Bien sûr le monde de TWILIGHT appartient à S. Meyer

Mais c'est justginger qui a écrit cette histoire

HOPE SPRINGS

EPILOGUE

Jamais adieu…

Ooo HS ooO

10 ans plus tard

Bella dit au revoir à Mme Hanson. "Bien sûr, Mme Hanson vous pouvez m'appeler quand vous voulez … pendant les heures de bureau… Très bien, merci encore, au revoir."

Elle soupira doucement. Un autre casse-pied satisfait! Elle sourit puis se leva sur ses pieds en chaussettes et s'étira.

Edward la taquinait tout le temps car elle marchait pieds nus. Tout le monde savait ça à l'école et les autres enseignants plaisantaient souvent à ce sujet.

Elle se dirigea vers le comptoir latéral et se servit un verre d'eau lorsque quelqu'un frappa à la porte.

"Entrez." Elle se souvint d'enfiler rapidement ses chaussures avant que la porte ne s'ouvre. Elle grogna presque quand elle vit l'adjoint Banner à la porte.

"Désolé de vous déranger principal Cullen mais il y a eut un incident dans le réfectoire. J'ai amené les fauteurs de trouble pour que vous les voyez."

Il se tourna vers sa droite et fit signe vers Bella. "Entrez et expliquez-vous. " Il regarda Bella à nouveau avec un sourire sympathique. "Je n'ai rien pu en tirer," dit-il avant de faire entrer deux enfants et en fermant la porte.

Bella fixa sa fille et son fils avec un mélange d'intérêt, d'exaspération et de frustration.

"Anna Beth? Ryder? Qu'y a-t-il? Asseyez-vous. Est-ce que vous allez bien? "demanda-t-elle en cherchant des yeux une quelconque blessure.

Ryder Charles Cullen était grand pour ses sept ans. Il était presqu'aussi grand que sa sœur de dix ans et il était une copie conforme de son père.

Alors qu'Anna Beth ne partageait avec lui que ses cheveux cuivrés, Ryder avait le sourire des Cullen, leur démarche fière et leurs manières ce qu'il montra en fronçant les sourcils à sa sœur et en passant sa main sur sa nuque en soufflant de frustration.

"Mam…" commença-t-il mais Anna Beth s'avança et rencontra le regard de Bella. "C'est ma faute Maman. Il était trop collé à moi, "dit-elle.

Bella fronça les sourcils. "Et pourquoi était-il là?"

Anna Beth émit un sifflement et ses yeux bleus se plissèrent de colère. "Demande à Quil Black!" cracha-t-elle.

Bella se mordit la lèvre, "Pourquoi vous disputiez-vous encore avec Quil? Toi et lui êtes les meilleurs amis."

Anna Beth s'affala dans l'une des deux chaises en face du bureau de Bella. "Plus maintenant! Oh! Tu ne comprendras pas!" dit-elle dramatiquement en repoussant ses longs cheveux roux derrière son épaule.

"Il l'a embrassée!" lâcha Ryder avec colère. Il savait quoi faire quand des garçons embrassaient ses sœurs – ses cousins Jed et Brady le lui avaient appris. Il faut que tu protèges tes sœurs et ne laisse aucun garçon leur tourner autour.

Il ne savait pas trop ce que ça signifiait mais Jed savait tout sur tout et alors s'il le disait c'est que ça devait être vrai!

"RYDER CHARLES CULLEN — JE TE DETESTE!"

Bella était un peu troublée par la révélation de Ryder elle se leva brusquement. "D'accord, c'est assez, tous les deux! Maintenant vous vous asseyez dans un coin," elle les regarda et quand Ryder soupira, " Et tu attendras jusqu'à ce que ton père vienne te récupérer – allez vas-y!"

