« Double Vie »

Inspirations : Twilight de Stephenie Meyer – Double Life de Diosa Di Notte

Traduction de Selina

Read & Review !

oxo

Chapitre 16

Je me réveille avec le plus grand mal de tête que la Terre ait connu, quand mes yeux s'ouvrent enfin. Grognant, je bataille pour parvenir à m'assoir. Quand j'y arrive, un son de cliquetis métallique se fait entendre, et je ressens quelque chose de froid autour de mes poignets. Des chaînes. Mes yeux s'écarquillent et je regarde autour de moi.

Ok, Putain… Où est ce que je suis ?

Définitivement plus dans l'entrepôt. J'ai l'impression d'être dans un sous-sol et… purée, je suis enchaînée au mur !

Je me redresse trop vite et cela accentue mon mal de crâne. Ignorant la douleur, je m'acharne contre les chaînes qui retiennent mes poignets.

Une voix m'appelle depuis les escaliers. « Bella ? ». C'est une voix que j'ai entendue trop souvent dans ma tête et que je n'ai aucune envie d'entendre maintenant.

Je m'effondre contre le mur. Mon Dieu, qu'est-ce qu'il a fait ?

Je réponds, luttant pour garder une voix calme. « Edward. Depuis quand suis-je là ? »

« Je ne voulais pas… »

Je gronde. « DIS MOI JUSTE DEPUIS COMBIEN DE TEMPS JE SUIS LA ?! ».

Je lui saute dessus alors qu'il se rapproche, mais je suis toujours retenue par les chaînes. Il s'arrête un instant mais n'a pas l'air troublé par mon éclat de colère.

Bien sûr, c'est d'Edward dont on parle là.

Je me concentre pour essayer d'enlever les menottes. Il vient vers moi et je lève les yeux dans sa direction. Il s'accroupit à mon niveau.

Ses mots me percent le cœur. « Presque deux jours ».

Deux jours ?

Je lutte pour retenir mes larmes. « Non ! Je ne vais pas la perde ».

Edward semble confus par mes propos.

C'est un rêve. Cela ne peut être que ça. Réveille-toi, réveille-toi, REVEILLE-TOI !

Je recule contre le mur et commence à cogner ma tête contre le ciment. Je dois sortir de là.

Ses bras enserrent ma taille et m'entrainent loin du mur. « Stop. Bella, arrête ça ! ».

Je sanglote. « Laisse-moi partir. ». Je me sens défaillir.

Je ne rêve pas. Jess est morte.

Edward me berce dans ses bras et ne comprend pas pourquoi je pleure.

Je réalise que je me cramponne à lui alors je le relâche. J'essuie mes yeux.

Oh, ouais. Je suis plus que prête à butter Angel maintenant.

Je montre mes poignets à Edward et le regarde droit dans les yeux. « Les menottes. Enlève-les. »

Il répond en secouant la tête : « Il faut qu'on parle d'abord. ».

Je montre ma colère. « Non. Nous n'avons pas besoin de causer de quoi que ce soit. Les menottes, Edward, MAINTENANT ! ». Il se relève mais ne bouge pas. Je me lève aussi. « Putain, tu ne comprends toujours pas ?! »

Il crie à son tour. « C'est pour ça qu'il faut qu'on parle. ».

Je ferme les yeux, prends une profonde inspiration et ne dit rien pendant une minute.

Puis, je réponds calmement. « Ecoute-moi bien. Là dehors, il y a un mec qui saig-… tue tous mes amis pour m'atteindre. » Une larme coule sur ma joue. « Je me dois de l'arrêter ».

Il secoue juste la tête négativement et croise les bras. Son temps est mortellement sérieux. « Je ne te laisse pas partir. ».

Mon ton est identique au sien. « Tu l'auras voulu. ».

J'ai testé la résistance des chaînes elles ne sont pas si résistantes. Je décontracte mes bras un moment puis les ramène brutalement devant moi. Les chaînes sont arrachées du mur et des bouts de ciment s'éparpillent autour de moi.

Je suis libre. C'est tout ce qui compte.

Prenant une profonde inspiration, je regarde dans ses yeux magnifiques qui sont un peu écarquillés. Je n'ai pas envie de le blesser mais cela ne veut pas dire que je ne le ferai pas si nécessaire.

« Mais qu'est-ce que tu es ? »

xxxx

Pffiouu ça faisait longtemps…

À bientôt