Une nouvelle vie, une nouvelle école

Sept heures du matin dans le centre ville de Tokyo, le ciel t toujours d'un noir d'encre comme si le soleil avait décidé de faire la grasse matinée. L'hiver tait de retour et avec lui les journées plus courtes ainsi que le froid.

Cependant la ville nous offrait un spectacle fabuleux avec ses milliers de lumières illuminées par les Tokyoïtes qui s'apprêtent commencer le fameux rituel Métro, boulot, dodo comme le disait Pierre Béarn.

Dans l'une de ces immenses tours se trouvait une jeune femme qui vient de voir son rêve s'arrêter brusquement par le bruit incessant de son réveil. Bien qu'elle aurait donné n'importe quoi pour pouvoir se recoucher elle se résigna se lever et se rendit la salle de bain.

Devant le miroir on pouvait distinguait une jolie fille ,bien qu'elle eut toujours son air fatigué . Elle tait blonde ses cheveux était long et bouclés, elle tait assez grande comparé au autres filles, ses yeux étaient d'un noir intense malgré ses quelques poches en dessous des yeux.

Après s'être lavé et maquillé elle alla préparer le petit déjeuner sans oublier de réveiller sa petite soeur. Elle entra discrètement dans sa chambre et l'agita doucement afin de la ré veiller en douceur tout on lui murmurant.
-Asami debout c'est l'heure, (j'ai toujours détester qu'on me fasse a : ) )

La jeune fille ouvrit ses yeux elle ressemblait beaucoup son a n e on n'aurait put les confondre dans la rue si elle n'avait pas des yeux différents. Les yeux de Asami étaient d'un bleue glaciale.

Les deux sœurs se rendirent dans la cuisine pour prendre un petit d jeuner copieux. Le silence se brisa toutes les minutes par la grande sœur qui exaspéré r l'autre par des questions comme a va , pas trop stresser ...
D'habitude elle n' tait pas autant sur-protectrice mais aujourd'hui la cadette allé se rendre dans un nouveau collège et elle m me se rappeler quelle point elle tait nerveuse quand elle a emménagé à Shonan douze ans

Cependant cela ne semblait pas trop marquer l'esprit de Asami. Après avoir fini son petit déjeuner elle commença par retournée dans sa chambre et mit son nouvelle uniforme puis toutes les deux sortirent dehors et les premiers rayons de soleil se joignirent a nos deux demoiselles.
Le trajet en métro n'a durait que un quart d'heure c'est comme la souligner sa grande soeur l'un des nombreux avantage de cette nouvelle école et avant même qu'Asami se rende compte elles étaient déjà devant l'enceinte du collège.

L' établissement se nommait Kisho une horde d' élèves se dépêchèrent de se rendre en cours tout en riant , discutant de tout et n'importe quoi. La nouvelle et la jeune femme ne passèrent pas inaperçuent surtout chez les garçons seulement elles ne semblèrent pas trop prendre en considération ce qui se passé autours d'elles.

- Il m'a l'air super ce collège, se r jouit la grande soeur , tu sais que tu est vraiment chanceuse c'est vraiment une école réputé comme je t'envie j'aimerai vraiment être à ta place franchement.

Asami brûlait d'envie de lui dire qu'elle changerait quant elle veut sa place avec elle mais au lieu de sa elle dit simplement.

-Si tu le dit.

Voyant que sa soeur n' était pas du tout convaincu elle continua de lui rassuré sur ces nouveaux camarades.

-En plus ces gens m'ont l'air vraiment bien , je suis que tu te fera pleins d'amis après tout ça change de l'entourage que j'avais à ton âge je n' était que avec les pires caids et yankee de toute la régions. Je reconnais avoir passé de bon moment mais aussi certains que je souhaiterai effacer de ma mémoire, n'empêche je suis contente que tu n'auras pas connu ceci.

C'est sur ces mots que la première sonnerie se mit retentir et l'aînée affolé poussa la cadette pour qu'elle se rende en cours et lui dit que elle lui dit que elle aussi devait partir pour son travail et s'en alla en laissant sa soeur seul dans la cour .Elle ne put s'empêcher de sentir un sentiment de culpabilité en laissant sa soeur comme a mais elle ne voyait pas pourquoi.

Asami avait déjà visité le collège avec son nouveau sous-directeur c' était vraiment gentil , même si il est faut le reconnaître un peu bizard mais sa devait être à cause que le collège est en reconstruction après l'incendie.
Cette incendie l'avait fait penser a celui qui s'est passé dans son ancien lycée à Tsujido il y a maintenant six ans , mais ce qui tait étrange fut la tête qu'il a fait quand Asami lui a dit qu'elle tait chez les 3 me 4.

Elle arriva enfin devant son travail elle remarqua qu'elle avait vingt minutes de retard ,on verra bien ce que dira le patron avec un peu de chance il ne se sera m me pas rendu compte,pensa t-elle. Malheureusement ce ne fut pas le cas et il la convoqua dans son bureau au troisième étage. Elle arriva devant sa porte et se mit toqué puis elle entendit un entrez et ouvrit la porte .

Son patron se tenait derrière son bureau et lui fit signe de s'asseoir et elle s'exécuta immédiatement. Le silence se brisa par son patron.

-Vous savez pourquoi je vous est fait venir dans mon bureau n'est ce pas .( c'est drole mais j'ai beaucoup de souvenir qui sont remonter quand j'ai écrit cette phrase)

-Et bien j'imagine que c'est au fait que je suis arrivé en retard.

Le patron fut surpris il ne s'attendait sûrement pas une t-elle réponse ;

-Je pense qu'il a un quiproquo ma chère je ne vous est pas fait venir ici pour vous remontez les bretelles (je sais ça fait vieux) mais pour vous félicité .

- Vraiment! ,s' étonna celle ci. Elle ne semblait pas en croire ses oreilles

Le patron se leva et lui tendit la main tout en lui souriant.

-Félicitation Fujisaki Shinomi-san vous venez d'avoir une promotion.