Les enfants connaissaient assez leur mère pour savoir que quand elle plissait les yeux et ne souriait pas il valait mieux qu'ils écoutent. Ils se dirigèrent vers les chaises autour de la petite table dans un coin de la salle alors que Bella soupirait et allait ouvrir la porte pour voir son assistante. "Tammy, peux-tu m'envoyer Quil Black et appeler Edward et Jacob Black pour leur dire de venir rapidement s'il te plaît?"

Tammy acquiesça et cacha son sourire. Toute l'école ne parlait que de ça : la façon dont Quil Black s'était mis en colère dans la salle à manger en voyant Michael Davis, qui n'avait que huit ans, déposer une fleur près de l'assiette d'Anna Beth Cullen, et sans un mot, Quil l'avait mise sur ses pieds et l'avait embrassée.

Quil était un beau garçon, grand avec des cheveux noirs et brillants comme les plumes d'un corbeau, les grands yeux bruns mélancoliques de sa mère et le sourire magnifique de son père. Il était populaire et facile à vivre sauf quand il s'agissait de sa meilleure amie, Anna Beth Cullen. Il était très protecteur et tout le monde le savait. Tammy se sentit presque désolée pour lui en pensant à la façon dont Edward Cullen allait réagir quand il apprendrait la tournure des événements.

Tammy joignit rapidement Jacob Black et il lui dit qu'il arrivait. Edward était en consultation mais Dale Yorkie qui travaillait maintenant comme secrétaire à la Clinique du Bien-être de Hope Springs, lui dit qu'elle transmettrait le message.

Ooo HS ooO

Beaucoup de changements s'étaient produits en dix ans à Hope Springs.

Mlle Tessa et Arturo Vicenza s'étaient mariés six ans auparavant après que sa femme, Maria, soit décédée du cancer un an plus tôt.

Jean Newton avait acheté l'école de danse et elle la faisait fonctionner avec sa femme Gina.

Darla et Randall Wilber s'étaient mariés et Randall avait surpris tout le monde lorsqu'il avait ouvert une société d'informatique qui s'avéra très rentable.

Jasper avait pris sa retraite des forces de police et repris son activité de psychologue à temps plein.

Eric Yorkie était le 'nouveau' chef de police.

Brandon et Megan Hale étaient revenus à Hope Springs au moment de leur retraite et ils s'étaient associés à Jasper.

Paul Lahote s'occupait maintenant de la ferme de Blue Bonnet, après qu'Esmée fut obligée de s'arrêter car elle avait fait une légère attaque cinq ans auparavant. Il la gérait avec Jared Cameron, Collin Littelsea et Brady Fuller. Les Cullen avait vendu un certain nombre de leurs actions aux anciens employés ce qui leur permettaient de poursuivre le fonctionnement de la ferme.

Seth Clearwater avait eu de la promotion et il était actuellement directeur d'une prestigieuse école en Caroline. Bella avait terminé sa maitrise puis son doctorat en enseignement et le conseil scolaire du district n'avait été que trop heureux de lui offrir le poste de directrice à Hope Springs quatre ans auparavant.

Même lorsqu'elle était tombée enceinte de son dernier enfant, Esmée Madeleine Cullen trois ans et demi auparavant, ils avaient été très heureux de laisser Bella mettre en place une nouvelle garderie afin que Maddy puisse être gardée sur place lorsque Bella reprendrait le travail.

Carlisle et Esmée avaient persuadée Edward et Bella de racheter la maison principale après l'AVC d'Esmée, ce qu'ils firent après qu'ils aient accepté de construire un chalet tout près de la maison.

Carlisle avait accepté volontiers et ils avaient pu avoir une parcelle constructible à 800 mètres et une petite maison avec trois chambres avait été construite. Il y avait une grande pièce qui servait cuisine, salon et salle à manger. Un bureau bibliothèque qui était la joie et la fierté de Carlisle et une grande chambre avec une salle de bain et un dressing - tout ça au rez-de-chaussée.

A l'étage il y avait une sorte de dortoir pour leurs petits-fils et un autre pour leurs petites-filles avec deux salles de bain et une salle de jeux.

