Et me revoilà =D ! Bon d'accord, je reviens pour une mini-fic, mais vous allez pas faire les fines bouches non plus (conscience : avoue surtout que t'as pas envie de te faire engueuler ! Moi : on t'a pas sonné =.=)

Pour parler de cette fic, je l'ai écrite quand j'ai appris que le tome 58 de One Piece s'appelait « La mort de Portgas D. Ace ». Moi, personnellement, j'en suis encore au tome 42 –non je ne lis pas les spoils et OUI, je m'y suis mise tard !- mais j'ai imaginé ce qui se passerait si Ace mourait, et ça a donné…ça. C'est très différent de ce que je fais d'habitude, parce que c'est quasi que du dialogue et que je creuse pas vraiment. Autant laisser le lecteur –c'est à dire toi, cher ami qui passe par là- se faire une idée.

Dernière note : la fin de cette mini-fic est un mystère, même pour moi. Il meurt ? Il meurt pas ? Personnellement, je préfère garder espoir…

Un long cri de douleur déchira le silence.

Il y eut un petit moment d'immobilité, puis les guerriers reprirent leurs combats sans plus se soucier de ce sang qui leur tachait un peu plus les mains à chaque seconde. Seuls, deux corps ne bougeaient pas. Un à terre. Et l'autre à coté, le secouant, suppliant. C'était inédit.

Pour la première fois pendant une bataille, Luffy au chapeau de paille avait arrêté de combattre.

- Ace ! Ace ! Ne pars pas ! Tu… T'as pas le droit de partir ! J'ai battu tout le monde ! J'ai fait… ce que personne n'avait jamais osé faire ! Je suis devenu plus fort… Pour que personne ne parte ! Parce que depuis toujours…les gens que j'aime…finissent par disparaître ! Je les ai battus, tous ! Je me suis hissé… plus haut que quiconque ! Alors tu n'as pas le droit de m'abandonner ! Ace ! Ace !…

Luffy eut un brusque hoquet et une trainée de larmes se répandit sur ses joues.

- T'inquiètes pas… Moi non plus, je n'ai pas l'intention de mourir.

La voix de Ace était cassée, rauque et haletante.

- Alors fais-moi confiance.

Luffy hocha la tête, tremblant.

Je ne t'abandonnerai jamais, Luffy… Petit frère.