Réponses :

Guest : merci

SweetyRoxy : merci pour tes compliments, ils me font très plaisir. Pour le lemon, j'ai voulu faire de l'érotique et non du porno et je n'aime pas quand c'est trop long, c'est lassant mais ce n'est que mon avis.

samystere : et oui, il fallait que ça vienne naturellement, je suis contente que tu aimes.

Kit : l'action comme tu dis arrive juste à la fin, comme je l'avais imaginé. Néanmoins, je note tes remarques, peut-être qu'un jour, je ferais les modifications.

Mme Mc Carthy : merci d'être fidèle :) Ravie que tu aimes toujours ce que je fais.

Laure : merci !

Coraline : tu trouves que le lemon est soft, pour moi c'est de l'érotique et non du porno, pour changer. J"aime faire patienter, comme dans toutes mes fiction. Désolée mais pas de morveux baveux dans cette fiction. Mais merci pour ton avis.

Mariinne : Encore une fois, j'ai voulu faire de l'érotique et non du porno... Après, si tu n'as pas assez d'imagination, ce n'est pas de ma faute. Merci pour ton avis, néanmoins, même si tu trouves ça nul, ça peut marquer certaines personnes. Par contre, pour le respect de Rosalie, je ne vois pas où tu es allée chercher cela.

OoO

Bonne lECTURE

OoO

Epilogue

4 ans que je vis un parfait amour atypique. 3 ans que j'ai fini mes études. 2 ans que Rosalie et moi avons monté notre entreprise d'architecture sur internet. 1 an que notre entreprise marche très bien. 6 mois que Rosalie est enceinte.

J'ai été très heureuse pour elle surtout que je vais être tata. Elle et Edward forment toujours un magnifique couple. Ils parlaient d'enfant depuis quelque temps mais ils voulaient attendre d'avoir une vie stable avant de fonder une famille et ils l'ont fait. Rose a toujours voulu des enfants. C'est des rares choses sur lesquels nous ne sommes pas d'accord.

On est pareil pour beaucoup de chose mais ça... Non. Hors de question. Pourtant elle m'a dit que lorsque je serai dans une relation stable, j'y réfléchirai. Oui, et bien, je l'ai fait. J'ai réfléchi et la réponse est toujours non. Puis pourquoi voudrais-je être comme tout le monde ? Ma relation n'a rien de normal pourquoi voudrais-je avoir un semblant de normalité ? Et admettant que j'ai un bébé, bonjour la normalité qu'il aurait... Oh fait mon chéri, maman couche avec papa et avec tonton... Je ne veux pas que mon gamin se fasse frapper à l'école.

Nous avons accepté notre relation et qu'importe ce que disent les gens lorsque nous sortons mais de là à le faire subir à un enfant... Non. On pourrait croire que c'est une excuse mais non. C'est une raison parmi tant d'autres.

Bref, je rentre de ma visite chez Rose et son petit bébé. Je sais que je serai une bonne tata, d'ailleurs je gatte déjà mon neveu.

Edward se moque de moi en me disant que je vais changer d'avis mais il ne comprend toujours pas comment fait notre relation pour durer. Même s'il n'était pas contre notre relation, il pensait qu'on se lasserait ou que les garçons finiraient par se taper dessus mais encore une fois, non.

Leur amitié est encore et toujours plus solide, heureusement pour moi !

Alors, petit démon, tu veux un bébé ? Se moque Emmett.

Je frissonne mais pour uen fois, je rentre dans son jeu.

Mais oui, Emmett, fais moi un bébé tout de suite. J'ai envie de partir pour 9 mois à grossir et 18 ans à pouponner. Le bonheur ultime, dis-je d'une voix niaise.

Jasper arrive derrière moi en ricanant et m'embrasse sur la joue.

Tu lui fais le coup à chaque fois et si tu lui donnes de telles idées, il faudra les assumer plus tard... Tu sais, se lever en pleine nuit pour le nourrir, lui changer sa couche, nettoyer ses régurgitations et le mieux de tout, l'adstience pendant sa grossesse et après...

