Chapitre XIII « ….pour un prologue » 2eme partie du final

Il eut un bref instant de silence…Silence brisé par le bruit des murs qui s'effondraient sur le sol, des gravats qui levaient des nuages de poussière se mêlant à la brume, rendant l'air irrespirable…Les faisant suffoquer…

Sam se rua vers Dean et le soutint par les épaules en le serrant contre lui…

Bobby ramassa son arme et les rejoignit

Les démons s'étaient placés devant l'entrée sous un simple regard d'Elanora…Gardiens et soldats…Plus de rampants ne passaient la bouche ouverte depuis que le sang sur la pierre fut versé.

« L'étoile se meure…Le temps nous est compté… » lança-t-elle en haussant le ton pour se faire entendre dans l'infernal vacarme …

Dean se releva en s'appuyant sur Sam…

« Dean ? »» s'inquiéta Bobby

Ce dernier cligna de l'œil et d'un pas incertain, alla ramasser son revolver tombé au sol…

Il se redressa et croisa le regard de Castiel…

C'était l'heure, c'était le moment…L'épilogue…

Castiel sentit sur son épaule, la main d'Elanora le rappeler à l'ordre...Sam se mit à tousser…L'oxygène commençait à manquer…

« Il est temps… » lança-t-elle, le visage fermé

A l'entrée, on pouvait entendre le combat reprendre…Les murs s'ouvrant de toutes parts, laissant apparaitre le noir absolu derrière les rochers éventrés…

Sam se mit alors à lire le texte sacré…Dean se tenait dos à lui pour le protéger…Bobby en fit de même pour Castiel…

« Ya na kadishu nilgh'ri stell'bsna Nyogtha,

K'yarnak phlegethor l'ebumma syha'h n'ghft, »

Il n'eut pas le temps de finir ses incantations qu'un énorme choc fit trembler le sol de la pièce…Un morceau du plafond tomba…Dean eut juste le temps de pousser son frère…

Le sol se fissura depuis la bouche de l'infini, avalant cadavres, rampants et gravats…

Elanora vit 2 des siens, chutés dans la fissure qui traça son chemin sous leurs pieds, continuant son parcours en brisant tous les obstacles jusqu'à perte de vue.

Castiel, l'étoile en main, s'approcha du trou béant…Il vit alors dans ce noir infini…Un œil rouge qui perça…Il stoppa et soudain, dans sa mémoire, toutes les traces du cauchemar d'hier lui revinrent…Le passage de l'autre côté, 8 mois plus tôt…Les Temps Anciens…La mort vivante…La vivante mort…

Il resta figé comme hypnotisé par ce point écarlate flottant dans les abysses…Dernier subterfuge d'Azazoth pour tenter l'impossible survie…

« Sam…Continue… » ordonna Elanora

« Ya hai kadishu ep r'luh-eeh Nyogtha eeh,

S'uhn-ngh athg li'hee orr'e syha'h »

Et le néant redevint néant, l'étoile se mit à trembler dans la main de Castiel qui sembla d'un coup, émerger de son inertie…Il ferma les yeux un court instant et d'un geste, lança la pierre dans le trou béant…

Et ce fut l'enfer dans l'enfer….

Un bruit infernal et puis sortit de l'infini, un souffle de mort qui les projeta tous, plusieurs mètres en arrière…

Pierres, rampants et poussières...Humains et démons…La pièce sembla s'effondrer sur elle-même…S'avaler en son centre…Aspirée par le cœur des ténèbres….

Bobby se releva en toussant…Il chercha du regard un corps, une trace de vie…Le visage noircit par la poussière des rochers éclatés…

Il avança tant bien que mal et trébucha sur Dean étendu au sol…Il se pencha et le secoua…Ce dernier gémit et finit par bouger…

Il se mit sur les genoux

« Dean…Ca va ? » s'inquiéta Bobby, en haussant la voix

Ce dernier opina de la tête

« Faut retrouver les autres…On doit dégager d'ici vite fait…Debout… »

Dean se releva….Bobby, lui, chercha du regard dans la brume de poussière et d'humidité, son frère…Il mit sa bras devant sa bouche pour éviter de respirer l'air saturé…

Il ne dut pas aller bien loin pour le retrouver…Sam venait à sa rencontre…

« Où est Dean ? « s'inquiéta-t-il

Il avait le visage en sang…

« Il va bien… » répondit Bobby en lui examinant la tête…Il avait une profonde entaille sur le crâne

« Faut trouver Cass et Elanora » répliqua Sam en repoussant la main de Bobby

Dean les rejoignit en tentant de garder l'équilibre, sous les secousses qui se faisaient de plus en plus violentes.

