspéré.

Après quelques minutes, la porte s'ouvrit lentement, et un jeune homme entra en faisant le moins de bruit possible. Agacé, Suzuno se leva, les bras croisés, et attendit que l'autre allume la lumière pour parler.

« Nagumo, t'étais passé où ? »

Nagumo Haruya, ex-capitaine de Prominance, se figea sur place. Il était couvert de bleus, d'égratignures, et il avait même une coupure au niveau de la joue.

« Suzuno...

Me dis pas que t'as été chercher des noises à des voyous ?

Qu'est-ce que j'y peux si je suis le plus fort, répliqua le rouquin. Ils s'y mettent à plusieurs mais ils arrivent pas à avoir le dessus, ils sont pathétiques...

Et pourquoi t'es sorti alors qu'on a notre match contre Inazuma Japan demain ? »

Nagumo se tût, et haussa les épaules. Il avança dans la salle commune et passa à côté de Suzuno, qui l'attrapa par l'épaule.

« Attends un peu ! Tu réfléchis des fois ? Et si t'avais pas pu jouer le match de demain ? T'es vraiment irresponsable !

Oh c'est bon, tu vas pas t'énerver ! Je suis là et je vais pouvoir le jouer ton match... Ce que tu peux être coincé parfois. »

Il dégagea la main de son équipier, l'air agacé, et commença à s'éloigner. Suzuno serra le poing tout en se mordant la lèvre inférieure. Faisant volte-face brusquement, il s'avança en direction de Nagumo, qu'il attrapa par le bras. Ce dernier se retourna, prêt à demander ce qu'il lui voulait, mais l'attaquant de glace la plaqua au sol, le surplombant de tout son corps.

« Su... Suzuno ? »

Sans un mot, il attrapa les poignets du rouquin, l'immobilisant complètement. Il planta ses magnifique yeux bleus dans ceux de Nagumo, et commença à parler de manière monotone.

« Tu vois, tu n'arrives même pas à me résister, tu es une vrai loque... Comment tu veux faire un bon match demain dans cet état ? »

Lentement, il se pencha vers le rouquin, qui était étonnamment rouge, et déposa un baisé dans son cou. Nagumo tenta de se défaire de l'emprise de son équipier, mais en vain, ce dernier le tenait bien trop fermement. Il ne voyait pas très bien son visage, mais l'attaquant de glace avait l'air de sourire, comme s'il s'amusait à le tourmenter ainsi. Nagumo sentait son cœur se serrer, et battre anormalement vite. Mais le pire était à venir. Suzuno avait eu l'étrange idée de lécher une des blessures qu'il avait au niveau de la joue, et le cœur de Nagumo loupa un battement. Il l'avait léché, bon sang ! Qu'est-ce qu'il lui prenait, à Suzuno ? Mais surtout, le rouquin était étonné par lui même, qui ne cherchait plus à se débattre. Au contraire, il avait l'impression qu'il aimait ça... Suzuno planta une dernière fois son regard dans ses yeux ambres, et effleura ses lèvres avec les siennes, avant de se relever.

« Si t'as compris à quel point ça t'affaiblit, j'espère que tu retiendras la leçon... »

Nagumo se rassit rapidement, portant ses doigts à ses lèvres. Un de ses habituels sourire pris place sur son visage, et il se releva rapidement, une idée en tête.

« Suzuno ! »

Alors que ce dernier se retournait, Nagumo le plaqua contre le mur, son sourire s'élargissant.

« Je n'irai plus traîner juste avant un match, mais en contre partie il faut que tu me gardes occupé, que je ne soit pas tenté de changer d'avis...

Qu'est-ce que tu... »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que Nagumo plaqua énergiquement ses lèvres contre les siennes. Les yeux de Suzuno s'écarquillèrent, et son cœur frappa énergiquement dans sa poitrine. Rouge, il passa ses mains dans le dos du roux, ses yeux maintenant mi-clos. Il n'opposa aucune résistance quand ce dernier introduit sa langue dans sa bouche, et leur baisé s'éternisa, jusqu'à ce que tous les deux manquent d'air. Complètement rouge, Suzuno regarda son équipier, l'air gêné, et se frotta les cheveux en détournant le regard.

« Comment on en est arrivés à ça ?

Peu importe, je compte sur toi pour me distraire~ »

Virant à l'écarlate, il repoussa doucement son ancien rival.

« Espèce d'idiot » murmura-t-il d'une voix douce.

Le lendemain, lors du déjeuné des Fire Dragon, les deux anciens de l'Académie Alius avaient d'immenses cernes sous les yeux, et baillaient à intervalles régulières. Aphrodi, le troisième attaquant de l'équipe, les fixa avec de grands yeux.

« Qu'est-ce que vous avez fait pour être si fatigués ? » demanda-t-il en haussant un sourcil.

Suzuno regarda le rouquin, les joues rosées. Celui-ci eu un large sourire avant de regarder l'attaquant blond. Ce qu'il allait dire ensuite fit tant rougir Suzuno que son visage avait presque la même couleur que le maillot de l'équipe, dont les membres s'étaient tous étouffés, entendant la révélation de leur attaquant...

« On a resserré nos liens... On est devenu très proches, donc vous devinez la suite~ »

Fin