Emmett grimace, nous nous moquons de lui. Il faut dire que nous avons unevie sexuelle très active que se soit à deux ou à trois. Dieu merci, les garçons n'ont jamais eu envie de faire des choses entre-eux. Je ne sais pas si j'aimerai ça.

Lorsqu'il se met à bouder, je vais le prendre dans mes bras.

Pas de bébé, demande-t-il avec une petite voix.

Pas de bébé.

OoO

Je me réveille en sursaut et cours vomir au toilette. Les garçons, que j'ai reveillé, viennent me voir.

Ca va ?

J'ai la tête dans les toilettes, comment veux-tu que j'aille bien ? Crachais-je.

Pardon, dit jasper peunaud.

Ce n'est rien, m'excusais-je à mon tour en m'esuyant la bouche.

On retourne se coucher. Cela fait quelques jours que je me lève tous les matins pour aller vomir. Je crois que je couve quelque chose. En plus, je suis vraiment fatiguée. Je m'endors pour quelques heures mais Rose vient me reveiller. J'ai oublié que nous avions rendez vous.

Alors, on fait la grasse matinée ? Se moque-t-elle.

Mais, je suis malade, me plaignais-je.

Tu n'es jamais malade. Aller, fait de la place à la femme enceinte de 8 mois.

Je me décalle sur le coté de mon lit. Ma blonde se laisse tomber lourdement.

J'en peux plus !

Tu l'as voulu, me moquai-je.

Oui, dit elle en caressant son ventre amoureusement.

J'observe mon amie, rayonner de bonheur.

Tu es heureuse, commentais-je.

N'est ce pas ?

Elle me sort son plus beau sourire.

Par contre, toi tu as une salle tête.

Je la frappe sur le bras.

Et ! On ne frappe une femme enceinte.

M'en fiche. Baleine !

Petite nature. Qu'as tu ?

Je vomis tous les matins, je suis trop fatiguée.

Mon amie réfléchi quelques secondes.

J'étais pareil au début de ma grossesse.

Je la regarde choquée.

Quoi ? Même en prenant la pillule tu as doublement de rapport, ça devait bien arriver.

Je commence à paniquer, vraiment. Des larmes coulent sur mes joues. Rose me prend dans ses bras.

Mais, je ne veux pas, pleurais-je.

Tu en vois que les mauvais cotés. Il ya plein de bons moments.

Mais pour moi, ils ne surpassent pas les mauvais. N'essaye pas de me faire changer d'avis. Puis imagine, j'ai un bébé, qu'importe le père, l'autre se sentira délaissé et soit il me quittera, soit il voudra lui aussi un gamin... Le cauchemar.

Rose m'embrasse sur le frond. Au pire, il y a l'avortement. Oui, je ne vois pa spourquoi je panique. Mais avant, je vais faire un test.

OoO

Oh merde ! Non, non. Pitié, tout m'est pas ça.

Bella, ça va ? Ca fait 20 minutes que tu es dans la salle de bain ? Demande Jasper.

Hein ? Oui, oui, j'arrive, dis-je d'une voix étranglée.

Tu vas bien ?

Oui, j'arrive, deux minutes.

Je jette un coup d'oeil furieux au batonnet que je tiens. Pourquoi, il dit positif ce truc. C'est que des conneries. Je prends le troisième test et encore une fois, je fais pipi dessus. J'attends d'interminable minutes.

Lorsque le resultat s'affiche, je souffle de soulagement. Je ne voudrai voir que celui là mais je ne peux pas oublier les deux autres positifs.

J'appelle Rose pour lui dire. Nous décidons d'aller fair eune prise desang. Je ne veux pas en parler aux garçons tant que je ne suis pas sûr.

Je les rejoins pour déjeuner, j'essaye de masquer mon stress.

OoO

3 jours, les resultats sont là, j'ouvre les resultats fébriles. Rose est comme moi, inquiète.

Oh mon dieu, dis-je en même temps que Rose.

Je ne suis pas enceinte.

Et moi, je ne le serai plus dans quelques heures.

Hein ?

Je viens de perdre les eaux.

Oh merde, lâchais-je en restant plantée là.

