Un jour à Ikebukuro, Mikado restait silencieusement sur le trottoir surélevé. Il s'est adossé à la balustrade, tenant son portable dans sa main droite, et un sac du sushi dans l'autre. Il n'y avait rien de nouveau ni d'intéressant sur le tableau du message. Il n'y avait personne à sauver ni à aider. Donc, il pensait qu'il achèterait du sushi.

Izaya marchait sur la route sur le trottoir surélevé. Comme toujours, il gambadait, cherchait occasionnellement un certain serveur du bar. Sur le trottoir surélevé, il a vu le chef des célèbres Dollars. Le chef a eu un sac de sushi. Soudainement, Izaya a voulu du sushi, mais il n'avait pas envie de l'acheter. Alors, il a décidé de le voler.

«MIKADO!» Le garçon était perdu dans ses pensées quand il a entendu son nom appelé par une voix familière. « Qu'est-ce le 'toujours occupé' chef des Dollars fait ici ? »

Mikado a regardé la route qui 'était vide sans lui-même et Izaya. « A-Ah. Qu'est-ce que vous voulez, Izaya?»

Izaya a fait son fameux petit sourire qui déclare toujours 'je-ne-fais-rien-de-bien,' « Je pensais justement « qu'est-ce le chef du Dollars faisait loin de son ordinateur? » J'ai entendu que l'activité des Dollars a augmenté récemment. Et, quelqu'un prépare une attaque contre les Dollars. Je ne crois pas que tu ne l'aies pas entendu. »

Mikado a été un peu étonné. « Mais, les tableaux du message ne montrent rien ! Où l'avez-vous entendu?»

« Seulement un contact. Veux-tu son numéro de téléphone? »

Le garçon a durci son visage. Izaya n'a jamais donné de l'information gratuite. « D'accord…je pense… »

« Alors, Mikado~. Je veux ce sac de sushi~. »

C'était son prix ? C'est pas grande chose… Mikado sentait que quelque chose n'était pas correcte, comme son prix n'avait aucun sens.

En tout cas, il a laissé tomber son sac du sushi, et Izaya l'a attrapé. Mikado a ouvert son portable pour trouver la liste de contacts. Mais, il a vu qu'Izaya est déjà parti, gambadant comme un enfant. La source de l'information a crié, « Désolé, Mikado~ J'ai menti~.»

Alors, c'était l'argent qu'il ne reverrait plus jamais. Il ne comprenait pas pourquoi il fait un peu confiance à l'homme.

Quand Izaya traversait la prochaine rue, un feu de signalisation a volé vers lui, et a détruit le sushi, et non pas l'homme.

Izaya a décidé de partir, lamentant la perte de son sushi gratuit. Mais, il l'a oublié, puisque il s'est occupé de courir loin d'un homme fâché et blond.

C'était mes devoirs de français. Je ne blague pas. Ils étaient: « Ecrivez un 'fanfiction' comme « Le Corbeau et Le Renard » »

Français n'est pas ma langue maternelle, et il y a probablement des fautes.

S'il y a des fautes, je regrette.

Merci~