Esmée avait une petite véranda attenante à la cuisine et un petit potager avait été aménagé à côté.

En peu de temps Esmée avait fait pousser toutes sortes de fleurs autour de la maison style pain d'épice et de son porche enveloppant.

A respectivement 72 et 70 ans, Carlisle et Esmée étaient encore des membres très actifs de la communauté. Ils faisaient leur jogging tous les matins puis Esmée rejoignait sa boutique qui avait été reprise par Makenna mais elle allait l'aider chaque jour.

Jed avait obtenu son diplôme l'année précédente, il avait étudié l'agriculture à l'université du Vermont tandis qu'Emma allait bientôt partir pour Yale où elle avait obtenu une bourse d'étude complète. Elle voulait suivre les traces de son grand-père et de son oncle et devenir médecin.

Brianna et Riley s'étaient mariés à l'église de son père six années auparavant et Riley était maintenant pasteur associé de l'Eglise congrégationaliste de Hope Springs. Il avait eu son diplôme en ressources humaines avant de ressentir sa véritable vocation de pasteur. Brianna avait travaillé avec de nombreux grands chefs avant d'épouser Riley et elle avait acheté la Bella Vita, le restaurant d'Arturo et celui-ci l'aidait en cuisine. Elle avait donné naissance à un petit garçon, Thomas puis à une petite fille Amanda. Ils avaient racheté l'ancienne maison d'Edward.

La petite ville de Hope Springs continuait à s'agrandir et à prospérer chaque année qui passait.

Ooo HS ooO

Bella venait de finir d'envoyer un e-mail quand il y eut un autre coup à la porte.

Tammy son assistante passa la tête à la porte avec un sourire d'excuse. "Nous avons un problème dans la classe de Sandy et elle a envoyé le coupable vous voir."

Bella retint un sourire et elle se pencha en arrière sur sa chaise.

"Heureusement je viens de terminer l'organisation de la foire, j'ai donc un peu de temps devant moi!" fit Bella d'une voix faussement sévère en faisant un clin d'œil à Tammy.

"Fais entrer ce chenapan!"

Tammy fit un pas de côté et regarda vers le bas vers quelqu'un qui se tenait de l'autre côté de la porte. "Allez entre ne fais pas attendre le principal Cullen!"

Un rire retentit juste avant qu'un petit lutin aux cheveux chocolat déguisé en danseuse de ballet traverse le bureau. "C'est maman le principal Cullen, professeur Tammy!" dit Maddy de sa voix chantante avant de grimper sur les genoux de Bella – tant qu'elle pouvait le faire.

A cinq mois de grossesse, Bella n'était plus en mesure de tenir sa petite Maddy aussi près que la petite aurait voulu.

Bella entendit la porte se fermer et elle baissa les yeux sur le petit visage qui était presque la copie conforme du sien.

Madeleine Esmée Cullen avait trois ans et demi et c'était une petite fille adorable.

"Qu'as-tu encore fait Mlle Cullen? As-tu mangé de la pâte à modeler? Ou as-tu fait de 'l'art sur les murs'. Maman ne pourra pas toujours te protéger si tu fais des bêtises, Maddy, tu le sais ça," dit Bella en repoussant les boucles sauvages des yeux de Maddy. Peu importe comment elle attachait les cheveux de sa fille, ils arrivaient toujours à se détacher. Bella avait menacé de les couper à plusieurs reprises mais Edward le lui avait interdit.

Maddy fit sa délicieuse moue boudeuse en tapotant le ventre de sa mère. "Salut bébé, c'est moi Mad'lin' May Cullen, Maman est fâchée contre moi," murmura-t-elle assez fort pour que son frère et sa sœur ricanent.

Bella leur fit un signe de la tête pour ne pas qu'ils l'encouragent mais Maddy les entendit et elle leva la tête.

"Ryder! Annie! Hein? Ah!... Nous avons tous des problèmes maintenant!" dit-elle en s'agitant sur les genoux de Bella puis en courant vers son frère et sa sœur.

