Hey tous le monde!=D

Ma fic est tiré des livres et se passe juste après le premier tome.

Les seules différences sont qu'ils ont quatorze ans, qu'Annabeth est brune, que Percy n'a jamais rencontré Tyson, et que Grover n'est pas encore partis à la recherche de Pan.

J'espère que vous aimerez bien!


Chapitre 1 : Arrivé à la colonie.

Percy Pov:

J'étais dans un taxi pour aller à la colonie. Le paysage était magnifique, il neigeait dehors et le New York blanc semblait plus propre et majestueux que jamais. Les gens semblaient tous heureux dehors, ou il régnait un climat de fête réconfortante. Noël allait bientôt arriver, et la ville tous entière ce transformait. C'était magnifique mais j'étais trop anxieux pour être vraiment impressionné. Ce n'était pas parce que j'allais à la colonie, c'était plus la raison pour laquelle j'y allais. Les dieux allaient décider à ma place (et à celle de ma mère), si j'allais pouvoir retourné au lycée l'année prochaine ou si je devais rester à la colonie pour toujours. Ce n'était quand même pas ma faute si j'attirais tous les monstres à des centaines de kilomètres et qu'ils finissaient tous par essayer de me tuer! Je croyais vraiment que je ne pourrais plus jamais sortir de la colonie, car une grande partie des dieux me détestait et aussi car l'autre partie n'étais pas non plus vraiment fans de moi (Résultat : mort quasi assurée).

Au moins Annabeth et Grover étaient toujours à la colonie pour les vacances de noël. C'étaient mes meilleurs amis depuis qu'on avait sauvé le monde d'une guerre entre les dieux l'été dernier (croyiez le ou non, ça crée vraiment des liens de faire ça). Maintenant, Annabeth était à une école de Brooklyn qui avait un bon programme pour les futures architectes et on se voyait souvent. Et Grover, lui, avait été souvent en mission dans des écoles pour repérer des autres demi-dieux avant qu'ils ne soient en perpétuel danger de mort.

Le taxi s'arrêta devant la colline et je me mis à la grimper. Je passa à côté du pin de Thalia puis m'arrêta, très surpris du changement de la colonie : tout d'abord, les bungalows avaient été nettoyés à l'extérieur et ils étaient encore plus magique que d'habitude, Et pour finir, un nouveau bâtiment, emballé dans une espèce de paquet cadeau bleu, se dressais à la lisière de la forêt. Presque tous les pensionnaires (il y en avait beaucoup moins que d'habitude, beaucoup d'entre eux restaient chez eux toute l'année) étaient dehors. Les filles parlaient toute d'un côté, sauf les Arès qui se battaient avec les autres garçons, Silena Beauregard qui était surement dans son bungalow et Annabeth qui elle m'attendait devant la Grande Maison.

Je courus vers elle, indifférents aux personnes qui avait tourné la tête vers moi, elle avança vers moi aussi mais plus lentement. Avant qu'elle ne voie que j'étais là, j'aurais juré qu'elle était en colère, mal à l'aise, désespérée et aussi un peu jalouse. Mais je devais me trompé parce que maintenant elle avait un énorme sourire. Elle avait légèrement grandis, mais j'avais toujours une demi tête en plus qu'elle. Ses longs cheveux bruns, recouvert d'un bonnet gris, bouclaient sur ses épaules. Beaucoup de garçon la regardais marcher et ça ne m'enchantais pas. On arriva enfin l'un en face de l'autre, et je lui souris.

-Hey Percy! Ça va? Demanda Annabeth.

Elle me sera dans ses bras avant de me relâché et je lui souris. Elle semblait très triste et je trouva un prétexte pour regarder discrètement derrière moi et les filles derrière moi n'eurent pas le temps d'effacé les méchants sourires et les regards noir qu'elles adressaient à Annabeth. Je comprenais mieux maintenant et me retourna vers ma meilleure amie, ignorant leurs beau sourires d'excuse.

-Hey ! Ouaip moi ça va! Lui dis-je joyeusement avec un sourire que j'espérais réconfortant. T'inquiète pas… Elles sont vraiment stupides comparé à la plus intelligente des filles d'Athéna ! Ce serait un miracle si elles savaient compter plus que jusque deux. Ajoutais-je, voyant qu'elle était toujours triste.