Bella, je t'adore mais il faut que tu m'emmènes à l'hopital.

J'arrive à garder mon calme et mettre Rosalie dans la voiture qui commence à souffrir.

Appelle Edward, dit lui de se bouger les fesses, dit-elle en respirant vite.

Tout en conduisant, je lui obéis. Je ne veux pas mettre une femme sur le point d'accoucher en colère. Lorsque nous arrivons, Edward est sur place, à nous attendre avec une équipe.

Une fois seule, j'appelle les garçons.

Il faut qu'on parle, gronde Emmett.

Hein ?

Viens à la maison, maintenant.

Rose a perdu les eaux, elle est à l'hopital.

On arrive, dit-il sur un ton plus doux.

Ils mettent 15 minutes à arriver. Après un baiser de leur part, Jasper me colle sous le nez, mes trois tests de grossesses. Ils ont l'air furieux.

Vous avez fait mes poubelles ? Demandais-je choquée.

Es tu enceinte ?

Pourquoi tu ne nous l'as pas dit ?

Ils continuent avec leurs questions sans que je ne puisse en placer une. Je décide donc de sortir ma feuille et je leur montre chacun leur tour.

Je voulais être sur avant de vous en parler.

On se fait calin soulagé avant d'aller s'assoir sur les chaises inconfrotables de la salle d'attente. Je pense aussi à contacter Elisabeth et Jane,

6 chocolats pour moi et plusieurs disaines de cafés pour les autres, Edward revient avec un énorme sourire, prend sa famille dans ses bras, il revient vers moi, j'ai le même traitement de faveur.

Félicitation, tu es la marraine d'un beau petit garçon.

Je sautille partout, heureuse.

Comment va Rose ? Demande Elisabeth.

Fatigée mais elle va bien.

On peut les voir, demande Jane.

Bien sûr.

Jasper pousse le fauteuil de Jane, ce qui la fait sourire. Même à 17 ans ans, elle toujours le béguain pour lui. Edward nous conduit jusqu'à la chambre. On entre sans faire de bruit. Rose rayonne avec son fils dans les bras. Le nouveau papa les rejoint, lui aussi heureux.

On vous présente Simon Edward Masen, nous dit la jeune maman.

On veut tous prendre le bébé dans nos bras, mais Rose en maman très protectrice ne veut pas nous préter son jouet. On ne s'offusque pas, on sait que plus tard, on pourra.

Epuisés, on rentre à la maison.

Avant que l'un de vous ne fasse une blague. Pas de bébé ! Jamais, clair ?

Oui chef !

OoO

Quelques mois sont passés depuis l'accouchement de Rosalie. Tout est redevenu normal. Nous avosn décidé de nous faire un pic-nik dans un parc pas loin. On profite des rayons du soleil.

Notre déjeuner se déroule tranquillement jusqu'à ce qu'une bande de mec d'environ notre âge se mette à jouer au ballon oval.

Je leur jette un coup d'oeil sans interêt jusqu'à ce que je tombe sur un visage beaucoup trop familié et celui de son cousin, Quil.

Génial, même paèrs tant d'années, mon cœur est malmené. Je ne suis pas malheureuse, je suis juste triste de sa méchanceté. N éanmoins, je suis passée à autre chose et je sais que tout ce qu'il m'a dit est faux.

On rentre ? Je commence à avoir chaud.

J'essaye de cacher mon malaise et surtout, j'évite de regarder dans sa direction. Je pris pourqu'il me voit pas. Je ne veux pas le confronter, et vu ce que j'entends, il n'a pas l'air d'avoir trop changé.

Tu ne veux pas profiter un peu ? On est bien là.

Devant, le regard tendre de Jasper, je ne peux pas refuser alors je m'allonge, ma tête sur son torse et je ferme les yeux. Emmett me soulève les jambes pour les poser sur ses cuisses. Les garçons discutent de diverses choses mais je ne les écoute pas vraiment jusqu'à ce que j'entende Emmett hurler de faire attention après les garçons qui jouent au ballon.

Je relève la tête perdue. Jasper me dit qu'ils ont envoyé le ballon sur nous. Je vais pour fermer les yeux mais je croise le regard de mon ex petit ami.