Il aperçut alors Castiel, étendu à quelques centimètres de la fissure…Il semblait inconscient…

« Cass… »

Il vit à ses côtés le corps d'Elanora, prisonnière des rochers…

Il hurla après Sam et Bobby

Quand Sam se pencha pour éloigner Castiel de la fissure, celui-ci reprenait déjà ses esprits...

Bobby et Dean s'approchèrent du corps sans vie d'Elanora, les yeux fixés au plafond…Ouverts… la mort du vaisseau…La cage thoracique écrasée par un pan du mur…Le sang coulant de sa bouche dans un mince filet de vie devenue absence…

Dean referma du bout des doigts, ses yeux fixés sur l'instant fini…

Une nouvelle secousse et la fissure s'éventra…Elle s'arrachait au sol comme une bouche ouverte prête à avaler toutes formes de vie qui pourraient servir à nourrir ses entrailles….Un nouveau tremblement plus violent encore, et Bobby tomba vers l'avant, les mains à plat au sol, comme poussé par l'invisible…Castiel le releva, ils foncèrent vers la sortie suivi par Dean et Sam…Il ramassa son poignard resté au sol et d'un geste, le replaça dans sa sangle aux côtés de l'autre.

A l'entrée, les démons avaient cessé le combat et abandonné leurs vaisseaux qui jonchaient à présent le sol au milieu des cadavres de Shaans…

Ils avaient suivi Elanora dans les méandres de l'Antre, essayant de trouver une issue à cet enfer marqué.

Dans le couloir qui menait vers la sortie, ils s'arrêtèrent un instant pour reprendre leur souffle…Castiel ne put s'empêcher de regarder en arrière, vers cette fin…De fixer ce trou béant, où à jamais ou pour un temps, la bête était retournée parmi les siens dans ce royaume lointain qu'elle n'avait jamais connu…

Dans un hurlement étrange…La pierre réapparut au milieu du vide comme suspendue par une main de l'ombre…Sa lumière s'éteignit…La pierre s'effrita…l'étoile était morte.

Le plafond s'écroula alors et le sol disparut…Les flammes et la fumée pestilentielle mêlées…Le néant absolu…Le sans nom que lui, Castiel avait vu…

Il sentit une main lui attraper le bras et le tirer vers l'arrière.

« Cass... » Dean le fixait. Il perçut le son de sa voix, douce au milieu du vacarme…

« C'est fini…Faut sortir…Allez viens » Il lui sourit, l'encourageant…Déjà devant, Sam et Bobby traçaient la route…

Tous se mirent à courir en s'engouffrant dans le couloir…Y croisant des Shaans pétrifiés…Braquant leurs armes sur eux sans qu'il n'y ait de leur part, aucune réaction….Comme si avec la disparition du Maître, ils s'étaient figés dans l'instant…

Le couloir à son tour se mit à se fissurer de toutes parts, les murs sous la pression de la pierre morte, s'effondraient comme château de carte…

Ils coururent, glissèrent, se relevèrent…Surtout ne pas s'arrêter car la mort faucheuse poursuivait son chemin, elle ne distinguait pas dans la nuit sombre, celui qui du bien ou du mal, portait la lumière…

Jacob vit soudain le gigantesque bâtiment vaciller sur ses bases…Un énorme grincement accompagné d'un bruit sourd, puissant…Il sentit sous ses pieds, le sol trembler…

Il vit tout autour de l'Antre, les Shaans se figer et les démons fuirent leurs corps…Abandonnant leurs vaisseaux au milieu des cadavres et du sang…

Chakor leva la main en signe de ralliement…Tous fuyaient la place maudite…Les anges noirs disparurent comme ils vinrent, dans un souffle, sans un bruit…

Jacob s'avança, appuyé sur sa canne, le visage défait….Il vit le toit du bâtiment éclater …Il vit l'Antre s'enfoncer en lui-même….Aspirer par un trou noir vers le centre des enfers…Disparaître…

Il porta la main à son front…Il leva les yeux vers la lune et se mit à prier…

Il ne cessa de la fixer…Se refusant à porter le regard sur la scène finale…Essayant de fuir le bruit infernal qui l'assourdissait, lui pourtant si loin et si proche à la fois…

Puis le silence…Il ferma les yeux et baissa la tête. Quand il les rouvrit…Il ne restait plus rien…Juste un terrain vague à l'abandon…Nul n'aurait jamais pu croire qu'en ce lieu, se dressait quelques secondes auparavant les murs de l'enfer qui menait aux tréfonds des Mondes Anciens…

Il n'y avait plus même trace du moindre corps…Les lampadaires qui cernaient l'Antre furent les seules marques restantes de son existence…De leurs lumières jaunâtres, ils baignaient le terrain vague et ses grillages, gardiens silencieux…

Jacob se dirigea alors vers l'ouverture qui donnait sur les égouts…Aucun signe de vie…

Il s'appuya sur le capot de la familiale et fixa le sol…Espérant y voir renaître la vie…

