L'AUTRE MONDE AU-DELA DE L'ALCHIMIE.

(Voila un cross-over sur FMA et Final Fantasy IX, je vais essayer de faire un bon scénario, j'éspère que ca vous plaira, bonne lecture !)

Chapitre 1 : La Transmutation Extérieure

Les frères Elric, agés de 15 et 14 ans, ont été envoyés par leur superieur Mustang à l'Ouest d'Amestris afin d'essayer d'en savoir plus sur les évenements étranges s'y déroulant ces jours-ci, puis enfin, les deux frères arrivent à Madanheim.

Edward : Pfff, enfin Madanheim j'suis mort !

Alphonse : On devrait peut-être essayer d'aller à l'hôtel, il te reste encore une thune, Ed ?

D'un seul coup Ed se rémorait qu'il avait dépensé tout son argent pour les cadeaux de Winry étant passée à Central réecement.

Edward : Ohhh noooon !

Alphonse : Bravo Ed ! J'tavais bien expliqué de dire à Winry de se calmer sur les outils de première qualité.

Ed pensait tout de suite au supplice s'il aurait refusé.

Edward : De toute façon, c'aurait mal fini, et ce Mustang avec ses « Vous allez me mettre la main sur cette foutue pierre philosophale en commencant déjà par faire une expédition dans l'Ouest et que ca saute ! » C'est bien d'être le héros un moment, mais ca me les brise tu vois frangin ?

Alphonse : Bon, écoute, j'vais voir si j'ai pas le moyen de trouver quelqu'un en difficulté pour l'aider, peut-être qu'ils voudront bien nous héberger en échange.

Edward : Ok, J'vais voir aussi de mon côté.

Pendant qu'Edward cherchait lentement de son côté, Alphonse se trouvait dans un coin désert de cette ville, c'était le coucher de soleil, quand soudain, il entendit une voix provenant de très prôche.

Cette voix venait d'une maison abandonnée, Alphonse y entra facilement, comme si il ouvrait la porte de chez lui.

Il faisait sombre à l'intérieur, il y avait apparement plein de débris ici, puis d'un seul coup la porte se referme brutalement. Alphonse réagit d'un coup sec !

Alphonse : Hein ? Qu'est ce qui se passe ?

Et c'est ainsi qu'il voit au fond de la pièce un cercle de transmutation très étrange, il s'approcha en se demandant si c'en était vraiment un.

Puis il réentendit la voix prononcant son nom.

Et il toucha le cercle qui s'activa, et éclata d'une grande lumière qui illumina toute la pièce.

Pendant ce temps, Edward avait réussi à trouver un client, il avait réparé un vase à une dame qui en échange lui a proposé de venir passer la nuit chez elle.

Edward : C'est sympa à vous m'dame, mais j'suis pas seul y a mon frère.

Dame : Oh, mais plus on est de fous plus on rit !

Edward : Merci madame, je vais le chercher.

Ed partit à la recherche de son frère en criant son nom, mais il ne répondait pas.

Edward : Bordel, Al ! T'es ou ?

Edward demanda aux passants s'ils n'avaient pas vu une personne en armure dans la zone. Malheureusement pour Ed, il n'y eut guère de résultat.

Edward : Mais, ou il est ? Il s'est passé quelque chôse surement.

Puis, Edward regarda au fond de la ville et tombait sur une porte qui claquète au vent, il se disait tout de suite :

Edward : « Et si Al serait entré ici ? »

Il entrait dans cette pièce, sombre, et il n'y avait que des débris.

Edward : Y a quelqu'un ici ? Al, t'es là ?

Il n'y avait personne, la salle était vide, Edward courut rejoindre la dame auquel il avait réparé son vase.

Edward: Madame, vous auriez un téléphone chez vous ? C'est urgent !

Puis au Quartier Général de Central.

Mustang : Comment, Al a disparu ? Sans rien dire ?

Edward : Oui, on s'était séparé pour trouver euh... un hôtel à Madanheim et puis, il est pas revenu !

Mustang : T'es vraiment sur Fullmetal ?

Edward : Oui, apparement j'ai cru entendre des gens dire qu'il l'avaient vu près d'une vieille maison abandonnée, j'y suis entré et y a personne !

Au QG, Riza Hawkeye entrait dans le bureau de Mustang.

Mustang : Ecoute, Fullmetal, j'arrive avec des compagnons, ne bouge pas.

Edward : D'accord, merci colonel !

Edward décrocha.

Hawkeye : Il est arrivé quelque chôse au frères Elric ?

Mustang : C'est bien notre veine. Tout ca serait du à une maison abandonnée, alors c'était certainement ca, la cause étrange qu'on avait entendu parler dans l'Ouest...

Hawkeye : Mais à t'on fouillée cette maison ?

Mustang : Le Fullmetal l'a fouillé pour cherché Alphonse mais il n'y avait personne et il m'a dit que la porte était ouverte.

Hawkeye : C'est très bizzare, même très louche. Mais je pense qu'Alphonse ne serait jamais parti sans rien dire à son frère. Il doit s'y passer des chôses là-bas, vous ne pensez pas, Colonel ?

Mustang : On m'avait raconté qu'il se passait des chôses étranges à Madanheim, bien lieutenant, contactez Havoc, Fuery, Breda et Falman. On va rejoindre Fullmetal sur les lieux et on va comprendre ce qui se passe.

Plusieurs heures après, dans la journée sombre et orageuse...

Edward : Vous voilà enfin Colonel !

Mustang : Ah ! Fullmetal, heureux qu'il ne te soit rien arrivé. Alors elle est ou cette maison ?