Il me reconnaît et appelle son cousin tout en me fixant et en ricanant.

Et merde, jurais-je.

Je ne sors pas souvent des gros mots, alors lorsque j'en lâche un, c'est qu'il y a quelque chose de mauvais. Les garçons le comprennent vite.

Tu les connais ? Demande Jasper.

Malheureusement. On peut aller maintenant ? Les suppliais-je.

Pourquoi es-ce qu'il te regarde comme ça, lui ? Son pote a compris, il baisse les yeux.

En même temps, tu l'as déjà frappé, au cinéma, tu te souviens.

Oh et l'autre con, c'est qui ?

Je baisse les yeux gênés.

C'est mon ex, murmurais-je.

On va lui faire la peau, dit Jasper avec un sourire mauvais.

Emmett m'aide à me lever et me garde dans ses bras, tant mieux parce que j'ose à peine bouger et surtout, je ne regarde pas dans leur direction. Je les entends parler sur mon moi. Jasper range les affaires. Lorsqu'ils pensent que nous partons, Embry en grand crétin qu'il est se dirige vers nous.

Tiens, tiens, mais ça ne serait pas Bella Swan ?

Il me détaille de la tête aux pieds, ce qui énerve les garçons. Je sens les muscles d' Emmett se contracter et Jasper devient tendu.

Et tu es ? Demande Jasper.

L'ex de Bella.

Ah, oui, elle nous a parlé de toi et pas en bien, dit Emmett dédaigneux.

Embry ricane. Je sens que les insultes vont arriver.

C'est plutôt moi qui en aurait à dire, ricane-t-il fier de lui.

Ouais, elle nous en a parlé, commence Jasper en le toisant à son tour.

Je peux voir dans les yeux de mon ex qu'il se sent intimidé par mes deux copains. Je ne peux pas retenir mon sourire.

Et on est content que tu ne sois plus avec elle, parce qu'on a trouvé une vraie perle, dir Emmett en passant sa main sur mes fesses.

Je sens Jasper se rapprocher de mon dos et poser une main sur ma taille, l'autre sur ma nuque.

Et nous contrairement à toi, on sait en profiter.

Jasper décale mes cheveux pour m'embrasser derrière l'oreille sur une zone sensible me faisant soupirer de bien être.

Je sais que mon ex ne loupe pas une miette de nos gestes.

Et, on ne se lasse pas de lui montrer à quel point nous sommes heureux de l'avoir trouvé, rajoute Emmett, la voix rauque.

Je sens son bassin frotter contre le mien. Je croise son regard noir de desir. Même si je ne vois pas Jasper, je sais qu'il est dans le même état que nous.

Tu profites de ce que tu vois, ricane Jasper. Tu peux te faire plaisir parce que maintenant, elle est à nous et nous ne sommes pas suffisament idiots pour la laisser filer.

Je me tourne vers Embry qui est choqué de nous voir ainsi. Il ne sait plus quoi dire. Je sais qu'il ne s'attendait pas à ce que je sois comme ça. Avec son égo, il pensait que j'allais être toujours blessée par ses paroles et renforncer mon manque de confiance.

Je jubile intérieurement, il n'a que ce qu'il mérite.

- Si tu es sage mon pote, on te laissera regarder, dit Emmett à l'attention d'Embry.

Ouais, voir ce que tu as perdu, rajoute Jasper qui ensuite m' embrasse sur la bouche.

Emmett en fait autant avant de nous emmener loin de ce crétin qui reste planté sur place.

Une fois loin de lui, j'arrête les garçons pour les prendre dans mes bras. Je leur montre a quel point je suis heureuse de les avoir trouvé.

-Je vous aime mes amours.

OoO

Fin

OoO

Merci à tout le monde d'avoir lu jusqu'au bout et d'avoir commenté parce qu'on arrive à 300 reviews (je suis trop contente) merci merci !

OoO

Ca y est ! J'attends vos dernières impressions. En tout cas, merci de m'avoir suivi jusqu'au bout dans cette histoire. J'espère vous retrouver sur les autres.

XoXo