2 heures et 37 minutes.

Cet OS a été écrit dans le cadre de la Nuit du FoF 31 (plus de précisions sur mon profil) avec comme thème "hiatus".

.

Le vol durait 2 heures et 37 minutes.

Justin était assit sur son siège de seconde classe. Il avait refusé que Brian lui offre une première place. Les secondes étaient plus aux goûts de Justin. C'était plus vivant. Plus comme lui.

A la rangée du fond, il y avait un couple hétéro, dans les 20/22 ans, qui ne cessait de s'embrasser comme si c'était la meilleure chose au monde.

A gauche toute, un gamin de 7 ans jouait avec un petit avion en plastique, il faisait des bruits avec sa bouche en faisant faire des looping à son jouet.

Dans une des rangées du milieu, une femme était plongée dans un livre qui semblait passionnant vu la manière dont elle bougeait les lèvres, dont elle jouait avec le bout de sa couverture...

Dans l'allée, deux hôtesses se murmuraient des infos à voie basse avant de repartir à leurs affaires.

Contre le hublot, quelques sièges devant Justin, deux petites filles, des jumelles, d'environ 12 ans, semblaient prendre l'avion pour la première fois étant donné leur émerveillement devant les nuages et la vue aérienne du sol.

Le plus en avant possible de ce compartiment, un homme regardait un film d'action sous-titré. Ses deux voisins jetaient des regards pas très discrets pour profiter eux aussi du film et passer le temps.

Au milieu d'une rangée, un homme se tortillait pour trouver une position assez confortable qui lui permettrait de dormir.

Sur l'écran principal, des informations sur le vol défilaient. Température intérieur, température extérieure, vitesse de l'avion, altitude...

Et, dans un coin, a tête collée contre un hublot, une jeune femme pleurait. Elle pleurait en serrant contre elle une écharpe grise. Elle pleurait en tenant dans la main la moitié de coeur qui lui servait de pendentif. Elle pleurait en regardant le couple s'embrasser.

Elle pleurait mais de bougeait pas. Ne parlait pas. Ne gémissait pas. Elle se contentait de rester prostrée là, contre la fenêtre du hublot, regardant les nuages et leur priant silencieusement de lui offrir un peu de réconfort.

Et ces larmes qui coulaient une à une sur ses joues suffirent à Justin qui comprit pourquoi elle pleurait. Elle pleurait parce qu'elle pouvait laisser couler ses larmes. Personne ne faisait attention à elle de toute façon.

Lui ne pouvait pas. Il ne pouvait pas pleurer, pas se plaindre. Il était parti de son plein gré, parce que dans le fond, il le voulait. Conquérir le monde de l'art.

Alors c'était tout son corps qui pleurait. Ses mains qui ne serraient plus celles de Brian. Son oreille qui n'entendait plus le battement de coeur de Brian. Ses lèvres qui n'embrassaient plus celles de Brian.

Ses yeux lui, ne pleuraient pas. Parce qu'il n'avait pas besoin de ses yeux pour voir Brian. Il ne lui fallait que son imagination, que son amour pour que la place libre à côté de lui soit celle d'un homme brun, beau, dont il était fou amoureux.

Alors Justin ne pleurait pas, il regardait seulement cette femme pleine de larmes. Car c'était juste du temps n'est ce pas ? Du temps avant que ses jambes ne retrouvent le chemin de sa maison, avant que son dos ne se recolle contre le torse de Brian, avant que sa tête ne retrouve l'épaule de Brian...

C'était un putain de temps, un putain de hiatus entre deux moments de sa vie de couple avec Brian. Juste un entracte entre deux actes de leur grand show. Juste une pause... rien de plus.

Le vol durait 2 heures et 37 minutes.

FIN.

.

Au départ, le thème Hiatus ne m'inspirait pas. Merci Luna1005 pour m'avoir donné l'idée de cet OS.