Cette FanFiction, est une version légèrement remanier du crossover: "Le Prince et le Pirate 1 : La Sorcière Rouge" (voir la section Crossover : Captain Harlock & UFO Robo Grendizer) dont les chapitres : 8, 9, 10, 11 & 12, ont été modifier pour rééquilibrer le point de vue de l'histoire, au profit des personnages rattaché au monde de Goldorak.

.

.

La Bataille pour Euphor 1.

.

.

CHAPITRE I

.

1.

.

Actarus et Phénicia, qui avaient regagné la planète Euphor, peu après la victoire sur Véga avaient réussi à faire renaître l'ancien royaume de leurs parents avec l'aide de certains des survivants de leur peuple, qui avaient accepté de revenir sur leur planète natale.

Au début ces derniers avaient été réticents à y retourner, et cela pour plusieurs raisons: la peur des radiations, celle d'une nouvelle attaque des forces de Véga et aussi un certain scepticisme envers ces deux jeunes prince & princesse, qui leur affirmaient avec aplomb, que l'invincible machine de guerre de Véga avait été vaincue lors de leurs tentatives de conquête d'une planète nommée "Terre" (située dans un lointain système solaire), que le Grand Stratéguerre y avait lui-même laissé sa peau, et qu'ils avaient eux-mêmes contribué à cette victoire. Mais toutes ces méfiances s'estompèrent assez rapidement quand les premières rumeurs sur la fin de Véga arrivèrent à leurs oreilles.
Rumeurs qui furent elles-mêmes confirmées par les récits des soldats Végiens déserteurs, qui avaient eu la présence d'esprit de fuir à temps une bataille finale qu'ils savaient perdue d'avance.
Très rapidement Actarus et Phénicia, acquirent un prestige énorme, qui leur facilita la tâche pour attirer un maximum de monde sur leur planète renaissante, et dans cette entreprise ils pouvaient aussi compter sur le formidable outil de propagande qu'était devenu Goldorak.

.

Régulièrement, durant leur première année de présence sur Euphor, Actarus allait régulièrement visiter des planètes de systèmes solaires voisins, avec ce fleuron victorieux de la technologie Euphorienne qu'était le grand robot, dans le but, tout à la fois, de recréer des liens avec des peuples voisins et d'inciter d'autres survivants de son peuple à revenir dans leur mère patrie!
Dans ce type de mission, le prestige de Goldorak combiné à sa dimension métaphysique - le robot avait été construit à l'effigie de Ragga, le dieu protecteur d'Euphor(1) - firent merveille et même plus, puisque le robot contribua également à attirer des ressortissant d'autres planètes, qui vinrent s'installer sur Euphor pour y refaire leur vie.
Toutefois le prince accaparé par la gestion de la reconstruction du royaume, les délégua de plus en plus à sa sœur, au cours des deux années qui suivirent.

La jeune princesse s'adapta au maniement de Goldorak, sans aucun problème et assura les tournées, en alternance avec son frère dans un premier temps, puis en totalité au bout de quelque mois, tout en continuant à l'aider à la reconstruction.
Cette double tâche qu'elle s'imposait ne lui laissait que peu de temps libre, mais cela convenait à Phénicia, car cette intense activité lui permettait d'éviter de broyer du noir en pensant à Alcor, son ancien coéquipier de la patrouille des Aigles, qui était plus qu'un camarade de combat pour elle et dont l'absence lui pesait de plus en plus, à mesure que le temps passait.
Parmi les tâches auxquelles la jeune fille assistait son frère, il y avait depuis peu, le développement d'un commerce avec les planètes des systèmes solaires voisins!
Du fait d'un nombre insuffisant de vaisseaux de transport Euphoriens disponibles, Actarus avait dû se résoudre à affréter des vaisseaux provenant d'autres planètes.

.


(1) Contrairement à ce qui est expliqué dans l'épisode n°2, de la version française de la série tv, le robot d'Actarus n'est pas d'origine Végienne : Goldorak est de conception et de construction 100% Euphorienne... Actarus n'avait fait que le leur reprendre.