Et voilà le nouveau chapitre !


La soirée commençait à l'Institut Xavier, le professeur et Scott étaient partis voir Eric tandis que Tornade et Jean s'occupaient de trouver le mutant qui avait attaqué le président des Etats-Unis. Il ne restait plus que Logan qui gardait l'Institut.

Il surveillait une partie des élèves qui se trouvait dans la salle à manger. Il était à côté de Malicia qui lui raconta les derniers évènements à sa demande.

-La gamine, enfin la nouvelle, il lui est arrivé quoi pour qu'elle soit aussi effrayée ? Demanda Logan.

-Angie ? Oh, elle n'a pas eu une enfance très rose !

Elle lui expliqua toute l'histoire, à la fin, les deux regardèrent la concernée qui dînait à côté de Piotr qui faisait attention à se qu'elle mange ce qu'il fallait. Elle réussissait désormais à manger le double de nourriture qu'à son arrivée, mais c'était restait toujours une quantité trop faible.

-Angie, tu ne dois pas avoir peur de monsieur Logan, c'est un ami. Il est aussi un mutant. Dit Piotr.

Angie fit une petite moue et tritura le contenue de son assiette avec sa fourchette. Elle regarda Logan avec peur. Piotr ne comprenait pas sa réaction. Soudain, il eut comme un flash dans sa tête et revit le visage d'une personne qu'ils connaissaient tous les deux.

-Tu as peur de Logan car il ressemble à ton père, c'est ça ? Demanda Piotr.

Angie acquiesça de tête, les larmes aux yeux. Piotr ne pu s'empêcher de la prendre dans ses bras afin de la calmer.


Après le repas, plusieurs élèves retournèrent dans leur chambre tandis que d'autres étaient dans la salle de jeux, jouant au baby-foot ou regardaient la télévision. Ils avaient préféré mettre un film afin d'éviter les débats anti-mutant. Bien sûr, Logan était présent, bière à la main, en train de les surveiller.

Malicia était avec Tabitha (Boom-Boom), Piotr, Sam (Canon-Ball) et Evan (Spike) en train de regarder leur film tandis que Bobby et John faisait une énième compétition de baby-foot. Jubilee et Rahne quand à elles, veillaient sur Angie et lui parlèrent de leur passion commune : La Botanique.

-Jubi, on a un problème ! Notre plante a crevée ! Annonça Rahne en tenant une plante qui, visiblement, n'avait pas aimé l'hiver.

-Oh non ! Tornade nous avait aidé pour qu'elle supporte l'hiver.

-Tu penses qu'elle pourra nous aider à la remettre d'aplomb quand elle rentrera ?

-Je l'espère.

Soudain, la plante émit une faible lumière dorée et reprit doucement vie. Elle avait l'air désormais d'une plante épanouie.

-Qu'est ce que…. ? Commença Jubilee.

Elle n'eut même pas le temps de finir sa phrase qu'elle vit que les yeux d'Angie n'étaient plus violets mais verts durant un court instant. Peu de temps après, ils étaient redevenus violets et la plante avait retrouvé tout son éclat.

-Angie, c'est toi qui a fait ça ? Demanda Rahne.

Les filles connaissaient la réponse mais ce qu'elles voulaient, c'était d'essayer de la faire parler. Angie souria et fit un oui de la tête en plus d'un petit bruit.

-Merci beaucoup Angie, on y tenait à cette plante. La remercia Jubilee en l'enlaçant.

-Angie ! Dit Kitty en arrivant. Ce soir je ne dors pas avec vous dans la chambre. Je dors chez Amara et Tabitha. Ca va aller ?

Depuis le cauchemar qu'elle avait fait la première nuit dans sa chambre, ils faisaient tous attention au moindre changement dans les habitudes d'Angie tant qu'elle sera instable mentalement, même si il y avait des améliorations.

Angie fit comprendre par des gestes et par son visage que ça irait. Soulagée, Kitty retourna auprès de Tabitha.

-Bon les jeunes, c'est l'heure d'aller dormir ! Annonça Logan.

Les élèves rallèrent à l'annonce de Logan qui leur rappela que c'était leur horaire habituel et que Tornade allait rager s'ils ne respectaient pas l'heure du coucher.


Comme tous les soirs, Malicia aida Angie à se mettre en pyjama et supervisa le lavage des dents. Elle lui brossa les cheveux et lui fit une rapide tresse, c'était l'habitude d'Angie.

Après qu'elles se soient toutes les deux changées, elles se mirent au lit.


Logan, après un énième cauchemar sur son passé, retrouva Bobby dans la cuisine. Ce dernier donna un coup de froid au soda de Logan à sa demande.

