Voici une fic Aizen/Ichi en cadeau à Kiss-suki ! J'espère que ça te plaira autant qu'aux lecteurs ! : )

Disclaimer : Les personnages de Bleach ne m'appartiennent pas (J'aimerais au moins Ichigo et Grimmjow ! Je pense négocier avec Tite Kubo^^)

Rating : K


Un matin d'école, un homme de la quarantaine s'agita pour annoncer quelque chose à ses enfants, en train de prendre leur petit-déjeuner.

- Les enfants ! Papa a une bonne nouvelle pour vous ! cria-t-il joyeusement.

- Tu vas te barrer ? demanda un certain rouquin.

- Tu vas enlever une bonne fois pour toute ce poster ridicule de maman ? demanda une petite brune.

- Tu vas m'acheter des nouveaux ustensiles ? demanda une petite blonde.

Le père pris soudainement une mine faussement triste et coura s'agenouiller devant le poster de sa défunte femme.

- Masaki ! Nos enfants me comprennent de moins en moins !

Les trois enfants levèrent en même temps les yeux en l'air.

- Bon alors, c'est quoi cette "super" nouvelle ? demanda Ichigo.

Isshin le regarda bizarrement quelques secondes puis se leva.

- Papa a engagé un médecin pour l'aider à la clinique. Comme cela, papa passera plus de temps avec vous ! cria-t-il joyeusement. Alors, vous êtes content ?

- Pas vraiment, répondirent les trois enfant à l'unisson.

- Masaki !

Ichigo, Karin et Yuzu finirent leur déjeuner et partirent de la maison pour aller en cours.

Sur l'allée, Ichigo repensa à se qu'avait dit son père et ne pu s'empêcher de se demander à quoi ce médecin pourrait ressembler. Il était tellement perdu dans ses pensées, qu'il ne vit pas la personne en face de lui et le bouscula.

- Oh, pardon ! s'excusa Ichigo auprès de l'homme.

- Il n'y a pas de mal, répondit la personne.

Ichigo leva les yeux pour voir qui il y avait bousculé et ce qu'il vit le frappa. Il avait en face de lui un bel homme aux cheveux châtains et portant des lunettes qui lui donnaient un air sérieux. Ses yeux marron montraient de la douceur au premier abord, mais on pouvait y remarquer quelque chose de plus complexe qu'Ichigo n'arrivait pas à déchiffrer. Le rouquin ne pouvait s'empêcher de le regarder. L'homme était déjà reparti quand Ichigo sorti de sa rêverie. Son cœur battait vite et ses joues étaient brûlantes. Il du reprendre sa route mais ne pu oublier ce visage qui l'avait marqué. Quand il arriva dans sa classe, ses amis remarquèrent immédiatement qu'il s'était passé quelque chose.

- Ichigo ? Tout va bien ? demanda Keigo (pour une fois qu'il est sérieux^^)

- Oui pourquoi ?

- Euh et bien, on n'a pas souvent l'habitude de te voir sourire comme ça ! répondit Mizuiro à la place de Keigo.

En effet, Ichigo arborait un sourire béa à la place de son habituel sourire avec ses sourcils froncés. Et pourtant, bien qu'il ait essayé, il ne pouvait pas quitter sa bonne humeur. La rencontre avec cet homme l'avait complètement retourné !

La journée passa et Ichigo rentra chez lui. Il s'était demandé toute la journée si un jour, il le reverrait. Ses deux sœurs ainsi que son père, ayant vu son attitude, eurent la même réaction que ses amis un peu plus tôt.

- Fils ! Tu as l'air de bien aller dis-moi ! Tu as rencontré une jolie jeune fille, c'est ça ? demande son père tout éxité.

- Ichi-nii, tu as l'air d'aller plus que bien on dirait ! dit Karin.

- Euh ouais, c'est vrai, répondit-il un peu gêné. Bon je monte dans ma chambre. Tu m'appelles quand on mange Yuzu !