Des heures d'attente, d'espoir et de silence…Missouri s'était assise sur le rebord du lit de campagne…Elle levait de temps en temps les yeux sur Marie….Marie qui n'avait pas quitter la table…Le regard perdu qui parfois se mettait à lire sur les murs de cette étrange chambre, la vie de l'être aimé, le passé de ses fils de cœur…Le souffle du divin…

Elle fixa soudain une photo, récente, égarée sur le mur des souvenirs, placée à côté de l'image d'un ange posant la main sur l'épaule d'une âme égarée…Il avait rajouté dans son univers protégé…Un portrait…Le sien…

Elle était penchée sur sa voiture et riait…Quand avait-il volé cette photo ? Lui si discret…Elle sentit les larmes lui monter aux yeux….Bobby….

Elle les essuya du bout des doigts…

MalcomX couché à ses pieds, se redressa brusquement et se rua sur la porte en grognant….Missouri se leva, son visage se ferma…Marie se tourna vers elle, paniquée…

Le chien grognait de plus belle, le poil dressé, la mâchoire retroussée…

Elles se retrouvèrent côte à côte, debout face à la porte…Attendant leur destin…Marie sortit de sa ceinture arrière, un revolver…Elle le fixa puis tourna le regard vers Missouri, qui posa sa main sur la sienne

« La pièce est protégée contre tous démons…Il n'y a rien à craindre » dit-elle, sans grande conviction.

Puis le bruit d'un cliquetis, d'une barre lourde que l'on faisait glisser…MalcomX cessa de grogner et recula tout en regardant la porte…

Il apparut alors tout de poussière et de noirceur…La casquette vissée sur le crâne…Le chien se mit à balancer la queue, tête basse

« On dit pas bonjour, le chien »

MalcomX lui sauta dessus, posant ses 2 pattes sur son torse, attendant les caresses comme unique récompense….Quelques-unes sur le crâne et il le repoussa doucement…La porte s'ouvrit grande sur Dean, les traits tirés et Sam, le visage rougi par le sang et blanchi par la crasse…

Missouri s'avança vers eux…Marie ne bougeait pas…Elle pleurait, les 2 mains posées sur sa bouche…

Bobby s'approcha, elle se rua dans ses bras, enfuyant son chagrin dans le creux de son cou

« J'avais bien dit que personne ne mourrait cette nuit… » lui murmura-t-il à l'oreille.

Dean et Sam entrèrent à leur tour, Missouri leur sourit et posa une main sur chacune de leur joue…

Ils se regardèrent un long moment…Un échange silencieux...Un instant de bonheur, de retrouvailles…

Elle porta la main à la blessure de Sam

« Va falloir soigner ça, mon petit…Ce n'est pas très joli»

Elle vit alors à l'arrière, Castiel…Dans son habit noir poussiéreux…Il se tenait droit et silencieux…Observant la scène à l'écart de tous…Debout devant la bouche ouverte des égouts…Elle se détourna de Dean et Sam…

Il la regarda venir à lui…Elle jeta un œil au conduit puis leva les yeux sur Castiel…

Elle lui prit les mains sans qu'il ne réagisse…Elle y vit la plaie qui avait nourri la pierre…Elle serra ses doigts sur les siens…Il baissa la tête…S'abandonnant

Elle ota sa main droite de la sienne et lui releva le menton du doigt, plongeant son regard dans le sien

«Savoure l'instant béni, ne le perd pas pour le maudit suivant…Chaque combat trouvera son temps et son heure…Tu dois apprendre à faire la part des choses, Castiel…Profite du bonheur qui s'offre à toi maintenant…Ne le noies pas dans le possible chagrin de demain…Tu en as eu plus que ta part…Tu as une famille à présent, des amis, une vie…Ils tiennent trop à toi pour te laisser t'éloigner… »

Elle lui remit du bout des doigts, sans savoir pourquoi, peut être juste pour occuper l'espace et les silences de l'hybride, ses cheveux blanchis par la poussière, en bataille ordonnée…Il se laissa faire…Dean s'était retourné et observait cet étrange duo…Lui, siècle d'existence, soudain comme un enfant dans les bras de sa mère …

Elle lui prit le visage des 2 mains

« On tient à toi, l'hybride…Tu fais partie de leurs vies à jamais… »

Il lui sourit, triste, le regard vitreux…

« Allez viens…Ne reste pas seul… »

Elle se pencha et lui chuchota à l'oreille

« Tu ne l'as jamais été d'ailleurs»

Elle le poussa dans le dos de la main vers la chambre…

Dean le prit par l'épaule en le serrant et lui souriant…Leurs regards disaient tout ce que les mots ne pouvaient exprimer…Sam était assis près de la table, Marie avait repris ses habitudes de secouriste…Il grimaçait sous les soins et croisa les visages de Dean et de Castiel posé sur lui, tout sourire…Il en fit de même.