Elle les étreignit tous les deux et s'assit sur les genoux d'Anna Beth et se mit à leur raconter sa journée et comment elle avait voulu jouer avec Whiskers et Mitten, les lapins de la classe, mais le professeur Sandy s'était mise en colère lorsqu'elle les avait laissé échapper.

Ryder et Anna Beth rirent en écoutant l'histoire de Madeleine. Ils adoraient leur petite sœur et comme le disait Edward 'elle ne pouvait jamais faire de bêtises'.

Bella roula des yeux en se demandant comme elle allait pouvoir s'excuser à l'enseignante des bêtises de sa fille.

Tammy vint dire à Bella que Quil Black attendait dehors et quelques minutes plus tard Jacob arriva.

Bella les fit entrer dans la petite salle de réunion à côté de son bureau et elle résuma rapidement les évènements. Jacob plissa les yeux en entendant les explications de son fils qui était devenu tout rouge, lui et Anna Beth 'se comprenaient' et il avait été furieux parce qu'elle n'avait pas jeté la fleur de l'autre garçon tout de suite.

Bella se mordit la lèvre et attendit jusqu'à ce que Quil s'asseye en silence avant qu'elle se mette à parler.

"Quil peu importe combien vous êtes amis avec Anna Beth, tu ne peux pas te battre avec les autres juste parce que tu es énervé. Maintenant je voudrais que tu fasses tes excuses à Anna Beth et à Ryder puis tous les deux passerez samedi après-midi à désherber le devant de l'école. Ça vous donnera le temps de réfléchir à ce que signifie l'amitié et peut-être que vous y penserez avant de réagir la prochaine fois?" Quil repoussa ses cheveux de devant ses yeux, il regarda Bella et elle réalisa que le jeune garçon de 13 ans allait devenir un magnifique jeune homme.

"Je suis désolé Mme Cullen, je n'ai jamais voulu faire de mal à Anna ou à Ryder," dit-il et Bella lui sourit gentiment. "Je le sais Quil. Anna Beth et toi êtes les meilleurs amis et je pense qu'il faut que vous travailliez là-dessus."

Le garçon opina avant d'aller s'excuser.

Jake regarda Bella avec un sourire ironique. "Edward va vouloir ma tête pour ça," dit-il.

Bella rigola en remettant une mèche de cheveux derrière son oreille et en tapotant son ventre. "Ne m'en parle pas! Il pense déjà qu'il devrait mettre une clôture électrique autour de la maison et il compte sur le fait qu'Anna pense que tous les autres garçons sauf son frère sont … 'beurk' …!"

Elle raccompagna Jacob et dit au revoir à Quil juste au moment où Edward arrivait à l'accueil.

"Hey Amour, j'ai eu ton message, tu vas bien?" demanda-t-il en allant vers elle et en la prenant dans ses bras.

Bella sourit. "Bien sûr, je vais bien, chéri," elle s'écarta de lui et lui fit son regard sévère. "Tes enfants cependant c'est une autre histoire! Il va falloir que tu les disciplines cette fois, Edward ou alors nous les récupérerons en prison dans un avenir proche!" lui dit-elle en tapant sur son bras et il éclata de rire.

"Attends! Ryder écoute et fait tout ce que Jed et Brady lui disent et Anna Beth doit apprendre à se débrouiller seule — et Maddy … et bien elle a encore lâché les lapins!" Bella sentit les larmes monter à ses yeux - c'était les hormones - et tandis que les mots sortaient de sa bouche Edward cessa de rire.

"Je suis désolé qu'ils te fassent passer de mauvais moments, Amour. Où sont-ils?"

Elle lui indiqua son bureau mais elle l'arrêta quand il commença à s'y diriger. "Je ne veux pas que tu en fasses des tonnes lorsqu'Anna te dira que Quil Black l'a embrassée…"

Edward grogna. "Il a fait quoi? Ce petit…" Bella mit sa main sur la bouche d'Edward et le fixa.

