Hello ^^

Désolé pour le retard de ce chapitre,

J'ai vraiment du mal à écrire en ce moment bref,

En esperant que ça vous plaise…

ENJOY )

Chapitre 4 : My oh My

Une nouvelle journée commençait pour nos amis. Akira et Aya avaient annoncé leur « séparation », bien sûr deux personnes, que nous connaissons bien, étaient plus que soulagés (oui Shirogane voulait en faire un jour férié !) Chacun s'étaient occupés des tâches qu'il leurs avaient été confiées. La journée se serait sûrement passée normalement si, vers 14 heures, Kengo n'avait pas fait la chose la plus courageuse de sa vie :

-Hey Aya ! dit-il en souriant.

-Oui, répondit-elle

-Viens, faut que j'te parle !

Sans même attendre son accord, il lui prit la main et l'entraîna dans un coin isolé de la ferme. Après avoir regardé autour de lui pour être sûr que personne ne les avaient suivis, il prit une grande respiration et se jeta à l'eau :

-Aya, je ne veux plus que tu fasses ça !

La lycéenne, ne sachant de quoi parlait son ami, lui demanda :

-Euh… faire quoi ?

-Bin… euh… comment dire…

« Il est bizarre, il doit avoir de la fièvre en tout cas, parce qu'il est tout rouge, même si c'est terriblement craquant. » Notre chère Aya aurait sûrement cogité plus longtemps si Kengo n'avait pas hurlé (au bas mot) :

-AYA, NE SORT QU'AVEC MOI, S'IL TE PLAÎT !

La jeune fille se figea, n'en croyant pas ses oreilles ! Elle regardait son -enfin- petit ami, il avait les joues toujours aussi rouges, les yeux fermés et tout son corps était crispé comme s'il s'attendait à se faire frapper. Aya s'approcha doucement de cet homme complétement idiot, mais dont elle était assurément folle ! Elle le savait depuis si longtemps mais elle ne se l'était avouée que récemment. Une fois qu'elle fut à quelques millimètres de lui, elle l'embrassa.

Kengo ouvrit brusquement les yeux en sentant les douces lèvres de celle qu'il aimait. Lui, qui s'attendait à se faire rejeter, il n'avait été aussi heureux d'avoir tort. Il répondit enfin au baiser avec une seule pensé en tête :

« Je suis enfin avec ma petite Aya et je ne la lâcherai plus ! »

Pendant ce temps-là, Shirogane regardait (mater serait plus juste) Akira en train de ratisser une énième parcelle de champ. Le fantôme écoutait pour la centième fois la chanson « Just be friends » et bizarrement, plus il l'écoutait et moins il avait envie de se déclarer au lycéen. Parce que, bien sûr, il savait ce que Kengo avait été dire à Aya. Alors le blanc s'était dit que si Kengo pouvait le faire alors lui aussi. Seulement, parce qu'il y a un seulement, dès qu'il essayait de parler à Akira, il le trouvait toujours tellement sexy (toute la journée il était torse nu et couvert de sueur) du coup, le fantôme partait toujours plus loin pour se calmer. Mais qu'avait-il fait pour mériter ça ! Avant, il n'avait jamais était trop fan du sexe (il préférait les câlins) mais depuis quelques jours, il ne pensait qu'à prendre Akira un peu près partout et le pire c'est qu'il en avait même rêvé ! Bref la loose. Mais Shirogane était un Homme ! Et avec un grand H, il fallait donc qu'il trouve le moyen de se déclarer au châtain et pour cela, il devait se débarrasser de son petit problème. Il partit donc d'un pat décidé :

-Akira ! Appela-t-il.

Le lycéen se retourna, ses cheveux trempés de sueur lui collaient sur la peau qui ruisselait et brillait au soleil, des joues rougit par l'effort et le pire, parce que non, les joues n'étaient pas le coup de grâce, la chose qui acheva notre fantôme adoré fut ce simple mot :

-Ou… ui ?

Lui avait-il sortit en haletant. En haletant merde ! Déjà qu'à son apparence on aurait pu croire qu'il était en train de… faire des choses pas très catholiques (en même temps, il fait plus de 40°C alors on peut le comprendre) mais là ! Disons pour passer certain détails (que je sais que vous voulez savoir) que les images, que lui montrait son cerveau, étaient plus perverses et mal placées les unes que les autres.

-Oui ? redit Akira avec plus de souffle voyant que son interlocuteur ne répondait pas.

-Euh… non rien.

Shirogane repartit le rouge aux joues, il avait été trop gêné par ses pensées pour pouvoir ensuite parler au lycéen.

….

De son côté, Akira regardait partir le blanc interloqué. Pourquoi ? Simplement parce que depuis quelque jours, Shirogane l'évitait ce qui avait été la vrai raison pour faire semblant de sortir avec Aya. Et même si la veille, il avait appris que ses sentiments étaient partagés le simple fait que le fantôme l'évite lui était insupportable. Avait-il fait quelque chose de mal ? L'avait-il vexé sans s'en rendre compte ? Alors il repensa à sa dernière dispute avec son ami, s'était à partir de ce moment que le fantôme ne l'avait plus approché, oui à partir de ce moment :

FlashBack :

-MAIS TAIS-TOI ET PUIS D'ABORD, POURQUOI TU BOSSES PAS !

-Mais Aki-kun, c'est parce que je ne peux rien toucher sans user trop d'énergie –et donc disparaître à jamais- sauf toi, … d'ailleurs, Akira-kun mérite une petite récompense, termina-t-il en se rapprochant dangereusement du lycéen.

-Ne m'approche même pas !

-Mais il faut bien qu'Aki-kun ait une récompense non ?

-NON ! hurla ce dernier avant de détaler comme un lapin et à toutes jambes vers le bois avoisinant.

Fin du FlashBack :

Oui, c'était sûrement pour ça ! En même temps, il l'avait repoussé assez violement ce qui pouvait expliquer le comportement distant de son compagnon mais quand même ! Après tout, il l'aimait non ! C'est alors qu'Akira eut une idée qu'il qualifierait de génial ! Oui de génial ! Il allait forcer Shirogane à le pardonner et aussi à se décoincer…

….

N'hésitez pas à me dire comment vous avez trouvé ce chapitre

Bye Bye ^^