Le reste de l'Institut, endormie, ne se doutait pas une seconde de l'arrivée de personnes cagoulées et armées, s'infiltrant dans la grande maison.

Ce fut grâce à son ouïe surdéveloppée, que Logan entendit du bruit suspect dans les couloirs de l'Institut. Sans un mot, il sortit de la cuisine et alla dans le couloir à proximité.

Un des hommes armés entra dans la pièce, dans le dos de Bobby. Alors qu'il s'apprêtait à lui tirer dessus, Logan arriva et lui bloqua les bras.

-Tu t'es trompé de maison mon pote !

Au même moment, une porte de chambre s'ouvrit brusquement, réveillant ainsi l'occupante, qui utilisa son pouvoir pour prévenir l'Institut de l'intrusion. Son hurlement retentit dans toute la maison, réveillant en catastrophe le reste des élèves.

En entendant le cri, Angie se leva et alla se cacher sous son lit.

Les élèves sortirent tous de leur lit et coururent dans les couloirs afin de rejoindre les issus de secours. Piotr quand à lui, se déplaça vers la source du hurlement et croisa Kitty.

-Piotr ! Des hommes armés ! Y en a partout ! Dit-elle essoufflée.

-Rejoins les autres et allez vers la planque de secours.

-Ok.

Elle repartit en traversant les murs, rejoignant ainsi le reste des élèves qui avaient échappé aux militaires.

Piotr trouva la fille à l'origine du hurlement, en train d'être emportée par l'un des militaires. Avec facilité, il envoya les hommes présents au tapis et récupéra sa camarade. En sortant, il trouva un autre groupe de jeune qui le suivit immédiatement.

Malicia se leva en vitesse et vit le lit de sa camarade vide.

-Angie ? Paniqua Malicia. ANGIE ! C'est Malicia, où es-tu ?

Elle l'aperçue rapidement sous le lit avant de la voir se recroqueviller encore plus au fond. Elle s'agenouilla afin de mieux lui parler.

-Angie, il faut partir. Le hurlement qu'on a entendu signifie qu'il y a un problème.

Angie fit un non rapide de la tête.

-Ecoutes, je sais que tu as peur, moi aussi. Mais ces personnes nous veulent du mal et ils risquent de faire pire que ton père. Ne t'inquiètes pas, je resterai avec toi, je ne vais pas te quitter.

Craintivement, Angie sortit de sa cachette et suivit Malicia en dehors de leur chambre. Ayant vu qu'elle n'avait pas mit ses gants, Angie lui tenait sa chemise de nuit.

Elles retrouvèrent quelques instants après Bobby et Pyro et firent plusieurs chemins différents afin d'éviter les militaires.

Heureusement pour eux, Logan était arrivé afin de les aider.

-Il y a une sortie de secours pas loin. Dit Bobby.

-Ouais j'ai vu le grand colosse emmener des enfants en passant par là. Répondit Logan.

-C'est Piotr. Annonça Malicia.

-On y va !

Les quatre élèves suivirent Logan à travers les couloirs de l'école afin qu'il les conduisent vers la porte dérobée en toute sécurité.

Arrivé dans le dit couloir, Bobby appuya sur le mur et ouvrit la sortie de secours. Il passa en premier, suivit d'Angie et de Pyro. Malicia venait à peine de passer que Logan ferma la porte, restant ainsi dans l'Institut.

-LOGAN !

Mais elle se retrouva devant une porte en bois.

Pyro sortit son briquet et l'alluma afin de créer une boule de feu pour ainsi les éclairer dans le tunnel.

-Attendez, one ne peut pas partir sans lui, ils vont le mettre en pièces ! Cira Malicia à propos de Logan.

-On s'en fout, on se casse. Il peut se débrouiller. Répondit John.

-Bobby, s'il te plait. Supplia Malicia.

Iceberg regarda sa copine et ensuite John. Il prêta ensuite attention à Angie qu'il tenait dans ses bras et qui tremblait, il ne savait pas si elle tremblait de peur ou de froid. Peut être les deux.

-Angie, reste avec John et si tu vois d'autre personne que des mutants, tu as le droit d'utiliser tes pouvoirs. Tu penses pouvoir faire ça ?

La concernée trembla toujours et fit un oui de la tête. Pyro lui prit la main délicatement.

-T'inquiètes pas, je reste là. Vous deux, grouillez vous.

Bobby et Malicia acquiescèrent et firent demi tour afin d'aller aider Logan.

Désolé pour l'attente mais j'ai moins de temps pour écrire à cause du lycée, mais je fais de mon mieux pour ne pas trop vous faire attendre entre les chapitres.