Disclaimer : Fic Basée sur FF7 de Square Enix.


.

T±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±T

Chapitre 41 – Soldat ! Ancrer Position !

T±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±±T

.

.

Rapport 41

T'as vu Zack ?! T'as vu, dis ? J'assure, hein mec ?!

Ah merde ! T'as vu, merde ?!...euh...

Peut-être, peut-être pas...

Selke, elle ne doit pas voir, toi, j'm'en fous, toi c'est pas pareil...

Alors?! T'as vu, frérot ?...J'ASSURE ! Ouep! Sois fière, j'assure !

DIEU...QU'C'EST BON !

.

.

T±±±±±±±±T

33 ème Soir

T±±±±±T

.

« Bon ! » il me serre contre lui « Y-a un moment quand-même, j'arrête, tu comprends ! » il rit, me serre.

Enfin il m'écrase contre lui...enfin sur lui...Hum ?

Sur lui, ouais ?! Et bah quoi ?! Ouais, j'ai pas QUE gigoté, j'ai chevauché ! AH AH !

« Hein Tifa ? À un moment, c'est fait... » il glousse, pouffe, se marre.

« Arrête Cloud, à un moment ça va finir malsain. »

Il relâche tout, et avale son rire de travers. Je me redresse vacillante, épuisée, grimaçante.

« Quoi ?! Ça peut qu'aller ! Quoi ?! »

« Sourire. Arrête de sourire tout le temps, là d'un coup, comme ça là, de rire là...fais chier... »

« Pourquoi ?! Ça va pas ! On va y aller quand-même ?! » il panique et pense toute de suite au pire, à l'hosto.

« Merde... » je couine ne me redressant complètement « J'en peux plus... »

J'ai du mal à tenir droite et encore plus à me dégager de ce gamin hilare pour un rien.

« T'étais pas en crise, c'est pour ça ? »

« Pfff...J'sais pas... » je couine, gémis.

Et je réussis, au prix d'un immense effort, à lever une jambe pour m'enlever...de lui...

« Ça va ou pas ? C'est bon, oui ? » il s'assoit aussitôt.

« Mais...Merde Cloud ! Minute... »

J'ai pas pu m'allonger, pas pu faire un geste, il est déjà sur moi, collé nez à nez, il a déjà remit ses bras autour de moi...Je fais sauté cet étau et m'allonge enfin.

« Cloud ! » je lui barre le chemin de mon corps avec une main sur lui et un bras tendu tremblant.

« QUOI ?! » il me jappe dessus et force.

« Mais rien ! »

« Si ! Quoi ?! » il me trucide du regard malheureux « Arrêter de sourire ?! J'suis heureux merde ! Je-... » il s'interrompt dans sa colère « Je t'aime... » et s'adoucit d'un coup « Je t'ai eu... »

Colère et...ou douleur disparaissent de...Colère ou douleur...Rien qu'un sourire...son visage, lui, n'est rien d'autre...qu'un sourire...

Heureux ?...heureux...heureux...

« Qu'est-ce qui ne va pas, Tifa ? »

Même...même là ! Sachant qu'il y a peut-être, sûrement un problème ! Que j'ai un problème ! Même après avoir fait ça, après...qu'il m'aie eu...
Il sourit...sourit...

« Sais-pas... » je hoquète ces deux misérables mots.

Il sourit, bon oui, avec une pointe de douleur, un rien d'inquiétude...mais...sourire...sourire surtout !

« J'sais pas...j'étais pas...en crise alors...j'sais pas... » je couvre mes yeux d'un bras, et ferme ma bouche de l'autre main.

Je ne...hoquète plus...je sanglote...

« Bon... » il s'allonge à côté tout près « C'est pas grave. » il remonte la couverture sur nous « Si t'en fais une ce soir malgré tout, après quoi. » il s'accoude sur le matelas, et pose sa joue.

Je lui jette des coups d'oeil, mes yeux pleins d'eau, je vois mal...et puis j'ai un regain de...d'eau...il sourit, encore, encore il sourit, il est heureux et confiant...dans l'après, de cet après...

Confiant en l'avenir, il sourit à l'avenir...C'est juste...ÉNORME !

« Si t'en fais pas ça m'arrange, tout de suite, j'suis fatigué et pas opérationnel. » il pouffe comme un gosse et cache son rire, et son visage dans mon cou.

Je suis incapable de le repousser. C'est trop le chaos avec mon corps. Je ne contrôle rien. J'ai...honte ! Et il...m'aide pas !
J'arrive à lui décocher un coup d'épaule, et mon sanglot suivant et si déchirant, qu'il a bien dû comprendre.

Dégage !

« Pardon ! J'aurais pas dû dire ça! » il en rit de plus belle.

Je lui tourne le dos, mes pleurs s'entendent clairement... pour me retourner, simplement pour ça, j'ai dû m'y reprendre à quatre fois!

« Ne t'inquiète pas, Tifa. » il se colle dans mon dos.

On bataille un peu, malgré tout il arrive à s'ajuster à mes à-coups, il parvient à s'emboiter contre moi...

« Entre nous, je pense que juste ça, suffira pour ta crise...juste ça... »

Et il réussit même à verrouiller mes bras et mes jambes...

« Toi, là...juste ça... »

Il me resserre doucement ses prises sur moi, tendrement, il soupire, pleinement, bienheureux...

Moi...moi, je suis fatiguée...moi, je ferme les yeux, pleurniche encore...et moi, je m'endors...et j'ai une gigantesque sensation de vide...

.


Pas fini!...hum, non encore?!...hum, oui...la suite...Hum, joyeuse, courte...2 chapitres...les titres en avant première :

Chap 42 :

"Chef ! Bataille Gagnée, Chef !"

"Soldat ! La guerre continue !"

Chap 43 :

"Soldat ! Nul en dessin !"

"Chef ! J'ai gagné la guerre avec, Chef !"

Merci et courage on arrive au bout!