Disclamer : Le monde d'Harry Potter est à JKR, l'histoire originale est de moraco. Je ne possède que la traduction. J'ai envoyé la demande à l'auteur, qui est restée sans réponse. Si elle est négative, je supprimerais la fiction du site.

Note : La fiction originale comporte douze chapitres, plutôt courts. Etant donné qu'ils sont tous traduits, la publication sera régulière.

Merci à ma bêta.


The Young And The Hopeless

Chapitre 1 : A New Beginning

Severus Rogue était assis au bord du lac de Poudlard et regardait le soleil se coucher, à l'horizon. Il s'était réfugié là pour échapper à ses tortionnaires qui s'acharnaient sur lui. Potter et Black. Ceux-ci semblaient apparaître à chaque bout de couloir, particulièrement ce jour-là. Il laissa échapper un soupir au moment où le soleil finissait de se coucher. Tout à coup, il entendit des voix familières près de lui, les voix de ceux qu'il voulait éviter. Il se releva rapidement et commença à s'approcher d'un arbre, espérant pouvoir se cacher derrière.

Il était enfin hors de vue derrière l'arbre. Il toucha à peine l'eau pendant une seconde puis fit demi-tour, mais il se retourna rapidement. Il avait vu quelque chose. Une lumière dans l'eau, pas très loin du rivage et d'une couleur argentée. Qu'est-ce que ça peut bien être ? se demanda Severus. Il jeta un coup d'œil derrière l'arbre pour vérifier si Potter et Black avait vu le phénomène, mais il les vit regarder dans la direction opposée.

Cette lumière, cette lumière argentée titilla la curiosité de Severus. Il se débarrassa de sa robe, de son pantalon, de ses chaussures et de ses chaussettes. Il ne souhaitait pas mouiller son uniforme pour rien. Il les déposa au pied de l'arbre, près du rivage et entra dans l'eau, se dirigeant vers la lumière. Il s'arrêta près d'elle et l'examina. Il n'y avait rien dans l'eau susceptible de l'émaner. Peut-être est-ce simplement le reflet de quelque chose, mais c'est tout de même joli, pensa Severus en esquissant encore un pas vers la lumière.

Soudainement, il se sentit comme aspiré dans l'eau. Il y eut de grandes éclaboussures et Potter et Black se retournèrent vivement vers où la lumière était quelques instants auparavant.

"Qu'est-ce que c'était ?"

"Sûrement le calamar," dit Sirius.

"Tu as raison. Personne d'autre que nous n'a le courage de sortir dans le parc après la tombée du jour."

Tôt le matin suivant, Harry Potter se réveilla plus tôt que d'habitude, surtout pour un samedi et décida d'aller faire une promenade. Il se leva, enfila un t-shirt et un jean, achetés l'été précédent. Il appréciait avoir quelques habits moldus qui lui allaient, et qui en plus étaient confortables et autorisés le week-end. C'était une journée chaude pour une fin septembre, mais il y avait un petit vent agréable. Il faisait trop frais pour porter un short mais trop chaud pour mettre des hauts à manches longues.

Il descendit vers le lac et marcha au bord du rivage. Tout à coup, il entendit un cri effroyable, qui lui rappelait l'œuf de sa quatrième année, durant le Tournoi des Trois Sorciers. Il regarda vers l'endroit d'où cela semblait venir et vit un être de l'eau qui avait tenté d'attirer son attention. Ce qui avait marché. Harry s'approcha de la créature, au bord de la rive.

Alors qu'il approchait de sa destination, il vit un corps trempé au bord du rivage, une partie du corps encore sous l'eau. Il se fit la réflexion que l'être de l'eau avait sûrement sauvé la personne en l'amenant aussi loin qu'il le pouvait tout en restant dans l'eau. Harry s'accroupit près de la personne au moment où l'être de l'eau s'en allait à nouveau dans les profondeurs. Harry regarda le corps, il vit que c'était un garçon malgré ses cheveux mi- longs. C'était évident en l'observant, en raison de la forme de ses jambes et du fait qu'il portait un caleçon qui avait dû être blanc mais qui semblait n'avoir pas connu un vrai lavage depuis un bon moment. Il retourna le garçon pour qu'il soit sur le dos. Il portait un t-shirt blanc et une cravate verte et argent. Il porte une partie de l'uniforme de Serpentard mais je ne l'ai jamais vu. Il semble avoir mon âge. Sixième ou septième année, sûrement. Il ne peut pourtant pas être de Poudlard. Je sais que je me serais souvenu de lui, se dit Harry en repoussant les cheveux noirs et mouillés du visage du garçon.

Harry secoua doucement les épaules du jeune homme pour essayer de le réveiller. Celui-ci fronça les sourcils avant de commencer à ouvrir les yeux.

Severus se souvint tout à coup de ce qui lui était arrivé et s'assit rapidement, le regard alerte. Se sentant pratiquement nu dans son t-shirt et son sous-vêtement, il regarda rapidement autour de lui, sans trouver la moindre trace de ses habits. Dans sa recherche, son regard tomba sur Harry. Il se recula rapidement de lui, comme s'il en avait peur. "N'approche pas de moi, Potter !"

"Tu me connais ? Comment connais-tu mon nom ?"

Severus regarda Harry, confus. Il ressemblait à Potter mais pas totalement. Les yeux sont différents, et la voix n'est pas du tout la même, mais il s'appelle Potter. Se peut-il qu'il soit un membre de la famille de ce foutu Gryffondor ? "Désolé," dit Severus. "Je t'ai pris pour quelqu'un d'autre."

"Qui d'autre pourrais-je être ? Je veux dire, tu as dit mon nom," répondit Harry.

"Où sont mes vêtements ?"

Harry regarda autour de lui un moment. "Je n'en ai pas la moindre idée." Il commença à lui expliquer comment il l'avait trouvé. "Tu devrais peut-être allé voir Madame Pomfresh, pour vérifier que tu vas bien," suggéra Harry.

"Ça pourrait être une sage idée, oui," répondit Severus. Il regarda Harry, "Qu'est-ce que je vais mettre, au fait ? Je ne vais pas déambuler dans les couloirs à moitié nu."

"Hmmm. C'est une situation fâcheuse, en effet," répondit Harry. "C'est quand même relativement tôt pour un samedi, donc peu de personnes seront déjà réveillés. Je peux aussi vérifier moi-même si une personne arrive et je connais des tonnes d'endroits où se cacher, alors je te promets de tout faire pour que personne ne te voit... Au fait, je ne t'ai pas demandé, comment tu t'appelles ?"

"Sev-" Le bruit du calamar, faisant des éclaboussures avec une de ses tentacules, le coupa dans sa réponse.

"Okay Sev, je suis Harry. Allons voir Madame Pomfresh," répondit Harry. Il se leva, tendit une main à "Sev" et aida le garçon à se remettre sur ses pieds. Il nota distraitement que Sev faisait à peu près 5 centimètres de plus que lui.

Bien, maintenant il m'appelle Sev. Un type avec le même nom que ce maudit Gryffondor est gentil avec moi et m'appelle SEV! Eh bien, je n'ai jamais eu de surnom et personne ne m'a jamais appelé par une abréviation de mon nom, avant. Ça pourrait être intéressant. Okay, je vais le laisser m'appeler Sev, juste pour essayer, pensa Severus en suivant Harry à travers le parc du château.


Review ?