Les personnages sont dans le domaine public. Ecrit pour un mème lié au site tvtropes sur le thème "Hélène/Cassandre - Depraved Bisexual".


"Il parait que tu fait des prophéties !" s'exclama Hélène, se tournant vers Cassandre, virevoltant comme un tourbillon de lumière. "Dis-moi mon avenir."

"On a dû aussi te dire que personne ne me croyait." répond Cassandre froidement. Cette étrangère est plus belle que tout ce qu'elle a jamais vu, mais elle ramène la guerre avec la terre sous ses sandales.

"Oui, oui !" s'exclama Hélène. "Ce n'est pas grave, au contraire ! Je ne veux pas savoir, je préfère jouer à deviner." Elle noue ses bras autour du cou de Cassandre, comme le ferait une belle-soeur, peut-être, mais les mots qu'elle murmure à son oreille sont tout autres. "Dis-moi mon avenir et je t'embrasserai."

"Tu es la promise de mon frère." murmure Cassandre - plus pour elle que pour Hélène.

"Je lui ai promis qu'aucun autre homme ne me toucherait."

Et Cassandre voit l'avenir d'Hélène - elle ne pourrait pas s'en empêcher même si elle le voulait, cela fait partie de la malédiction, que la moindre attention portée à ce corps contre le sien, à ces mains qui glissent dans ses cheveux, ne lui apportent pas de joie, seulement un avenir fait de cendre, et pire encore.

"Tu seras heureuse !" s'exclame-t-elle avec une horreur indescriptible. "Tu briseras des coeurs, détruiras des vies, puis tu rentreras chez toi, avec ton premier époux, comme si tout ceci n'avait été qu'une parenthèse..."

"Ah non !" s'exclame Hélène. "J'ai dit que tu pouvais mentir, mais ça... c'est juste trop méchant !"

Elle l'embrasse à ce moment, pour la faire taire.

Si les visions pouvaient se taire aussi, peut-être Cassandre pourrait-elle ne pas détester ce moment.