A/N: Je suis un élève de français aux États-Unis. J'ai traduit une de mes histoires pour la pratique. Corrigez mes erreurs, s'il vous plaît. Amusez-vous !

Je ne possède pas Batman. Je ne possède pas Tim Drake ou l'une de ses particularités.

Je m'appelle Timothy Jackson Drake, et j'ai quinze ans.

Je ne suis pas comme la plupart des jeunes de mon âge pour quelques raisons.

Pour une chose, mon quotient intellectuel est supérieur à la moyenne. Je n'essaie de se vanter. Il est juste.

Une autre chose est que ma famille est assez riche, donc j'obtiens automatiquement un tas de choses que les autres jeunes n'en ont pas.

Une autre serait mes escapades nocturnes comme Robin le Jeune Prodige. Ouais, la plupart des enfants ne considèrent pas la traque des criminels et à venir au sein d'un pouce de leur vie au moins une fois par semaine normale.

Le quatrième facteur majeur est mon incapacité apparente à communiquer comme une personne normale.

Numéro quatre me dérange vraiment.

Maintenant, je sais que je suis juste une des nombreuses personnes atteintes de ce problème. La chose est que ces gens sont généralement marquées socialement, mentalement, ou fonctionnellement contestés ou juste timide.

Je ne pense pas que je suis timide ou contesté dans un sens médical. Je me sens mal à l'aise avec les gens.

Je sais. C'est ridicule.

«Tim, comment peux-tu être mal à l'aise avec les gens ?»

«Eh bien, tu vois, autre partie de mon cerveau que je parle à parce que je suis a la solitude, quand je suis par moi-même, je suis dans ma zone de confort. Je peux penser correctement et se détendre. Toutefois, lorsque quelqu'un d'autre entre la pièce, je vais dans un mode mental défensive. C'est comme, comme Robin, je la facilité dans une position de combat quand je pris conscience d'une autre présence.»

«Alors, tu te prépares à combattre quelqu'un quand il ou elle entre votre chambre pour demander à emprunter une tasse de sucre ?»

«No, ce n'est pas comme ça. C'est…Attends, pourquoi quelqu'un pense que j'ai du sucre dans ma chambre ?»

« J'essaie simplement de comprendre ici. »

« Tu comprends déjà ! Tu es moi ! »

« Alors, peut-être je ne comprends pas parce que tu ne comprends pas. »

« Quoi? Je comprends. »

« No, tu n'as pas, Timmy. Tu es un idiot. »

« Tais-toi. »

« Je me tais. Cette conversation est dans ta tête, tu te souviens ? »

« Il est ? Je veux dire…Bien sûr je m'en souviens ! Quoi qu'il en soit, je ne devrais même pas parler à moi-même ! »

« Tu ne parles à toi-même. Tu pense à toi-même.

(Tim jette un tas de papiers hors de son bureau, se lève, et commence à crier.)

« GAH! Ҫa y est! Ça y est! Aucune conversation personnalité plus divisés dans ma tête! »

"Tim, ce que c'était?"

"Euh…Rien, Papa."

A/N : Je n'essaie pas de critiquer quelqu'un qui fait des conversations à l'intérieur de sa tête. Je le fais tout le temps!

Avez-vous l'aimée ? Comment est-ce que ma grammaire ? Passez une revue, s'il vous plaît !