LIRE CECI AVANT DE COMMENCER!

D'abord, je tiens à vous remercier d'avoir cliqué. Ensuite, voici une histoire dans un univers alternatif, très légèrement inspirée du film The Bodyguard avec Kevin Costner. Dans cette histoire, l'équipe du labo est la même que celle du labo de la saison 3, mais sans Booth, qui avait décidé, avant de rencontrer Brennan, de quitter le FBI pour devenir un US marshal. Sully était partenaire avec Bones depuis très peu de temps lorsque l'histoire commence.

Prologue : La tête dans la boîte

Le docteur Brennan, cherchant à terminer quelques paperasses sans importance, retournait dans son bureau lorsqu'une boîte placée sur la table basse devant sa causeuse attira son attention.

Depuis quelques années déjà, le département d'anthropologie de l'Institut Jefferson de Washington DC coopérait avec les différents départements policiers de la côte Est des États-Unis afin de procurer aux diverses instances de la paix certains détails essentiels à la tenue de leurs enquêtes. En fait, au fil des années, sa popularité était de plus en plus importante et ceci n'était pas étranger au fait que l'Institut avait embauché il y a quelques temps déjà une jeune anthropologue judiciaire fougueuse qui n'acceptait pas de se laisser marcher sur les pieds et qui était, selon plusieurs experts, une sommité mondiale dans le domaine.

Les corps avaient été retrouvés dans un marais qui longeait un ruisseau se rendant à la mer. Le FBI, appelé pour faire enquête sur ce qui était vraisemblablement une affaire de meurtre en série, n'avait même pu identifier le sexe ou l'âge des victimes. Et comme tous les autres corps policiers de la région, ils firent appel à la seule équipe étant capable de résoudre cette affaire.

Cette équipe était d'abord composée du docteur Tempérance Brennan. La célèbre auteure et anthropologue judiciaire était connue de par le monde pour ses romans policiers palpitants, ses découvertes surprenantes et ses enquêtes terrifiantes. Elle comptait aussi sur son jeune assistant, le docteur Zach Addy qui, malgré ce qui ressemblait étrangement à un syndrome d'Asperger, était considéré comme brillant par ses collègues. Du côté des particules, minéraux et autres résidus biologiques, on retrouvait le docteur Jack Hodgins, entomologue, qui pouvait découvrir le moment et le lieu de la mort de quelqu'un simplement en analysant les insectes qui se trouvaient sur le corps. À ses côtés se trouvait Angela Montenegro, artiste de reconstitution faciale, amante d'Hodgins et meilleure amie de Brennan. Enfin, à la tête de cette extraordinaire équipe se trouvait le docteur Camille Saroyan, pathologiste qui dirigeait son équipe d'une main de fer.

Malgré ses bons résultats, personne dans les forces de l'ordre ne se battait pour travailler avec l'équipe du docteur Brennan. Que ce soit en raison de sa tendance à traiter d'idiot chaque policier, enquêteur et détective qui passait dans son bureau ou de sa tangente à tirer sur tout ce qui bouge – y compris les policiers qui l'accompagnait, personne ne voulait faire équipe avec elle. La dernière victime? Tim Sullivan qui, malgré une attirance sexuelle marquée et réciproque de la part de Brennan, n'était pas arrivé à faire ami-amie avec la scientifique. Pourtant, il avait été le seul agent à avoir réussi l'exploit d'avoir été le partenaire de Tempérance Brennan pendant plus d'une enquête.

Ce matin-là, alors qu'elle retournait dans son bureau afin de remplir son dernier rapport d'examen, elle remarqua une boîte laissée sur la table basse devant la causeuse qui s'y trouvait. Elle s'avança vers la boîte et vit immédiatement qu'elle lui était adressée. Il était écrit Docteur Tempérance Brennan en grosses lettres rouges-sang sur le couvercle. Elle sortit son couteau de poche, coupa le ruban qui attachait le couvercle à la boîte, l'ouvrit et laissa s'échapper un cri d'horreur.

« Oh mon Dieu! Chuchota-t-elle en s'approcha à nouveau de la boîte afin d'en observer à nouveau le contenu.

- Qu'est-ce qui se passe? Demanda Hodgins à bout de souffle après être venu au pas de course à la suite du cri de son ami, immédiatement suivi des docteurs Addy et Saroyan. Oh Seigneur! S'échappa-t-il en observant le contenu de la boîte.

- Définitivement humain », avait dit Zach en observant le contenu à son tour.

Sans attendre davantage, Brennan enfila des gants dans ses mains et prit ce qui se trouvait dans sa boîte. Il s'agissait du crâne sanglant d'un homme, mi-trentaine, caucasien.

« Oh, mon Dieu, dit à son tour Camille en observant ce qui restait dans le fond de la boîte.

- La structure osseuse m'est familière, dit Brennan ignorant l'expression d'horreur de sa patronne. La mort est étrangement récente, on dirait que la peau a été enlevée à la main du crâne.

- Peut-être ceci pourrait vous aider », dit Camille en soulevant la photographie qu'elle observait avec horreur.

On y voyait le corps d'un homme décapité, sa tête placée sur ses genoux. C'était la tête de l'Agent Sullivan.