Breda : C'est vraiment une maison hantée ? Mais pourquoi j'suis venu moi ?

Mustang : La ferme, Breda ! C'est des histoires pour gamins, vous allez pas recommencer comme avec cette histoire bidon de 13ème entrepot ?

Fuery : Mais si Colonel, j'parie que c'est eux qui ont pris l'âme d'Alphonse Elric.

Edward : Et puis encore...Mon frangin se laisserait pas abattre par des fantômes...

En route vers cette maison, la troupe dans la pluie avance, tandis que les soldats derrière tremblaient de peur.

Fuery : Woah ! Ca fout vraiment les pétoches, les lieux...

Breda : J'sens bien qu'y va y avoir un mort-vivant dans cette baraque.

Havoc : Mais quelle bande de gamins, c'est avec ca que je faisais peur à mon petit frère à l'époque.

Fuery (se jette sur sa jambe) : Wah ! Lieutenant Havoc, vous êtes mon garde du corps, qu'est ce que j'frais sans vous, y peuvent venir ses fantômes au moins y aura mon lieutenant Havoc qui sera ici.

Havoc : Wah ! Un spectre ! Juste là !

Fuery et Breda : WAAAAHHH !

Havoc hurla de rire, puis Fuery et Breda sont remplis de honte.

Fuery : Allez lieutenant c'est plus marrant là !

Falman : Oh, les gars ! M'dites pas que vous aviez peur du noir quand vous étiez petits ?

Edward : « Mais qu'est ce que je fais avec des débiles comme eux ? »

Mustang : « J'suis persuadé que le Fullmetal doit avoir honte de la formation que j'ai refilé à mes soldats. »

Falman : Bouah ! Y a une tête qui sort sous tes pieds ! Fuery !

Fuery : C'est bon j'marche plus, vous êtes lourds tous les deux !

Tout d'un coup, une main s'aggripe sur Fuery qui hurlait de peur, c'était Hawkeye qui en avait assez d'entendre les gamineries des soldats.

Hawkeye : Hum...Hum...

Fuery: Lieutenant Hawkeye, c'était vous ?

Hawkeye : Bien, Fuery. Je dois vous rappeler que vous êtes au sain de l'armée et que les fantômes n'existent pas...

Mustang : Vous entendez ce qu'a dit la dame, non ? Alors c'est pas des simples ectoplasmes qui vont abattre notre bataillon surentrainé, ne l'oubliez pas !

Havoc, Fuery, Breda et Falman : Oui mon Colonel !

A côté, leur ombre commencait à prendre la forme d'un monstre.

Havoc, Fuery, Breda et Falman : GAAAAAAAH UN DEMON SUR LE MUR !

Mustang : VOS GUEULES TOUS, OU J'VOUS RETIENDRAIT LE SOIR POUR REDIGER LES DOSSIERS MILITAIRES ! C'EST COMPRIS ?

Havoc, Fuery, Breda et Falman : Ou...oui mon colonel...

Mustang : Alors, c'est la Fullmetal ?

Edward : Oui, je crois qu'Alphonse était entré ici.

Mustang : Vous quatre, vérifiez si la maison est libre.

Breda : Heu...vous...vous plaisantez, là Colonel ?

Mustang : FAITES C'QUE J'DIS ! C'EST UN ORDRE !

Les Quatre Soldats : Oui, oui ! Mon Colonel !

Mustang : Et celui qui prend la fuite, sachez que je deviendrai SON Ectoplasme, dès que je le retrouve.

Derrière Edward et Hawkeye avaient l'air confus devant Mustang.

Pendant qu'ils fouillaient, Edward cherchait d'un côté. Il n'y avait que des débris, cette maison était un vrai dépotoir.

Mustang : Tu as trouvé quelque chôse Fullmetal ?

Edward : Non...aucun indice. Qu'est ce qui a bien pu arriver à Al ?

Falman : Colonel ! Vous devriez voir ça sur le mur !

La troupe avance, Mustang examina de près la chôse.

Il virent un cercle de transmutation étrange. La bande trouvèrent la chôse extrèmement louche.

Edward : C'est un genre de cercle de Transmutation.

Mustang : C'est pas un cercle normal, c'est quoi ce cercle ?

Puis d'un seul coup, une voix retentit derrière eux ?

? : Un cercle de transmutation inconnu alors ?

Tout le monde se retournait, et virent en personne, le Généralissime King Bradley.

Mustang : Généralissime ! Que faites-vous ici ?

Bradley : Bien, Mustang, Fullmetal. Vous venez de faire une belle découverte. J'ai été prévenu, au sujet de la disparition d'Alphonse Elric, et on m'a parlé que c'était dans cette ville. En effet, je me disait bien qu'il y avait des chôses louches ici, et j'ai accouru directement quand je l'ai su, voila pourquoi je suis ici.

Edward : Alors, sinon, mon frère à transmuté ce cercle ?

Mustang : On dirait qu'il n'y a aucune trace... Comme si, ces dernières s'étaient effacées d'elles-mêmes.

Bradley : Bon boulot, Mustang. Nous allons faire des recherches ici, et savoir de quoi il s'agit.

Edward : Et mon frère ? On ne va pas l'abandonner quand même ?

Bradley : Bien, restez ici, le temps que l'équipe de recherche, analyse ce cercle et en sache plus.

Mustang : Fullmetal...

Edward : Bien, mais je ne bougerai pas de cette ville tant que je l'aurais pas retrouvé.

Ailleurs, dans un pénombre ruelle d'une étrange ville.

Alphonse : Huh ? Ou suis-je ?

Alphonse se réveilla dans un endroit étrange, on aurait cru que c'était, une ville à l'époque du 17ème siècle.