Elle ria, je savais qu'elle adorait qu'on lui dise qu'elle était la plus intelligente, et comme elle n'avait pas souvent besoin d'être réconfortée, j'avais saisi l'occasion pour lui remonter le moral. J'allais essayer de la distraire de ces filles le plus de temps possible. En même temps je comprenais qu'elles soient jalouses d'Annabeth. C'est vrai, elle était sympa, intelligente, forte en combat et belle en toute circonstances. Ça devait être dur pour ces filles de se regarder après l'avoir regardée. Elle ne m'avait pas répondu, alors je tenta une autre question.

-Alors, où est Grover ?

Elle sourit un peu plus et montra la Grande Maison.

-Il est à l'intérieur, il a convaincu les dieux de te laisser aller en mission avec lui et une autre personne avant de décider quoi que ce soit. J'imagine que c'est un test, ils veulent voir si tu vaux la peine d'avoir une deuxième chance. Les dieux sont eux aussi à l'intérieur donc fait gaffe… Me prévient-elle.

Un test… C'est mieux que me juger sur la tendance des monstres à vouloir me tuer. Je souris, mes chances étaient peu plus grandes à présent. Mais une des choses qu'elle avait dites me perturba.

-Quand tu dis une personne, c'est parce que tu veux ou parce que tu peux pas venir ? Demandais-je, un peu triste.

-Non, je dis ça parce que premièrement c'est à Grover et toi de prendre cette décision, et même si j'ai très envie de venir, je dois vous laisser choisir. Et, deuxième raison, car votre mission est quasi suicidaire et vous auriez besoin d'un bien meilleur combattant que moi.

N'importe quoi ! Je la choisissais d'office, mais je n'étais pas sûr que Grover la choisisse donc je ne pouvais parler qu'en mon nom. Les dieux étaient donc tous là… Je me dirigeais lentement vers la Grande Maison en parlant.

-C'est n'importe quoi ! La Puits de Sagesse à vraiment pas beaucoup de jugeote quand elle parle d'elle-même on dirait ! La taquinais-je. Non sérieusement, on aura vraiment besoin de toi !

Elle sembla soulagée, elle adorait partir en quête et laissé ses meilleurs amis partir dans une quête suicidaire sans elle serait une véritable épreuve pour elle. Nous arrivâmes à la porte et je m'apprêtais à entrer, mais Annabeth me retins.

-Non mais t'es dingue Cervelle d'Algues ? Tu ne peux pas interrompre les dieux comme ça ! Frappe au moins !

Je souris, elle allait beaucoup mieux, car elle m'avait appelé « Cervelle d'algues ». Je frappa donc et j'entendis un « Oui » très agacé qui venait surement de Zeus et on entra.

Les dieux étaient tous assis à une grande table. Grover et Chiron étaient les seuls à ne pas dégagé de puissances. Zeus nous regardaient et différentes expressions passèrent sur son visage d'abord de colère, ensuite agacement, incrédulité et enfin lassitude. Il finit par soupirer.

-Percy Jackson, pourquoi ne suis-je pas surpris que ce soit toi qui viole nos règles en frappant simplement à la porte pour entrer dans un conseil entre les dieux de l'Olympe ? Demanda-t-il dans une question purement rhétorique.

Je ne répondis pas. Héra éclata de rire, vite suivie par Aphrodite.

-En tout cas il ne manque pas d'aplombs! Dit Héra en souriant.

Les dieux n'étaient pas en colère (sauf Arès) et me détaillais et puis remarquèrent Annabeth. Ils furent tous surpris, même Arès, de voir qu'elle était avec moi et je voyais bien l'orage arrivé.

-Mais… mais. Bredouilla Zeus. Mais qu'est-ce que tu fais avec une fille d'Athéna ! Je pensais que tu l'utilisais juste pour réussir ta mission!

Il allait se disputés et nous, nous allions passer un mauvais quart d'heure…


Voilà c'est tous pour le premier chapitre!=D

C'est ma deuxième fiction donc soyez cool SVP =D! (Si ça vous intéresse la première est sur FictionPress et elle s'appelle "Au bout du tunnel").

J'espère que vous aimerez bien. Laissez une revieuw s'il vous plaît! Ce serait génial!

Je ne sais pas quand et si je publierais régulièrement donc je mets pas de dates spéciales=)

Merci d'avoir lu ma fiction!

Lily=)