"Tu vois c'est ce que j'étais en train de te dire – tu ne peux pas réagir ainsi, bébé! Ce sont des enfants et ils sont les meilleurs amis et oui Quil a exagéré mais il s'est excusé et tu ne peux pas t'énerver sur Jake non plus!"

Edward roula des yeux et alla voir ses trois enfants qui étaient tranquillement assis autour d'une table dans un coin.

Anna Beth lisait quelque chose à Ryder et à Madeleine et ils l'écoutaient attentivement.

"Papa!" cria Maddy en apercevant son père.

Bella alla à la salle de bain et quand elle revint dans son bureau, Edward parlait aux enfants qui étaient alignés devant lui de l'autre côté du bureau.

Elle dut se faire violence en s'asseyant dans son fauteuil, son cœur fondait en voyant leur gentillesse mais elle savait qu'ils utilisaient ça pour se faire pardonner.

Elle haussa les sourcils et les regarda.

Edward se pencha et murmura à l'oreille de Madeleine. "Qu'est-ce qu'il faut que tu dises à Maman, Maddy?"

Ses yeux se remplirent de larmes et elle se mordit la lèvre. "Désolé maman, je ne laisserai plus les lapins s'échapper, promis, même s'ils me le demandent," chuchota-t-elle.

Bella acquiesça et tendit les bras puis étreignit la petite fille. "Je t'aime Madeleine, mais ce soir il va falloir que tu aides ton frère et ta sœur à la cuisine après le repas et tu vas aller voir le professeur Sandy pour t'excuser, d'accord?"

Elle hocha la tête et se jeta dans les bras de son père.

" Désolé maman, je ne taperai plus Quil," dit Ryder avant d'aller vers elle et de l'embrasser sur la joue. Bella adorait que son fils la câline.

"Désolé Mam'," Bella croisa le regard tourmenté d'Anna Beth puis elle hocha la tête. "Anna Beth nous parlerons un peu plus tard, d'accord?"

Après que sa famille lui eut dit au revoir, Bella passa le reste de sa journée au téléphone et à s'occuper de tâches administratives avant de rejoindre les huitièmes années pour son cours d'anglais.

Elle aimait enseigner et c'était l'un des petits plaisirs qu'elle s'autorisait avec le club d'écriture.

Quand elle rentra à la maison cet après-midi là, elle fut accueillie par Apples et Dimples. Elle tapota la tête d'Apples et s'agenouilla près du plus jeune chien. "Comment vas-tu ma vieille, hein?" Apples lui sourit. Elle et Roscoe avait protégé la famille qui s'agrandissait pendant douze ans avant que Roscoe ne ferme ses yeux pour la dernière fois.

Dimples était un chiot effronté qu'Edward avait acheté l'année précédente et Apples était heureuse d'avoir ce chiot enjoué qui l'aidait à faire passer les longues journées sans son meilleur ami.

Bella caressa la fourrure douce d'Apples et elle chuchota doucement pour la saluer.

"Hey Amour, je me demandais ce qui te retenait pour arriver jusqu'à moi," dit Edward en apparaissant à la porte.

Il l'aida à se relever et l'embrassa tendrement. "Comment tu te sens?" demanda-t-il en caressant son ventre.

Bella roula des yeux. "Bon en considérant que l'un d'entre nous n'a pas eu la vasectomie qu'il était supposé avoir et ça," elle tapota son ventre, "étant notre petite récompense, je vais bien! Mais cela dit, Edward Anthony Cullen, c'est le dernier tu m'entends? Je suis trop vieille pour avoir des bébés!"

Edward enroula ses bras autour d'elle et parsema des petits bisous dans son cou jusqu'à ce qu'elle soit essoufflée et qu'elle lui offre ses lèvres. "Tu n'es pas trop vieille, Isabella Cullen! Trente-deux ans n'est pas vieux. Et mon Dieu, Femme, tu me coupes le souffle tous les jours!"