- OK ! répondit l'interpellée.

Ichigo monta dans sa chambre et s'allongea sur son lit. Il ne pouvait pas leur dire qu'il venait d'avoir le coup de foudre pour un homme ! Et en plus c'était la deuxième fois que c'était d'un homme. Il était tombé amoureux pour la première fois d'un homme qui était autrefois un délinquant de son collège, Grimmjow Jaggerjack. Il était sorti ensuite avec lui et tout se passait bien, juste au jour où Ichigo découvrit que Grimmjow se moquait de lui. Blessé, il rompit avec lui. Depuis il n'était jamais retombé amoureux d'une autre personne par peur se ressentir une nouvelle fois cette tristesse. Mais là, il ne pouvait pas ignorer cet inconnu. Il se contenta de fermer les yeux et de sourire comme un enfant.

Quelque temps plus tard, Yuzu arriva pour lui dire de venir manger. Isshin leur reparla du nouveau médecin pendant le repas. Il leur annonça qu'il venait manger demain midi étant donné que c'était le week-end. Ichigo n'était pas plus ravi que ça. L'idée que quelqu'un d'inconnu vienne dans leur clinique le dérangeait beaucoup. Même si son père était (extrêment) agaçant, il aimait bien le contexte familial. Il finit son repas en silence et monta dans sa chambre se coucher.

Le lendemain, Ichigo fut réveillé par les cris de Yuzu et d'Isshin. Intrigué, il se leva et descendit pour savoir ce qu'il se passait. Il était 10 heures du matin et Ichigo avait encore envie de dormir. En bas dans la cuisine, il vit sa sœur se disputer avec son père sur le repas du midi.

- Papa ! On ne va tout de même pas servir quelque chose comme ça à un invité !

- Mais Yuzu, ça lui conviendra bien ! Je sais comment il est, il sera content pour un repas simple.

- Moooh papa ! Je te dis que je ne ferais pas un repas comme ça. Puisque c'est moi qui cuisine, tu ne discutes pas ! termina Yuzu un peu durement.

Le père était visiblement contrarié, mais ne dit plus rien. Ichigo était adossé contre la porte et regardait leur querelle. Quand Karin passa à côté de lui, elle le salua.

- Bonjour Ichi-nii. Qu'est-ce que tu fais là ?

- Oh bonjour Karin. J'ai entendu leur dispute d'en haut alors je me suis levé.

- Oh, je vois. Par contre, tu devrais te préparer parce que le médecin arrive.

- Ouais, ouais, répondit lassement Ichigo.

Ichigo se lava, passa à peine sa main dans ses cheveux et s'habilla. Il descendit pour aider Karin à mettre la table en attendant l'arrivée du médecin.

12H30 sonna et ce dernier arriva. Il sonna et Isshin alla l'ouvrir. Les trois enfants étaient restés dans le salon. Le père réapparu et fit entrer son ami.

- Les enfants ! Voilà le médecin que j'ai engagé : Aizen Sôsuke.

Quand Ichigo leva les yeux, il découvrit l'homme qu'il avait vu la veille. Son cœur s'emballa et ses joues devinrent rouges. Aizen souriait à pleines dents et salua les deux jeunes filles puis se tourna vers Ichigo pour le saluer aussi. Quand il se souvint de la veille, il fut surpris puis se ressaisit.

- Enchanté Ichigo. Ton père m'a beaucoup parlé de toi.

- Ah. Euh enchanté. Et encore désolé pour hier… dit Ichigo en baissant la voix.

- Oh mais, il n'y a pas de problèmes, répondit Aizen toujours en souriant.

Ichigo était tellement plongé dans son regard marron que l'homme en face paru soudain inquiet. Le rouquin se ressaisit au plus vite et esquissa un mince sourire. Ils se mirent à table et commencèrent à manger.


Voila pour le premier chapitre !

Je n'ai pas encore fini le deuxième donc je le posterais plus tard. Si ça vous a plu, une review me ferait plaisir :)