Bobby, lui, ne pouvait se dépêtrer de MalcomX qui réclamait caresses et attention…

Missouri regardait la scène, appuyée sur le chambranle de la porte…

Elle sourit amère et ferma les yeux

Tout cela n'était que l'épilogue d'un prologue…La fin d'un combat qui en annonçait un autre bien plus sombre encore…Mais pour le moment, c'était la paix retrouvée et elle pria pour que celle dure un temps suffisant pour l'espoir …

Jacob avait repris la route …Il jeta un œil distrait sur le rétroviseur de la familiale…Sam y avait accroché, une croix de St Christophe…Elle balançait comme un pendule…

Il se dit qu'ils devaient être protégés, ses êtres d'exception, pour ainsi survivre à tant d'épreuve…N'étaient-ils pas la preuve vivante que Dieu existait ?

Mais si Dieu existait pourquoi tant de morts et de vain sacrifice ? Tant de misère et de sang versés ? N'est-il pas amour ? N'est-il pas pardon ?

Ou n'est-il que colère divine ?

Pourquoi l'enfer, à des êtres qui ne devraient, à présent, ne connaître que le Paradis et l'absolution ?

Il revit le visage de Chakor quand il les rejoignit sur la colline…le regard sombre sachant déjà la vérité…

Ils avaient le visage fermé, les hommes qui sortirent du ventre de la terre…

Dean s'était avancé vers Chakor...

« Je suis désolé… » Sa voix se brisa, il baissa le regard, pris par le chagrin

Il sentit la main du démon se poser sur son épaule

« Ne le sois pas…Elanora n'est pas morte… »

Dean releva les yeux, surpris et soulagé à la fois…Sam fixa, incrédule Bobby…Castiel resta silencieux

« Je la sais, je la sens vivante…Car nos âmes aussi damnées soient elles, sont liés à jamais et ce, pour l'éternité à venir…Tu n'as vu que la mort du vaisseau….L'âme vit encore »

« Mais les murs maudit ? » s'inquiéta Dean

« Dans les méandres de la terre, elle a marché à tes côtés…L'aurais tu oublié ?...Il n'y a pas trace de symbole dans les souterrains…Elle me reviendra ainsi que tous mes sombres compagnons… »

Il les regarda tous un par un

« Vos combats sont justes, vos sacrifices n'ont été et ne seront jamais vains…Elanora a su voir en vous l'espoir que je ne voulais percevoir…Sachez qu'à présent, dans les traces de l'aimée, mes pas seront les siens…Mon bras sera vôtre quand des enfers vous m'appellerez…Et ce temps ne serait tardé car toujours sur la terre, rodent les noires ailes »

Il regarda le ciel et les étoiles se reflétèrent dans ses yeux…

«Ce fut une belle nuit…Une juste nuit…Puissent les morts trouvés la paix et les vivants trouvés le repos… »

Il les salua, les 2 mains jointes portées au front…L'âme disparut et le corps s'effondra…

Dans la grande demeure, il fut silence…Dans le hall, une dizaine d'ange noir attendaient…

Ils avaient de la main d'un démon à l'arme magique perdu 2 des leurs….Et dans les tréfonds, ils avaient perdu trace de leur maitre…Un instant…

Le jour, à présent sur la grande baie vitrée, se reflétait et dans celle-ci, apparut son visage….

Bélial, souriant…

Il se tenait droit, regardant le jardin qui n'était plus….

«Le règne de Dieu est fini, celui des hommes et des démons pervertis arrivent à sa fin…Celui des Anges élus va bientôt commencer… »

Il croisa ses mains dans son dos

« Dans sa fureur, Azazoth a servi nos desseins…Encore un peu de temps et je pourrais alors sur cette terre maudite, ouvrir mes ailes et assouvir ma vengeance…Elle sera sans fin et sans pitié… »

Il se retourna…Devant lui, l'ange à vaisseau de femme…

« Guides nos frères…Guides tes maitres…Trouves vaisseaux consentant…Uses de tous les stratagèmes…Nous avons besoin de leur corps, pas de leur foi...Et cette fois-ci, ne me déçois pas … » tonna-t-il

Il s'approcha d'elle…Elle baissa le regard…

Il lui releva la tête de la main…

« Va…Et n'abuses pas de ma patience, elle a ses limites… »

Elle disparut et Bélial, d'un pas calculé et lent, alla s'asseoir derrière le grand bureau d'ébène, dos à la bibliothèque murale…

« Je connais déjà le nom de celui qui portera le glaive de ma vengeance …Petits humains de rien et maudit hybride…Tu connaitras ce jour fatidique où la mort te sera loyale de par la main d'un des tiens…»

Dans le hall, ils purent entendre le retour du maitre, les anges noirs, car son rire fit écho au silence….

FIN….