Elle fit passer ses bras autour du cou d'Edward et elle rougit. "Ouais?"

Edward lui fit un baiser derrière l'oreille et il rigola en sentant son frisson... "Tous les jours, mon Amour. Maintenant que j'y pense et si maman et papa gardaient les enfants ce soir…"

Le reste de la phrase fut perdu car Ryder se précipita dans la cuisine. " Hey maman! Grand-père Garrett et Oncle Pete viennent nous voir la semaine prochaine! Grand-mère Kate est au téléphone et elle veut te parler mais nous allons pêcher, c'est super! Dépêche-toi maman, elle veut te parler!"

Ensuite il se tourna vers Edward. "Papa nous allons camper…"

Bella prit le téléphone sans fil à la cuisine et entendit sa fille aînée parler à mamie Kate avec animation.

Garrett et Kate étaient devenus de merveilleux parents d'adoption et ils assumaient leur rôle de grands parents avec enthousiasme. Bien qu'ils vivent en Arizona ils s'assuraient de voir Bella et sa famille une ou deux fois par an.

Esmée et Carlisle furent évidemment d'accord pour garder les enfants cette nuit et tandis que Dimples chassaient les papillons sur le perron et qu'Apples la regardait en l'encourageant, Edward déshabilla sa femme lentement.

Malgré les supplications de Bella il prit tout son temps pour embrasser et mordiller chaque nouvelle partie de son corps qui se découvrait.

"Edward, s'il te plaît, j'ai besoin de toi!"

Edward rit. "Pas avant que tu admettes que tu es la femme la plus sexy au monde!" Ces derniers mots furent soufflés au moment où il effleurait le ventre de Bella à la jonction de ses cuisses.

"D'accord! D'accord! Je le suis! Je suis la plus merveilleuse créature que tu n'aies jamais vue!"

Edward se dirigea vers le lit et tira Bella rapidement de façon à ce qu'elle soit assise à califourchon sur ses hanches, son érection douloureuse taquinait son entrée.

Ils se turent et se fixèrent dans les yeux. "Je remercie Dieu tous les jours de t'avoir amenée dans ma vie, Bella."'

Elle sourit et s'éloigna un peu de lui. "Je remercie Dieu d'avoir veillé sur toi pour moi. Il savait que j'allais venir et il a fait en sorte que tu m'attendes."

Edward sourit en la prenant contre lui.

Plus tard, Bella alla se poster devant la grande baie vitrée de leur chambre. Elle sourit en sentant un coup de pied de son fils et les mains d'Edward apaisèrent le bébé.

"Chut maintenant tout petit. Maman a besoin de se reposer, d'accord?" roucoula-t-il.

Il embrassa son épaule nue en ronronnant tranquillement.

La vie n'était pas parfaite mais elle l'était pour eux.

Il y a longtemps, Bella avait été une jeune fille perdue et abandonnée. Maintenant elle était devenue une femme, une mère, une fille, une sœur, une tante et une amie. Elle avait été seule, maintenant sa famille s'agrandissait chaque année, il y avait des mariages ou des naissances.

Elle se blottit dans son lit tout contre Edward derrière elle et elle ferma les yeux en laissant échapper un soupir de contentement.

Sa vie pourrait difficilement être meilleure.

F I N


Je tiens à remercier tout spécialement toutes les lectrices qui m'ont encouragé en me laissant des commentaires, ça m'a beaucoup aidé pour arriver au bout de la traduction.

Cette fic a eu beaucoup de succès (plus de 3000 reviews sur les comptes de l'auteur) et tout le mérite en revient à justginger.

En ce qui concerne la suite, pour le moment je n'ai pas réussi à obtenir les autorisations des auteurs pour traduire autre chose, le motif qui revient le plus souvent c'est que la majorité des traductions sont abandonnées en cours de route, ils ne font plus confiance, mais je vais continuer à demander...

En attendant je vous souhaite bonne continuation et bonnes lectures!

Merci à toutes!