Une âme, deux cœurs, trois être- Hurt.

Coucou les gens! Ici l'auteur de cette petite chose inutile! Je me présente Gwen, fan inconditionnelle de Severus Rogue (que je ne peux m'empêcher de nommer Snape), de Hermione Granger, de Draco Malfoy et de Ginny Weasley. Je suis actuellement en rééditage de tous les chapitres puisque j'ai décidéd'intégrer une chanson à l'histoire Hurt de Christina Aguilera.

Bonne lecture et passez voir ausland!


Seems like it was yesterday when I saw your face
You told me how proud you were but I walked away
If only I knew what I know today

I would hold you in my arms
I would take the pain away
Thank you for all you've done
Forgive all your mistakes
There's nothing I wouldn't do
To hear your voice again
Sometimes I want to call you but I know you won't be there

I'm sorry for blaming you for everything I just couldn't do
And I've hurt myself by hurting you
Some days I feel broke inside but I won't admit
Sometimes I just want to hide 'cause it's you I miss
You know it's so hard to say goodbye when it comes to this

Would you tell me I was wrong?
Would you help me understand?
Are you looking down upon me?
Are you proud of who I am?
There's nothing I wouldn't do
To have just one more chance
To look into your eyes and see you looking back

I'm sorry for blaming you for everything I just couldn't do
And I've hurt myself
If I had just one more day, I would tell you how much that
I've missed you since you've been away

Oh, it's dangerous
It's so out of line to try to turn back time

I'm sorry for blaming you for everything I just couldn't do
And I've hurt myself

By hurting you


Prologue

Il entendait des pas sur la neige fraîche. La nuit était froide ici, à Godric's Hollow. Mais le son de ses pas lui réchauffa le coeur. Tournant la tête il l'aperçut, elle, sa femme vêtue d'une veste en cuir noir et d'un jean usé. Ses yeux n'arrivaient à se fixer nul art et ses mains trituraient sa pauvre chevelure. Elle avait l'air fatiguée mais surtout désespérée. En quelques enjambées il la rejoignit. Elle était ravissante avec ses longs cheveux couleur de feu, ses yeux bruns et ses lèvres fines. Lui, pensait ne pas la mériter avec ses longs cheveux poivres et sels, ses yeux noirs et ses vingt ans de plus.

Il l'aimait tant! Elle, sa perle, son trésor qu'il gardait jalousement, celle qu'il avait protégé et qui avait daigné lui accorder sa main. Elle qui avait vécu tant d'horreurs! Elle qui avait survécu à ce dont on ne doit pas survivre dans la douleur et la peur. Il avait échoué et elle lui avait pardonné son erreur. Ne restait plus qu'à oublier son passé qu'il haïssait tant. D'avoir vu ses bras enserrer les bras de sa femme était trop.

Interrompant ses pensées elle lui annonça :

« Severus, je suis enceinte. »

Il se figea et la fixa, dérouté tandis qu'elle commençait à sangloter. Qui aurait pu croire que Ginny Weasley se serait mariée à Severus Snape, son maître de potions de vingt ans son aîné ? Personne surtout pas après ce qu'elle avait vécu et c'est pourquoi aujourd'hui elle n'avait plus de vrais amis. Ils avaient tous critiqué son choix et rejeté ses invitations. Cela ne faisait qu'un mois qu'ils étaient ensemble mais déjà, ils étaient sûrs de leurs choix. S'ils avaient su à quel point la vie allait être dure pour eux.

Tant de peine les avait jeté dans les bras l'un de l'autre, la perte d'un être cher, une âme pure qui leur avait été arrachée avant d'être souillée puis effacée. Et cet être, il l'avait aimé comme son propre enfant avant de le rejeter par jalousie... Il se sentait si ... Coupable!

« Tu es … enceinte ? »Balbutia Severus, incrédule. « Depuis combien de temps ? » Continua-t-il pour chasser le doute qui le prenait.

« Depuis trois mois et demis » dit-elle en pleurant. « Severus, je… »

Elle s'interrompit en voyant le visage de son mari. Il avait revêtu le masque de glace du fameux Severus Snape, le plus terrifiant professeur de potions qu'ait connu Poudlard. Elle savait qu'il état blessé par cette nouvelle. Elle avait fait beaucoup d'erreurs et elle en avait tant souffert! Et juste au moment où tout s'arrangeait, voilà que son passé lui rappelait que sa vie aurait du se finir bien plus tot. Le karma se vengeait! Cette vie qui grandissait dans son corps n'était que le terrible reflet de cette sombre époque, celle où tout lui semblait acquis. En effet elle comprenait qu'il n'apprécie pas le souvenir de sa relation avec un autre. Elle tenta de lui parler mais ses prunelles d'un noir ténébreux lui intimèrent de se taire.

"Sev..."

"Non, tais-toi. Je dois réfléchir!"

D'un geste désinvolte il transplana, la laissant seule et terrifiée, la nuit de Noël, sur la place de Godric's Hollow. Elle n'avait qu'une peur, c'était que son passé ait encore une fois brisé sa vie. S'il avait besoin de réfléchir cela voulait dire qu'il ne voulait pas cet enfant. Elle ne pourrait le laisser. Pas lui. C'était la seule chose qui lui restait de son ancien amant, mort depuis trois mois et dix jours. Cela les séparerait, elle le savait.

Elle invoqua du papier et un stylo et y nota une courte lettre adressée à un certain Draco Malfoy. Elle sombrait décidément dans la folie!

« Dray,

Je sais que je n'ai pas été à la hauteur, ne m'en veux pas. Dis à Ron que je l'aime, que je suis navrée et pardonne tout à Severus, si tu pouvais lui dire ou alors transmet lui qu'il est toute ma vie et que je suis désolée.

On se revoie donc bientôt, pardonnes-moi de trahir ma promesse mais ce n'est plus une vie, c'est une torture, je t'aime.

Ginny »

Elle mit la lettre dans sa poche et, se rendant au bord d'une nationale moldue et, violemment, se jeta sous les roues d'une voiture, tentant ainsi de rejoindre la Mort qui l'avait frôlée si souvent.

"Adieu Severus..." murmura-t-elle.